HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HISTOIRE DE LA CRAVATE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: HISTOIRE DE LA CRAVATE   Lun 24 Oct 2011 - 19:53

La Cravate n'a jamais été la contraction de croate mais le bout de tissus porté par l'armée balkan/croate de Louis XIV . Il n'est donc pas du tout exclu que le port de cet accessoire ait été remis au goût du jour par les fameux soldats croates du roi[2].

Cependant, la mode du port de la cravate en Europe semble bien débuter au XVIIe siècle. Elle commence alors à remplacer les jabots de dentelle, qui eux-mêmes avaient supplanté les fraises, plus encombrantes et certainement moins confortables. La cravate est alors généralement une large bande de coton ou de lin, décorée de dentelles. Cette bande est enroulée autour du cou et nouée sur le devant en laissant pendre les deux extrémités.

Sous Louis XIV, on commence à agrémenter ce nœud de rubans multicolores. C'est également le Roi Soleil qui crée la « fonction » de « cravatier ». Celui-ci dépend du « Grand Maître de la Garde Robe » dont la charge a été créée en 1669. Le cravatier appartient donc aux services de la chambre du roi et a le statut d'écuyer. Sa fonction est alors de choisir et d'ajuster la cravate du roi, mais également les boutons de manchette et les diamants.

Vers la fin du XVIIe siècle, c'est au tour de la cravate dite Steinkerque de faire son entrée. Elle apparut lors de la bataille des Flandres du même nom. C'est une cravate au nœud simple dont on passe l'un des pans dans la boutonnière. Celle-ci disparaît au début du XVIIIe siècle pour faire place à de nouvelles modes, notamment le « stock ». Cette dernière est modifiée vers la fin du XVIIIe siècle par l'ajout d'un ruban noir entourant le cou et maintenant les cheveux derrière la tête. Cette cravate est la plus connue de ce siècle, et on la retrouve d'ailleurs dans bon nombre de reconstitutions historiques de l'époque.

Malgré quelques débats houleux sur la place sociale de cet accessoire, la Révolution ne viendra pas à bout de la cravate, bien au contraire. Alors que les Français s'essaient à une cravate très bouffante, dite à la Garat, du nom du comédien l'ayant popularisée, les Britanniques ne jurent que par la cravate blanche aux nœuds complexes, à l'instar de Brummell, grand dandy de son époque. Ce type de cravate, de couleur noire, devient alors à la mode en France.

Peu de temps après, face à la difficulté de nouer ce genre d'accessoires (la plupart étant d'ailleurs vendus déjà montés), apparaît la cravate « Régate » qui est véritablement l'ancêtre de notre cravate actuelle. C'est d'ailleurs au même moment qu'apparaît le nœud papillon moderne. Le cravatier new-yorkais Langdorf aura l'idée en 1924 de la couper en diagonale et de l'assembler en trois parties pour en simplifier l'usage. Une invention de taille qui viendra donner à la cravate son aspect actuel.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA CRAVATE   Lun 24 Oct 2011 - 19:54

Elle est un accessoire essentiel du costume pour les grandes occasions et reste un élément de la tenue habituelle voire de la tenue règlementaire de certaines professions. Certains la considèrent cependant comme un accessoire trop sérieux, symbole du conformisme, surtout depuis les années 1980. Face à ce sentiment, une mode venue des États-Unis, autorise les cadres à ne pas porter la cravate, le vendredi, veille du week-end. C'est le Friday Wear, ou Casual Friday.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA CRAVATE   Lun 24 Oct 2011 - 20:48

Au début du 19e siècle, les femmes qui portent la cravate commencent à attirer l’attention. Les pionnières des mouvements féministes telle George Sand s’habillent comme des hommes et portent la cravate pour revendiquer leur émancipation.

Mais bien avant cette époque, la cravate faisait déjà partie des accessoires de certaines femmes de la haute société. Il ne s’agissait pas de se vêtir comme un homme, mais comme une femme chic et élégante.

Il est vrai que les femmes à la cravate ont un charme particulier : le contraste suscité par le caractère masculin de cet attribut souligne davantage leur féminité. Ce n’était pas par hasard si George Sand avait séduit de nombreux amants …

Au Japon, depuis l’automne 2006, le port de la cravate par les femmes est très en vogue. Cette mode récente a été lancée par les chanteuses de rock de la jeune génération comme Anna Tsuchiya, l’homologue d’Avril Lavigne, au Canada.

Au début, le port de la cravate était limité aux adeptes de ce nouveau look, appelé "Hime Rock" (Rock à la Princesse).

Aujourd’hui, il commence à se répandre parmi toutes les jeunes Japonaises, toujours en quête d’un style dernier cri.
Elles ne cherchent surtout pas à imiter les hommes d’affaires japonais. Pour elles, porter la cravate est tout simplement une autre façon de mettre en valeur leur féminité, et ainsi de séduire les hommes


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA CRAVATE   Lun 24 Oct 2011 - 20:48

Les motifs de la cravate

Tout comme les couleurs, les motifs de cravate sont extrêmement variés.

Si les grands ramages chers aux années 70 font désormais partie du passé, les rayures restent encore très actuelles. Fines et rectilignes, ou plus grosses alternées ou croisées, les rayures se déclinent dans toutes les couleurs. Ces formes rectilignes s'accordent parfaitement avec des chemises unies chez les hommes aux bustes carrés, rectangulaires et triangulaires.
Les cravates à carreaux partagent à peu près les mêmes caractéristiques d'accord.

Les pois stricts ou encore les motifs ronds à points sont toujours eux aussi des valeurs sûres.

Les motifs discrets sur fonds sobres donnent généralement le ton de la chemise à coordonner. Ils s'harmonisent plus particulièrement avec des hommes petits ou plutôt ronds.

Les motifs plus fantaisies sont à manier avec plus de prudence. Si les motifs floraux en camaïeux de roses, de bleus ou encore de tons d'automne peuvent être particulièrement flatteurs pour rehausser une chemise unie, associés à des chemises bigarrées le résultat peut être catastrophique ! Les motifs plus géométriques seront quant à eux plus faciles à porter.

Pour un rendu impeccable, les motifs s'accordent en exacte harmonie avec la couleur de la chemise ou celle du costume.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA CRAVATE   Lun 24 Oct 2011 - 20:51

Les usages de la cravate

Chaque occasion appelle une cravate en harmonie avec le moment.

Pour un entretien d'embauche, la cravate se doit d'être d'une grande sobriété. Les cravates sombres et neutres sont de mise pour apporter de l'élégance à la tenue, mais pas trop de fantaisie.

Pour aller au bureau, la cravate de tous les jours doit s'adapter au style de l'entreprise.
Dans les milieux commerciaux ou créatifs, de la couleur sur la cravate sera de bon ton (teintes vives pour la vente - ton violet dans la publicité).
Les milieux de la finance ou du droit préfèreront de l'élégance et de la distinction. Une cravate en soie sobre passe-partout sera évidemment la bien venue, tout comme une cravate ton sur ton se fondant dans la couleur de la chemise.

Pour un rendez-vous d'affaires la cravate véhicule l'image de l'entreprise ; pour les rendez-vous en général, elle reflète votre personnalité.

Pour les grandes fêtes de famille comme les mariages, baptêmes, communions, anniversaires de mariages, etc la cravate pourra jouer sur des registres légèrement décalés, tant en terme de couleurs que de motifs.
Les couleurs claires seront à privilégier.

Pour les fêtes plus mondaines, la cravate devra s'adapter au style supposé des hôtes du jour. La cravate blanche pourra ainsi être portée pour une grande élégance.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
saida



Nombre de messages : 6
Age : 61
Date d'inscription : 23/05/2011

MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA CRAVATE   Mar 1 Nov 2011 - 18:39

soly pour toutes ces precisions sur la cravate, franchement, je croyais toujours que se sont les français qui ont dècouvert la cravte. votre site nous apprend beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HISTOIRE DE LA CRAVATE   

Revenir en haut Aller en bas
 
HISTOIRE DE LA CRAVATE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: CONSEILS POUR UNE VIE MEILLEURE :: CONSEILS POUR UNE VIE MEILLEURE-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit