HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RADIO MAROC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: RADIO MAROC   Dim 30 Mar 2014 - 14:45

Quinquagénaire égorgé à Franceville : Le présumé coupable arrêté. La police judiciaire de Casablanca-Anfa a annoncé, jeudi, avoir arrêté le présumé coupable de l'assassinat, mardi dernier, d'unquinquagénaire égorgé dans sa boutique à Franceville. Jeudi matin, les éléments de la police,   entre autres, étaient présents sur place, pour la reconstitution du crime. Le présumé coupable est un jeune de 22 ans, ancien employé du propriétaire du magasin de droguerie. Ce jeune homme aurait avoué s'être dirigé vers la droguerie pour “dérober la caisse”, indiquant que “la victime l'avait viré sans lui donner un sou”. Selon la police, le montant volé par le présumé coupable s'élève à 30.000 dirhams. Un habitant avait découvert le cadavre du quinquagénaire, propriétaire du magasin, noyé dans son propre sang, mardi dernier. Aufaitmaroc Casablanca : Un bus entre dans une banque. La façade d’une agence bancaire, située à l'angle du Boulevard Ibn Tachfine avec rue Al Walidia à Roches noires à Casablanca, a été entièrement détruite, après qu’un bus de la société de transport urbain, M'dina Bus, l’ait, de plein fouet, heurté.   Selon plusieurs sources médiatiques sur place, le conducteur du bus, avait perdu le contrôle de son véhicule, suite, vraisemblablement à une panne de freins. L’accident a fait 8 blessés, tous parmi les passagers du bus, dont le conducteur, alors qu’aucun employé de la banque n’a été touché, ajoute les mêmes sources, vu qu'il n' y avait encore personne à l’intérieur de l'agence. Selon les premiers éléments de l’enquête ouverte par les autorités locales, le conducteur, ayant perdu contrôle de son bus, aurait choisi de faire écraser son imposant véhicule, contre le mur de l’agence pour pouvoir le stopper. Le Mag 20 % des enfants et jeunes au Maroc souffrent de troubles psychiques. Le constat est pour le moins alarmant. Quelque 20 pc des enfants et des jeunes au Maroc souffrent de troubles psychiques et la moitié des cas de troubles débutent à l'âge de 14 ans. C'est ce qu'a révélé mercredi à   Rabat le ministre de la santé, El Houssine Louardi, en citant des données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). S’exprimant à l’ouverture de la 2ème rencontre nationale sur la santé scolaire et universitaire et la promotion de la santé des jeunes, le ministre a fait savoir que des études menées par les différents départements y compris celui de la santé ont fait ressortir que 48.9 pc des 15 ans et plus présentent un trouble psychique tel l'insomnie, l'anxiété et la dépression Et d’ajouter qu’une proportion non négligeable de cette frange de la population est exposée quotidiennement aux risques du tabagisme, des drogues et adoptent des modes de vie malsains comme l'alimentation non équilibrée et l'inactivité physique. Selon les données les données citées par le ministre, 16 pc des élèves de 13 à 15 ans sont des fumeurs, 6 pc de la même catégorie âgée de 13 à 15 ans consomment des boissons alcoolisées et 4 pc consomment des drogues, alors que 14 pc de cette catégorie de population ont eu des tentatives de suicides une ou plusieurs fois, 82 pc sont inactifs physiquement et 30 pc ont été victimes de violences. Les données de l'OMS montrent aussi que le tiers des décès et les deux tiers de la charge de morbidité à l'âge adulte sont dus à des maladies ou des comportements malsains adoptés pendant la période de la jeunesse, a souligné le ministre. Ainsi, la promotion de la santé psychique de cette tranche de la population prend une place importante dans la Stratégie Sectorielle de la Santé 2012-2016 , et ce, à travers la poursuite de l'implantation de la Stratégie Nationale de Santé Scolaire et Universitaire et de la Promotion de la Santé des jeunes et la mobilisation des moyens nécessaires à cette fin, a précisé M. Louardi, affirmant que son département œuvre pour promouvoir les prestations préventives et éducatives, le dépistage et la prise en charge des problèmes de santé ainsi que l'écoute et le conseil. Menara Insécurité : Les Casablancais se mobilisent. “Marche Contre L'insécurité Ambiante à Casa” est le nom d'une page sur Facebook, où le nombre des “Likers” dépasse désormais la barre de 10.000 personnes.
Bien que la date et le lieu n'ont toujours pas été annoncés, cette initiative est saluée par plusieurs Casablancais, désormais unanimes à dénoncer une situation de plus en plus alarmante. Pourquoi pas, puisque les informations sur des agressions, des viols et même des assassinats, remplissent les pages des journaux, et alimentent le contenu de plusieurs sites d'information et statuts sur Facebook. Sur le réseau social, ce sont également les nouvelles pages où les photos de délinquants, arme blanche à la main, partagées en toutes légalité, qui inquiètent, sans que les services de police fassent le nécessaire. Intitulées “Tcharmil”, ces pages ont même fait l'objet d'une question écrite adressée à l'attention du ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, par la députée du PAM Khadija Rouissi. Sur le site Avaaz, le nombre de signataires d'une pétition pour réclamer plus de sécurité dans les rues, et plus de professionnalisme dans les hôpitaux ne cessent de grimper. “Parce que les rues de Casablanca souffrent d’un véritable vide sécuritaire. Les agressions au sabre se multiplient d’une façon inquiétante”, estiment les créateurs de cette pétition. Mais alors que la mobilisation se poursuit du côté des citoyens, et même sous la coupole du Parlement, l'Exécutif ne semble même pas inquiété des 22.000 cas d'agression qui ont fait l'objet de plaintes en 2013.    
Aufaitmaroc Une marocaine torture son mari avec de la poudre de Piment fort. Sidi Kacem : Une femme marocaine a été arrêtée par les services de police de la ville de Sidi Kacem, après qu’elle ait commis une violence conjugale des plus inédites. En effet, un moqadem(fonctionnaire de l’arrondissement) du quartier, passant dans la rue où se situe le domicile de la prévenue, y a remarqué l’existence d’un homme enchainé. Il fit rapport à ses supérieurs et aux services de police qui s'est rendue sur place. Selon le quotidien londonien Al Quds Al Arabi, les policiers ont découvert qu’il s’agit d’un ex-MRE à la retraite qui était torturé par son épouse et sa belle-sœur, pour avoir refuser de leur financer un projet de boutique d’effets pour femmes. L’épouse et sa sœur se sont emparées du mari, l’ont enchainé, l’ont brulé à plusieurs endroits de son corps et lui ont versé du piment fort (Soudania) dans les yeux, pour l’obliger à leur remettre l’argent de sa pension de retraite, qu’il reçoit de l’étranger. Selon la même source, l’épouse a été arrêtée par la police alors que sa sœur âgée de 31 ans, est toujours en état de fuite.    Le Mag Victime d'un accident de Tramway : Le jeune aurait succombé à ses blessures. La société en charge de l'exploitation du tramway de Rabat a annoncé hier soir qu'un jeune de moins de 20 ans, heurté mercredi par une rame du tramway est décédé à l'hôpital. La victime été accidentellement heurtée alors qu’il tentait de traverser la voie au niveau de la station Hassan. Elle était restée une heure bloquée sous la rame. Blessé aux jambes et au bassin, la victime a été transportée ensuite à l’hôpital par la protection civile. Malheureusement, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la société d'exploitation du tramway a annoncé que le jeune homme est décédé, en présentant ses sincères condoléances à la famille et aux proches de la victime.    Aufaitmaroc Dakhla : 300 cabanes de pêcheurs ravagées par le feu. Dakhla : 300 cabanes de pêcheurs, fabriqués en tôle, ont été détruites par un incendie, jeudi dans le village de pêche Ntirift à 60 km au nord de Dakhla. Selon l'agence MAP, citant les autorités locales, ce sinistre na pas fait de victime humaine. Le feu, s'est déclaré vers 04h00 du matin, et selon la même source, a été maîtrisé par les éléments de la Protection civile, alors qu'une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances de cet incendie.    Le Mag


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: RADIO MAROC   Dim 30 Mar 2014 - 14:48

Plus de 100 personnes condamnées à mort au Maroc. L’ONG Amnesty International a publié, jeudi 27 mars, son rapport annuel sur la peine de mort. Plusieurs condamnations à la peine capitale ont été prononcées au Maroc en 2013, mais le royaume figure parmi les « pays abolitionnistes ».   Au cours de l’année 2013, 10 condamnations à mort ont été prononcées au « Maroc et au Sahara Occidental » selon Amnesty International. Ce jugement a été rendu pour la dernière fois le 25 octobre 2013 lorsqu’un homme a été condamné par le tribunal d’Agadir, pour le viol et meurtre d’une fille de 2 ans. Les neuf autres condamnations à la peine capitale ont été prononcées, le 17 février, par le tribunal militaire lors du procès de 24 militants sahraouis accusés du meurtre de 11 soldats marocains en octobre 2010. Selon Amnesty International, à la fin de l’année 2013, 113 personnes étaient sous le coup de la peine capitale au Maroc. Néanmoins, le royaume fait partie des 32 pays où « des condamnés à mort ont vu leur peine commué ou ont bénéficié d’une grâce » l’année passée. 2013 fut d’ailleurs l’année durant laquelle est né le premier groupe de députés condamnant la peine de mort. A noter que le royaume fait, selon Amnesty International, partie des pays dits « abolitionnistes en pratique » car aucune exécution n’a été pratiquée durant les dix dernières années. La dernière mise à mort remonte à 1993. Telquel La police intervient pour empêcher des chômeurs de s’immoler. La police marocaine est intervenue avec des canons à eau à Rabat, ce mercredi, pour empêcher des diplômés chômeurs non-voyants de s’immoler par le feu. C’était à l’occasion d’une manifestation contre le gel des   embauches dans le secteur public. Un groupe de 13 diplômés chômeurs non-voyants a tenté de s’immoler par le feu, ce mercredi dans la capitale du Maroc, Rabat. Ils s’étaient enchaînés avec une corde autour du cou pour bloquer une des artères principales de la ville. Les policiers sont intervenus avec des lances à eau, alors qu’ils s’étaient aspergés d’essence et qu’ils menaçaient de mettre le feu à leurs vêtements. Les manifestations de ces chômeurs non-voyants se multiplient. « Je veux un emploi dans mon pays. Je veux vivre dignement dans mon pays », ont été les slogans les plus repris ce mercredi, indique l’agence Reuters. Ils réclament des postes dans la fonction publique. Le gouvernement, de son côté, met en œuvre des mesures d’austérité qui entrent en contradiction avec les revendications des manifestants en voulant réduire les dépenses et les déficits publics du pays. Un grand rassemblement est prévu le 6 avril prochain contre cette politique du gouvernement à l’initiative des trois plus grands syndicats du pays. Afrik.com Ils espionnaient le roi Mohammed VI. Hier un avion équipé d’une caméra de surveillance a été repéré volant au-dessus de la résidence royale. Il faut dire que la résidence attise la curiosité derrière ses grandes murailles. La sécurité a tout de suite donné l’alerte et deux suspects, un   français et un marocain, qui téléguidaient l’avion a l’aide d’une télécommande ont immédiatement été arrêtés et interrogés. Les deux hommes ont ensuite été relâchés. La sécurité a pris cet événement très au sérieux craignant une attaque ou une opération d’espionnage. L’avion a tout de suite été saisi afin d’être examiné par les autorités. Pour l’instant, on ne sait pas ce qui relie les deux suspects ni quelle était la nature de leur activité. En novembre dernier, un événement de ce genre avait déjà attiré l’intérêt du gouvernement marocain. Un petit avion espion s’était écrasé à l’est de Tanger. Afriquinfos Plus de 860.000 fonctionnaires recensés au Maroc. Le nombre total des fonctionnaires de l’Etat se situe au-dessus de 860.000, selon des statistiques annoncées mercredi à Rabat lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du plan d’action 2014-2016 du ministère délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration. D’après la ventilation de ce chiffre, il ressort que 521.553 fonctionnaires relèvent des différents départements ministériels et 190.442 relèvent des établissements publics alors que les collectivités locales comptent plus de 150.000 fonctionnaires, a fait savoir le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi. Par département, le ministère de l’Education nationale absorbe à lui seul 54,09 pc des fonctionnaires, le ministère de l’Intérieur en compte 15,64 pc et le ministère de la Santé arrive en troisième position, mobilisant 8,87 pc du nombre total des fonctionnaires, a ajouté le ministre. Les femmes ont représenté en 2012 près de 38,6 pc du nombre total des fonctionnaires, contre 34 pc en 2002, a noté le ministre, précisant que ce taux s’élève à 56,61 pc au ministère de la Santé, 48,56 pc au ministère de la Justice et des libertés, et 44,67 au ministère de la Fonction publique.    Maghrebemergent Terrorisme: des membres de la cellule de Melilia devant le procureur. Trois membres d'une cellule terroriste qui s'activait dans les villes de Laroui, Melilia et Malaga, dirigée par un ressortissant espagnol d'obédience extrémiste ont été déférés, mercredi, devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat. Les mis en cause sont poursuivis notamment pour "constitution de bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes, appartenance à un groupe religieux interdit et tenue de réunions publiques sans autorisation", indique-t-on de source judiciaire. Les trois individus devront être présentés le jour même au juge d'instruction chargé des affaires de terrorisme auprès de l'annexe de la Cour d'appel à Salé pour audition préliminaire, ajoute-t-on. Le ministère de l'Intérieur avait annoncé récemment que les services de sécurité marocains ont réussi, en coordination avec leurs homologues espagnols, à démanteler une cellule terroriste, qui s'adonnait à la falsification de passeports et s'employait à recruter des volontaires pour aller combattre dans de nombreux foyers de tension. Il avait également indiqué que trois Marocains membres de cette cellule ont été arrêtés dans la ville de Laroui, en concomitance avec l'interpellation, par les services de sécurité espagnols, du cerveau de la cellule ainsi que ses acolytes.    Menara Un prédicateur marocain émet une fatwa autorisant les rapports sexuels durant le Ramadan. Certains prédicateurs ont la manie de la fatwa au point d’en émettre à la demande sur des sujets frivoles, oubliant les véritables priorités du pays. C’est le cas du prédicateur marocain, Ahmed Choukairi Dini, membre du PJD, un parti musulman-conservateur qui a obtenu plusieurs portefeuilles minstériels au sein du gouvernement, et dont l'un des éminents représentants a été promu Premier ministre, en la personne d'Abdelilah Benkirane. Alors que le Maroc, à l’instar de la plupart des pays arabes, se débat dans une grave crise économique et sociale, confronté par ailleurs à une corruption endémique, notre prédicateur qui se veut modéré n’a pas trouvé mieux que de balancer une fatwa autorisant les rapports sexuels entre un couple marié durant une journée du mois de Ramadan ! Un avis religieux « aphrodisiaque » qui n’a pas manqué de susciter des réactions controversées sur les réseaux sociaux de la part d’internautes qui ont rappelé à ce prédicateur, soucieux des plaisirs charnels de ses fidèles, le sens des priorités.    Oumna Dialogue social dans l'impasse: Les syndicats marocains marcheront le 6 avril à Casablanca. Les syndicats marocains entendent obliger le gouvernement Benkirane à reprendre un ''dialogue social'' qu’il a gelé en avril 2013. Leurs revendications portent sur l’amélioration des salaires et des pensions de retraite, ainsi que sur le respect des libertés syndicales. Face au mutisme du gouvernement sur la reprise du dialogue social, trois organisations syndicales marocaines ont annoncé une marche nationale de protestation le dimanche 6 avril 2014, dans la capitale économique du royaume, Casablanca. Objectif: ramener à la table des négociations le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et examiner avec lui les questions sociales en suspens, dont une hausse du SMIG. Au mois d'avril dernier, Abdelilah Benkirane avait reporté sine die le dialogue social avec les centrales syndicales. ''Suite au refus de certaines centrales syndicales, pour diverses raisons, de prendre part au round du dialogue social, qui était prévu ce samedi 27 avril 2013, il a été décidé d'annuler la réunion'', avait alors annoncé la Primature. Au premier rang de cette ''protesta'', il y a la Fédération démocratique du travail (FDT), l'Union marocaine du travail (UMT) et la Confédération démocratique du travail (CDT) proches de la gauche marocaine. La marche devrait regrouper les syndicats ouvriers avec la société civile. ''Notre décision est prise et nous n’allons pas reculer'', ont annoncé les responsables des trois syndicats lors d’une conférence de presse tenue mardi dernier à Casablanca.    Maghrebemergent


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: RADIO MAROC   Dim 30 Mar 2014 - 14:51

Laroui bercé par le rêve d'un "grand livre de l'histoire du Maroc". Fouad Laroui, s’est dit, mercredi soir à Paris, bercé par le doux rêve d'écrire "le grand livre de l'histoire du Maroc", sorte de récit où laissera couler la riche et fascinante histoire du Royaume. "Je rêve d'écrire le grand livre   de l'histoire du Maroc, qui est riche d'énormément de choses et de moments fascinants", a indiqué l'écrivain marocain d'expression française et néerlandaise, invité de marque des "Mercredis de l'ambassade du Maroc à Paris". Lors de ce moment de pure culture, l’heureux lauréat du Prix Goncourt de la nouvelle-2013 pour "L'étrange affaire du pantalon de Dassoukine" a confié son plaisir pour l’écriture, son amour et affection pour l’exercice de "raconter des histoires, inventer et se souvenir". Se disant se sentir plus à l'aise dans la nouvelle que dans le roman, Fouad Laroui a rendu hommage aux héros de ses œuvres. "Mes personnages sont des personnes que j’ai rencontrées, mes histoires sont parfois celles que j’ai vécus". Ouvrant une parenthèse, loin du champ littéraire, l’auteur de "la Vieille Dame du riad" (2011), a évoqué les propos anti-marocains du député néerlandais, Geert Wilders, à l'encontre des Marocains des Pays-Bas. Selon Fouad Laroui, qui vit entre Amsterdam et Paris, la majorité des Néerlandais sont contre le racisme et la xénophobie, notant que ces déclarations ont été dénoncées même par l'extrême droite. Menara Ahmed R. Benchemsi nègre de Moulay Hicham. Le livre du prince Moulay Hicham, dont la sortie est annoncée pour le mois d’avril aux éditions Grasset, a été écrit en collaboration avec le journaliste Ahmed Reda Benchemsi (ARB), a appris Le360 d’une source sûre. ARB aurait prêté sa plume pour   donner corps à un livre que le prince projetait d’écrire depuis plusieurs années, mais qu’il n’a pas réussi à aboutir faute du concours d’un "nègre" "soumis et dévoué". Interrogé avec insistance par Le360, ARB n’a pas voulu commenter cette information. Sa non-réponse est sans surprise : le propre d’un "nègre" est de faire de la sous-traitance dans l’anonymat. Et quand bien même l’intéressé aurait formellement démenti avoir contribué d’une quelconque façon à la rédaction du journal du prince, le film des événements et des faits donne beaucoup de crédibilité à l’affirmation de notre source. Tout commence par un article de 8 pages publié dans le magazine Tel Quel, daté du 18 au 24 décembre 2010. Intitulé "La nouvelle vie de Moulay Hicham", cet article, signé par "Ahmed R. Benchemsi, envoyé spécial à Princeton (New Jersey) et Palo Alto (Californie)", a fait l’objet de la couverture de l’hebdomadaire. Il s’agit d’un article qui tient à la fois du portrait et du reportage sur le prince Moulay Hicham, sa famille et son mode de vie. Le prince est décrit comme dans une cité idéale avec des mots qui excluent ne serait-ce que l’ombre d’une critique. Tout est parfait : le cadre, les amis, la famille, l’argent, la santé. La carte postale rappelle les odes des poètes arabes qui redoublaient de superlatifs pour faire l’éloge d’un protecteur. Le 360 Le Maroc délivre le visa à la poétesse palestinienne Chamma. Le Maroc a finalement décidé d'accorder le visa de voyage à la Palestinienne Farah Chamma, attendue prochainement à Rabat, sur l'invitation d'une école supérieure, a appris jeudi Le360 de sources bien informées. La poétesse palestinienne   a mené cette semaine une campagne médiatique contre le refus par le Maroc de lui octroyer un visa d'entrée. "Les ministres Salaheddine Mezouar et M'Barka Bouaida ont entamé, mercredi soir, dès leur retour de mission, les démarches visant à octroyer le document de voyage à la palestinienne qui se trouve actuellement aux Emirats arabes unis", a indiqué à Le360 une source diplomatique.
Le refus était lié à des démarches administratives et non pas à un aspect politique, selon la même source. La Palestinienne sera de même invitée à se produire dans des écoles et des établissements de Casablanca, Fès et Oujda. 
Le 360 Arts de la rue. Le Festival «Awaln’art» circule dans plusieurs villes du Royaume. Le collectif «Éclat de lune», organisateur des Rencontres artistiques internationales en places publiques «Awaln’art», a choisi pour cette huitième édition de circuler dans plusieurs villes du Royaume et de multiplier ainsi les rencontres avec les publics. Partenaire du Festival «Zank’art»   et de la Biennale de Marrakech, le Festival «Awaln’art» espère ouvrir des axes forts, reconnus et visibles pour le développement des arts en espaces publics au Maroc. C'est ainsi qu'en avant-première du Festival, le 26 février, la compagnie française «Système K études et mesures éphémères» a installé ses sculptures lumineuses au cœur du Marrakech des arts contemporains. «Awaln’art» s'ouvre officiellement le 27 mars à Marrakech et continuera sa route vers Agadir puis Casablanca, Meknès pour finalement revenir à Marrakech. Du 27 au 30 mars à Marrakech, le public pourra notamment découvrir «Forêt III Canada-Maroc» par Philippe Allard, M’Barek Bouhchichi et les artistes-apprentis de la Fabrique des arts en places publiques en partenariat avec La Biennale de Marrakech et Les escales improbables de Montréal. L’œuvre est un lieu de méditation cubique fait de 650 palettes de bois recyclé. Cette installation improbable met en valeur la fonction initiale de la palette, qui est de supporter. Le Matin La fondation Bergé-Saint-Laurent fête les femmes amazighes. La culture amazighe s’expose au musée du Quai Branly à Paris. La Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent -grands amoureux du Maroc- propose une exposition sur les femmes berbères du Maroc. Bijoux, parures, tapisseries, poteries et autres habits de fêtes ont été prêtés par différents musées et par des particuliers. Le quotidien des femmes berbères sera abordé dans cette exposition à travers trois thèmes : Portrait de la femme berbère, savoir-faire, parures et costumes du Rif au Sahara.    Le 360


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: RADIO MAROC   Dim 30 Mar 2014 - 14:54

Des chirurgiens mettent à une patiente un crâne imprimé en 3D. Dans cet esprit, une équipe de neurochirurgiens a remplacé une grande partie du crâne d'une patiente par une espèce de dome 3D. Cette opération menée par une équipe de neurochirurgiens néerlandais a permis de sauver   la vie d’une patiente de 22 ans souffrant d’une maladie rare : son crâne s’épaississait, augmentant la pression sur son cerveau. A l’heure de l’opération, l’os affichait une épaisseur de 5 cm, soit une épaisseur trois fois supérieure à la normale; rapporte le site Gizmodo. Il s'agit d'une copie conforme du crâne de la patiente réalisée à l'aide d'une imprimante en 3 D et ce par ces médecins de l’UMC de l’Utrecht University. Une première en son genre ayant demandé 3 mois de préparation, mais surtout ayant permis à la jeune patiente de mieux se porter. Le Mag Rejouez au Snake du Nokia 3310 sur votre navigateur. Le Nokia 3310 est entré dans le panthéon des téléphones qui auront le plus marqué dans le monde comme au Maroc. Et si on le ressuscitait? Il tient la charge une bonne semaine, sa robustesse éprouvée en a fait un running gag sur internet et   il offre la formidable option de ne pas avoir d'option internet. Le Nokia 3310 est entré dans l'histoire, et grâce à la société française Lëkki, il fait son coming back. Cette entreprise propose le téléphone mythique reconditionné comme neuf et livré avec une batterie et un chargeur. Il en coûtera tout de même près de 1.000 dirhams (90 euros) aux nostalgeeks. Autant donc faire un petit tour à Derb Ghellef et tenter sa chance chez un "moul vitrina". Mais à ce prix, les plus fortunés (et détenteurs d'une carte de paiement international) pourront s'offrir un 3310 noir, blanc, jaune, rose ou bleu. A H24info, on se console avec la très sympathique application mise en ligne par Slate. Cliquez sur les touches de ce 3310, vous n'allez pas le regretter (petit indice: il ne mord pas). L'application a été développée par le site Slate. Le jeu Snake a été réalisé à partir du travail de Jason D. Straughan, sous licence MIT. h24info


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
kenza
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 816
Age : 62
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: RADIO MAROC   Mer 25 Juin 2014 - 22:33



 Mekki Britel (à gauche chemise à carreaux )dans ses débuts en tant qu'animateur de radio 
Revenir en haut Aller en bas
kenza
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 816
Age : 62
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: RADIO MAROC   Mer 25 Juin 2014 - 22:35


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RADIO MAROC   Aujourd'hui à 17:18

Revenir en haut Aller en bas
 
RADIO MAROC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recevoir radio canada via mon recepteur numerique
» Obtention du visa et la durée pour quitter le Maroc???!!!!
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: LE MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Air du temps et Société | Peuples et communautés