HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DICTIONAIRE JUDEO-ARABE MAROCAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
meknes1
Invité



MessageSujet: DICTIONAIRE JUDEO-ARABE MAROCAIN   Mar 6 Nov 2012 - 5:33


La langue parlée des Juifs du Maroc :





- 3afrite : monstre dans les récits
- agurram : saint, marabout.
- aîne el harra : le mauvais oeil
- ait : tribu
- 3arad : celui qui porte les invitations pour les fêtes
- Aoua Za : il est venu, ce dit lorsque on arrive a la porte d'un cimetiere ou un mosolee ou est enterre un grand saint juif.
- baraka : bénédiction
- belgha : la babouche
- beldiyine : les juifs locaux
- chéchia : calotte
- derb : la rue, le quartier
- difa : un repas festif
- driba : la ruelle
- el-khdar : la couleur verte bénéfique
- fassi : les habitants de Fez ou le tarbouche rouge des fassis
- foq el kbora di Rbbi...: sur la tombe de Ribbi..
- forastera : appellation des Juifs du Maroc par les Juifs venant d'Espagne
- ghassi, le groupe, le saint
- haketiya : la langue parlée judéo-espagnole de la région de Tanger, Tetouan, Larache, Arcila, Alcasarquivir.
- horm : l'espace saint
- lalla : femme sainte et vénérée, madame
- la3ziz Ribbi...: le Rabbin bien aimé
- marouf : le repas collectif pris près de la sépulture sainte ou du lieu de pélerinage
- mé3aara : grotte ou cimetière meme en hebreu on dit mé3aara
- mimouna : fête de clôture de Pessa'h
- mohajjir : juif converti à l'Islam
- moul et moulin : maître
- moulay : saint
- moul el blad : le saint patron de la localité
- moul el dar : le proprietaire de l'immeuble
-moul el daou : le receveur des compteurs d'electricite
- moukhtar, le responsable d'un groupe ou d'une collectivité
- moulana yi telkoum daw fel în: que D.ieu éclaire vos yeux
- moukaddam : le gardien d'un lieu saint
- naguid : le représentant de la communauté auprès des autorités
- ou ssaddiq liha ismâ: le tsaddiq toujours écoute
- oulad : la famille
- kassida : un chant
- salame alik ya Rebbi...: que la paix soit sur toi, mon rabbin
- sherbil :la babouche
- siyid : marabout, sépulture d'un saint
- sla : salle d'étude ou synagogue
- Sadikk : un saint homme
- tkoune mana zékhoute torato: que soit avec nous le mérite de ses connaissances en Torah
- Tora endna Aziza: que la Torah si bonne nous réjouisse
- wali : saint
- yamina aminna: notre bras droit fiable
- ytemha zékher Âmaleq: que soit effacé le souvenir d'Amaleq
- zékhout ssaddiqim el-azaz, par le mérite des tsaddiqim aimés
- zékhouto tkoun m'ana: que son mérite soit avec nous
- zgharita : youyous
- ziyara : un pélerinage
Revenir en haut Aller en bas
meknes1
Invité



MessageSujet: Re: DICTIONAIRE JUDEO-ARABE MAROCAIN   Mar 6 Nov 2012 - 6:05

Shfenj : Beignets à la marocaine, pris en certaines occasions, mais surtout pour agrémenter son verre de thé à la menthe.

Miniane(im) : Dans le judaïsme, le miniane est le quorum de dix hommes adultes nécessaire à la récitation des prières les plus importantes de tout office ou de toute cérémonie (circoncision, mariage, deuil... ) : tout garçon ayant fait sa Bar Mitzvah compte pour le miniane.

Piyut : Un piyyout (plur. Piyyoutim), en hébreu est un poème liturgique juif généralement destiné à être chanté ou récité pendant l'office. La plupart sont en hébreu ou en araméen. L'auteur d'un piyyout est appelé un paytan (pluriel paytanim).

Minhag : Un minhag (hébreu, מנהג, plur. minhaggim, מנהגים) est une coutume ou un ensemble de coutumes acceptés par une communauté dans le judaïsme; le terme est parfois également utilisé pour désigner un noussa'h (hébreu : נוסח, rite), qui fait référence à l'ensemble des traditions liturgiques d'une communauté.

Mahia : Eau de vie, faite à base de figues séchées et autres fruits (cerises, dattes, etc…) spécialité marocaine.

Tehilim : En hébreu, Tehilim (תהילים, « louanges ») désigne un psaume. Les Psaumes sont des chants et des louanges dédiés à l’Eternel.
Revenir en haut Aller en bas
meknes1
Invité



MessageSujet: Re: DICTIONAIRE JUDEO-ARABE MAROCAIN   Mar 6 Nov 2012 - 6:19

Khedamates :femmes de ménage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DICTIONAIRE JUDEO-ARABE MAROCAIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
DICTIONAIRE JUDEO-ARABE MAROCAIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samouraille, arabe-barbe marocain isabelle sabino
» Obama et la danse arabe...
» Institut du Monde Arabe
» Histoire de la pensée arabe et islamoque
» Pain marocain de Coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: ECOLES, COLLEGES ET LYCEES AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit