MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SOLY ANIDJAR ET LES CONTES POPULAIRES AU MAROC

Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: SOLY ANIDJAR ET LES CONTES POPULAIRES AU MAROC    Lun 6 Aoû 2018 - 7:38

Le conte populaire au Maroc est un récit ou une histoire, raconté le plus souvent de bouche à oreille pour les jeunes générations.
la litté­rature chez nous au Maroc etait orale. Dans l'antiquité, les poèmes et les contes furent transmis oralement de génération en generation, personne ne savait ni lire ni ecrire, les grand-meres avaient une mémoire exceptionnelle, et le don de la narration, durant les longues soirées d'hiver ou, on jouait aux cartes espagnoles,ou on ecoutait les histoires de Joha, de la Mouka, de Aicha Kandisha de Lonja, de la ratita Sabia, de senor Tebet (am Touil en darija),les contes peuvaient changer de con­tenu, selon l'imagination de votre grand-mere, Dans le paysage culturel marocain, le conte populaire est l’une des
manifestations spectaculaires de la
mémoire collective et individuelle à la fois, du partage de cette mémoire dite, oralisée, racontée, chantée,
poétisée, revivifiée, revisitée, autour d’un orateur doué, fort de sa parole et porteur d’un héritage en mots comme etaient nos grand-meres.La question de la sauvegarde de cette litté­rature, des contes populaires marocains.
Au Maroc, lorsqu'on etait enfant, ces histoires vraies ou fausses nous enchantaient, elles etaient la pour nous émouvoir, nous troubler, nous enseigner, nous aider à grandir, car parfois le Ba3loulou, etaient un ogre qui mangeait les enfants qui ne mangeait pas leur soupe.
Dans mes 2 livres, en Judeo-espagnol et l'autre en francais et judeo-arabe, j'ai sauvegardé ma version orale centenaire dans une version écrite.Aïcha Kandicha, Lonja, j'ha, l'mouka, les jnouns, bou 3arass...
Sorcières hiboux et araignées se sont incrustés dans nos histoires et légendes préférées pour nous effrayer. La peur des ombres de la nuit engendrait aussi des récits fantastiques. On redoutait les animaux fantômes qui erraient sur les chemins et de génération en génération, ces récits se transformèrent en légendes
quells sont vos contes et histoires de votre enfance ?


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
 
SOLY ANIDJAR ET LES CONTES POPULAIRES AU MAROC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» COMMANDER LA BD des CONTES NORMANDS
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)
» Les contes d'un moine normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR :: CULTURE, TRADITIONS, ART :: TATOUAGES AU HENNÉ, COUTUMES, REVES, SHOR, BKHOR KHAMSA SUPERSTITIONS.....-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Sujets de société