HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 8:36

En 1860, six jeunes juifs Francais creent l'Alliance israelite universelle (A.I.U.). Cette fondation marque l'institutionnalisation de la solidarite entre Juifs, a l'echelle mondiale. Les fondateurs sont adeptes du mouvement des Lumieres juif ou Haskalah ,apparu dans la deuxieme moitie du 19e siecle en Europe occidentale et orientale. L'A.I.U se donne trois buts : travailler a l’emancipation des Juifs partout dans le monde, aider ceux qui souffrent et soutenir toutes les sortes d’action qui vont en ce sens.
L'institution connaמt un succes important. Les peres de l'A.I.U., influences par les ideaux de la Revolution Franחaise et par l'integration des Juifs en France depuis 1789, considerent que l'emancipation des Juifs orientaux n'est possible que s'ils sont mieux instruits. Par consequent, la premiere mission qu'ils s'attribuent est de creer un reseau d'ecoles afin d'eduquer les Juifs qui habitent en Afrique du Nord et en Orient. L’idee de l’AIU est de favoriser la culture franחaise sans favoriser l'assimilation.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 8:39

La premiere ecole de l’Alliance au Maroc est fondee a Tetouan en 1862. Les ecoles enseignent le franחais, les mathematiques, la science, et l’etude religieuse juive. L’apparition de cette ecole emancipee est vue d’un tres mauvais oeil par les rabbins qui craignent l’assimilation. Un enseignement religieux important etait donne depuis toujours aux enfants au heder jusqu’a l’age de 13 ans partout au Maroc.

Le voyage de Sir Moses Montefiore au Maroc de decembre 1863 a fevrier 1864 contribue au developpement des ecoles de l’Alliance au Maroc. Il pousse l’Alliance Israelite de Paris a ouvrir un reseau d’ecoles partout au Maroc et plus particulierement dans les villages de l’Atlas.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 8:39

Durant la periode 1880-1914, grace notamment a l'aide financiere du baron de Rothschild, de multiples ecoles ouvrent au Maroc. Il y a 27 ecoles de l’Alliance dans 15 villes et villages atteignant 5.000 eleves au debut du protectorat en 1912. En 1915, le gouvernement franחais commence a subventionner les ecoles de l’Alliance. Les ecoles de l’Alliance ont continue a fonctionner au Maroc franחais et espagnol, mךme sous le gouvernement de Vichy. Apres la guerre, le gouvernement franחais finance environ 60% du budget de l’Alliance, permettant a l'inscription d'augmenter de 22.000 eleves en 1948 a 33.000 eleves en 1956.

Bientot, les enseignants sont eux-mךmes des personnes formees dans les ecoles de l'Alliance : en 1945, l’Ecole Normale Hebraique ouvre ses portes a Casablanca.
Dans les annees1951-52, entre 60 et 70% des enfants juifs sont scolarises dans les ecoles de l’Alliance, reparties dans pres de 55 villes du Maroc.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 8:40

L’attitude de l’alliance face au sionisme est difficile a cerner. Dans les annees 20, l’alliance s'est fortement oppose aux sionistes du Maroc. La deuxieme guerre mondiale marque un tournant dans l’attitude de l’alliance, liee d’une part a la tragedie de la Choa et d’autre part a l’augmentation de l’aide financiere des juifs d’Amerique et d’Europe. L’Alliance n'a pas formellement embrasse le sionisme, mais a commence a enseigner l'hebreu moderne. Neanmoins, l'association d'anciens eleves de l’Alliance a soutenu le sionisme.

Au depart l’arabe n’etait pas enseigne dans les ecoles de l’Alliance. Les enfants juifs parlaient le judeo arabe, melange d’arabe dialectal et d’hebreux et furent oblige d’apprendre le francais, leur langue maternelle etant considere comme un dialecte. En depit de l'elevation du nationalisme apres la deuxieme guerre mondiale, l’Alliance a resiste a l'enseignement de l'arabe classique, preferant se concentrer seulement sur le Franחais et l'hebreu. L'arabe classique a fait partie du programme d'etudes dans toutes les ecoles de l’Alliance apres l'independance.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 8:43

La grande vague de Aliah dans les annees 60 marque le declin des ecoles de l’Alliance au Maroc. Il reste actuellement 2 colleges et lycees, une ecole primaire et une ecole maternelle de l’Alliance au Maroc.

On peut reprocher a l’alliance d’avoir neglige l’identite specifique des juifs du Maroc mais on ne pourra jamais nier le role enorme que l’Alliance a joue tant du point de vue de l’education que d’un point de vue social
mes remerciements au site de l'alliance dont je suis membre
qui a mis le site et les photos a ma disposition

http://www.aiu.org/


http://www.aiu.org/activites/editions/nadir/index.html


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 9:08

Dès sa fondation, l'Alliance israélite universelle a placé au centre de son action sa vocation éducative. Depuis 1862, plus d'un million d'enfants et d'adolescents ont été éduqués dans ses établissements scolaires.
Aujourd'hui, à travers une cinquantaine d'établissements de l'Alliance et d'écoles affiliées, plus de 20000 élèves continuent à recevoir chaque année une éducation qui vise à transmettre harmonieusement le patrimoine du judaïsme et un enseignement général de qualité, dans le respect des valeurs de la modernité et dans la fidélité à la tradition juive.

L'Alliance israélite universelle est le premier chantier moderne de création pédagogique juive. Dès ses débuts, elle a voulu allier les études juives aux études générales et une instruction civique à une formation intellectuelle. Ses écoles autour du Bassin méditerranéen ont été à la pointe de l'acculturation des jeunes générations, que ce soit au Maroc où elle a formé l'intelligentsia juive de ce pays ou en Israël où elle a contribué par ses écoles de Yaffo et de Jérusalem, établies dès les débuts du sionisme, à la propagation de l'hébreu comme langue parlée et de Mikvé Israël où elle a œuvré à l'essaimage des idéaux pionniers qui ont présidé à la création de l'Etat d'Israël. Aujourd'hui, sans se ressembler, les écoles dépendant directement de l'Alliance ou rattachées à elle s'emploient, chacune selon une sensibilité particulière, à créer des environnements scolaires où se rencontrent des enfants et des jeunes de milieux socio-économiques et d'horizons intellectuels et religieux différents, pour se familiariser avec les mêmes programmes d'étude et d'activités. L'Alliance israélite universelle poursuit à travers le monde les objectifs pédagogiques suivants :


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 9:11







ECOLE DE L’ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE - TANGER / MAROC
Annיe scolaire: C. P. 1952-1953
Photo communiquee par [email]RACHEL BENAKSAS TAUB[/email]



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 9:13







Ecole de l’Alliance Israelite Universelle - Tanger / Maroc
Annיe scolaire: 1951-52. Les professeurs
Photo communiquיe par Joseph Bitton. (contact :[email]Leon Ebidia[/email])
De gauche א droite et de haut en bas:

M. Aron Levy, M. Bensimhon, M. Queroub, M. Sibony, M. Arieh, M. Arditti,
M. Jejati, M. Joseph Cohen ,Mme Maudy, ? (Infirmiere), Mme Yani, M. Moreno, M. S.Bitton,
Mlle Bengio, M. Sidey, M. Yanni, ? (Professeur d'Espagnol), Mme Bensimhon/Nahon.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 9:16

Alliance Israיlite Universelle (AIU) - TANGER / MAROC
Annיe scolaire: 1920 -Maternelle -
Photo communiquיe par
Rina et Albert Benabou (gendre de feu Mr S. Benarroch)
http://tangers.free.fr/photecol/aui/BenabouAR1920b.html


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:06

ALLIANCE A TETOUAN DEBUT DU SIECLE




Dernière édition par le Lun 15 Jan 2007 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:11

TETOUAN 1910


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:14

l'Alliance Israelite en 1886
TETOUAN


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:15





Dernière édition par le Lun 15 Jan 2007 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:21



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:39

En 1862, l’Alliance Israélite Universelle créait sa première école à Tétouan, puis étendait son réseau, non sans réticences et résistances des milieux les plus orthodoxes qui craignaient l’atteinte aux valeurs judaïques, la dépersonnalisation(8). Mais l’Alliance Israélite Universelle se développait, inexorablement, bien avant le Protectorat grâce au prestige d’un enseignement de bonne qualité, ouvrant de nouvelles possibilités. Désormais, une partie de la jeunesse des villes était éduquée en français. Avec le Protectorat, cette langue allait devenir celle de la culture et du travail dans le secteur moderne de l’économie.
Un bilinguisme s’est instauré dans une partie de la communauté qui reléguait le judéo-arabe au rang de langue effective et familiale. Evolution inégale cependant, selon les milieux, les régions, les générations … Aujourd’hui, certains jeunes des milieux plus ou moins aisés n’ont plus, à la troisième génération, qu’une connaissance limitée de l’arabe dialectal, tandis que dans les milieux populaires - particulièrement féminins- l’arabe demeure le vecteur principal sinon unique de l’expression, surtout à mesure que l’on remonte la pyramide des âges. Dans le domaine religieux, le judéo-arabe a longtemps résisté au français : les sermons (drash) sont souvent encore dits en judéo-arabe . Quant à la connaissance de l’arabe classique, enseigné dans les écoles de l’ITTIHAD à raison de deux heures par jour, elle est restée insuffisante, faute de méthode et d’un encadrement adaptés.

L’acculturation au français - et à l’espagnol moderne- n’a donné naissance à des créations littéraires judéo-marocaines intéressantes que dans les années 1980, avec les romans d’Edmond Amran El Maleh. Le roman, est resté pratiquement hors du champ d’application de la langue apprise : drame de la coupure entre identité et langue étrangère que l’on sent inapte à exprimer une effectivité, et une société dont la texture est tellement éloignée des mondes de Pascal, Descartes ou Valéry … Pas de Cholom Alekhem non plus, celui-ci disposait d’une langue rodée, cultivée, le yiddish, au vaste public, tandis que le judéo-arabe est resté trop limité dans son vocabulaire et surtout a été considéré comme mineur par ceux qui avaient reçu l’enseignement des langues européennes. Faute d’une langue de culture appropriée de nombreuses velléités ont dû rester dans l’encrier.

Cela explique sans doute pourquoi les productions culturelles en français et espagnol se sont développées davantage dans les domaines de l’essai, de la conférence, du journalisme, de l’histoire ou de la chronique.

L’émigration juive marocaine de la première génération continue dans la langue des pays d’accueil, essentiellement dans la même direction, celle de la recherche d’identité, du souvenir.

PRODUCTIONS CULTURELLES
La vie communautaire a cristallisé des spécificités juives au sein de la culture marocaine au niveau du cadre de vie, tandis que les productions culturelles embrassent les domaines de la littérature populaire, de la musique liturgique et profane, des métiers d’art … La longue cohabitation a également marqué les coutumes y compris celles liées directement à la religion. Si les particularités proviennent du fait juif, il y a une façon marocaine d’être juif. Ce fait prend un relief particulier hors du Maroc. Au contact d’autres juifs, les communautés émigrées ressentent davantage leurs différences et s’efforcent de recréer un environnement culturel propre, avec synagogues, fêtes de la Mimouna, associations culturelles

Grace a 'ecole de l'alliance Larachois de Larache , Kasry de Alcazarquivir, Tangerois de Tanger et Tetouanais de Tetouan étaient évidemment bilingues. Leurs communautés ont fourni de nombreux «tordjman» à la diplomatie marocaine et truchements aux consulats étrangers


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:46

l'embleme


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:49

L'Alliance israélite universelle (כל ישראל חברים) est une société juive internationale culturelle, installée dans différents pays. Elle est fondée en 1860 en France, suite aux évènements antisémites sanglants qui frappent la communauté juive de Damas en 1840, et à la conversion forcée au christianisme de l'enfant juif Edgard de Mortara en 1858.

Personnalités publiques et penseurs juifs français décident alors d'apporter leur aide aux Juifs du monde, afin de lutter contre la haine anti-juive. Ils décident d'un fonds financier de soutien, créent de nombreux emplois et luttent pour l'égalité des droits des Juifs dans le monde. Adolphe Crémieux est le premier président de l'Alliance, fonction qu'il remplira jusqu'à sa mort en 1887.

L'alliance va surtout se faire connaître en ouvrant des écoles dans de nombreux pays, en particulier dans les pays musulmans. Ces écoles visent à fournir une éducation "moderne", aux standards français, à la jeunesse juive locale, mais sont aussi ouvertes à des non-juifs.

À ses débuts, l'Alliance entretient un rapport très ambigu face au projet sioniste, et prône l'expansion de la langue et de la culture françaises au sein des communautés juives de la Diaspora. A l'initiative de Charles Netter, membre du conseil central de l'Alliance, cette dernière fonde l'école agricole de Mikvé-Israël en 1870 en Palestine. Par la suite, elle crée de nombreuses écoles populaires dans les pays des communautés orientales et en Terre d'Israël. Son activité prend une forte ampleur à l'issue de la Première Guerre mondiale, lorsque l'Alliance organise l'aide aux Juifs de Pologne en 1919, et à ceux de Russie, victimes des ravages de la famine en 1922.

En Palestine, l'Alliance ouvre des écoles populaires à Jérusalem, Haïfa, Tibériade et Tel-Aviv, ainsi qu'une école pour sourds-et-muets. En 1950, ces écoles et Mikvé-Israël passent sous la responsabilité du ministère de l'éducation d'Israël. L'Alliance poursuit toutefois le financement de ces institutions pédagogiques.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:58

Jules André BRAUNSCHVIG
Président de l'Alliance Israélite Universelle
1908-1993
Extrait des Cahiers de l'Alliance Israélite Universelle avec l'aimable autorisation des éditeurs
Né à Sainte-Marie-aux Mines, dans le Haut-Rhin, le 21 juin 1908, Jules André Braunschvig était le fils de Georges Braunschvig (né à Lyon, en 1870, décédé à Paris, en 1928, chevalier de la Légion d'Honneur et conseiller du Commerce extérieur). Sa mère, Laure Simon, était originaire de Sainte-Marie-aux Mines, où elle était née en 1877 ; elle est décédée à La Baule en 1916 .

Il fit des études au Lycée Janson-de-Sailly, puis à la Faculté de Droit de Paris et à l'Ecole libre des Sciences politiques.

Elève officier de réserve (1929), officier de réserve (1930), il participa à la Campagne de France en 1939-40. Entre 1940 et 1945, il fut prisonnier de guerre en Allemagne , dans les oflag 17A, puis 10C.
A la mort de leur père, en 1928, Jules Braunschvig et son frère aîné Paul assument la responsabilité des entreprises familiales au Maroc, créées dès 1888 à Tanger par leur grand-père, Benjamin Braunschvig, et développées par leur père, maintenues, puis étendues jusqu'à l'indépendance du Maroc. La marocanisation des entreprises et la reprise des terres conduisirent à une liquidation
Rôle à l'Alliance israélite universelle :
Jules Braunschvig est coopté comme membre du comité central en 1932 (succédant à son père), Sylvain Lévi étant président.
Il est élu vice-président en 1946, René Cassin étant président. Il reçoit une délégation spéciale pour le Maroc. Les effectifs scolaires de l'Alliance au Maroc passent de 12000 en 1945 à 32000 en 1955.
Succédant à l'amiral Kahn, il devient président délégué en 1973.
Il devient président de l'Alliance en 1976, après le décès du président Cassin.
Il démissionne de la présidence en septembre 1985 et il est alors élu président d'honneur.
La présidence de l'Association israélienne de l'Alliance lui est confiée.
Activités en faveur de l'éducation et des droits de l'homme
Il est membre fondateur, avec Marcus Cohn, de l'Institut pédagogique supérieur Kérem , à Jérusalem (Institut pédagogique supérieur formant des professeurs d'enseignement secondaire en Israël, "Judaïsme et humanisme", reconnu par le ministère israélien de l'Education et de la Culture).
Il est également co-président du Conseil consultatif d'organisations juives (CCJO), organisation non-gouvernementale (ONG) accréditée auprès des instances et agences des Nations unies, ayant compétence en matière des droits de l'homme.
Membre d'honneur des Amis américains et des Amis canadiens de l'Alliance israélite universelle.
Vice-président du conseil d'administration de la Jewish Colonization Association (JCA) de Londres, fondée en 1893 par le baron de Hirsch.
Fondateur de l'Ecole Maïmonide (Boulogne-sur-Seine), de l'Ecole normale hébraïque de Casablanca, il préside le conseil d'administration de l'Ecole normale israélite orientale, fondée par l'Alliance israélite universelle à Paris, en 1865.
Il est membre du conseil d'administration de la Conférence des réparations pour les dommages matériels causés aux Juifs par l'Allemagne nazie, dont le siège est à New York , et de la Memorial Foundation for Jewish Culture.
Distinctions honorifiques :
Légion d'honneur : Chevalier (1951) Officier (1966) Commandeur (1984)
Docteur Honoris Causa du Jewish Theological Seminary, New York (1978) - Yakir Yerushalaym (1988)


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 15:59


Jules Braunschvig à 10 ans


Georges Braunschvig, son père


Après la mort de sa mère en 1916, J.B. est élevé par sa tante Fanny


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 16:00

Jules Braunschvig (à gauche) nommé Docteur Honoris Causa du Jewish Theological Seminary, New York (1978)





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 16:03



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Lun 15 Jan 2007 - 16:06

Charles NETTER
philanthrope et précurseur du sionisme (1826-1882)
par Jacques R. Weill
Charles Netter, descendant d'une longue lignée de rabbins alsaciens, naquit à Strasbourg en 1826. Il entreprit une carrière d'homme d'affaires, d'abord à Lille et ensuite à Moscou, puis il s'installa à Paris en 1851.

L'affaire de Damas en 1840 (de cruelles persécutions perpétrées contre les Juifs de la ville à la suite d'une accusation de crime rituel) avait brutalement révélé aux Juifs d'Europe occidentale la vie misérable de leurs frères d'Orient. Ceux de France, émancipés les premiers, se sentirent un devoir impérieux face à ces populations déshéritées : celui de leur servir de protecteurs en cas d'oppression, celui aussi de leur permettre, par l'éducation et la culture, de s'élever dans l'échelle sociale. C'est dans ce but que se tinrent en 1859, dans la demeure parisienne de Charles Netter, les premières réunions qui aboutirent, un an plus tard, à la fondation de l'Alliance Israélite Universelle, dont il devint le trésorier.

Netter créa une école professionelle juive en 1865, ainsi qu'une société pour la sauvegarde des droits des travailleurs, et un foyer pour les ouvriers pauvres en 1880.

Délégué de l'Alliance en 1878 au Congrès de Berlin, il lutta en faveur de la reconnaissance de droits politiques pour les Juifs demeurant dans les nouveaux Etats créés dans les Balkans.

A la conférence de Madrid (1880) il réclama une protection pour les Juifs du Maroc. En 1881 il séjourna plusieurs mois à Brody pour organiser l'oeuvre d'assistance à l'émigration ou à la réinstallation des Juifs russes ayant été persécutés et expulsés de leurs lieux d'habitation.

Cependant son action essentielle fut consacrée à l'amélioration de la vie des Juifs en Palestine et au progrès de leurs conditions d'existence dans ce pays au moyen de la pratique de l'agriculture. Il fut influencé dans la conception de ses projets par les écrits du rabbin russe Zvi Hirsch Kalischer (1795-1874), qui avait magistralement présenté tout le problème d'un retour en Palestine dans son Drishath Sion (A la recherche de Sion).

En 1967, Netter présenta au Bureau de l'Alliance Israélite Universelle un projet d'assistance aux Juifs de Perses et d'autres pays orientaux pour qu'ils montent en Israël, et s'installent dans des villages qu'on fonderait pour eux. Il s'y rendit l'année suivante au nom de l'Alliance, et à son retour il recommanda la création d'un lycée agricole, qui serait suivi de l'établissement de localités agricoles pour les diplômés de cette école. Quand sa proposition fut approuvée, il partit pour Constantinople en 1869, où il reçut l'approbation du Grand Vizir

Grâce à ses efforts cet institut fut créé près de Jaffa en 1869. L'année suivante il obtint un décret (firman) du Sultan ottoman, autorisant cette institution, et lui attribuant 3.000 dounams de terres, qu'il avait achetées au nom de l'Alliance Israélite Universelle. L'établissement fut dénommé Mikveh Israël ("Espoir d'Israël" - Jérémie 14:8 et 17:13). Netter y demeura jusqu'en 1873 pour superviser les opérations de création de l'école, qui fut la première localité juive agricole des temps modernes (il faut rappeler que la première Alyah ne débutera qu'en 1882).

Cependant, par la suite, Charles Netter se montra déçu du peu de succès rencontré par Mikveh Israël, et du manque d'aptitude que représentait la Palestine en général pour intégrer un grand nombre d'immigrants. C'est pourquoi, il exprima son opposition à l'installation d'un grand nombre des Juifs russes et roumains dans les années 80, et rechercha pour eux des opportunités d'émigration aux Etats-Unis et dans d'autres pays.

Mais il révisa son opinion en 1882 (sans doute sous l'influence du Baron Edmond de Rotschild) et se rendit à nouveau dans le pays, où il rencontra des Juifs russes qui s'étaient installés à Rishon le-Tsion, auxquels il proposa son aide. il conçut de nombreux projets pour développer l'activité agricole et l'artisanat en Eretz Israël, mais il mourut quelques mois après son arrivée. Il fut enterré dans les terrains appartenant à Mikveh Israël.

Mikveh Israël aujourd'hui photo du haut avec la photo de Charles Neter: c'est un lycée agricole situé au sud-est de Tel Aviv. Cette institution a joué un rôle important dans le développement de l'agriculture en Israël et compte aujourd'hui un millier d'élèves. On y trouve toutes les branches d'agricultures qui existent dans le pays, des terrains expérimentaux, un jardin botanique et un pressoir à vin, le premier à avoir été construit en Israël


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Mer 3 Fév 2010 - 7:00

Alliance Israélite Universelle

A tous les anciens de l'Alliance de l'Alliance israélite universelle"

Depuis 1860, plus d'un million d'élèves juifs ont été scolarisés dans les écoles de l'Alliance à travers le monde.Si vous avez a l'Alliance israélite universelle ?

Ecrivez-nous le mois de fevrier est dedie au 150ème anniversaire de Alliance Israélite Universelle!


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   Sam 26 Juin 2010 - 20:45



Alliance Israélite Universelle Tétouan 1ére dans le Monde , devenue l'Institut Français


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ECOLE DE L'ALLIANCE ISRAELITE UNIVERSELLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecole de TENNIS pour nos enfants
» Ecole Steiner: gros dilemne
» abonnement Ecole des Loisirs
» (75) Catalogue de la bibliothèque de l'Ecole Polytechnique
» Changement d'ecole maintenant ou après ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: ECOLES, COLLEGES ET LYCEES AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com