HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE HENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Les citernes d'Eljadida



Nombre de messages : 62
Age : 45
Date d'inscription : 10/10/2011

MessageSujet: LE HENNE   Jeu 5 Jan 2012 - 16:53

La culture marocaine est trop diversifiée, parmi les coutûmes du Maroc, l'art du Henné, le henné est une plante qui peut atteindre jusqu'à un mètre de hauteur. Ce sont ses feuilles qui produisent de la teinture de couleur jaune ou rouge. Ce henné est le plus souvent utilisé pour les peintures corporelles, il existe plusieurs sortes de henné selon les plants et les lieux de culture : Iran, Inde occidentale, Chine, Afrique du nord et de l'ouest. Peinte sur la peau, la nuance d'une même couleur varie d'une personne à l'autre selon la couleur et l'acidité de chaque peau.



Plante du Paradis pour sa couleur verte et ses bienfaits qu'on lui prête depuis la nuit des temps, le Henné est vecteur de bon nombre de symboles, lesquels sont porteurs de message ou encore protecteurs des méfaits de la magie, du mauvais oeil et des esprits.


Le henné reste une composante majeure dans les rites qui ponctuent la vie des marocains mais surtout des marocaines. Car, si elle est l'apanage des femmes, il n'en demeure pas moins que l'enfant de sexe masculin y trempe les mains à une phase cruciale de sa vie à savoir, le moment de la circoncision. Néanmoins, il ne s'agit là que d'un badigeonnage unique contrairement à la fille qui se pliera à ce cérémonial au cours de différentes étapes de sa vie de femme.

Le début de la jeune fille marocaine avec le henné se fait très tôt. D'abord bébé et ensuite lors des cérémonies de circoncision de ses frères, cependant, le moment où son usage prend le plus d'importance reste la fête du mariage, car tout un rituel se décline inhérent au caractère de légende, de mysticité et de croyances qui ont accompagné au fil des siècles aussi bien cette fête que la plante magique.

Le henné constitue aussi un instrument de séduction et un élément incontournable de la parure de la mariée. Et si dans les campagnes marocaines la tendance est toujours au badigeonnage lors du mariage, dans le milieu citadin c'est le N'kich qui l'emporte. Toute une soirée est réservée à la pose de dessins. Les mains et les pieds de la mariée deviennent ainsi non seulement un espace plastique mais un champ fertile pour l'exploration ethnologique vu la richesse des signes et des formes, le henné est également présent dans d'autres étapes essentielles de la vie des femmes: celle de la procréation et de la fin du deuil qu'elles portent pendant quatre mois et dix jours à la suite du décès du mari.

Ainsi, chaque étape a son propre cérémonial au niveau de la pose du henné. Parfois, ce rituel traduit le non-dit, le refoulé notamment lors des cérémonies de transe collective L'Hadra et J'dba, à titre d'exemple. Mais aussi lorsque la plante moulue et préparée est donnée en offrande aux Saints, censés être investis de pouvoirs surnaturels et que les femmes de tous les âges approchent sollicitant leur intervention ou une faveur, le henné reflète, également, le lien du patrimoine avec la mémoire, ses représentations, ses sources d'inspiration et avec les composantes socioculturelles de la société.

Quel que soit l'objectif qui préside à son utilisation, le henné est intimement lié à l'histoire du Marocain. Ce dernier à l'aise dans son appartenance identitaire l'assume et en fait un domaine d'exploration artistique en perpétuelle innovation pour l'adapter, chaque fois que nécessaire, et l'incruster, comme d'autres traditions, dans la modernité tout en préservant l'essence de ce patrimoine et ses spécificités culturelles.


Revenir en haut Aller en bas
 
LE HENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Teintures
» henné brun - caca brun
» Soins et coloration des cheveux au henné
» Astuce pour retirer reflets colorés persistants (henné)
» Henné : mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: LA CUISINE MAROCAINE-LE COIN DES GOURMANDS :: EPICES FRUITS LEGUMES ET MEDECINES DOUCES AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit