HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:40

Le décret de l’Alhambra est l'édit d’expulsion des Juifs


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:41

Le décret de l’Alhambra est l'édit d’expulsion des Juifs, signé le 31 mars 1492 par les Rois catholiques à l’Alhambra de Grenade, trois mois après la prise de cette ville aux Musulmans. Motivé par la volonté de christianiser totalement les Espagnes médiévales en prélude à leur unification, il entraîne, quatre mois plus tard, l’expulsion des Juifs d’Espagne.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:42

Le décret d’Isabelle et Ferdinand se situe dans un ensemble de mesures qui ont fait connaître 1492 comme l’année cruciale de l’Espagne. Leur mariage et leur politique ont mis fin aux guerres des Espagnes chrétiennes (Navarre, Castille, Léon et Aragon) et les ont unies contre le royaume de Grenade, dernier bastion de l’islam en terre espagnole.

Le traité de Grenade, conclu en 1491 entre les souverains et Boabdil, donne quelques garanties aux Juifs notamment sur la liberté de culte. Cependant, il est rapidement remis en cause par ce nouveau décret.

Le 2 janvier 1492, Ferdinand et Isabelle font leur entrée solennelle dans Grenade, mettant fin à plus de sept siècles de présence arabe et musulmane en Espagne. Le traité qui leur ouvre les portes de Grenade garantit leur liberté aux Juifs et donnent un mois aux marranes pour quitter l'Espagne. Cependant, l'Inquisition dirigée par Torquemada et les souverains ne pouvaient supporter l'idée que de nombreux Juifs convertis fréquentaient encore leur famille ou leurs amis de leur ancienne communauté et pratiquaient encore les rites du judaïsme, ce malgré l'interdiction absolue de tout contact entre Juifs et Juifs convertis.

Ayant vaincu les musulmans, les chrétiens ne pouvaient comprendre qu'on laissât encore leur liberté aux Juifs bien plus coupables, à leurs yeux, que les musulmans, d'autant plus que l’énorme butin que les Espagnols avaient amassé dans les riches cités du royaume conquis, semblait rendre la présence des financiers juifs moins nécessaire à la prospérité de l’État. Les souverains espagnols qui avaient déjà songé à une expulsion des Juifs et qui avaient demandé vainement son soutien au pape Innocent VIII avant même la prise de Grenade, publient le décret d'expulsion le 31 mars 1492, malgré ce refus et sous l'influence du Grand Inquisiteur Tomás de Torquemada, confesseur d'Isabelle.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:42

Le décret dicté par Fernand et Isabelle à leur secrétaire, Juan de Coloma, s’ouvre par une adresse classique. Il s’étend longuement sur la liste des possessions des monarques ainsi que sur celle des destinataires, prenant soin d’inclure l’ensemble des dignitaires et fonctionnaires ainsi que les Juifs de tous âges et conditions sociales résidant en tous lieux des possessions espagnoles susmentionnées.

Il déplore ensuite la persistance de pratiques judaïsantes parmi les juifs convertis au christianisme. La faute en est imputée aux Juifs, parvenant à subvertir leurs anciens frères ainsi qu’en attestent les nombreux procès instruits par l’Inquisition au cours des douze années précédant le décret. Ceux-ci en infèrent en outre que les mesures de ségrégation des Juifs dans des quartiers spéciaux sont insuffisantes pour empêcher ces pratiques.

Les souverains expliquent avoir fait preuve de mansuétude jusque là, en se contentant de bannir les Juifs d’Andalousie. Cependant, les Juifs persistant même après que certains d’entre eux ont été reconnus coupables et condamnés par les tribunaux inquisitoriaux, il convient de bannir le groupe entier.

En conséquence, les Rois catholiques interdisent de séjour sur les terres espagnoles à dater de la fin du mois de juillet, tout Juif, sous peine de mort et de confiscation de ses biens immédiates sans autre forme de procès. Il est également interdit à tout non-Juif de leur prêter assistance ou de les héberger sous peine de dessaisissement immédiat de leurs biens et titres.
Les Juifs sont officiellement placés sous protection royale jusqu’à cette date et il leur est loisible d’emporter tous leurs biens meubles et convertir leurs biens immeubles afin d’en emporter la contre-valeur sous toute forme,... à l’exception d’or, d’argent ou de devises. De plus, certaines copies du décret ajoutent que les Juifs avaient la possibilité de se convertir au catholicisme pour éviter l'expulsion.

Le décret s’achève sur l’ordre impérieux donné à tous les dignitaires et fonctionnaires des possessions espagnoles de se conformer aux directives précitées et de les faire afficher en tout lieu public, de sorte que nul ne puisse feindre l’ignorance. Des sanctions sont également prévues pour les contrevenants.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:43

Dès la proclamation du décret, Isaac Abravanel, qui était le trésorier des souverains et à ce titre avait financé leurs campagnes militaires, et aussi le grand rabbin Abraham Senior essaient de persuader Ferdinand et Isabelle de revenir sur leur décision, sans succès car Torquemada leur fait valoir que ce serait se conduire comme Judas qui avait vendu le Christ pour trente deniers.

Fin avril 1492, le décret est solennellement proclamé à sons de trompe dans toutes les Espagnes et les Juifs doivent donc liquider leurs affaires avant la fin juillet 1492. Bien évidemment, il leur est très difficile d'obtenir la vraie valeur des biens qu'ils doivent vendre, d'autant plus que, ne pouvant emporter or, argent ou pièces de monnaie, il ne leur reste que la solution des lettres de change. Mais, même cela leur devient difficile : selon Andrés Bernáldez, curé de Los Palacios et autre confesseur de la reine Isabelle, une maison s’échangeait contre un âne, et un vignoble contre une pièce de drap ou de toile. Pour rendre encore plus difficile aux Juifs la vente de leurs immeubles, Torquemada interdit aux chrétiens tout commerce avec eux. Enfin, le roi Ferdinand d'Aragon fait mettre sous séquestre partie des biens des Juifs de façon à garantir leurs dettes[1] et les impôts qu'ils peuvent encore devoir à la Couronne. Profitant du désespoir des Juifs, Torquemada leur ouvre alors une porte en leur offrant la possibilité de se convertir au catholicisme. Mais, une majorité d'entre eux refuse cette conversion, d'autant qu'ils ont vu avec quelle facilité les Nouveaux Chrétiens sont condamnés au bûcher. Quelques-uns, surtout parmi les mieux établis, acceptèrent la conversion et notamment le grand rabbin Abraham Senior, qui se convertit avec sa famille sous le parrainage d'un cardinal pour prendre le nom de Coronel et continuer à accéder aux plus hautes fonctions.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:44

Ceux qui partent tentent de récupérer leurs créances et de vendre leurs biens avant leur départ, trop vite et à perte. Les parents marient hâtivement leurs enfants, dès douze ou treize ans, croyant que les couples seront favorisés dans le grand départ. Tous cherchent le port, le pays d’accueil le plus sûr. A l’approche du mois de juillet, on fait proclamer qu’aucun Juif ne peut emporter de l’or, mais on autorise leurs vêtements et leurs bagages. Les futurs exilés tentent de négocier leur or en soieries et en fourrures. Les joyaux sont confisqués par les conseils urbains, par les Inquisiteurs ou par des intermédiaires peu scrupuleux. Les Juifs seront fouillés au moment de l’embarquement.

Finalement, les appels à la révocation du décret n'aboutissent qu'à reculer de deux jours la date d'application qui est donc le 2 août 1492, soit, selon le calendrier juif, le 9 Ab 5252, jour de jeûne commémorant la destruction des premier et deuxième Temples de Jérusalem.

Les chercheurs ont du mal à s'accorder sur le nombre exact de Juifs qui partirent et ceux qui préférèrent se convertir. Les estimations vont de 50 000 à 300 000 exilés. Selon Esther Benbassa, le chiffre de 100 000 à 150 000 paraît le plus plausible


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:44

Outre l'Espagne, le décret est appliqué dans les possessions espagnoles : l'Inquisition sera active dans les colonies espagnoles et le décret est appliqué en Italie (Italie du sud, Sardaigne) en 1501, après que ces territoires sont tombés sous la domination espagnole.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:45

Avec le décret de l'Alhambra suivi 10 ans plus tard de l'expulsion des musulmans d'Espagne, les souverains catholiques mettent fin à la « convivance » qui a permis, à Grenade, aux trois communautés de vivre ensemble.

Les Rois catholiques se rendent vite compte du vide laissé par le départ des Juifs. Dès novembre 1492, ils font savoir dans les royaumes voisins et au Maghreb qu’ils autorisent le retour et restitueraient leurs biens à ceux qui se feraient baptiser. Un nombre assez important de Juifs repliés au Portugal reviennent par Badajoz et Ciudad Rodrigo, et deviennent conversos en tentant de retrouver leurs biens vendus quelques mois plus tôt.

La communauté juive d'Espagne, expulsée, part vers le Maroc et le pourtour méditerranéen, l'Empire ottoman, mais aussi l'Italie et les Pays-Bas.

La première destination des Juifs d'Espagne est le Portugal qui ouvre alors ses portes. Selon les archives portugaises, le nombre de Juifs entrés au Portugal (principale destination en 1492) se monterait à 23 320 personnes. Mais, dès 1496, les souverains espagnols forcent leur voisin portugais à expulser à son tour les Juifs du Portugal, qui seront connus dans toute l'Europe comme Juifs portugais, qu'ils viennent du Portugal ou d'Espagne à travers le Portugal.

De nombreux autres choisissent l'Italie mais les plus chanceux sont ceux qui émigrent dans l'empire ottoman où le sultan Bajazet II ordonne de bien les accueillir et peut déclarer : « Vous appelez Ferdinand un monarque avisé, lui qui a appauvri son empire et enrichi le mien ! »[1]. Ils sont à l'origine de la très importante communauté de Salonique qui disparut dans la Shoah.

D'autres choisissent d'aller vers le nord. Quelques-uns s'arrêteront dans le sud-ouest de la France où ils seront tolérés par les rois et y fonderont la communauté juive portugaise. D'autres iront aux Pays-Bas où se développera une prospère communauté séfarade dont on peut encore voir la synagogue à Amsterdam, qui elle-même sera à l'origine des communautés sud-américaines puis nord-américaines. Cette émigration des Juifs puis des marranes se continuera durant les XVIe et XVIIe siècles.

Les Juifs espagnols emportent avec eux leur culture et leur langue. Si le ladino et le judéo-espagnol ne perdurent que jusqu'au XXe siècle, principalement en Turquie et en Grèce et aussi au Maroc, la culture séfarade se transmet de nos jours dans la plupart des communautés juives issues du bassin méditerranéen, particulièrement en Israël et en France.

Le décret de l'Alhambra est resté officiellement en vigueur jusqu'au 28 juin 1967, date de son abrogation à l'initiative du ministre du Tourisme Manuel Fraga Iribarne.

Le 16 décembre 1968 est inaugurée la nouvelle synagogue de Madrid, première synagogue construite en Espagne depuis 1492.

Le cycle inaugurée par le décret de l'Alhambra est clos exactement 500 ans après la promulgation de ce décret, le 31 mars 1992 lorsque le roi Juan Carlos et la reine Sophie sont reçus officiellement à la synagogue de Madrid, en présence du président israélien Haïm Herzog. Le roi évoque à cette occasion « la réconciliation historique entre le peuple juif et le peuple d'Espagne ».


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:46

Le décret est, selon les ordres royaux, reproduit en plusieurs exemplaires dont plusieurs ont été conservés dans les archives royales.

Les sources juives contemporaines des évènements font état de textes légèrement différents : Eliyahou Capsali reproduit un texte plus sévère envers les Juifs (la pitié des souverains envers les Juifs serait le bannissement des Juifs car « ils méritent une punition plus sévère pour ce qu’ils ont fait »). Ce texte ne mentionne pas les quartiers de résidence ni les mesures financières qui seraient selon l’auteur une mesure ultérieure. Il comporte en outre un paragraphe absent du texte officiel encourageant activement les Juifs à la conversion.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:46

L’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 (hébreu : גירוש ספרד gueroush Sefarad) est l’un des évènements majeurs de l’histoire juive et mondiale.

Marquant la fin d’une présence millénaire et d’une culture épanouie sur le sol ibérique, elle entraine une diaspora massive remodelant considérablement le visage des communautés juives du bassin méditerranéen et d’une partie de l’Europe occidentale, un développement majeur de la Kabbale et d’un phénomène inédit, le marranisme, dont les ramifications philosophiques contribueront à la modernisation de l’Europe et de ses idéaux.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:47

L’expulsion des Juifs de la péninsule ibérique s’inscrit dans la rechristianisation de celle-ci, entreprise par les souverains espagnols. La péninsule a en effet été envahie par les Arabes au début du VIIIe siècle, sous la domination desquels les Juifs ont connu une ère de prospérité culturelle inégalée jusqu’alors, développant sous l’influence des musulmans la plupart des domaines de savoir juifs, dont la philologie hébraïque, la poésie et la philosophie juives. Les premières tentatives de reconquête chrétienne entrainent l’arrivée des Almoravides puis des Almohades, suite aux persécutions desquels nombre de Juifs s’exilent ou se réfugient dans les terres chrétiennes du nord. Cette époque, dite de la Convivencia, au cours de laquelle les idées s’échangent activement entre Juifs, chrétiens et musulmans, est source de tensions en réalité dues au bras de fer permanent entre les deux grandes puissances chrétienne et musulmane, le rôle de passeurs des Juifs étant souvent attribuable à leur condition de minorité tentant de préserver tant bien que mal son existence.

À mesure que le pouvoir chrétien s’affirme et que la présence musulmane indépendante se réduit au seul royaume de Grenade, les mesures de pression s’affirment sur les Juifs en terre chrétienne. Diverses mesures sont entreprises pour convertir les Juifs au christianisme, au terme de disputations truquées comme la dispute de Barcelone ou celle de Tortosa, de campagnes de prédication intensives de Vincent Ferrier ou de campagnes de conversion forcée culminant avec les baptêmes sanglants de 1391.
Outre les nombreuses victimes de ces persécutions et les vagues d’émigration qu’elles entrainent (principalement vers l'empire Ottoman, le Maroc et les Pays Bas), ces mesures créent un phénomène nouveau, le marranisme, où des Juifs, souvent contraints à la conversion, demeurent secrètement attachés au judaïsme. Certains, dont l’aïeul d’Isaac Abravanel, parviennent à fuir vers le Portugal afin de pouvoir revenir librement au judaïsme mais la plupart des Marranes sont contraints de demeurer en Espagne, incapables de trouver leur place parmi les Juifs ainsi que parmi les chrétiens qui se méfient de ces nouveaux convertis ou jalousent leur position sociale (d’autant que certains se servent de la conversion comme moyen d’ascension, conservent des liens privilégiés avec la communauté juive et n’observant qu’une fidélité de façade). C’est officiellement afin d’extirper toute tendance à la judaïsation parmi ces Marranes que l’Inquisition espagnole reçoit pleins pouvoirs pour s’acharner sur ces conversos avec, parfois, le soutien des Juifs, persécutés par certains de leurs anciens frères soucieux de prouver leur allégeance.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:47

Isaac Abravanel n’ignore rien de tout cela lorsqu’il entre au service des Rois catholiques Ferdinand II d’Aragon et Isabelle Ire de Castille. Cependant, il sait aussi que, suite à la mort de l’antipape Benoît III, en 1423, les Juifs ont pu restaurer partiellement leur statut ; il pense, ainsi qu’Abraham Senior, pouvoir protéger les Juifs en aidant au mieux les souverains dans leur guerre contre les Maures qui a laissé leur caisse vide. Cependant, au plus fort de la bataille de Grenade, l’Inquisition condamne des Juifs au côté de conversos lors de l’affaire du Saint Enfant de La Guardia et les déclare coupables dans la foulée de favoriser les pratiques judaïsantes voire la rejudaïsation de chrétiens encore faibles dans leur foi et attachés à leurs « erreurs passées ». Malgré ses efforts, Abravanel ne peut que repousser très provisoirement la publication du décret de l’Alhambra, signé par les monarques le 31 mars 1492.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   Ven 27 Avr 2012 - 14:48

Rendu public le 29 avril 1492, le décret ordonne l’expulsion définitive des Juifs refusant le baptême, tous âges et catégories sociales confondus et ne leur permet d’emporter qu’une infime partie de leur patrimoine. Isabelle, encouragée par son confesseur Tomas de Torquemada, table sur une conversion massive de Juifs profondément attachés à leur patrie. Bien que ses plans soient partiellement couronnés de succès avec la conversion d’un grand nombre de Juifs dont celles d’Abraham Senior et d’autres notables menées en grande pompe, la majorité des Juifs choisissent l’exil.

Les estimations chiffrées concernant l'ampleur de l'expulsion et des conversions sont très variables et sujettes à controverse.
Les sources contemporaines de l'expulsion indiquent un nombre d'exilés variant entre 40 000 et plus de 1 000 000[2]. La majorité des historiens actuels estime pour sa part, et en se basant sur les plus crédibles de ces sources, que les expulsés devaient être entre 150 000 et 200 000 mais d’autres évoquent des nombres inférieurs (100 000). Quant aux conversions, elles s’élèveraient à environ 50 000, selon l’estimation d’Isidore Loeb mais, là aussi, les estimations sont malaisées, du fait qu'un certain nombre de familles ayant dans un premier temps fait le choix de l'exil se soient plus tard résignées à la conversion et au retour dans leur zone d'origine face aux difficultés et au drame personnel que constituait l'expulsion


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE DECRET DE L'ALHAMRA EST L'EDIT D'EXPULSION DES JUIFS D'ESPAGNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edit Vert-champagne-noir et "Sable" (la soeur de Satin Taupe)- photos!
» De retour de Londres, des etoiles pleins les yeux... EDIT PHOTOS
» Contre le decret du 3 Juin 2010 Condamnant les défendeurs de la cause "Animale"
» Petits Craquages Juin de Ghyghy'- Edit du 18.06.2011
» De nouvelles jolies couleurs (+1)...petit craquage (edit photos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: GENEALOGIE, A LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES :: VIE JUIVE AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit