MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM

Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 14:00



Musée d'Israël a Jerusalem


Le musée d’Israël est un musée situé sur la colline de Guivat Ram à Jérusalem à proximité de la Knesset, de la cour suprême d'Israël, l'université hébraïque de Jérusalem, National Campus pour l'archéologie d'Israël, et la Bible Lands Museum Il a été fondé en 1965 et est le musée national d'Israël.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 14:04

Le musée a été créé en 1965 par le maire de Jérusalem Teddy Kollek.
Lundi 26 juillet 2010 : réouverture au public de l'ensemble du musée qui était an grande partie fermé pour travaux de rénovation depuis trois ans.
Le musée est composé de plusieurs parties distinctes :

la Maquette de Jérusalem à l'époque du Second Temple
le Sanctuaire du Livre.
le pavillon des enfants avec des expositions, en particulier de jouets, et des ateliers et animations éducatives.
le jardin de sculptures modernes Billy Rose, dont plusieurs œuvres d'artistes très connus : un mobile de Calder, des statues de Maillol, Rodin, Bourdelle, Picasso, Lipchitz, David Smith et des Vertèbres d'Henry Moore.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 14:10

Un des ajouts récents au musée est la maquette de Jérusalem à l'époque du Second Temple, avant que la grande révolte juive contre les Romains n'éclate, entraînant la destruction de la ville et du Temple. La maquette reconstitue la topographie et le caractère architectural de la ville telle qu'elle était au début du Ier siècle. Elle comprend une réplique du Temple d'Hérode. Initialement construite pour l'hôtel Holyland de Jérusalem, la maquette est depuis 2006 une exposition permanente du musée, adjacente au Sanctuaire du Livre.

photos Soly Anidjar















Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 14:15

•La collection de photographie exceptionnelle de Noel et Harriette Levine offerte au Musée en 2008 exposée sous le titre A rare gift,
•La collection de 120 Hannoukiot de 15 pays différents
•Les synagogues et notamment celle de Surinam
•Ce qui m'a le plus marque c'est la nouvelle sculpture monumemtale de 5 mètres de hauteur Turning the World Upside Down, Jerusalem d’Anish Kapoor.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 14:28

Le Sanctuaire du Livre (en hébreu : heykhal ha-Sefer) est une aile du musée d'Israël près de Givat Ram à l'ouest de Jérusalem, qui détient les Rouleaux de la mer Morte — découverts entre 1947 et 1956 dans onze grottes dans et autour du Wadi Qumrân. Le sanctuaire était prévu d'être construit à l'origine sur le campus de Givat Ram de l'université hébraïque, attenant à la Bibliothèque nationale.

Durant sept ans un processus de planification compliqué aboutit finalement à la construction du projet en 1965 qui fut financé par la famille de David Gottesman, hongrois d'origine et philanthrope qui acquit les Manuscrits pour les offrir à l'État d'Israël. Un des architectes, le pragmatique Armand Bartos (1910-2005), fut manifestement choisi parce que marié à Celeste Ruth Gottesman, la propre fille de Gottesman (celle-ci avait épousé en 1935 Jerome Altman, puis divorça). En ce qui concerne l'autre architecte attitré, le visionnaire excentrique Frederick Kiesler (1890-1965), Gottesman avait auparavant mené une enquête pour savoir si son œuvre La Maison sans fin pouvait être installée au MoMA à New York. Il y avait aussi dans l'équipe d'architectes un homme nommé Gezer Heller qui avait construit de nombreuses structures importantes dans le nouvel État d'Israël. Il se maria avec Alice Hammer, la sœur d'Ibbi Hammer, la femme qui était devenue la directrice de la banque de l'État d'Israël. Elle était la fille du Grand-Rabbin de Budapest.

Au tout début les architectes israéliens protestèrent que ces architectes non-israéliens avaient été choisis par népotisme et objectèrent que Kiesler n'avait jamais terminé ses études d'architecture à Vienne et Berlin — bien qu'il reçût une accréditation à New York — et n'avait jamais rien construit. Il était avant tout un designer d'avant-garde qui enseignait à l'occasion. Néanmoins, cet architecte américain, juif de confession, avait été choisi par Gottesman dès 1955.

Le sanctuaire prend la forme d'un dôme immaculé, couvrant une structure placée aux deux tiers dans le sol, et légèrement au-dessus d'un plan d'eau dans lequel il se reflète. Face au dôme se trouve un mur de basalte noir. Les couleurs et les formes du bâtiment évoquent le Rouleau de la guerre des Fils de Lumière contre les Fils des Ténèbres, l'un des Rouleaux de la mer Morte, où le dôme blanc symboliserait les Fils de Lumière et le mur noir serait les Fils des Ténèbres.

Comme la fragilité des Rouleaux rend impossible leur exposition permanente, un système de rotation a été mis en place. Après qu'un manuscrit a été montré pendant trois à six mois, il est retiré et placé temporairement dans une salle de stockage spéciale où il reste en repos.

Le musée détient aussi de rares et anciens manuscrits et permet de voir le Codex d'Alep. Son dôme à l'architecture singulière a servi de décor pour de nombreuses productions cinématographiques de science-fiction.

Parce que les méthodes de construction et les matériaux d'origine de cet édifice donnaient des signes de faiblesse, le musée fut fermé pendant un an pour rénovations et a rouvert le 7 juin 2004.

PHOTOS SOLY ANIDJAR












Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 14:47

Du sable, quoi de plus banal en cette période estivale … Sauf que là, il forme l’incroyable parterre d’une synagogue importée directement du Suriname, pays situé au nord du Brésil, et dernière arrivée au sein du Musée d’Israël. Elle vient s’ajouter à trois autres déjà présentes pour former la « Route des Synagogues » rénovée au sein du département Judaïca du Musée d’Israël.

La synagogue du Suriname, de style colonial néoclassique est lumineuse et éclatante comme un diamant. Son sol recouvert de sable et aux contours ondulés, procure une sensation de calme et de douceur. Nombreuses sont les interprétations possibles à la présence de cet élément dans la synagogue. L’une d’entre elles était de permettre une plus grande discrétion dans la liturgie. Une explication qui est liée à l’histoire de ces juifs espagnols et portugais qui se réfugièrent d’abord en Hollande à la fin du 15ème siècle en raison de l’Inquisition, puis émigrèrent au Suriname. D’ailleurs cette synagogue est construite sur le modèle de la synagogue Esnoga d’Amsterdam. Par ailleurs, un parallèle peut être établi avec l’exode des juifs dans le désert à leur sortie d’Egypte, le sable étant symbole de la diaspora.

PHOTOS SOLY ANIDJAR
















Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41614
Age : 66
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   Mar 11 Déc 2012 - 15:01

Des synagogues reflets de leur environnement

Les trois autres synagogues sont italienne, allemande et indienne. Chacune a son histoire et chacune procure une émotion particulière, distincte de l’impression totalement unique suscitée par l’ensemble. Les façades, souvent anodines afin de se fondre dans un environnement parfois hostile, ne sont pas reproduites. Mais comme celle du Suriname, leur intérieur offre le reflet multicolore des lieux et des sociétés dont elles proviennent.


La plus « coquette » est sans doute l’italienne. Construite dans le plus pur style rococo du 18ème siècle, elle ressemble à un théâtre vénitien. Ce bijou bleuté serti de dorures est un chef d’œuvre de raffinement. La plus envoûtante vient d’une région rurale d’Allemagne. Toute de bois revêtue, elle illustre la vie campagnarde de certains juifs au 18è siècle. Des motifs champêtres sont peints à foison sur l’ensemble de ses murs : des fleurs, des fruits, des arbres, des animaux, des outils se découvrent petit à petit dans l’obscurité de la pièce.

La plus exotique, indienne, a vu le jour au 16ème siècle dans le quartier juif de Cochin. Egalement en bois peint, elle est remarquable pour les points communs qu’elle présente avec les mosquées de la région, que ce soit à travers sa décoration puisque le plafond est réalisé dans un style oriental, ou dans l’absence de sièges – les fidèles juifs posaient des tapis ou des coussins à même le sol et marchaient pieds nus dans l’édifice.

D’autres éléments encore viennent parfaire la sensation de voyage : un fond musical spécifique emplit chaque synagogue tandis que des différents accessoires liturgiques jalonnent le parcours. La « Route des synagogues » est donc une manière très originale de « visiter » le judaïsme. Et si le transfert de ces synagogues au musée d’Israël avait, avant toute chose, vocation à les sauvegarder, leur exposition met à la portée de tous un incroyable voyage à travers les continents et les cultures. Au-delà de l’intérêt artistique et du plaisir esthétique suscités par ces quatre synagogues, leur réunion symbolise le retour du peuple juif en Israël. Comme des graines semées sur des terres différentes, la plante est identique dans sa structure mais donne naissance à des floraisons originales, désormais réunies en un même bouquet.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM   

Revenir en haut Aller en bas
 
MUSEE D'ISRAEL A JERUSALEM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MUSEE AUBAGNE
» Le toréador en Israel... ou comment piéger un staff ministériel !
» Le musée du tram Bruxelles
» [Les musées en rapport avec la Marine] INAUGURATION DU MUSÉE DE LA FLORE - BSM KÉROMAN
» creche au 2eme REP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAROC PAYS QUI M'A VU NAITRE PAR SOLY ANIDJAR :: GENEALOGIE, A LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES :: ISRAEL-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit