HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA JOUTIA DE CASABLANCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cerise de SEFROU



Nombre de messages : 37
Age : 62
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: LA JOUTIA DE CASABLANCA   Jeu 6 Sep 2012 - 6:10

LA JOUTIA DE CASABLANCA
Revenir en haut Aller en bas
cerise de SEFROU



Nombre de messages : 37
Age : 62
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: LA JOUTIA DE CASABLANCA   Jeu 6 Sep 2012 - 6:12

MARCHÉ JOUTIA DE DERB GHALEF :

Connu dans tout le Maroc, ce marché de seconde main vend... absolument de tout ! Du fil éléctrique à la poignée de porte, de la pièce de rechange automobile aux denrées alimentaires, dégageant une ambiance entre le marché traditionnel et le marché aux puces. Des milliers de personnes de toutes catégories sociales et ethniques confondues se rassemblent dans ce microcosme où se marchandent des services et transitent des biens de toutes sortes. Le quartier se situe à l'angle du boulevard Bir-Anzarane et du 9-Avril. D'ici, on rejoindra la rue Soumaya où se trouvent plusieurs snacks à poisson, dont le snack Amine où l'on déguste de copieuses grillades pour une soixantaine de dirhams. On poursuivra la balade en prenant la rue Al-Ansari ou la rue Mourtata pour rattraper la rue Al-Maaden. Tout n'est plus qu'une succession de ruelles pavées aux maisonnettes de couleur rose et ocre d'où le linge pend aux fenêtres. Des enfants jouent, les mobylettes pétaradent chez le petit garagiste du coin, couvrant le cri d'un coq, les chats se faufilent entre les étals de fruits et légumes, bref, on est vraiment très loin de la Casablanca urbaine. En suivant la rue Almaaden, on débouche sur une place pittoresque où un énorme marché a déployé ses toiles de tente autour d'un arbre immense. Sons, couleurs, ambiance, il n'est pas un mètre carré de cette portion casaouie qui ne laisse indifférent. Derb Ghalef fascine par sa vitalité, sa diversité, son fourmillement constant. Un lieu à découvrir absolument, d'autant plus amusant à explorer si vous cherchez vraiment quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
cerise de SEFROU



Nombre de messages : 37
Age : 62
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: LA JOUTIA DE CASABLANCA   Jeu 6 Sep 2012 - 6:16

Célèbre dans tout le Maroc, le marché de Derb Ghallef est une véritable institution. On y trouve de tout : du multimédia au prêt-à-porter en passant par le mobilier et la hi-fi.

Situé dans un quartier populaire de Casablanca, sur un grand terrain vague, le marché de Derb Ghallef est célèbre dans tout le Maroc pour ses produits électroniques et ses contrefaçons. Un baladeur MP3, un logiciel, un jeu vidéo, un téléphone, une console dernier cri ? Vous le trouverez forcément à Derb Ghallef. De quoi donner des boutons à n’importe quel enquêteur de lutte contre le piratage…

Le souk casablancais est un véritable carrefour où se croisent les circuits formels et informels. Clientèle et fournisseurs sont souvent issus de circuits de distribution structurés, les paiements sont parfois adossés au système bancaire et la moitié (au moins) des commerçants sont même connus du fisc, puisqu'ils s'acquittent de la patente. Autant de frontières floues entre l'économie formelle et informelle que pointe une étude socio-économique, à paraître sur la revue Economia (voir encadré). Bonnes feuilles résumées.

Aux origines de la Joutia
Derb Ghallef, l'originel, est situé à près d'un kilomètre du lieu de la Joutia actuelle. C'est un espace sur une largeur de trois ruelles, réservé dès les années 20 à un marché, la Souika. En 1959, un incendie réduit ce souk en cendres, obligeant les commerçants à s'installer sur l'ancienne route de Bouskoura. Les commerces de cette “nouvelle” Joutia vont alors se multiplier et se diversifier progressivement. Le nombre de commerçants va aller en se décuplant jusqu'en 1982 où un nouvel incendie ravage ce marché. Quelques mois auparavant, une enquête a répertorié officieusement les marchands, commerçants et artisans de la Joutia, selon la taille des espaces, l'activité et un ensemble d'autres indicateurs. Une cartographie globale est ainsi construite avec pour idée initiale de préparer un déménagement au souk de Hay Hassani. Le hic : il n'y a pas assez d'espace pour contenir cette population. On se rabat alors sur Derb Ghallef : le terrain actuel de la Joutia appartient à plus d'une cinquantaine d'héritiers dont la plupart vivent à l'étranger et se manifestent peu. Une solution illégale, mais les autorités de l'époque passent outre : “Le terrain était vide, il y avait seulement des figues et des plantes sauvages, parfois des agressions et des vols. Les responsables à la préfecture nous ont alors rassemblés pour nous donner des autorisations d'installation provisoire pour 8 ou dix ans”, se souvient ce sexagénaire, vendeur de meubles. Vingt-cinq ans plus tard, la Joutia est toujours sur ce même terrain. (…)

Depuis, Derb Ghallef a beaucoup évolué. La Joutia d'avant 1982 et celle d'aujourd'hui ont des configurations différentes. Dans la première, il y avait quelque 700 locaux, aujourd'hui il y a 1387 personnes réparties entre la Joutia elle-même (938 commerces), le marché Salam, dit de Selk car entouré de barbelés (449) et les Ferrachas (128) qui étalent régulièrement leurs marchandises, bien connus par la commune. Sans oublier ceux qui gravitent autour de la Joutia en attendant un changement de statut. (…)
Revenir en haut Aller en bas
kenza
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 62
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA JOUTIA DE CASABLANCA   Jeu 6 Sep 2012 - 14:20

Ancienne Joutia de Derb Ghalef

Etait située à l'entrée du Grand Rond Point (TAC, Transport Autonome de Casablanca ) . Espace sur une largeur de trois ruelles composé de baraques en bois et toles, depuis les années 20 à un marché, la Souika, y avait aussi un Dispensaire et la Halka (Conteurs d'anciennes histoires et Fables) . En 1959, un incendie réduit ce souk en cendres, obligeant les commerçants à s'installer sur l'ancienne route de Bouskoura. Les commerces de cette “nouvelle” Joutia vont alors se multiplier et se diversifier progressivement. Le nombre de commerçants va aller en se décuplant jusqu'en 1982 où un nouvel incendie ravage ce marché, ( je me rappelle bien de la dernière ). Quelques mois auparavant, une enquête a répertorié officieusement les marchands, commerçants et artisans de la Joutia, selon la taille des espaces, l'activité et un ensemble d'autres indicateurs. Une cartographie globale est ainsi construite avec pour idée initiale de préparer un déménagement au souk de Hay Hassani. Le hic : il n'y a pas assez d'espace pour contenir cette population. On se rabat alors sur Derb Ghallef : le terrain actuel de la Joutia appartient à plus d'une cinquantaine d'héritiers dont la plupart vivent à l'étranger et se manifestent peu. Une solution illégale, mais les autorités de l'époque passent outre : “Le terrain était vide, il y avait seulement des figues et des plantes sauvages, parfois des agressions et des vols. Les responsables à la préfecture nous ont alors rassemblés pour nous donner des autorisations d'installation provisoire pour 8 ou dix ans”, se souvient ce sexagénaire, vendeur de meubles. Vingt-cinq ans plus tard, la Joutia est toujours sur ce même terrain. (…)

Article Sources Yabiladi et relooké par Drissou
Revenir en haut Aller en bas
kenza
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 62
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LA JOUTIA DE CASABLANCA   Jeu 6 Sep 2012 - 16:04

Ancienne Joutia de Derb Ghalef

Etait située à l'entrée du Grand Rond Point (TAC, Transport Autonome de Casablanca ) . Elle se composé de quelques baraques en bois et tôles, une grande allée de baraques pour coiffeurs populaires (50cts la coupe de cheveux , y avait aussi un Dispensaire et la Halka (Conteurs d'anciennes histoires et Fables), à côté . En 1982 la Joutia est devenue en cendres (marchands de éponges , de bois (menuiserie) , ( je me rappelle bien de cet
incendie ).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA JOUTIA DE CASABLANCA   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA JOUTIA DE CASABLANCA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: VOYAGE A TRAVERS LES RUES DE CASABLANCA-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit