HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PEUPLES DE LA VALLEE DU DRAA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: PEUPLES DE LA VALLEE DU DRAA   Ven 27 Avr 2012 - 14:03

Peuples de la vallée du Draâ

Le terme Draoui (au pluriel draoua ou drawa) ou Ouled draâ désigne les différentes populations habitant ou issues de la vallée du Drâa (où coule le plus long fleuve du Maroc : le fleuve Draa de la région de Sous-Massa-Drâa. Cette vallée a fait l'objet de reportages télévisuels en France, compte tenu de sa particularité géographique, de son intérêt touristique et de sa mosaïque de populations dont la composition se retrouve d'une façon plus général dans tout le Sud marocain.

Des documents d'archives et traités montrent que les marocains appelaient les habitants de la vallée du Draâ les " Ouled draâ "

À l'époque romaine, le fleuve draâ fut connu sous le nom de fleuve DARAT. c'est pourquoi les habitants de la vallée draâ ont également porté le nom de DARATITES.

La vallée du Draâ se situe à proximité du Tafilalet (région d'origine de l'actuelle dynastie alaouite) et du Sahara.

L'origine (non arabe et non juive) du mot Draâ est incertaine ; elle est peut-être une déformation du mot berbère Targa signifiant " cours d'eau, canal d'irrigation, rigole, vallée ". Le "T" se serait transformé en "D" et le "G" en "Â". De même, la dénomination Touareg viendrait de aït targa (aït, awt signifiant les dans toutes les langues berbères " enfants de ou habitants de " ).Les Touareg (comme les Almoravides) seraient des branches de la tribu berbère des Sanhadja

Ces populations ou tribus sont, en effet, d'origines ethniques variées (voir liens externes) :

population d'origine arabe (dont certains se disent Chorfa ou chérifiens)
populations d'origine berbère (langues berbères)
populations de confession juive
populations issues d'anciens esclaves d'origines subsahariennes diverses
populations issues de métissage entre ces différentes communautés.
Cette vallée regroupait des populations sédentaires (vivant de l'agriculture) et nomades (vivant du commerce et/ou du pasteuralisme) (voir liens externes). Seules les populations libres avaient le droit de posséder des biens (terre, troupeaux). Le niveau élevé du fleuve a permis durant des siècles l'installation et le développement de populations diverses. Toutefois, des périodes répétées de sècheresse ont entrainé un exode rural d'une partie la population agricole de cette vallée (et d'autre région du Maroc) vers de grandes villes du pays comme Marrakech ou Casablanca entre autres.

Le terme chérif ou chérifien au singulier (et chorfa au pluriel) est utilisé pour désigner des personnes ayant un ancêtre descendant du prophète de l'islam Mahomet. Dans le Maghreb le terme " SOUDANI " est utilisé pour désigner toutes les populations d'origine subsaharienne à la peau noire et par extension " esclave ou descendant d'esclave " quel que soit leur pays d'origine (et donc pas uniquement le Soudan). Le terme " ABDE ou ABID " signifie clairement " esclave ou descendant d'esclave ou personne à la peau noire ".

Dans la vallée du Draâ auraient existé des royaumes juifs et chrétiens indépendants.

Par ignorance, certains marocains associent le terme Draoui, avec souvent une connotation injurieuse à caractère raciste (connotation apparue au XXe siècle), à noirs ou descendants d'esclaves.Les raisons de cette association sont obscures vu qu'il existe des populations noires dans différentes régions du Sud marocain. On peut seulement émettre l'hypothèse suivante: dans l'imaginaire de nombreux marocains à partir et en dessous de Marrakech (la capitale du Sud marocain) les populations auraient toutes la peau noire et, par conséquent, seraient selon cette " logique " les descendants d'anciens esclaves. Rappelons que durant des siècles, une des villes les plus connues par les Marocains en dessous de Marrakech était Tombouctou, ville la plus au Sud de l'empire des Saadiens ; dans les années 1970, on pouvait encore voir à la sortie de Marrakech un panneau indiquant la direction de cette ville du Mali, d'où vient une partie des actuels descendants marocains des esclaves.


Au Maroc, le taux d'analphabètes reste relativement élevé(en dépit des récents et importants efforts politiques). Il explique en partie la méconnaissance totale ou partielle de certains marocains sur leur histoire et l'origine des populations qui composent le pays.

De plus, depuis l'abolition récente de l'esclavage au Maroc (dans les années 1920), les arabo-musulmans n'ont pas encore faits leur autocritique sur leur passé esclavagiste dont ils connaissent l'existence. L'esclavage au Maroc a également concerné des populations européennes venant de prises de guerre.

La dynastie chérifienne des Saadiens vient de la vallée du Drâa. Ces populations du Sud marocain et du Sahara Occidental ont joué un rôle prépondérant dans tout le Grand Maghreb, en Afrique sub-saharienne (Sénégal, Mali, Niger...), et en Europe (Sud de la France, Espagne, Portugal, Sicile etc.) lors des vagues d'islamisation vers le nord et le sud du Maghreb. Le Sud marocain a donné naissance de grandes dynasties arabo-berbères guerrières qui, par un jeu diplomatique d'alliances avec les autres tribus du royaume sur des bases religieuses souvent conservatrices, ont réussi à étendre et asseoir leur influence géographique sur des périodes plus moins longues.

Au Maroc, mais aussi en Algérie et en Tunisie, Draoui est un nom de famille.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
 
PEUPLES DE LA VALLEE DU DRAA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fédérations Régions & Peuples Solidaires
» Collection L'aube des peuples.
» les peuples du monde
» Forum des peuples en lutte
» Nationalité ou citoyenneté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: GENEALOGIE, A LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES :: VIE JUIVE AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit