HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JUIFS TOSHAVIMS AU MAROC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: JUIFS TOSHAVIMS AU MAROC   Ven 27 Avr 2012 - 14:25

Le terme Tochavim, (hébreu תושבים, résidents; sing. tochav תושב, d'après la racine ישב, « habiter, séjourner, s'installer ») désigne de façon générale les Juifs qui habitaient des terres dans lesquelles arrivèrent en masse les Juifs sépharades expulsés (hébreu מגורשים, megorachim) de la péninsule Ibérique en 1492 par un édit des souverains Isabelle de Castille et Ferdinand II d'Aragon d'Espagne.

De façon plus particulière, il s'applique aux Juifs autochtones du Maghreb, également appelés Maghrebim (hébreu מַגּרֶבִּים ou מַאגרֶבִּים). Ceux-ci vivant dans la région occidentale (al-Maghrib, « l'ouest » en arabe) de l'Afrique du Nord. Bien qu'avant l'inquitision de 1492, le Maghreb avait déjà accueilli des Megorachims exilés d'Espagne fuyant lors des persécutions wisigothes des VIe et VIIe siècles, jusqu'à un certain point, les relations entre les nouveaux éxilés et les tochavims dans certains régions ont été tendues. Ces Juifs possédaient leur propres minhagim et parlaient le judéo-arabe ou le judéo-berbère.

Les mariages entre les deux communautés juives n'étaient parfois pas favorisés comme en témoignent les contrats de mariage juifs marocains qui mentionnaient autrefois le minhag suivi pour la rédaction de la ketoubah.

Cependant, la population sépharades s'étant urbanisée et enrichie, la plupart des Tochavim choisit de s'assimiler à eux. Aujourd'hui la plupart des Juifs d'origine marocaine se considèrent actuellement sépharades.

Les « Juifs troglodytes » de la Tripolitaine méridionale, dont le destin est incertain après 1960, étaient probablement une branche précoce et isolée de Maghrebim.

Leurs relations avec les musulmans sunnites ont souffert dans les années récentes, du fait de l'hostilité reciproque engendrée par le conflit israélo-arabe.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
 
JUIFS TOSHAVIMS AU MAROC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)
» Deux évadés d’une prison italienne arrêtés au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: GENEALOGIE, A LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES :: VIE JUIVE AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com