HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 13:40

CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 13:48

Le Maroc célèbre, du 2 avril au 22 juin prochain, les cent ans (1913-2013) du port de Casablanca (80 km au sud-ouest de Rabat).

Selon l'Association pour la Promotion du Port de Casablanca (APPC), ce rendez vous, célébré sous le symbole "Une histoire d'avenir", se veut une occasion pour rendre hommage à une infrastructure qui a toujours joué un rôle important dans les échanges extérieurs du pays et a contribué au développement de la ville blanche.

Il a pour objectifs de mettre en exergue l' histoire du port de Casablanca, de faire connaître ses acteurs et ses perspectives de développement.

Le programme de cette commémoration, étalé sur trois mois, sera marqué par de nombreuses activités dont des expositions, conférences, visites des installations portuaires, activités culturelles et artistiques ou encore sportives.

La célébration qui porte aussi sur les métiers portuaires, les infrastructures et matériel portuaires, comporte également des stands dédiés aux opérateurs du port pour faire connaitre leurs activités et leur savoir-faire en plus des expositions itinérantes qui seront également programmées dans les écoles, les universités, les principaux aéroports et gares ferroviaires du Maroc.

Une exposition de peinture sur "le port de Casablanca vu par les artistes peintres", ainsi que des ateliers de peinture pour enfants et l'édition d'un livre sur le port de Casablanca et son histoire, par l'image et le texte, sont aussi au menu du programme de cette commémoration qui se veut un hommage aux personnels du port, qui ont donné de leur mieux pour rendre le port de Casablanca un moyen de vie, de création et de développement.

D' après le président de l'APPC, Mohamed Jamal Benjelloun, le programme prévoit aussi des visites des bateaux étrangers au port de Casablanca. Dans ce cadre, le port recevra, pour la première fois, du 9 au 13 avril, la visite officielle de la flottille d'escorte de la Marine chinoise. Cette visite a pour objectif de promouvoir les échanges et la coopération amicaux entre les forces navales de la Chine et du Maroc.

Pour le ministre d'Etat marocain, Abdellah Baha, la célébration du centenaire du port de Casablanca, en tant que mémoire collective du Maroc, représente une occasion pour prospecter et élaborer une vision future du développement du port ainsi que des autres infrastructures portuaires.

M. Baha a également indiqué que les 38 ports du Maroc traitent annuellement un volume d'environ 93 millions de tonnes (MT) dont 92 MT de marchandises et 1 MT de poissons.

Le ministre marocain a fait savoir que les ports marocains, dont 13 s'ouvrent sur le commerce extérieur, ont connu une évolution remarquable aux niveaux des infrastructures, de la gouvernance et de l'utilisation des nouvelles technologies.

Après avoir indiqué que le secteur portuaire a suscité un grand intérêt dans les politiques publiques, M. Baha a indiqué que le Maroc a lancé de grands chantiers dans le domaine de l'économie maritime et développé une stratégie à l'horizon 2030, visant à définir les bases d'une croissance équilibrée et complémentaire de l'ensemble des ports. Cette perspective de 2030 se base sur le développement des pôles, et chaque pôle est spécialisé dans un domaine particulier.

A noter que le Maroc est tributaire du transport maritime à 97% de ces échanges. Casablanca contribue à plus de 35% de l'activité, exception faite de Tanger Med, qui est plus dans le transbordement. Aujourd'hui, le royaume est en train de se repositionner via les grandes infrastructures, notamment le port de Tanger Med, et le port de Nador West Med (Nord du Maroc) qui va être lancé bientôt.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 13:52



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 13:56



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 13:57

Pour la célébration du centenaire du port de Casablanca, il est prévu, cent jours durant, l’organisation de plusieurs expositions historiques et culturelles à savoir une exposition, en plein air, sur l’histoire du port de Casablanca le long du boulevard Felix Houphouët Boigny jusqu’à l’entrée principale du port (porte n°1),


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 14:19

L’histoire du port de Casablanca remonte à plusieurs siècles. Déjà au 15ème Siècle, il avait connu l’exportation de céréales, notamment du blé dit " Anafil " par référence à Anfa et la laine « Merini » provenant de la riche pleine de la Chaouia, de laine, des peaux et des féculents.

L’histoire de l’embryon du port de Casablanca remonte à 1572, précisément à l’emplacement de l’actuelle forme de radoub.

Les principales dates clefs ayant marqués l’histoire de la construction du port de Casablanca :
1572
le port d’Anfa servait à l’exportation du blé (blé Anafil) apprécié au Portugal, de féculents et de laine (laine Merini) recherchée à Gênes.

1785
le Sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah accorde son autorisation pour l’exportation des céréales à une compagnie espagnole - Compana de los cincos Majores de Madrid et inaugure une nouvelle politique commerciale du pays basée sur l’encouragement des négociants.

1805
En raison des circonstances qui ont marqué le pays et la Région de Dar El Baida, le Sultan Moulay Slimane, a procédé à la fermeture des ports, notamment celui de Casablanca.

Il reste ainsi sans activités pendant plusieurs années.
1830
Le Sultan Moulay Abderrahmane, conscient de l’importance économique des ports décide de les rouvrir aux activités commerciales, dont celui de Dar Al Baida.

Toute la seconde partie du XIXème siècle sera marquée par un développement exponentiel, à la fois de Dar al-Beida et de son port.

Des négociants en provenance de France, d’Angleterre et d’Allemagne sont très actifs, alors que se développe la navigation à vapeur et prospère le commerce.
1862
Mise en place de la 1ère ligne maritime entre Dar-al-Beida et Marseille par la Compagnie Paquet.
1873
Le Sultan Moulay EL Hassan ordonne la rénovation du port de Casablanca et l’équipement du quai par des grues. Il promulgue un Dahir accordant au Makhzen le monopole de Casablanca, devenue.

Le développement du trafic au port de Casablanca Dépasse celui du port de Tanger, jusque-là destination privilégiée pour le commerce portuaire.

1904
Le Sultan Moulay Abdelaziz lança les travaux de construction et l’aménagement d’un petit port pour abriter les barcasses qui servaient au chargement et déchargement des navires qui attendaient à 1000 ou 1200 mètres de la côte.

Le 25 mars 1913
Le conglomérat français, composé de la «Compagnie Marocaine», de la société Schneider du Creusot et frères Hersent, est désigné pour la construction du port de Casablanca.

Le 2 avril 1913
Approbation du marché de construction du port de Casablanca par lettre sultanienne.

Le 16 octobre 1913

le Sultan Moulay Youssef se rend en visite à Casablanca, accompagné du Consul français à Casablanca, au cours de laquelle il a pris connaissance du suivi des travaux de construction dans les chantiers du port.

1921
huit ans après le lancement des travaux, le port de Casablanca, en pleine construction, a vécu un tournant majeur avec la découverte des gisements de phosphates à Khouribga.

Cette découverte et la perspective de commercialisation des phosphates inclinent les responsables à une révision des modalités de leur stockage et transports.

1924
soit un an après son inauguration officielle, le port de Casablanca franchit une nouvelle étape avec la construction de la Jetée transversale qui renforce et sécurise la rade artificielle. Cette Jetée deviendra la « Jetée des phosphates ».

La jetée Delure (rebaptisée plus tard jetée Moulay Youssef) se renforce et constitue un abri de plus en plus sûr pour les activités du port. Ce qui permet les premiers débarquements à quai.

1932

les travaux du môle de commerce sont achevés. L’ère des barcasses commence à connaître sa fin. Les navires ont un accès et un ancrage plus faciles, ainsi que la possibilité d’embarquer et de débarquer aisément leurs marchandises.

1950
Mise en service du môle Tarik et mise œuvre de la grande grue sur rail TITAN qui a servi à la construction de la grande jetée, dont la force de levage est de 100 tonnes et disposait d’une portée de 35 mètres .

1972
Le port de Casablanca entre dans l’ère de la conteneurisation. Les premiers conteneurs ont été manutentionnés au port de Casablanca en 1972.

Ce trafic a rapidement atteint, au début des années 80, quelques 60.000 Conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds).

1996
Mise en service du Terminal à Conteneurs Est. Ledit terminal constitue le premier véritable terminal à conteneurs de part ses caractéristiques composé de 380 ml de quai, un tirant d’eau de -12 m et de 45 ha de terre-plein.

2004
En 2004, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI a lancé les travaux du le 3ème Terminal à Conteneurs. Ces travaux sont achevés fin 2012. Ce Terminal est composé d’ un quai d’environ 529 mètres linéaires d’une profondeur allant de 12 à 14 m et d’un terre-plein d’environ 30 ha. Il a été concédé à un opérateur de manutention. Il sera équipé de 4 portiques de quai, 13 portiques de parc, 19 tracteurs, 2 reachstackers et un scanner pour le contrôle des conteneurs.

Avec la mise en service de l’extension des infrastructures dédiées aux navires porte-conteneurs, le premier port du Royaume traitant ce mode spécifique de trafic pour les besoins de l’économie nationale est assuré de conforter sa compétitivité grâce aux différentes composantes du Terminal Est répondant aux standards internationaux. Ainsi la capacité de traitement des conteneurs s’élève désormais au port de Casablanca à 1,6 millions EVP.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 14:21

Sous le haut patronage de Sa majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, la ville de Casablanca célèbre un évènement d’envergure, celui du Centenaire de son port.

Un siècle s’est écoulé depuis le lancement de la construction du port de Casablanca dans sa version moderne. Depuis, le port n’a cessé d’évoluer jouant un rôle de premier rang dans le développement de la ville de Casablanca et du Royaume.

L’Association pour la Promotion du Port de Casablanca, organisatrice de cet évènement, prévoit un programme riche et varié portant sur des expositions, visites et conférences avec pour objectif de faire connaître un patrimoine inestimable aux casablancais et aux marocains.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 14:31



Présentation

Plus grand port du Maroc pour le trafic domestique, Casablanca est un port multifonctions principalement tourné vers l’activité de commerce. Il s’étend sur 450 ha, dont 256 ha de terre-pleins et offre plus de 8 km de linéaires de quai. Il peut accueillir et traiter jusqu’à 40 navires à la fois. Il comprend un port de commerce, un port de pêche, un port de plaisance, ainsi que des installations et des infrastructures pour la mise à flot et à sec des navires dans les chantiers navals.


Caractéristiques
Situation : 33°36’N-7°37’O ;
Vocation : Commerce, pêche, réparation navale et plaisance ;
Tirant d’eau : de -7 m à -14m



Infrastructure :

Les Bassins
Le plan d’eau comprend à son extrémité Sud Ouest trois petits bassins réservés à des activités annexes autres que la manutention :

Le bassin de plaisance ;
Le bassin de la pêche ;
Le bassin d’armement.
Le port commercial comprend 4 bassins :

Bassin entre le terminal divers de somaport, le quai céréalier de Sosipo et le quai de divers série 20 ;
Bassin séparant le terminal divers de Marsa Maroc et le quai série 40 ;
Bassin délimité par le terminal des conteneurs de Somaport et le quai phosphatier ;
Bassin entre le nouveau terminal à conteneurs et le terminal à conteneurs de Marsa Maroc

Les terminaux

Le port de Casablanca est doté de plusieurs terminaux spécialisés exploités par différents opérateurs et principalement (Marsa Maroc, Somaport, OCP, Sosipo, Mass Céréales et l’office nationale des pêches



Terminaux exploités par Marsa Maroc :

Un terminal à conteneurs Est
Superficie de 60 ha ;
600 m de quai à - 12 m ;
8 portiques de quai ;
3 000 m de chemin de fer ;
Capacité de 700 000 EVP/an.

Un terminal des marchandises diverses
Superficie de 30 ha ;
1500 m de quai de -9 m à -10m ;
5 ha d’aire de stockage ;
38 grues de quai.

Un terminal minéralier
Superficie de 10 ha ;
Traitement de 2 MT ;
700 m quai à -10 m ;
2 portiques à bennes.

Deux terminaux rouliers
Superficie de 12 ha ;
2 rampes de déchargement d’une capacité de 100 T.

Un terminal voiturier
Superficie au sol d’environ 20.000m² ;
Superficie couverte de l’ordre de 75.000m² ;
Capacité de stockage de 6 000 unités.


Terminaux exploités par Somaport :

Un terminal à conteneurs
Superficie de 30 ha ;
3 portiques de quai ;
10 RTG ;
Capacité de 300 000 EVP/an.

Un terminal des marchandises diverses
Superficie de 20 ha ;
500 m de quai - 8 m ;
3 grues mobiles.

Un terminal roulier
Superficie de 10 ha ;
1 rampe de déchargement d’une capacité de 100 T.


Un terminal exploité par OCP :

Superficie de 7 ha ;
Capacité de traitement de 10 MT (phosphates) ;
600 m de quai à - 12 m ;
4 portiques de quai.


Une installation de silo de Mass Céréales :

Capacité de traitement : 2.5 MT/an ;
Capacité de stockage 64 000 T ;
250 m de quai à -10 m ;
2 portiques de quai.


Une installation composée de deux silos de Sosipo :

Capacité de traitement : 1.5 MT/an ;
Capacité de stockage : 70 000 T ;
250 m de quai à - 10 m ;
4 portiques de quai.


Le quai de pêches et la halle aux poissons :

Pour les produits de la pêche côtière et artisanale
Sont gérés par l’Office National des pêches



Le Trafic du port :

Le port de Casablanca est le plus important du Maroc et un des plus importants d’Afrique ; il traite habituellement un trafic entre 24 et 26 millions de tonnes par an, soit à peu prés 33 à 35% du trafic portuaire national.

Ses trois terminaux à conteneurs lui permettent de traiter potentiellement un trafic de 1 600 000 EVP. Ses deux installations spécialisées dans les céréales lui confèrent une capacité annuelle d’environ 4 millions de tonnes de céréales.

Le port de Casablanca qui assure par rapport au trafic national près de 86% des conteneurs, 60% du conventionnel (53% du bois et 78% du fer) et 63% des céréales, met à la disposition des opérateurs économiques une offre composée de terminaux à conteneurs, roulier et de divers ainsi que des équipements et moyens logistiques de pointe.

Pour plus d’information consulter le site du port de Casablanca sur le lien suivant :

http://www.anp.org.ma/Espaceprofesionnel/Portcasablanca/Pages/Presentation.aspx







Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Ven 12 Avr 2013 - 14:57



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Dim 14 Avr 2013 - 6:35



Au Port de Casablanca
Revenir en haut Aller en bas
kenza
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 63
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Jeu 18 Avr 2013 - 18:07

Revenir en haut Aller en bas
kenza
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 63
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   Jeu 18 Avr 2013 - 18:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA   

Revenir en haut Aller en bas
 
CENTENAIRE DU PORT DE CASABLANCA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les navires Allemand dans le port d'Ostende de 1940 à 1944
» PORT VENDRES 42°31 N - 03°07 E
» Entrée dans le port d'Ostende
» Le port de Brest
» Réunion pour 2011. XI ème centenaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: VOYAGE A TRAVERS LES RUES DE CASABLANCA-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com