MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 LE SHOR

Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeSam 24 Fév 2007 - 23:00

LE SHOR
La personne rancunière demande à un sorcier de jeter un sort contre telle personne il suffit d'une photo parfois ou d'un objet aillant appartenu a la fille ou au garcon, et le nom de sa mere, et une bonne somme d'argent.
Et le maudit sorcier promet au rancunier, que dans peu de temps il verra le resultat.
attention c'est peche, hram de faire du shor


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeDim 11 Mar 2007 - 13:39

lisez cet article vous allez tomber raide......

http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=9500.100


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
MAR1



Nombre de messages : 18
Age : 35
Date d'inscription : 20/11/2007

LE SHOR Empty
MessageSujet: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeMer 28 Nov 2007 - 14:55

-Comment alors se protéger de ces nuisibles maudis ? oula franchement cela rend parano…nos photos…objets personnels…!! ? MERCI amitie 555
Revenir en haut Aller en bas
bouzid
Invité



LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeJeu 29 Nov 2007 - 0:06

le shor faut arreter avec ca c est du soudevelopement on est la risee des pays developpes et des francais
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeVen 6 Fév 2009 - 5:45

La sorcellerie au Maroc, oui ca existe et meme en Israel et au Bresil, et partout dans le monde Les marocains n'ont heureusement pas le triste privilege d'etre les "as" de la magie ; ce trophé revient à certains pays d'afrique noire, où se pratique "le vaudou".


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeVen 6 Fév 2009 - 5:47

Les définitions de la magie et de la sorcellerie est un concept pluriel qu'il y a eu d'auteurs pour en parler. Si on devait les étudier tous, on s'apercevrait rapidement qu'ils se contredisent les unes les autres. La sorcellerie est un terme controversé et son histoire est complexe.

Par définition, la sorcellerie englobe les pratiques magiques en vue d'exercer une action sur une personne, un animal, un lieu ou un objet. Les moyens de cette action sont la suggestion, le sort, l'envoutement.... L'outil principal du sorcier, c'est la parole, le verbe. Le sorcier est un mage, il pratique la magie , celle qui envoute ... La sorcellerie ne se limite pas à la pratique de la magie noire, elle comporte aussi les notions de magie blanche, dont les actions sont orientées vers le bien : le désenvoûtement, le retour d’affection, d’amitié...Elle constitue un ensemble de pratiques, souvent malveillantes, qui vise à obtenir des bénéfices personnels, qu’ils soient sentimentaux, financiers ou encore physique, à nuire à autrui par vengeance ou par jalousie ou encore à se protéger du mauvais œil et autres mauvais sorts.

Étymologiquement « diseur de sort », le sorcier est lié au diable par un pacte et se rend aux assemblées nocturnes du sabbat ; accusé de faire intervenir les forces surnaturelles mauvaises pour nuire à autrui, il ne doit pas être confondu avec le magicien, qui prétend soumettre ces forces aux volontés humaines.

Selon les anthropologues, la croyance en des forces surnaturelles et la pratique de rites magiques — que ce soit pour les amadouer ou pour les déchaîner — existent de tout temps et dans toutes les cultures, et ce quel que soit leur degré d’évolution. Fait de civilisation, la sorcellerie est une manifestation mentale et sociale dans laquelle, derrière la superstition, reposent la parole, le pouvoir, la souffrance, la misère, l’espoir et la mort.

C’est en Afrique que le rôle de la sorcellerie semble le plus marquant, car il s’accompagne d’une conception suivant laquelle la souffrance est une punition infligée par des esprits: dans le cas où la souffrance est imméritée, le malade et les siens invoqueront la sorcellerie.

Fait de civilisation trop souvent dissocié de ce qui le sous-tend, la sorcellerie est mise en œuvre de croyances, de techniques et d'arts magiques, dont la faible plasticité et la reproduction inchangée depuis des siècles attestent la permanence de certaines modalités du fonctionnement de l'esprit humain. Européenne ou exotique, elle se laisse analyser, à partir de situations assez bien typées et facilement répertoriées, en des termes qui permettent de l'identifier, au niveau de ses implications sociales comme à celui de ses manifestations mentales, à un système où les silences et les sorts, la parole et le pouvoir, la force et la mort entretiennent d'étroits rapports.

Selon le contexte et le milieu culturel dans lequel ce mot est employé, il désigne des idées différentes, voire opposées. Chaque société possède ses propres conceptions en matière de tradition, de croyance, de religion, de rites, de rapport à l'au-delà et à la mort et d'esprits bons ou mauvais ; il est parfois impossible de trouver un équivalent d’une culture à l’autre.

Pour les religions monothéistes occidentales (principalement le judaïsme, le christianisme et l'islam), la sorcellerie fut souvent condamnée et considérée comme une hérésie. La notion de sorcellerie prit une grande importance pour les catholiques et les protestants à la fin du Moyen Âge.


http://www.natureculture.org/wiki/index.php?title=Sorcellerie


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeVen 6 Fév 2009 - 5:54

Pratique ancestrale, le phénomène est connu dans les endroits précaires, les quartiers pauvres et populaires, là où l'on rencontre le plus d'analphabétisme et d'ignorance, et des milieux où l'on parle souvent de ça, mais le phénomène au Maroc, Il se répand aussi dans les classes sociales supérieures, mais à moindre mesure. La sorcellerie ou « shour », au Maroc est encore vécue au 21ème S. Une des régions les plus touchée est le Souss. Elle se pratique selon de très nombreux témoignages à des fins diaboliques et maléfiques.

Malgré que La sorcellerie est une pratique interdite en Islam, les fqihs sont les sorciers, les voyant(e)s et les guérisseurs qui prétendent avoir un pouvoir surnaturel de pouvoir communiquer avec l’au-delà sont très nombreux. Il s'agirait pour le commun de charlantisme, qui ont réussi a transformé ce mythe irrationnel en un business bien juteux. On entend souvent des histoires de sihr, ou de possession par des djinns... Malheureusement, les moyens employés pour se débarrasser de ce fléau sont souvent inadéquats voire illicites (haram).

Des personnes vont visiter les tombeaux des saints en laissant leurs sous-vêtements, leurs cheveux, qui y égorgent des bêtes au nom de tel ou tel walli (saint), au nom de tel ou tel djinn. Pire encore, certains charlatans vont jusqu'à utiliser le Saint Coran.

A croire ou pas un petit bout de papier bon marché, avec écrit dessus des mots d’une langue venue d’ailleurs peut envoûter, désenvoûter ou protéger une personne, et dire que des gens y croient aussi fort qu’à leur religion.

On relie souvent la sorcellerie aux forces du mal, ces forces dont les pouvoirs sont au-delà de toute conception, au delà de toutes limites. Les animaux en sont des victimes, les morts y passent aussi, des chasseurs de tombes vont jusqu’à ouvrir des tombes en pleine nuit pour voler un organe ou plusieurs du cadavre, et enrichir un trafic au bénéfice juteux.

Une personne angoissé ou sous stress peut devenir une victime.

Des forums entiers sont consacrés à la sorcellerie marocaine.

http://www.monmaghreb.com/temoignage_femmes_maghrebine14.htm

On trouve ainsi des exemple de mères qui ensorcellent leurs fils pour qu’ils ne se détournent pas d’elles en faveur de leurs épouses ou des femmes qui ensorcèlent leurs maris pour qu’ils ne les quittent pas. Ils ignorent que la magie a des conséquences douloureuses hormis celles qu’ils désirent comme par exemple des maux de tête qui ne peuvent pas être calmés même si l’on prend les plus fort antalgiques, des douleurs dorsales et d’articulation, l’insomnie, des dépressions ou des maux de ventre dans le cais où le sort était mis dans la boisson ou la nourriture...

On trouve ainsi des exemple de mères qui ensorcellent leurs fils pour qu’ils ne se détournent pas d’elles en faveur de leurs épouses ou des femmes qui ensorcèlent leurs maris pour qu’ils ne les quittent pas. Ils ignorent que la magie a des conséquences douloureuses hormis celles qu’ils désirent comme par exemple des maux de tête qui ne peuvent pas être calmés même si l’on prend les plus fort antalgiques, des douleurs dorsales et d’articulation, l’insomnie, des dépressions ou des maux de ventre dans le cas où le sort était mis dans la boisson ou la nourriture...

au Maroc on croyait aux Djinns et des Diables.

Pratique ancestrale, le phénomène de sorcellerie a toujours été connu dans les endroits précaires, pauvres et populaires du Maroc. Là où l'on rencontre le plus d'analphabétisme et d'ignorance et dans les milieux où l'on parle souvent de cela et ou n'entretient cela dans la mémoire collectve, mais le phénomène s'est répandu aussi mais à moindre mesures dans les classes sociales supérieures de la société marocaine.

Nous entendons souvent parler de la sorcellerie marocaine, même si cette dernière est officieusement pratiquée, elle est très active et nombreuses sont les personnes faisant appel à cette sorcellerie des plus impressionnantes, il faut bien le dire. La sorcellerie marocaine est pratiquée par les Talebs. Cette sorcellerie serait assimilable aux pratiques sorcières de l'époque médiévale. Cependant, la puissance de cette sorcellerie est des plus réputée. La sorcellerie marocaine est pratiquée dans les campagnes mais aussi dans les grandes villes du Maroc. Dans les souks marocains sont effectivement disponibles des plantes aux vertus magiques ou encore des préparations ne servant qu'aux manipulations des Talebs. Les Talebs sont ainsi fréquemment consultés pour leur savoir dans le domaine de la sorcellerie musulmane. Ces derniers requiers souvent l'aide des démons et des djinns (forces invisibles) durant leur rituel pour les envoutements. Les domaines les plus pratiqués par les Talebs sont les domaines de l'amour, du travail mais aussi de la fécondité. Des envoutements sont alors confectionnés pour venir en aide aux personnes le désirant. Les rituels des Talebs sont ainsi traditionnels, s'appuyant parfois sur des incantations religieuses. La puissance de la sorcellerie marocaine est reconnue dans tout le Maghreb et est très souvent crainte car, si les Talebs peuvent venir en aide et faire le bien, ces derniers sont aussi capables de pratiquer des envoutements visant à faire le plus grand mal.

La sorcellerie ou « shour », est bel ét bien encore vécu au début du 21ème S. Une des régions les plus touchée est certainement celles Souss et particulièrement parmi les populations berbères. Elle se pratique selon de très nombreux témoignages à des fins diaboliques et maléfiques. Athées ou sceptiques, ces hommes sont les victimes de choix des charmes et des malédictions qu'ils se voient forcés de combattre avec les mêmes armes.


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeVen 6 Fév 2009 - 6:01

Malgré que la sorcellerie soit une pratique interdite dans la torah et l'Islam, les sorciers et voyants et autres guérisseurs qui prétendent avoir un pouvoir surnaturel de pouvoir communiquer avec l’au-delà sont très nombreux. Il s'agirait pour le commun des mortels de charlantisme, qui ont réussi a transformé ce mythe irrationnel en un business bien juteux. On entend souvent des histoires de sihr, ou de possession par des djinns...Malheureusement, les moyens employés pour se débarrasser de ce fléau sont souvent inadéquats.
Une personne angoissée, malade, à esprit critique très faible, voire même à des personnes stressée qui ont un sentiment de relâchement...Ces personnes peuvent devenir des proies faciles de manipulation d'esprit. Il y a des échelons précis dans les pratiques de l'envoûtement...Un esprit carthésien se fera plutôt avoir par l'utilisation de substances toxiques...d'autre plus faibles se feront avoir par l'exposition des confidences récupérées...Les techniques de manipulations sont d'entrée de jeu mises en pratique...Faux espoir, fausse philosophie, fausse pratique religieuse... La personne, homme ou femme, n’est pas amoureuse de l’autre, mais elle est obsédée, pense toujours à elle, la voit partout, et peut croire qu’elle est véritablement amoureuse, alors que logiquement, il n’y a pas d’attirance ni de raison d’aller vers elle. On retrouve le plus souvent un intérêt de la deuxième personne à se marier avec la première, qu’il soit affectif ou matériel ou bien l’intérêt d’une tierce personne.


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
Soly Anidjar

Nombre de messages : 41634
Age : 67
Date d'inscription : 13/07/2006

LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitimeVen 6 Fév 2009 - 6:06

Plusieurs enfants de moins de six ans, portes disparus, ont ete retrouves affreusement mutiles l'annee derniere dans des regions rurales marocaines oe la sorcellerie, le charlatanisme, mais surtout les actes sataniques, rapportes par la presse locale, ont jete l'effroi dans un pays encore ronge par les pratiques medievales. A Adjelmous, dans la region de Khenifra, dans les montagnes du Rif, plusieurs enfants ont ete enleves entre 1999 et 2003 par des adeptes de la magie noire. Leurs corps ont ete retrouves dans la foret avoisinante, affreusement mutiles, par la gendarmerie. Un de ces enfants victime de pratiques sataniques qui a fait l'objet d'une emission sur les enfants disparus de la chaine radiophonique marocaine, a ete retrouve en aout 2003 dans la foret de la localite d'Adjelmous pratiquement "scalpe", sans langue, sans yeux et sans la levre inferieur, le corps a moitie devore par les chiens. Le quotidien "Al Ittihad El Ichtiraki", qui a fait un long reportage sur les pratiques medievales et terrifiantes de certains sorciers d'Adjelmous, rapporte que dans ce petit village du rif marocain, la fable du "tresor cache" serait derriere ces massacres d'enfants.

En fait, dans les regions rurales marocaines, ou le taux d'analphabetisme avoisine les 80 %, exacerbe par un chomage endemique, le charlatanisme, mais egalement la sorcellerie, restent une pratique courante. Dans ces regions du rif souvent difficiles d'acces et pratiquement isolees par des montagnes fortement boisees, l'invocation des djinns et demons est toujours pratiquee par les talebs et sorciers pour exorciser le "mauvais oeil", favoriser la fertilite des femmes, provoquer le mariage de vieilles filles, ou jeter le mauvais sort.

Le plus etrange, c'est que dans les grandes villes du Maroc, et particulierement dans la capitale, ces pratiques, quoique feutrees, dissimulees, restent de mise. A la Souika de Rabat, dans la vieille ville, une ribambelle de gamins prend possession de la ruelle principale des le crepuscule pour vendre des centaines de petites tortues. "Non, c'est pour les gens qui ont des jardins et qui aiment elever des tortues?, repond un des gamins a la question de savoir qui "achete ces tortues". En fait, la sorcellerie arabe, et plus particuli?rement au Maghreb central, utilisait souvent les tortues comme rituel pour des actes sataniques ou pour jeter le mauvais sort. A la Souika de Rabat, des echoppes obscures, dans lesquelles on entre le dos courbe, proposent plusieurs dizaines de varietes d'onguents, de matieres premieres, de vegetaux pour les rites sataniques, ou pour la sorcellerie.

"Djaoui, fsoukhs, chham, plombe, plantes, ecorces d'arbres, et tant d'autres matieres et onguents pour la pratique de la sorcellerie sont disponibles, avec en plus des varietes tres rares, sinon disparues ailleurs au Maghreb. Au Maroc, la sorcellerie, qui n'est pas tellement un tabou, ni un ph?nom?ne marginal, rythme toujours le cote mysterieux d'une societe qui veut s'affranchir d'une epoque medievale tres presente dans les regions rurales, faiblement developpees, encore assujetties au role mystique des charlatans et des talebs de douars.

Au point que des jeunes filles, cultivees et urbanisees, n'hesitent pas a solliciter la "baraka" des saints et des marabouts qui pour trouver un emploi, qui pour se marier, ou pour exorciser le "mauvais oeil".
A Rabat, un saint homme, Sidi El Yabouri, est devenu le souffre douleur des filles qui veulent se marier. Chaque mercredi, les jeunes filles, qui ont consulte auparavant un "voyant", y affluent pour contrecarrer le mauvais sort.

Le rituel est stupefiant : apres l'invocation adressee au saint homme pour conjurer le mauvais sort, allumer des bougies et tourner autour plusieurs fois avec des incantations, la jeune fille doit imperativement se purifier en prenant une douche avec l'eau du puits du mausolee, ensuite laisser ses sous vetements sur une tombe pour que sa visite ait de l'effet. Sous le vernis de la modernite, la societe marocaine reste encore prisonniere de pratiques medievales, ailleurs presque disparues au Maghreb, de sorciers reputes qui vivent des contradictions sociales d'un pays qui n'arrive pas a se debarrasser de ses "djinns"

http://www.lanouvellerepublique.fr/


LE SHOR Soly_s10
Revenir en haut Aller en bas
https://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




LE SHOR Empty
MessageSujet: Re: LE SHOR   LE SHOR Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SHOR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR :: CULTURE, TRADITIONS, ART :: TATOUAGES AU HENNÉ, COUTUMES, REVES, SHOR, BKHOR KHAMSA SUPERSTITIONS.....-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit