MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bibliothèque nationale d'Israël

Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Bibliothèque nationale d'Israël   Mar 30 Oct 2012 - 7:02

Bien que l'État d'Israël ne date que de 1948, la bibliothèque est bien antérieure. C'est en 1892 qu'est créée la Abravanel House Library à Jérusalem, à l'initiative de l'organisation B'nai B'rith. Initialement consacrée aux belles-lettres et aux sciences, elle se fixe très vite comme mission le soin de rassembler et surtout de mieux conserver les documents relatifs aux Juifs. Disposant alors de faibles moyens, elle s'enrichit principalement par des dons.

En 1920, la bibliothèque est prise en charge par l'Organisation sioniste mondiale qui nomme à sa tête son premier bibliothécaire professionnel, le docteur Samuel Hugo Bergman. En 1925 est fondée, toujours à Jérusalem, l'Université hébraïque de Jérusalem, dont la Abravanel House Library devient la bibliothèque centrale. Sa politique documentaire s'élargit alors pour accueillir toute la documentation jugée utile aux enseignements. Le personnel s'accroît et se professionalise, en accueillant des immigrés formés en Europe ou aux États-Unis ou en y envoyant son propre personnel suivre des formations et des stages. En 1930, la bibliothèque s'installe au centre du nouveau campus de l'université, sur le Mont Scopus.

En 1948, elle acquiert son statut de bibliothèque nationale. La même année, après la Guerre de Palestine, elle est contrainte au déménagement à Jérusalem Ouest. En 1960, elle s'installe dans de nouveaux locaux sur le campus de Givat Ram.

À partir de 2003, une réforme a été engagée pour mieux séparer les fonctions de bibliothèque nationale et de bibliothèque universitaire. Une « administration de la bibliothèque » a été instituée au sein de l'Université hébraïque pour fédérer tous les centres de documentation autres que la JNUL, qui s'est spécialisée, dans ses acquisitions universitaires, sur les Lettres et Sciences humaines de niveau recherche. La National Library Law, adoptée par la Knesset le 26 novembre 2007, fait de la Bibliothèque une entité légal distincte, filiale de l'Université hébraïque. Cette dernière prévoit de conserver un quart des parts dans la nouvelle entité.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque nationale d'Israël   Mar 30 Oct 2012 - 7:03

La Bibliothèque nationale d'Israël , encore connue sous le nom de Bibliothèque nationale universitaire juive (en anglais, Jewish National University Library, JNUL), est la bibliothèque nationale d'Israël.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque nationale d'Israël   Mar 30 Oct 2012 - 7:04

La Bibliothèque nationale d'Israël possède près de cinq millions de documents, la plupart conservés en magasins. Elle est attributaire du dépôt légal de tous les documents publiés en Israël, et l'on estime qu'elle recueille effectivement environ 90% de la production nationale .

Mais la bibliothèque se veut aussi une « bibliothèque nationale juive » et elle s'efforce donc d'acquérir et de conserver tout ce qui est relatif aux Juifs ou écrit par des Juifs :
les Hebraica, ou documents écrits en caractères hébraïques ;
les Judaica, ou documents en d'autres caractères portant sur les Juifs et le judaïsme.

La bibliothèque possède 12 500 manuscrits dont 10 000 en hébreu.

Parmi ses fonds particuliers, la Bibliothèque possède plus de 600 fonds particuliers, dont certains sont issus de dons de personnalités, dont Albert Einstein est l'un des plus célèbres. Elle détient aussi la collection de cartes d'Eran Laor, celle de Sidney Edelstein en histoire et philosophie des sciences, la collection Gershom Scholem, et une collection unique de manuscrits anciens de Moïse Maïmonide.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque nationale d'Israël   Mar 30 Oct 2012 - 7:05

La Bibliothèque nationale s'est engagée dans d'importantes opérations de numérisation et propose une bibliothèque numérique accessible en ligne. Le programme de numérisation comprend des livres rares, des manuscrits du Talmud, des journaux anciens en hébreu ou en yiddish, des contrats de mariage juifs, ainsi qu'une partie des archives d'Einstein.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque nationale d'Israël   Mar 30 Oct 2012 - 7:09

Le tribunal de grande instance de Tel Aviv a jugé vendredi que les manuscrits de l’écrivain influent Franz Kafka seraient transférés aux archives de la Bibliothèque nationale à Jérusalem.

La décision a été rendue après une bataille juridique de quatre ans.

La bataille sur les documents a commencé après la mort de Max Brod en 1968. Brod, qui était considéré comme le bras droit de l’un des auteurs les plus importants du 20e siècle, a laissé ces documents précieux à sa secrétaire, Esther Hoffe, mais lui donna l’instruction de les transférer à une archive publique de son choix.



Brod a mentionné la Bibliothèque nationale de Jérusalem au sommet de la liste, suivie par la Bibliothèque municipale de Tel-Aviv ou tout autre dépôt public en Israël ou à l’étranger. En dépit de sa demande, Hoffe n’a pas remis les documents et en a même vendu certains pour beaucoup d’argent.

Il y a cinq ans, Hoffe décède et laisse le patrimoine à ses filles. Pendant tout ce temps, les manuscrits de Kafka et d’autres papiers de valeur appartenant à Max Brod ont été conservés dans l’appartement de Tel-Aviv d’une des filles de Hoffe, dans des conditions contestables.

Selon la décision, « Il est temps que le patrimoine de Max Brod, qui n’a pas été déposé dans une bibliothèque ou un dépôt tout au long de la vie d’Esther Hoffe, soit déposé aujourd’hui ».

La décision ajoute que le patrimoine devait être placé à partir de maintenant à la Bibliothèque nationale à Jérusalem.





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Bibliothèque nationale d'Israël   Mar 30 Oct 2012 - 7:11

La Bibliothèque nationale d´Israël, encore connue sous le nom de Bibliothèque nationale universitaire juive (en anglais, Jewish National University Library, JNUL), est la bibliothèque nationale d´Israël.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bibliothèque nationale d'Israël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bibliothèque nationale d'Israël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliothécaire/Documentaliste à l'étranger
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Stage bibliothèques Marseille
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» Conflit israélo-palestinien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: LES VOYAGES DE NOS MEMBRES A TRAVERS LE MONDE-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Sujets de société