HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 0:42

l'histoire du bateau a laisse une blessure dans le coeur de tous les juifs du monde entier.
c'etait un kaf gimel du mois de tevet annee hebraique tav-chin-kaf-alef
le 11-1-1961. face aux cotes marocaines.
voici le nom de tous les mort:
haim serfaty
nissim edery.
mordekhay edery.
rosa edery.
annette edery.
marcelle edry.
haim edery.
albert edery.
henina azoulay.
gisele azoulay.
shalom azoulay.
pierre azoulay.
meyer azoulay.
rachel azoulay.
ysaac elmaleh.
alya elmaleh.
albert elmaleh.
simon elmaleh.
messoda elmaleh.
suzanne elmaleh.
judah dadon.
rafael benarosh.
tamar benarosh.
jacques benarosh.
denise benarosh.
jacqueline benarosh.
gabriel benarosh.
david benlolo.
mari benlolo.
yochoua benlolo.
alice benlolo.
rachel benlolo.
david dadoun.
danielle dadoun.
jacky dadoun.
henry maman.
rebbeka maman.
freha maman.
haim maman.
haim maman.
gisele maman.
florence maman.
esther liberty
et david elkoby
paix a leur ames amen.
en 1967 , 6 ans apres la tragedie du bateau egoz a ete place en plein centre de dimona dans le sud du neguev en israel,un bateau (monument),
et pres du bateau 44 petites fontaines et sur un tableau en marbre les noms de tous les juifs que je viens de citerqui sont morts noyes.
il y a egalement un monument a ashdod en plein centre du quartier des marocains le quartier vav,
le 13 janvier 1998 , je me souviens nous avons commemore le dramatique naufrage de l'egoz, la ceremonie s'est deroulee devant la stele erigee a leur memoire, comme je vous disez au coeur de la communaute marocaine du quartier.
en presence de monsieur dan tikhon, president de la knesset, de tvi tsilker notre cher maire depuis plus de 30 ans, de arie azoulay ancien maire d'ashdod et ancien directeur du college gimel a ashdod,
l'amiral commandant la flotte israelienne aussi egalement etait la, monsieur daniel corchia qui represente les nord africain a ashdod .
le drapeau israelien mis en berne, la fanfare de la marine de tsahal rendant un hommage a ses 44 heros .
dans tout le quartier d'ezor vav a environ 10.000 habitants on n'entendait que cette fanfare avec l'hymne pour les morts qui vous dechirez le coeur, tout le monde pleure,
des dizaines de couronnes ont ete deposees ce jour la au pied du monument ,
et une grande chanteuse israelienne tout de noir vetue nous a chante une chanson de deuil,quelle emotion quelle tristesse .
je me souviendrais toujours on entendait le echos dans toute la ville ,tout le quartier etait ferme pendant quelques heures.
cheres ames moi et tous les juifs marocains nous baissons notre tete devant votre heroisme devant votre sacrifice,
vous avez prefere l'aventure sioniste sans aucune certitude d'arriver vivant ou en bonne sante , a la vie facile et stable et parfois meme riche et tranquille que vous meniez au maroc.
tous les ans le kaf gimel du mois de tevet , la marine d'ashdod avec le president d'israel et le premier ministre viennent deposes des couronnes et des gerbes de fleurs au noms de ces 44 ames mortes noyes,
henry maman etait un garcon de cafe a casa et il revait d'etre garcon de cafe a tel-aviv, il est mort noye lui et sa femme rebbeca et leur 3 enfans.
jacques et denise benarosh s'etaient maries un jour avant.
et partaient en lune de miel....ils sont mort avec toute la famille de son jeune petit mari.
ce fameux bateau avait servi pendant la 2 eme guerre mondiale pour sauver les pilotes dont leur avion avait ete toucher par l'enemi et tombaient a la mer imaginez-vous comme il etait vieux et fatiguer ce bateau.
haim serfaty estait celui qui s'occupe du bateau egoz et qui est mort en heros etait ne a fez en 1932 il avait 9 freres et ils etaient 10 enfants , 4 garcons et 6 filles,le papa etait un rabbin dans le talmoud torah em abanim de fez,
le fils aine rahamim avait fai sa alya en 1949.
le capitaine du bateau et son beau-frere ont pu etre sauves. le capitaine francisco moreya de 38 ans et son beau-frere tous les espagnols non juifs ,les seuls rescapes du bateau.
ils ont ete sauves par un bateau de marchandise qui passait par la.
que 22 corps ont pu etre retrouves les autres la mer les a avales pour toujour.

si vous etes de la famille des victimes ou si vous avez connu un de ses heros , ecrivez nous
merci
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 0:46


La tragédie du naufrage
Le 10 Tevet 1961 (10 janvier 1961) un bateau appelé "Egoz" s'embarque pour la treizième fois, au départ d'Al-Hoceima au nord du Maroc, vers le port de Gibraltar. A bord, 44 M'aapilim (immigrants clandestins pour Israël) Juifs marocains, des hommes, femmes, enfants et personnes âgées en route pour la Terre Promise. Le bateau échoue avec tous ses passagers. On dénombre seulement à 22 le nombre des corps des passagers retrouvés qui seront enterrés au cimetière juif d'Al-Hoceima. Les autres 22 corps sont descendus dans les abîmes à jamais.

Le rapatriement des ossements

Après des années de négociations et de tractations menées par Sam Benchetrit au nom du gouvernement d'Israël et des personnalités marocaines et internationales ainsi que des organisations internationales; le roi Hassan II autorisa le rapatriement des ossements des naufragés du cimetière d'Al-Hoceima à Jérusalem.

L'enterrement national

Les cercueils des 22 naufragés ont été rapatriés en Israël et eurent droit à des obsèques nationales au Mont Herzl (le 14.12.1992). Suite aux honneurs rendus aux cercueils des naufragés, le Président d'Israël, le Premier Ministre, les ministres du gouvernement, les grands Rabbins d'Israël, le Juge de la Cour Suprême, de hautes personnalités ainsi que les familles des naufragés du "Egoz" ont assistés à la cérémonie.
Ainsi l'Etat d'Israël a rendu hommage et honneur à ses héros. Cet hommage a été rendu à Shimon Pérès, Yitzhak Shamir et au souvenir de Menahem Begin, que son âme repose en paix, qui a répondu à notre demande d'accorder une reconnaissance nationale aux naufragés du "Egoz" (le 28.12.80) ainsi qu'à Yitzhak Rabin, que son âme repose en paix, qui a réalisé une grande mitsva lorsqu'il a fait rapatrier les ossements des victimes du Maroc à Jérusalem.

Perpétuation du souvenir des M'aapile-Egoz

Le conseil national des M'aapilim du "Egoz", s'est engagé à transmettre l'histoire des naufragés du bateau ainsi que l'histoire de l'Alyah des Juifs d'Afrique du Nord, lors de leurs actions pour la sécurité des frontières d'Israël.

Le conseil national poursuivra ses efforts pour chercher les corps des autres 22 M'aapilim pour les sortir des fonds marins, les rapatrier et les enterrer à Jérusalem afin que les familles des défunts aient toujours une tombe sur laquelle ils peuvent se recueillir et exprimer leur peine.

Le serment sur les tombes

Après dix années d'efforts menées par Sam Benchetrit, émissaire du gouvernement d'Israël auprès de personnalités internationales, Sam Benchetrit realise son serment sur les tombes des victimes.
du "Egoz",pour la première fois en Mai 8, au cimetière juif d'Al-Hoceima, une parcelle entre le cimetiere musulman et le cimetiere chretien, sans porte, une parcelle entouree d'une haute muraille, d'environ 2 metres,(Soly possede la k7 ) Sur ce lieu, Sam a allumé sur chaque tombe une bougie et il a déposé une fleur au nom de tout Israël. Et surtout, il a prié et porté le serment suivant: "Et Joseph a fait jurer à ses frères: Dieu se rappellera de vous et vous apporterez mes ossements en Terre Promise" (Béreshit 20/25). Sam s'est promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour le rapatriement des cercueils en Israël. Que le souvenir des M'aapilim "Egoz" soit bénit!
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 0:57

ALLAH YARHAM HOUM :

EGOZ : Le bateau qui a dévoilé le secret de l'exode des juifs marocains
Mohamed SIHADDOU - Un sujet qui reste encore très ambigu dans l'histoire contemporaine marocaine est l'organisation de l'émigration des juifs marocains vers la « Terre Promise » depuis les côtes rifaines (Al-Hoceima, Le Rif).

Cette émigration n'a pas concerné que les juifs de Fès, de Meknès, de Marrakech, de Rabat, ou de Casablanca mais aussi des juifs qui n'ont jamais vécu ailleurs que dans les villages berbères et ne parlaient d'ailleurs que la langue Tamazight. Des populations entières, dont souvent les origines remontent à des millénaires, comme c'est le cas pour les juifs du Haut-Atlas et particulièrement de la région de Tafilalet, ont été empressées de quitter leur terre natale.

Cette émigration était organisée par les puissances occidentales avec la complicité des autorités marocaines de l'époque à l'insu des populations rifaines. Les départs des juifs marocains clandestins étaient massifs et organisés avec une grande discrétion, de préférence le soir vers les côtes européennes pour ne pas attirer l'attention des rifains juste sortis des évènements de 1958.

Pourquoi cette émigration clandestine massive et échelonnée sur plusieurs années reste encore aujourd'hui très ambiguë ?

Comment expliquer ces départ massifs de juifs marocains du pays où ils avaient pourtant des racines très anciennes, au point qu'il n'en reste aujourd'hui que quelques 3000 personnes au Maroc ?

L'explication détaillée se trouve sans doute dans les archives de l'Agence Juive Internationale, l'Alliance Israélite et le Mouvement Sioniste aux ramifications mondiales. Mais pour comprendre le phénomène migratoire des juifs marocains, il faut puiser un peu dans la chronologie des événements qui ont secoué le Monde à partir de la Deuxième Guerre Mondiale et le Maroc pendant la période du protectorat, mais surtout les incertitudes politiques qui ont marqué le pays après son indépendance, et plus précisément les soulèvements populaires.

En 1948, sous le protectorat, le Maroc devait compter entre 220 et 230 000 juifs, représentant le nombre le plus important dans ce pays d'Afrique du Nord. Ce nombre sera divisé par quatre pour enregistrer 60 000 juifs seulement vers 1965 ; cette énorme baisse démographique des juifs marocains sur une courte durée s'explique par de nombreux départs vers Israël, mais aussi vers l'Amérique du Nord et l'Europe. « Sur les 164 000 Juifs que comptait le Maroc en 1960, plus de la moitié, soit 102 157, avaient émigré entre 1961 et 1964 pour Israël ou pour l'Europe et l'Amérique lors du plus grand exode connu par les Juifs marocains au cours de leur histoire millénaire », écrit Robert Assaraf dans son livre « Une certaine histoire des Juifs du Maroc 1860-1999 ». publié récemment.

Le sionisme international s'est développé dans le monde occidental de plus en plus dès 1924. Une conférence du Congrès Juif Mondial s'est tenue à Casablanca en 1930, et quelques années plus tard une émigration juive essentiellement des réfugiés fuyant l'Europe nazie sera organisée depuis l'Europe vers le Maroc. Après l'armistice de 1940, le régime de Vichy instaure les lois d'exception avec « numerus clausus » des juifs dans la fonction publique et d'autres secteurs de la vie politique et économique. Devant cette nouvelle situation, l'action de l'Agence Juive Internationale et l'Alliance Israélite poussera les juifs à émigrer vers l'Amérique du Nord et du Sud.

En novembre 1942, les américains débarquent au Maroc et sont accueillis avec joie par la population juive installée au Maroc et les lois de Vichy sur le statut des juifs seront abrogées quelques mois après. En 1948, l'Etat d'Israël est proclamé et des contestations vigoureuses éclatent au Maroc comme dans tous les pays arabes et qui feront bien évidemment des victimes juives. Ces émeutes provoquent le début de l'émigration vers la Palestine mais elle reste très limitée.

Le protectorat va permettre à cette communauté juive marocaine de prendre une importance considérable dans la vie politique et économique du pays. Elle disposait de plusieurs institutions sociales et économiques et de centres d'influence politique. La communauté juive installée au Maroc constituait à elle seule l'essentiel de la bourgeoisie marocaine de l'époque. Le sultan Mohammed V soutenait vigoureusement la communauté juive marocaine et les considérait comme des citoyens à part entière mais leur interdisait de devenir Israéliens. Cependant en 1953 le sultan est déposé par les autorités coloniales françaises. En 1954, sous l'influence des discours enflammés du Raïs égyptien Gamal Abdel Nasser, de la montée en puissance du panarabisme au Maroc relayé par les nationalistes marocains comme le parti Istiqlal, des émeutes ont éclaté à nouveau dans diverses villes et régions marocaines et des hostilités envers les juifs marocains ont été constatées partout au Maroc. Ces évènements vont favoriser une nouvelle émigration, souvent dans la clandestinité, vers la Palestine, la France, le Canada et les Etats Unis.

Mohammed V revient au Maroc et l'indépendance est proclamée en 1956. Les juifs vont occuper alors des postes clefs et importants dans le Gouvernement et l'administration marocaine malgré le statut de la dhimma (protection religieuse du Makhzen), qui interdisait aux juifs d'occuper des postes dans la fonction publique. Après 1958, le Gouvernement de Balafrej a adhéré à la ligue arabe et la langue Arabe est devenue la langue officielle ou nationale du pays. Le Gouvernement marocain a interdit aux juifs de continuer d'avoir toute relation avec Israël s'ils veulent continuer à être considérer comme des marocains. Les juifs ont été mis dans une situation délicate et surtout très embarrassante vis-à-vis d'Israël. La crainte des juifs de l'assimilation suite à l'intégration de la ligue arabe et les soupçons sur leur patriotisme, en plus de l'interdiction de visiter Israël ont provoqué un mouvement d'émigration clandestine initié et organisé dans la hâte par les différentes organisations israéliennes.

Les conséquences de la Seconde Guerre Mondiale et le nouveau contexte géopolitique international, marqué par la création de l'Etat d'Israël ont bouleversé les structures traditionnelles des diasporas juives dispersées à travers le monde. Désormais, on assiste à l'implantation en Afrique du Nord et surtout au Maroc des organisations juives sionistes qui considéraient le Maroc comme le principal réservoir pour peupler Israël.

Dès le début des années 60, les autorités marocaines et les services secrets israéliens ont tissé des liens très étroits. Sous l'impulsion des stratèges occidentaux qui s'inquiétaient sur le plan des équilibres démographiques vis-à-vis des populations arabes de la Palestine, le jeune Etat hébreu conscient de son avenir sur le plan démographique s'est empressé de conclure un accord avec les autorités marocaines. Il a dépêché des membres de l'Agence Juive et certainement des éléments du Mossad au Maroc pour négocier l'émigration des juifs marocains. Cet accord a été négocié par un collaborateur de Général Oufkir ; en échange, les puissances occidentales offriraient leurs soutien contre le panarabisme et les idéologies progressistes très ferventes à l'époque et hostiles aux régimes monarchiques des pays arabes.

Le choix de l'organisation de cette émigration massive et clandestine s'est fait sur les côtes rifaines et ceci pour plusieurs raisons : d'abord la situation géographique exceptionnelle de la région avec son relief difficile et ses multiples criques à l'abri des regards, ensuite la réputation de la région à l'époque comme zone de tout genre de trafic et de contrebande entre les deux rives de la méditerranée et l'Algérie, enfin la région était bien quadrillée par l'armée marocaine après les évènements de 1958 .

Le mercredi 11 janvier 1961, un bateau appelé Egoz, ancienne vedette de l'armée britannique reconvertie en bateau de contrebande, qui était sur le point de faire pour la treizième fois la traversée clandestine des côtes rifaines vers Gibraltar, a échoué au large d'Al-Hoceima. On dénombre 42 juifs en majorité originaires du Casablanca, dont des membres du réseau du Mossad et trois membres de l'équipage espagnol qui ont péri lors du naufrage.

Les secours vinrent de toute part de la méditerranée (Base Britannique de Gibraltar, la marine française d'Algérie et Port d'Al-Hoceima). Les recherches prirent fin le jeudi 12 janvier 1961 ; vingt deux cadavres furent retrouvés mais on ne récupéra jamais l'épave du bateau ni les corps des 20 passagers restants.

Cet accident vient de confirmer les rumeurs qui circulaient à l'époque selon lesquelles des groupes de juifs marocains partaient à bord de bateaux espagnols pour rejoindre l'Europe, puis Israël. L'événement a ému la communauté juive marocaine et souleva une colère immense dans le monde occidental et surtout en Israël. L'Agence Juive Mondiale et le Congrès Juif crièrent au scandale et au complot. C'est ainsi que le naufrage du bateau Egoz a dévoilé le secret de l'exode des juifs marocains depuis les côtes rifaines.

Le prince héritier Moulay Hassan a reçu en audience une délégation de la communauté juive qui demandait l'autorisation d'enterrer religieusement les morts. A la suite d'une longue négociation extrêmement tendue, le prince accepta à condition que la cérémonie se réduise au strict minimum et qu'aucun officiel israélien et parent ne soient admis. Les 22 corps furent inhumés à la hâte dans un coin reculé du cimetière espagnol de la plage Cebadilla à Al-Hoceima.

Après des années de négociations et de tractations menées par le gouvernement israélien, des associations en Israël et des personnalités marocaines et internationales, le roi Hassan II autorisa le rapatriement des ossements des naufragés. Le 14 décembre 1992, des obsèques nationales furent organisées par l'Etat hébreu au Mont Herzl à Jérusalem en hommage à ces disparus du bateau Egoz.

REPORTAGE DE Mohamed SIHADDOU ( Ingénieur en Télédétection)


http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=5859


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 18:04



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 18:19

Le mercedi 11 janvier 1961, le bateau Egoz etait sur le point de faire pour la treizieme fois la traversee clandestine vers Gibraltar. C’etait un tres vieux bateau qui avait servi pendant la 2eme guerre mondiale, une ancienne vedette de l’armee britanique reconvertie en bateau de contrebande.
A son bord 10 familles de juifs marocains, 42 personnes en tout, prets a faire le grand voyage pour « la Terre Promise » . Parmis eux le capitaine Francisco Morilla, 3 hommes d’equipages espagnols, Haim Sarfati, un israelien de 28 ans ne a Fes, delegue du Mossad, charge de la radio, qui effectuait sa derniere mission avant de rentrer se marier en Israel, Jacques et Denise Ben Haroch, maries juste la veille, David Dadoun et ses 2 enfants qui s’etait fait prendre avec un faux passeport à l’aeroport de Casablanca et qui etait heureux de rejoindre sa femme et ses 2 autres garcons deja en Israel, Henri Mamane, barman à Casablanca, et sa mere de quatre vingt ans, Hana Azoulay (veuve)et ses 5 enfants impatiente de retrouver ses 2 filles parties avec un groupe d’enfants 9 jours avant le 2 janvier.(une des fille est mon amie Gila Azoulay, chimiste au tekhnion de Haifa,presidente des familles des victimes noyees du bateau Egoz)
Les passagers etaient epuises apres 600 kilometres de trajet depuis Casablanca. En effet, pour ne pas attirer l’attention le groupe etait sense faire un pelerinage a Ouezzane sur la tombe du Tsadik Rabbi Amram Ben Diwan. En cas de contrôle apres Ouezzane ils devaient pretexter une invitation a un mariage aux environs d’Al Hocema. La traversee de la chaine du Rif avait ete tres difficile a cause de la neige et du brouillard. Vers minuit ils s’etaient arretes pres d’un pont ou 2 silhouettes masquees les avaient guidees sur un chemin rocailleux jusqu'à la plage. La, des hommes armes, membres du reseau du Mossad, le visage recouvert d’une cagoule les avaient aide a embarquer sur les canaux de sauvetage pour rejoindre le bateau.
Mais a mesure que le bateau gagnait la mer, la houle devenait mauvaise. Pourtant tout avait ete verifie et la meteo avait prevu un temps clement. A 3 heure GMT, a dix milles de la cote Marocaine, la coque fatiguee du bateau s’est fendue comme une « coque de noix ». En moins de 5 minutes, l’Egoz (noix)a coule a pic.
Sans doute le reseau du Mossad de Gibraltar parvint a capter les SOS et donnerent ils l’alerte. Le capitaine et deux marins reussirent a s’enfuir a bord de l’unique canot de sauvetage. Un chalutier espagnol, le Cabo de Gata les recueilla au lever du jour et donna egalement l’alerte. Alex Gatmon, le chef du reseau au Maroc, entre en fonction deux mois plus tot, averti au plus vite Ephraim Ronnelle , son superieur qui dirigeait depuis Paris les 3 reseaux d’Afrique du Nord. Les secours vinrent de toute part. Le garde cote Orphee et quatre chalutiers marocains partirent du port d’Al Hoceima. La base britannique de Gibraltar depecha une vedette rapide et un avion. Le commandant de la marine francaise en Algerie ordonna a deux escorteurs proche du lieu de l’accident (le Vendeen et l’Intrepide) de se detourner de leur route. L’attache militaire de l’ambassade d’Israel a Paris , le colonel Ouzi Narkiss, obtint du premier ministre Michel Debre l’aide de la France. Mais les secours arriverent trop tard. Vingt deux cadavres furent retrouves flottant a la surface retenus par une derisoire ceinture de sauvetage. Les recherches prirent fin le jeudi 12 janvier 1961 a 14heures 25. On ne retrouva jamais l’epave du bateau ni les corps de 20 des passagers dont ceux de 16 enfants.
Cet evenement souleva une emotion considerable dans le monde, accentue par une campagne virulente en Israel et au Maroc (campagne de tracts placardes dans les rues des mellahs appelee operation Bazak) suscitant la colere des autorites marocaines. Le prince heritier Moulay Hassan recu en audience une delegation de la communaute juive : le Docteur Leon Benzaken, ancien ministre des postes et ami personnel du roi Mohamed V, David Amar, chef de la communaute juive et le grand rabbin David Massas. Ils demanderent l’autorisation d’enterrer religieusement les morts. A la suite d’une longue negociation extremement tendue, le prince accepta a condition que la ceremonie se reduisit au strict necessaire et qu’aucun parent ne soit admis. Les 22 corps furent inhumes a la hate dans un coin recule du cimetiere espagnol d’Al Hocema.(entre le cimetiere musulman et le cimetiere chretien espagnol) et une muraille de plus de 1.50 metre a ete construite, j'ai la cassette video, qu'a filme Sam Benchetrit president des juifs marocains.
Depuis 1980 le 23 teveth a ete declare jour du souvenir pour le naufrage du bateau Egoz en Israel.
Apres des annes d'efforts et de tractations menees par le gouvernement israelien, des associations en israel et des personnalités internationales, le roi Hassan II autorisa le rapatriement des ossements des naufrages qui eurent droit a des obseques nationales au Mont Herzl a Jerusalem le 14 decembre 1992.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:01



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:05





Dernière édition par le Mar 13 Fév 2007 - 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:06



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:06



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:07



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:07



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:08



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:08



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:09



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:09



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:10



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:11



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:12



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:12



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:13



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:14



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:14



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:15



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:15



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:16



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:17



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:17



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:18



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:19



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:19



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:20



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:20



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:23



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:25



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:28

l'endroit ou les juifs ont pris le bateau ce soir la




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:31

Ishak Rabin recoit la medaille du bateau Egoz des mains de Michel (Meir )Kanafo president de la alya clandestine et de anche a makhteret des juifs d'Afrique du Nord.




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:33

Ici avec Itsik Mordekhai et le president de l'etat Israelien Ezer Wayzman



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 26 Déc 2006 - 19:35

le camps des emigrants juifs a Gibraltar



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mer 27 Déc 2006 - 10:57




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Salomi



Nombre de messages : 2
Age : 73
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: naufrage de l'EGOZ   Jeu 28 Déc 2006 - 9:25

[quote="Soly Anidjar"][size=18]ALLAH YARHAM HOUM :

EGOZ : Le bateau qui a dévoilé le secret de l'exode des juifs marocains

REPORTAGE DE Mohamed SIHADDOU ( Ingénieur en Télédétection)


Cher ami,
Permettez-moi de vous dire combien je suis heureux d’entendre de la part d’un marocain musulman, ce rappel historique des évènements qui ont précédé et suivi la fatalité du naufrage du bateau a équipage espagnol entraînant la mort des 44 juifs marocains en question,votre récit a été des plus complets et je vous en remercie.
Voici mes commentaires:
Le Roi du Maroc, Sa Majesté Hassan II que son âme soit dans les cieux, facilita, à titre humanitaire, et sous aucune pression de qui que ce soit, après seulement avoir accédé aux demandes des familles des victimes et co-marocains d’Israël, ces sujets.
Notre Roi autorisa la récupération des cadavres des 22 naufragés.
Des autorités religieuses israéliennes furent invitées au Maroc pour que ce déterrement soit fait conformément aux lois mosaïques.
Sa Majesté Hassan II que Dieu bénisse sa descendance, mit gracieusement pour cette recuperation, un avion de Royal Air Maroc à la disposition de cette délégation, ce fut le premier voyage d’un avion de la RAM à Tel Aviv, j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres.
Des négociations sur les départs des juifs marocains vers Israël ont eu lieu. La visite au Maroc de Monsieur Nahum Goldman, Président du Conseil Juif Mondial, (qui n’était pas un Israélien) dans les années 60 en est la preuve. Nous savons de bonne source qu’il ne s’agissait pas de transactions commerciales communes et vulgaires ni même d’un essai de compensation pour les départs de marocains à part entière vers d’autres cieux, alors que l’économie mondiale se ressaisissait de la deuxième guerre mondiale et que le Maroc, jeune pays indépendant, avait besoin de tous les atouts pour réussir un démarrage avantageux et profitable.
La vision de feu Hassan II était bien futuriste, Il savait que les juifs du Maroc étaient enracinés et fiers de leur statut marocain, ce site en est la preuve et les témoignages rapportés nous montrent combien, cinquante ans après, nous n’avons pu oublier qui nous sommes.
Nos habitudes, nos joies, notre langue marocaine propre, notre musique passée pendant des générations, malgré les difficultés, de père en fils et surtout, l’interprétation donnée par quelques artistes israéliens, (tu as oublié chère Soly dans ta liste, quelques-uns un des plus grands, Zeev Revah dans le film « Tipat Mazal » avec Zaava Ben ainsi que le peintre et sculpteur tangérois, Architecte de la Mairie de Jérusalem et Consul General d’Israël à Marseille David Soussana) montrent l’attachement culturel ainsi que la reconnaissance que nous portons à la famille royale marocaine pour nous avoir permit de nous sentir marocains à part entière depuis des générations.
Tbarkellah Aalikum
Mauro_rocko
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Jeu 28 Déc 2006 - 11:33

bonjour Soly, le bateau EGOZ,ou j'ai failli etre avec ma famille parmi les sinistres, et grace a Dieu,ce n'etait pas notre heure veut tu que je te raconte cela dans les messages prives ou dans les discussions ouvertes,mais en fait j'ai deja raconte mon histoire et meme,la chose la plus extraordinaire qui puisse etre, c'est quand ils avait rapporte les corps du maroc ,parmi les volontaires de ceux qui s'occupent des derniers respects envers les morts ,il y avait un cousin germain de mon beau fils qui habite encore au maroc , s'en ai occupe et il m'a raconte que les corps etait restes intacts quand on les a rapportes en ISRAEL, ET JE NE rentre pas dans les details.
quand a Michel KNAFO ,on avait fait notre alliah dans la meme annee 61 et on a habite dans la meme chkhouna a Nathanya dans des tsifims,et on a fait l'oulpan akivah et je l'accompagnait des fois dans des maabarotes je n'ai pas vu MICHEL depuis longtemps mais je vois sa femme de temps en temps.
bisous Jacqueline


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Lun 8 Jan 2007 - 11:59

DEMAIN 46 ANS QUE CES PAUVRES AMES ONT COULEES SUR LES COTES MAROCAINE A 10 KILOMETRES DE LA PLAGE DE ALHOCEIMA, EN ISRAEL ET DANS LE MONDE ON CELEBRE LA AZKARA EN LEUR MEMOIRE
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Lun 8 Jan 2007 - 17:37

en 1967, 6 ans apres la tragedie du bateau egoz a ete place en plein centre de dimona dans le sud du neguev en israel,un bateau (monument),
et pres du bateau 44 petites fontaines et sur un tableau en marbre les noms de tous les juifs que je viens de citer( au debut) qui sont morts noyes.

il y a egalement un monument a ashdod en plein centre du quartiers ou habitent des centaines de juifs marocains.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Lun 8 Jan 2007 - 17:42

AUJOURD'HUI




ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DU BATEAU "EGOZ"








Haim Serfaty
Nissim Edery.
Mordekhay Edery.
Rosa Edery.
Annette Edery.
Marcelle Edry.
Haim Edery.
Albert Edery.
Henina Azoulay.
Gisele Azoulay.
Shalom Azoulay.
Pierre Azoulay.
Meyer Azoulay.
Rachel Azoulay.
Isaac Elmaleh.
Alya Elmaleh.
Albert Elmaleh.
Simon Elmaleh.
Messoda Elmaleh.
Suzanne Elmaleh.
Judah Dadon.
Rafael Benarosh.
Tamar Benarosh.
Jacques Benarosh.
Denise Benarosh.
Jacqueline Benarosh.
Gabriel Benarosh.
David Benlolo.
Mari Benlolo.
Yochoua Benlolo.
Alice Benlolo.
Rachel Benlolo.
David Dadoun.
Danielle Dadoun.
Jacky Dadoun.
Henry Maman.
Rebbeka Maman.
Freha Maman.
Haim Maman.
Gisele Maman.
Florence Maman.
Esther Liberty
David Elkoby
paix a leur ames amen.




Dernière édition par Soly Anidjar le Lun 15 Fév 2016 - 9:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Lun 8 Jan 2007 - 20:29

chers amis,il y a 2 ans pour la première fois de ma vie,j'ai assiste a la grande réunion, annuelle, a l'occasion,du 44 ème anniversaire de la mort des noyés du bateau egoz.
la azkara,devait avoir lieu,le 4 janvier d'après la date hébraïque,mais elle a été reporte, au 11-1-2005,nous savons que le bateau egoz a coule près des cotes espagnoles, a Haluceima, au nord du maroc,entre le 10 et le 11 janvier a 2 h du matin environ.
c'est micheline waknine, qui est invitée tous les ans avec sa chère famille, qui m'a invite.(merci ma chérie pour cette journée)
le soir avant, micheline et moi avons fixe rendez-vous au musée monart,a ashdod a 10 h du matin, ou devait se dérouler la cérémonie.
je suis arrivée, quelques minutes avant l'heure, j'étais très émue,j'allais être pour la première fois devant les familles des morts,du bateau egoz.
la cérémonie s'est déroule, dans une des salles,du musée,
de 10h a 10h 30 petit déjeuner avec café et croissants
de 10h 30 a 12 h discours du maire adjoint d'ashdod le docteur yhiel lasry
discours de monsieur yacov malka, qui est le directeur du brit maroc a ashdod.
discours de monsieur meir knafo, directeur et responsable du brit maroc en israel
discours de monsieur arie azoulay,ancien maire d'ashdod, et ancien directeur du lycee mekif gimel a ashdod, et president de la alya,des juifs du maroc en france.
il y avait plusieurs maires de villes d'israel, marocains, et parmi eux jack amir ancien maire de la ville de dimona.
l'orchestre andalou, allumage du ner nechama, par une dame et son fils qui sont venus spécialement de paris.
jo azeraf directeur de la banque safra, a geneve, ancien d'ashdod, et son épouse sont venus spécialement pour la cérémonie de suisse.
avec la famille waknine(famille a micheline ) nous étions dina haim, qui représente le brit yotse marocco
et moi qui représentait le site dafina.
micheline nous a présenter a monsieur meir knafo, qui était très surpris d'apprendre ,que j'avais écrit l'histoire du bateau egoz, il y a 2 ans .


j'ai fait pleins de photos.
le rabbin de la marine d'israel, a dit un paragraphe du livre des psaumes, et un hazan, de la marine israélienne a réciter le
ALMALE RAHAMIME, qu'on récite pour les morts ,au nom des 44 âmes, et mes larmes n'arrêtaient pas de couler,cette ambiance de deuil, nous faisait croire que c'était hier que le bateau egoz a coule,
pour le monde entier, c'est le bateau egoz pour nous juifs marocains, c'est notre petit titanic................
après les bougies, les fleurs devant la stèle, par la marine d'israel, les tirs etc...............
nous sommes allés tous au restaurant, un restaurant, qui appartient au très célèbre henry mor-youssef, ne a casa,qui habitait près du marche central a casa, champion de catch,en israel.
a 15h 30 j'ai quitte ce grand monde, des marocains qui pleurent encore leurs chéris,merci ma chère micheline de m'avoir invite a cette magnifique journee du souvenir, je ne l'oublierais jamais, 2 annees ont passees et demain c'est le 46 eme anniversaire...................


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
jacqueline

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 9 Jan 2007 - 11:12

oh, solly,je viens de relire tout ce qui a ete raconter au sujet du bateau EGOZ et je vois toutes les photos de tous ces etres chers qui ont disparus et je sanglote parcequ'en voyant ces visages et regards, je m'imagine leurs pensees et leurs espoirs et leurs projets d'avenir qu'ils avait en se preparant a ce voyage,et leur courage a faire toutes ces perpeties et quand fin de compte tout cela a ete anneanti ,je connais tout ce qu'ils pensaient car c'etait aussi mes memes reves que grace a Dieu j'ai reussi a realiser, mais eux ces malheureux noyes ou pris dans ces eaux froides et glacees,ces enfants ,ces meres ces grands-meres et ces nouveaux maries,je me les imagine et aussi je m'imagine aussi avec eux avec mes jeunes freres et ma maman et je me fais un film d'epouvante dans ma tete en nous voyant sombrer avec tout nos projets envoles disparus,car comme je vous l'ai dit nous devions prendre ce bateau a cette date meme . que leur ames repose en paix et que leurs descendants aient reussi a realiser leur reves amen et amen jacqueline de nathanya
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Mar 9 Jan 2007 - 17:19

שלום סולי

אני מברכת אותך על כל פעילותייך


האתר מקסים, אך לצערי הצרפתית שלי די קלושה




בכל זאת אני מוצאת עניין

אני מודה לך על כך שהזכרת את טביעתה של
ספינת "אגוז",

תודה מראש
גילה גוטמן-אזולאי-יו"ר המשפחות השכולות





BONJOUR SOLY


JE TE BENNIS POUR TOUT CE QUE TU FAIS POUR NOUS TOUS, TON SITE ET SUBLIME, DOMMAGE QUE MON FRANCAIS EST ASSEZ FAIBLE, MAIS DE TOUTE FACON JE LE TROUVE PARFAIT.


JE TE REMERCIE POUR AVOIR ECRIT AU SUJET DU BATEAU "EGOZ"

MA MAMAN ET MES 5 FRERES SE SONT NOYES DANS CE BATEAU, MOI ET UNE SOEUR SOMMES ARRIVEES 9 JOURS AVANT A MARSEILLE, LE RESTE DE LA FAMILLE A COULE AVEC LE BATEAU.



GUILA GOUTMAN-AZOULAY PRESIDENT DES FAMILLE DES NOYES.




Dernière édition par le Jeu 1 Fév 2007 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Jeu 11 Jan 2007 - 9:12

CHERS AMIS L' ANNEE DERNIERE DANS LES CLASSES DE 6 EME, ILS ONT TOUS PREPARES UN TRAVAIL SUR LE BATEAU EGOZ, MA NIECE, KARINE SHOSHANI, LA FILLE A MICHELLE M'A DEMANDER LES PHOTOS, ET QUE JE LUI TRADUISE L'HISTOIRE EN HEBREUX, VOUS VOYEZ, QUELLE EMOTION, MEME APRES 45 ANS DANS LES ECOLES D'ISRAEL,AVEC NOS ENFANTS 2 EME ET 3 EME GENERATION DE MAROCAINS EN ISRAEL
ILS PARLENT DU BATEAU EGOZ.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Jeu 11 Jan 2007 - 9:13



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40796
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   Jeu 11 Jan 2007 - 9:15

LES PHOTOS DE LA AZKARA 2005


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961   

Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE DU BATEAU EGOZ QUI A COULE UN 11 JANVIER 1961
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)
» Histoire du bateau école Chacal
» Histoire des noms de nos navires
» Reconstitution d'un bateau de l'âge du bronze
» Ostende : Le Mont Louis coule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: TRAGEDIES ET HISTOIRES MAROCAINES :: LE DERNIER VOYAGE DU BATEAU "EGOZ"-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit