HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA FETE DE TOU-BICHEVAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 6:34

La fête de Tou-Bichevat et ses rites - La fête du 15 chevat, appelée familièrement « tou bi-chevat », marque le début du printemps en Israël.

Les pluies sont alors à l’apogée de leur puissance, et la terre leur répond par une profusion de bourgeons parfumés.

Pour marquer ce moment, les enfants plantent des arbres.

Au 17ème siècle, les kabbalistes, les mystiques juifs de Safed, ont institué un sédèr spécial. Leurs efforts ont été influencés par la signification ésotérique du verset : « Car l’homme est comme l’arbre du champ » (Devarim 20, 19).

A l’imitation du sédèr de Pessa‘h, celui de Tou-Bichevat inclut la consommation de quatre verres de vin avec des pourcentages variables de vins rouges et blancs, représentant peut-être le décalage des saisons de l’année.

Outre le vin, on consommera quinze sortes de fruits, en privilégiant ceux qui poussent naturellement sur la terre d’Israël : raisin, datte, figue, grenade et olive, répartis selon certains à raison de cinq de chacune de ces trois catégories :


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 6:35

1) fruits avec une enveloppe externe non comestible et une partie centrale comestible : ananas, noix de coco, orange, pomelo, banane, noix, noix de pécan, pamplemousse, carambole, pignons, grenade, papaye, noix du Brésil, pistaches, amandes.

2) fruits à chair extérieure comestible et savoureuse et à intérieur non comestible : olive, date, cerise, nèfle, pêche, abricot, jujube, kaki, avocat, prune, ou micocoulier.

3) fruits entièrement comestibles, sans coquille ni pelure, pouvant être consommés entièrement : fraise, raisin, raisin sec, figues, framboises, myrtilles, canneberges, caroubes, pommes, poires, kiwi ou coing.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 6:37

La fête des arbres ou Tou-Bichevat célèbre le jour du jugement divin du monde végétal, et le lien de l’homme avec la nature. Cette fête hivernale annonce les prémices du printemps : la sève qui commence à remonter dans les arbres, le renouveau de la vie.

Le 15 du mois de Chevat, on déguste le plus grand nombre de fruits frais du verger ou secs mentionnés dans les textes et représentant les « sept espèces d’Israël » [orge ou froment, olives, dattes, raisins frais ou secs, vin, figues et grenades], en prononçant sur chaque famille de fruits une bénédiction.

Après ces sept fruits, nous pouvons consommer d’autres beaux fruits.

C’est également depuis cette époque qu’ont été instituées certaines coutumes : des collectes d’argent par les communautés sépharades, destinées à alimenter un fonds spécial pour permettre aux familles pauvres de consommer des fruits ; des offrandes en fruits ou des aumônes ; un seder (repas) de Tou Bichvat.

La dimension spirituelle de Tou-Bichevat.

Tou-Bichevat est un moment favorable pour la prière, aussi, la célébration du séder est-elle, en elle-même, une « ségoula » efficace.

Ce jour est propice à la prière pour trouver un bon conjoint, avoir des enfants, obtenir sa subsistance, se repentir des infractions éventuelles en matière de prélèvements et de chémita, mériter un cédrat de qualité à souccot, comprendre la torah à des niveaux élevés, hâter la venue du Messie.

Ce séder a de multiples dimensions : ce jour peut être vécu très différemment par les individus et les communautés, selon des modalités ludiques (convivialité, sorties de plein air), pédagogiques, nationales et agricoles, écologiques.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 6:38

Cette fête exprime l’attachement aux maîtres, à leurs enseignements, et à leurs écrits. Ce jour affirme la capacité de l’individu au raffinement moral : comme l’arbre, l’homme tend à la verticalité, il est porteur de fruits, il offre sa protection à qui en a besoin (ombre).

Au cœur même des rigueurs hivernales, ce jour marque l’éveil de la nature et l’espoir d’une saison plus clémente, allusion à l’espérance de temps meilleurs pendant les périodes historiques difficiles (persécutions), et surtout allusion à l’espérance messianique, une dimension fondamentale du Judaïsme.
la dimension fondamentale de ce jour reste spirituelle. Tou-Bichevat exprime l’attachement millénaire à la Terre d’Israël.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 6:40

Quelques précisions sur les 4 coupes de vins :Le vin blanc représente l’hiver et la nature en sommeil il symbolise la miséricorde - Le vin rouge représente le printemps et le réveil de la nature il symbolise la rigueur
Les différents fruits : Selon la tradition kabbaliste, on sert trois sortes de fruits qui correspondent à trois mondes parmi les quatre mondes dans lesquels se déploient l’existence et la conscience humaine : Monde de l’Action (Olam Ha’Assya) : fruits dotés d’une écorce qui ne se mange pas - 5 espèces : orange, noisette, noix, pistache, amande Monde de la Formation (Olam HaYetsira) : fruits avec un noyau qui ne se mange pas - 5 espèces : olive, abricot, prune, datte , caroube Monde de la Création (Olam HaBria) : fruits qui se mangent à l’intérieur comme à l’extérieur - 5 espèces : raisin, figue, pomme, poire , fraise Le seder de Tou bichevat Selon les traditions il peut comporter jusqu’à 15 étapes en rappel du 15 du mois de Chevat A chaque benediction on lit un psaume dit des degrés allant du 120 au 134.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 6:44

Nous honorons ce jour par la consommation de nouveaux fruits (que l'on n’a pas gouté depuis un an) sur lesquels on fera la bénédiction de Chéhé’hiyanou.


Certains ont l’habitude de manger de la confiture d’étrog (cédrat). Aussi, il est bon à ce moment de prier en ce jour pour son futur étrog, et pour avoir de bons fruits, c'est-à-dire avoir des enfants sages et Tsadikim. Ainsi, il existe une Téfila rédigée pour mériter un bon étrog.




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   Mer 23 Jan 2013 - 7:10

Chabbat 26 janvier 2013, ce sera Tou Bichvat le nouvel an des arbres.

Il est écrit dans Avot de Rabbi Nathan que Rabbi Yohanan ben Zakaï avait l’habitude de dire : « si tu as une graine dans ta main et que quelqu’un te préviens que le messie est arrivé, reste là où tu es, plante la graine et, ensuite, tu peux partir en courant pour lui souhaiter la bienvenue ».

Au temps de la Michna, le 15 du mois de Chvat n’était pas un jour de fête, mais plutôt un événement agricole marquant au cours duquel plusieurs Mitsvot (préceptes) liées à l’agriculture, devaient être accomplies. Par exemple, ce jour-là, les agriculteurs devaient payer la dîme aux Lévites et aux pauvres. Le douzième mois d’une année de dîme commençait et se terminait le 15 du mois de Chvat.

Le 15 Chévat constitue :

a) le nouvel an des arbres,
b) Tou Bichvat représente un moment de prières et de jugement, même pour l'arbre,
c) ce nouvel an, inaugure le renouveau de la nature de la terre d'Israël où la sève monte dans les troncs des arbres qui entrent en fleur et embellissent le paysage.








Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA FETE DE TOU-BICHEVAT   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA FETE DE TOU-BICHEVAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FETE DE LA POMME EURE DU TERROIR
» immeubles en fete : prochaine édition le mardi 27 mai 2008
» fete du parachutiste 29 09 2007 BONNE SAINT MICHEL a tous
» Fete des peres..je cherche....
» FETE SAINT PIERRE VESLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: GENEALOGIE, A LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES :: FETES ET LOIS JUIVES-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit