HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Jeu 15 Nov 2012 - 17:18

Dans un petit livre achevé en janvier 1958 intitulé"Héros sans uniforme" Georges ANDRAUD évoque trés brièvement,en page 146, les "EMEUTES" de PETITJEAN au cours desquelles 7 israëlites ont été "brulés"...il parle de deux enfants l'un âgé de 12 ans(probablement David Toledano âgé, en réalité, de 16 ans) et d'un autre enfant âgé de "3 ans"...


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:04

Boussidan Samuel 42 ans père de 11 enfants
Chalom Elfassi et son fils, marié, agé de 22 ans et père d’un enfant
E. Tolédano 53 ans, père d’une nombreuse famille et son fils de 12 ans.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:09

Temoignage de Zoor

ma grand mère qui avec elle j'ai vécu mon enfance, me racontait bcp sur cette histoire. à l'époque une petite communauté de juifs marocains vivaient en paix avec leurs voisins musulmans, il partageaient avec eux toutes sortes de boheur et de malheur, il y avait une cohexistance et de la tolérence entre les deux confessions, ils participent ensemble dans les fêtes de mariages, circoncision et baptèmes, chacun soutien l'autre dans ses souffrances et ses joies, la différence n'a jamais éxistait entre les deux.
Mohamed V en exil, le peuple marocain juifs et musulmans se sont soulevés, pour la patrie et pour le roi et contre le colonialisme, sans oublier que parmi ces marocains, ils y avaient des traitres, les militants et les nationalistes à l'époque n'avaient pas de pitié pour ces traitres. et soyons clair, jamais de fumée sans feu.
à sidi kacem ou ailleurs, dans tout le royaume, hommes, femmes et enfants meurent pour leur patrie et leur roi, le jour dit "massacre des juifs", un beau matin, il y avait un ordre par les nationalistes que les commerçants doivent fermer leur boutiques, quelques juifs dans la kissarya, ils étaient des marchands de tissus, des bijoutiers et des céréalistes, ne voulaient pas fermer fermer leur boutiques, les gens sortaient de leur maisons et se dirigeaient vers la kissarya en accrochant dans un mur la photo de mohamed V et le drapeau marocain, des femmes crient des yous les enfants:"vive le roi",un policier aidé par un juif qui lui a prêté l'échelle pour décrocher la photo et le drapeau, alors à d'immaginer qu'est ce qui va se passer,....c'est la goutte qui a fait déborder le vase, la foule s'est dérigé vers le policier, celui ci a pris la fuite avec les autres policiers qui étaient en garde.
la suite....est en haut rédigé par said.
et je voudrais bien encore vous éclaircir, que le pillage n'a pas été fait par oulad leblad, c'étaient des étrangers qui sont venus installer à sidi kacem quittant leur pays qui était victime d'une chesseresse qi a duré des années dans la régon de haouz.
les vais nationalistes n'ont ni brulé, ni pillé les juifs, ils n'étaient même pas membre du dite" haut commissariant des anciens résistants....". parmi ces nationalistes, était mon père que dieur ait son âme, le pauvre, il a passé des jours à éteindre le feu de "hrigt lihoud" pendant le jour et a passé des nuits avec ses mains attachés derrière son dos ....mourrant de soif ....dans une chaleur du mois d'aout....j'étais encore au ventre de mère enceinte de sept mois....j'ai vu le jour le 05-10-54.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:16

Temoignage de Rachid

le témoignage que je peux vousdonner sur le massacre de Petit Jean ? Vient de ma mère , elle se rappelle très bien mais elle a du mal a parler de tout cela , j’ai beau essayez , elle m’a raconte que des brides ,et je sentais qu’elle était mal a l’aise et au bout des larmes quand j’abordais ce sujet. Elle m’a raconte ce qu’elle voulait, elle a vu ses voisins et ses voisines, les mains lies jetées comme des bûches pour alimenter le feu.
C’est pour ça comme tu dis c’est un traumatisme qui a touche beaucoup de monde. si tu veux receuillir ce témoignage va la voir tu sais ou elle habite. Peut être qu’elle te raconter..

Au fait quelques jours avant le traumatisme de Petit Jean, les nationaliste Kacemis ont reçu une lettre de la part de leurs compagnons d’armes de Rabat et de Casablanca , traitant les nationalistes de Sidi-kacem de poules mouillées et d’autres insultes , le bruit a vite couru dans la ville, et les gens se sont sentis oblige de faire une action qui plairait a leurs compagnons , je révise pas l’histoire j’étais pas la ,mon père si , il était dans l’istiqlal.
Apres c’est un mouvement de foule qui a déclanche tout ça.
Moi ce qui me désole dans tout ça , c'est ils étaient des citoyens marocains ,ils pratiquaient pas la même religion que nous ,mais ils étaientt fiers de leurs pays ,maintenant ils sont partis ailleurs , mais ils ont garde toujours avec eux le portrait de Mohamed V ,


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:25


Le massacre des juifs en 1954 à Sidi-kacem, connu par le nom HRIGTE LYHOUD


les victimes juives dont la mention sur leur stelle est "TUE PAR LES ARABES--MASSACRE DU 3 AOUT 1954" sont


Boussidan Samuel 45 ans père de 11 enfants
Chalom Elfassi 56 ans et son fils Avraham, marié, agé de 27 ans et père d’un enfant
Elie Tolédano 53 ans, père d’une nombreuse famille et son fils Toledano David de 16 ans.

Qu'ils reposent en paix

j'invite tous ceux qui se souviennent de cet tragédie à nous rejoindre et à nous apporter leurs témoignages,
et j'invite tous ceux qui sont intéressés à contribuer à documenter HISTORIQUEMENT ce massacre.

Tous les anciens de Sidi-Kacem se souviennent de ce massacre, mais personne ne veux en parler, c'est l'OMERTA totale.







Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:30

ci-dessous un témoignage de Said


"La première fois que j’ai envoyé ce sujet « Le traumatisme de Petit- Jean », je n’ai pas précisé les détails du massacre en précisant que ça fait mal aux cœurs de décrire cet acte de barbarie. Aujourd’hui, j’ai pris courage de vous le détailler mais comme il s’était déroulé (avec preuves à l’appui). Pour donner une idée de la gravité de cet incident ou bien intitulé « accident » à l’article publié par le journal « Maroc », et qui a été repris par les avocats des victimes lors du procès qui en suivit.
C’est ainsi que, lorsque les manifestants arrivèrent devant la Société SCAM qu’ils se proposaient d’incendier, ils s’enquirent de savoir si la société était une société française ou une société juive. Quand ils surent que c’était une société française, ils l’épargnèrent. Les manifestants devaient ainsi incendier successivement les fonds de commerce et les bâtiments appartenant aux Juifs de la ville.
La veille du 3 Août 1954, l’atmosphère était lourde à Petit-Jean. Ils avaient reçu l’ordre de fermer leurs magasins. Les autorités locales leur intimèrent l’ordre d’ouvrir, injonction assortie de promesse formelle de complète protection…. Toujours est-il, qu’ils massacrèrent à coup de barre de fer, le nommé Boussidan Samuel, âgé de 42 ans et père de 11 enfants……Ils le jetèrent ensuite sur un lot de sacs et le brûlèrent. Incendiant un camion appartenant à Monsieur Chalom El fassi ; la foule hurlante se précipita dans le dépôt de ce malheureux, le tuant sauvagement à coups de briques et assassinant dans des conditions inouïes, son fils, jeune marié de 22 ans, père d’un enfant. Pendant ce temps, d’autres émeutiers s’introduisaient dans les dépôts de Monsieur E. Tolidano, 53 ans, père d’une nombreuse famille. Le pauvre homme et son fils de 12 ans furent déchiquetés, éventrés et expièrent dans des conditions atroces…. Pour clore, cette série noire, les assassins formèrent un bûcher en plein centre de la ville, y étalèrent en bon ordre les 5 cadavres et les brûlèrent à l’aide du pétrole.
Selon la tradition qui se respecte et renouvelle lorsqu’on se fixe comme but « Les Juifs », il y eut carence des services d’ordre. Alertée depuis le commencement des émeutes (8 heures trente) et plus d’une fois, la police arguait l’attente de renforts et les instructions de Rabat….. Aucune riposte, aucune intervention de la police. C’est seulement vers 10 heures trente, qu’un barrage de police a été formé et que les manifestants commencèrent à essuyer des coups de feu et se dispersèrent
Pourquoi, conclut le journal « Maroc », cette absence cruelle de toute autorité ? Pourquoi cette abstention coupable de toute action d’ordre lorsque ce sont les Juifs qui offrent leurs flancs quand les Dieux ont soif.
Un véritable vent de panique s’empare de larges couches de la population qui cherchent à s’enfuir avant qu’il ne soit trop tard. La Alya vers Israël bat tous les records et atteint un sommet historique. Mais pour l’heure nul ne croit encore que la France après avoir donné tant de preuves de sa fermeté ; allant jusqu’à l’impensable, la déposition du Sultan, pourrait se retirer « dans notre génération ».Des réformes pourtant semblent indispensables même aux moins politisés.

Les vies se suivent, les souvenirs restent
http://sidikacem.e-monsite.com/livredor/9/


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:46

la ville Petitjean du nom du capitaine tué prés de Knitra en 1911 lors de la fameuse marche de l'armée coloniale vers FES (colonne du général Moinier) se trouvait à environ 45 km de Meknes.
Cette ville est devenue Sidi Kacem aprés l'indépendance du Maroc en 1956.
Temoignage de Pinhas, au sujet du massacre des 6 juifs Meknassis a Petit-Jean sous le titre "Le traumatisme de Petit-Jean (Sidi-Kacem)
Le premier anniversaire de la deposition de Mohammed V en Aout 1954 promettait d'etre chaud. La police francaise quadrille les quartiers europeens des grandes villes, mais c'est la ou on l'attendait le moins que le torrent deferle. Petit-Jean, petite bourgade a une quarantaine de kilometres de Meknes avait une population europeenne relativement importante en raison des puits de petrole (les seuls existants au Maroc) et du noeud ferroviaire sur la route de Tanger. La communaute juive y etait constituee essentiellement des commercants de Meknes qui venaient y travailler en semaine, regagnant leurs foyers pour le Shabat".
Le deroulement des evenements, les carences incroyables de la police francaise, tout laisse croire a une veritable << manipulation >> visant a discrediter la lutte des nationalistes marocains. << Comment voulez-vous donner l'independance a de tels hors-la-loi >>. Mais reprenons le fil des evenements: Dans la nuit du 2 Aout 1954 la police arrache une photographie du sultan exile devant la quelle se prosternait une foule excitee et en transes aux cris de << Vive le Sultan >> .
"L'inspecteur de police responsable de cet acte s'enfuit avec ses hommes poursuivi par la foule hurlante. Dans sa lancee il quitte la ville, laissant la bourgade sans un seul gendarme, ne laissant un dispositif protecteur qu'autour du quartier europeen. Folle de rage, la foule enfermee dans une ville livree a sa merci reprend ses instincts seculaires et s'attaque aux malheureux commercants juifs. Fait curieux qui confirme la these de la manipulation, la foule ne s'attaque qu'aux magasins juifs epargnant scrupuleusement les magasins musulmans et etrangement les locaux des societes europeennes. ce village etait sous les ordres de la france, la vivaient plusieurs famille francaises. Dans cette ville etaient concentrees nombre de familles francaises durant la seconde guerre mondiale
Cette manifestation fut d'une grande violence, la foule dechainee tua cruellement 6 juifs qui se trouverent a cet endroit
Ils etaient arrives au village de Petit Jean afin de commercer avec l'armee Francaise
Malheureusement, ils ne furent pas seulement assassines mais furent aussi brules par la foule meurtriere
Ils furent lapides et leurs coprs furent incendies sur le bucher
Apres cet evenement, de nombreux juifs commencerent a se rendre au bureau de l'agence juive pour Israel au Maroc afin de se sauver du Maroc ou la vague nationalsite allait de pair avec des actes de terreur et d'instabilite et de pouvoir immigrer en Israel





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 15:54

C'est une complainte en judeo-arabe relatant ce massacre
Elle a ete ecrite par Brahim Souiri .peu apres le massacre
Envoye par Pinhas de Fes

PETIT-JEAN

Venez ecoutez oh! gens
Ce qui est arrive a six personnes
Dans une certaine ville pres de Meknes
Disparues trahies

Sorties de chez elles un matin
Ne se souciant de rien
Et ont ouvert leurs magasins
Comme a leur habitude

Commercant vendant et achetant
Ne se doutant de l'approche de l'ennemi
Des qu'elles les virent
commencerent a pleurer
Mais n'ont trouve ame pour les sauver
A Petit-Jean elles sont venues commercer
Sures de ne pas etre trahies

.Laissant leurs enfants Oh! malheur
Elles se separerent de leurs nombreux enfants
courant dans la maison Ah Oouili! quand leurs parents les quitterent
qui etaient comme des poussins deplumes et perdus
.....!Aie! Aie! Aie

Elles etaient parlaysees de peur
Fatiguees de se precipiter pour fuir
Ne trouvant comment se sauver
Chacune reclamant ses etres chers
Devant la mort inevitable


Son coeur suppliant envers son enfant
Demandant qu'on le tue avant son fils
Ils commencerent par lui afin qu'il le voie de ses yeux
Malheur! Oh! Entendeur C'est le cruel sort


Combien etaient nombreux
(Qui ont ete assaillis avec le fer (poignardes
Et jetes dans le feu
jusqu'a devenir poussiere
A Petit-Jean elles sont venues commercer
Sures de ne pas etre trahies

Laissez-moi pleurer sur mon malheur
!Sur ces etres chers Ah! Ouili-Ouili
Qui sont partis
Si au moins on les aurait depourvues de leur bien Ah Ouili-Ouili
.Les epargnant en les laissant en vie Aie, Aie , Aie

On n'a trouve rien d'eux a ramasser de leurs depouilles
Personne n'arrivait a les reconnaitre
Meme les os etaient introuvables
Lorsque on voulu les ramasser ensemble
A Petit-Jean elles sont venues commercer
Sures de ne pas etre trahies


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 16:21



Temoignage de Samy Toledano.

A Petit-jean,mon père et mon frère ont été assassinés dans le dépot de céréales appartenant à mon oncle et à mon père.j'avais 10 ans lorsque cet assassinat a eu lieu,je revenais de l'école d'été pour entrer chez moi,les gens me regardaient dans la rue,et lorsque je suis arrivé à la maison,j'entendais les pleurs de mes frères et soeurs.
Mon père était céréaliste à Petit-Jean depuis plusieurs années,il était très respecté des arabes nous disait-il et pendant les vacances d'été mon frère David,agé de 16 ans l'accompagnait pour travailler avec lui.D'après mon oncle,son associé,le matin du 3 Aout,un soulèvement a eu lieu concer,nant le Général GRANDVAL,les arabes ont commencé à faire du feu et bruler dépots et boutiques,il a conseillé à mon père de s'enfuir,mon père a refusé et n'a pas laissé mon frère partir avec mon oncle,mon père avait toute confiance et les arabes de Petit-Jean le respectaient.Malheureusement,mon père et mon frère ont été brulés comme le 4 autres juifs.
Sachez que ce massacre a été reconnu par le gouvernement marocain,qui a même proposé des indemnités aux enfants orphelins .




Dernière édition par Soly Anidjar le Lun 8 Avr 2013 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 16:23

Temoignage d'Yves.

Mon père travaillait à la gare de Petit Jean à cette époque et se souvient d'avoir vu une personne jetée dans un brasier par la foule. Celà l'avait beaucoup marqué.
Je ne sais pas si c'est à cette même époque que des fermes étaient incendiées aussi. Celle que mon grand père gérait aux Aït Yazem, ferme des Mimosas, était prévue mais mon grand père a été prévenu par un de ses ouvriers et a pu prendre ses dispositions. De fait, plusieurs fermes ont brulées alentour, la nôtre a été épargnée....
A propos de cette ferme, je suis tjours demandeur pour en avoir une photo ou des infos...
Yves né à Petitjean (Sidikacem) en 1957 !

Yves





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   Lun 8 Avr 2013 - 16:25



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954   

Revenir en haut Aller en bas
 
MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voté pour Jean-Philippe & Karine! membre de belgian-navy
» BADINAGES DANS UN MASSACRE.
» Le petit Dauphin Rose….
» JEAN BART (FRÉGATE)
» 22 Août 1962 : Attentat du Petit Clamart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: TRAGEDIES ET HISTOIRES MAROCAINES :: MASSACRE A PETIT-JEAN AOUT 1954-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit