HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:07

Lalla Aicha, née à Rabat le 17 juin 1930, morte le 4 septembre 2011 à Rabat, est la sœur du roi Hassan II. Son père était Mohammed V du Maroc, sa mère Lalla Abla bint Tahar.
Lalla Aicha a été ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni (1965 - 1969), en Grèce (1969 - 1970), et en Italie (1970 - 1973). Elle est aussi active auprès du Croissant rouge.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:13



Elle était quasiment le sosie de Hassan II. La seule au sein de la famille royale qui tenait tête à son monarque de frère. La seule qui a eu un rôle aussi déterminant pour l’indépendance du Royaume aux côtés de celui qui gouvernera seul le Maroc pendant pratiquement 40 ans. Le 11 avril 1947, une jeune princesse s’adresse à la foule à Tanger. C’est la première fois dans l’histoire d’un Royaume plutôt conservateur, qu’une jeune femme et de surcroît de sang royal, harangue la foule cheveux à l’air et visage découvert. C’est un pied de nez à la fois à la colonisation française et aux milieux conservateurs et « islamistes » marocains. A travers, la jeune princesse de 17 ans, la maison royale chérifienne fait savoir au monde qu’elle est au diapason des aspirations modernistes des élites marocaines. A partir de ce discours historique, plusieurs leaders nationalistes du royaume emboîtent le pas à Mohammed V et envoient leurs filles faire des études sans porter ni foulard ni voile. Au lendemain de l’indépendance, elle dirige l’Entraide nationale, une institution qui joue un rôle crucial dans la mise à niveau du pays. De 1964 à 1969, la fille aînée de Mohammed V est par la suite nommée ambassadrice à Rome puis à Londres. Ce n’est que quarante ans après que le Royaume nommera une deuxième femme au poste d’ambassadrice à l’Unesco. Avant de s’éteindre, Lalla Aïcha qui avant de se marier à Hassan Yacoubi, était promise au roi Fayçal II d’Irak -assassiné en 1958-, vivait paisiblement entre Marrakech et Tétouan retirée des affaires publiques et s’adonnant exclusivement à son sport favori : le golf.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:22



Mohammed V avec six de ses enfants lors de l'exil à Madagascar, 1954 (du g. à dr. Aicha, Hassan II, Malika, Abdallah, Nuzha. Sur les genoux de M.V, Amina, excl. Fatima Zahra)


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:27

Lalla Aicha etait la fille du roi du Maroc Mohamed V et de sa premiere épouse Lalla Abla bint Tahar.
Lalla Abla bint Tahar, née le 5 septembre 1909, décédée le 1er mars 1992 à Rabat, était la première épouse du roi Mohammed V du Maroc, mère du roi Hassan II.1
Fille de Tahar ben Hasan, elle épousa le roi Mohammed V en 1926, elle a donné naissance à cinq enfants :
Hassan II (1929-1999),
Lalla Aicha (1930-2011),
Lalla Malika,
Moulay Abdellah (1935-1983),
Lalla Nuzha (1940-1977).


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:31

Lalla Aicha vient de nous quitter. Sœur de feu Hassan II, elle incarna longtemps la modernité de la femme marocaine. Femme cultivée, sportive et discrète, elle a été la première ambassadrice marocaine dans un pays étranger
Ina Li Allah wa Ina Ilayhi Rajiouna..


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:40



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:54



La princesse Lalla Aicha, décédée ce dimanche 4 septembre et dont les obsèques ont eu lieu le lendemain à la mosquée Ahl Fès, a été une militante avant l'heure, aussi bien pour l'émancipation de la femme que pour la cause nationale. S'il y a une caractéristique de feue la princesse Lalla Aicha - tante du Roi Mohammed VI - que tous les témoignages ont mise en exergue, c'est bien celle concernant sa vie de militante, un aspect qui lui chevillait au corps et à l'âme.

Et son engagement militant a laissé des traces indélébiles pour la postérité, notamment dans le domaine de l'émancipation de la femme marocaine où elle a joué un rôle avant-gardiste.

Ardente nationaliste...

Auparavant, elle avait fait partie de celles et de ceux qui ont joué les premiers rôles dans la lutte pour l'indépendance du Maroc au point que, selon l'historien Abdelhadi Tazi, il n'y a pas un seul ouvrage sur l'histoire de la lutte anti-coloniale qui ne fait mention de l'apport de Lalla Aicha à ce mouvement.

Rappelons à ce propos sa présence aux côtés de son père, feu Mohammed V, à Tanger en 1947, lorsque celui-ci prononçait le fameux discours réclamant l'indépendance du Maroc alors qu'elle était seulement âgée de 17 ans.

Et une fois l'indépendance recouvrée, elle fut prise dans le tourbillon de la vie politique qui caractérisa les premières années de cette époque, en assumant les charges que vont lui confier son père.

Elle assurera ainsi la fonction d'ambassadrice du Maroc en Grande Bretagne (1965-1969), en Grèce (1969-1970), puis en Italie (1970-1973). Devenant ainsi “la première femme dans le monde arabe à exercer des fonctions diplomatiques”, rappelle-t-on.

... Et “ambassadrice du féminisme”

Mais feue Lalla Aicha est aussi et surtout connue pour avoir été une “figure de proue de la lutte pour l'émancipation de la femme” marocaine.

Dans ce domaine, les historiens rappellent un fait qui n'a rien d'anecdotique, loin s'en faut! C'est lorsqu'en 1947, sur la place du grand Socco à Tanger, elle apparaît, tête nue, pour prononcer un discours invitant les femmes marocaines à “prendre toute leur part dans la construction du Maroc moderne”.

Voici le commentaire fait à ce sujet par le quotidien espagnol El Pais dans un article publié ce mardi 6 septembre sous le titre “Lalla Aicha, Princesse marocaine et ambassadrice du féminisme”:

“Si le contenu féministe de ce discours était insolite à l'époque, l'apparition de la Princesse Lalla Aicha vêtue à l'occidentale et sans voile l'était encore plus.”

EL PAIS, CITÉ PAR L'AGENCE MAP.

Et, preuve de ce rôle d'avant-garde dans l'émancipation de la femme marocaine, le magazine Time lui consacre en novembre 1957, sa couverture “comme symbole de l'émancipation de la femme musulmane”, rappelle pour sa part l'historien français Charles Saint-Prot.

La défunte a été inhumée au mausolée Moulay Al Hassan au Palais royal à Rabat.

Bassirou BA (avec MAP)


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 22:59



Dimanche, la princesse marocaine Lalla Aïcha s’est éteinte à l’âge de 81 ans. La tante du roi Mohammed VI était une femme engagée et militante, qui a beaucoup fait pour le droit des femmes au Maroc.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 23:04





Photo de l'ensemble des membres de la Famille Royale entourant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, publiée à l'occasion du 50e anniversaire de l'Indépendance

1er rang, de gauche à droite :
- S.A.R. Lalla Fatima Zahra (tante de S.M. Mohammed VI, fille de S.M. Mohammed V) ;
- S.A.R. Lalla Malika (tante de S.M. Mohammed VI), sœur de feu S.M. Hassan II) ;
- S.A.R. Moulay Rachid (frère de S.M. Mohammed VI) ;
- S.A.R. Lalla Amina (tante de S.M. Mohammed VI, sœur de feu S.M. Hassan II, fille de la deuxième femme de Mohammed V, née à Madagascar durant l'exil, le 8 avril 1954) ;
- Lalla Oumaïma (nièce de S.M. Mohammed VI, fille aînée de S.A.R. Lalla Hasna) ;
- Lalla Nouhaïla (nièce de S.M. Mohammed VI, fille de S.A.R. Lalla Asma) ;
- Lalla Ouliya (nièce de S.M. Mohammed VI, fille cadette de S.A.R. Lalla Hasna) ;
- Lalla Zoubeida (cousine de S.M. Mohammed VI, fille aînée de S.A.R. Lalla Aicha).

2e rang
- S.A.R. Lalla Aicha (tante de S.M. Mohammed VI, sœur de feu S.M. Hassan II);
- Lalla Soukaïna (nièce de S.M. Mohammed VI, fille aînée de S.A.R. Lalla Meriem) ;
- S.A.R. le Prince Héritier Moulay Hassan ;
- S.A.R. Lalla Salma (épouse de S.M. Mohammed VI) ;
- Sa Majesté Mohammed VI ;
- S.A.R. Lalla Meryem, S.A.R. Lalla Hasna, S.A.R. Lalla Asma (sœurs de S.M. Mohammed VI) ;
- S.A. Lamia Solh (tante de S.M. Mohammed VI, épouse de feu S.A.R. Moulay Abdallah, décédé en 1983, frère cadet de feu S.M Hassan II) ;
- S.A. Lalla Zineb (cousine de S.M. Mohammed VI, fille de S.A. Lamia Solh et de feu S.A.R. Moulay Abdallah) ;
- Lalla Rabiaa (cousine de S.M. Mohammed VI, fille de S.A.R. Lalla Malika).

3e rang
- Moulay Youssef (cousin de S.M. Mohammed VI, fils de S.A.R. Lalla Fatima Zahra) ;
- Moulay Yazid (neveu de S.M. Mohammed VI, fils de S.A.R. Lalla Asma) ;
- S.A. Moulay Smail (cousin de S.M. Mohammed VI, fils de S.A. Lamia Solh et de feu S.A.R. Moulay Abdallah) ;
- Moulay Driss (neveu de S.M. Mohammed VI, fils de S.A.R. Lalla Meriem) ;
- Lalla Noufissa (cousine de S.M. Mohammed VI, fille de S.A.R. Lalla Aicha) ;
- Lalla Soumaya (cousine de S.M. Mohammed VI, fille de S.A.R. Lalla Amina) ;
- Lalla Joumana (cousine de S.M. Mohammed VI, fille de S.A.R. Lalla Fatima Zahra).

4e rang
- Moulay Slimane, Moulay Omar (cousins de S.M. Mohammed VI, fils de S.A.R. Lalla Malika) ;
- Moulay Abdallah (cousin de S.M. Mohammed VI, fils de S.A.R. Lalla Fatima Zahra) ;
- Moulay Mehdi (cousin de S.M. Mohammed VI, fils de S.A.R. Lalla Malika).




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   Jeu 15 Sep 2011 - 23:13

Feue S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha, tante de S.M. le Roi Mohammed VI, fut une pionnière de la renaissance féminine au Maroc et une incarnation vivante et accomplie de la fusion entre l'authenticité du pays et ses aspirations au progrès, à la modernité et au civisme, ont souligné nombre de responsables et de dirigeants politiques.

Feue S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha, décédée dimanche soir, était perçue comme la pionnière de la renaissance féminine, car elle «incarnait réellement le progrès de la femme marocaine, dans la mesure où elle considérait le hijab d'abord comme un acte de pudeur», a affirmé le chef du gouvernement, Abbas El Fassi, à la MAP en marge des obsèques de la défunte, qui se sont déroulées après la prière d'Al Asr au mausolée Moulay Al Hassan au palais royal à Rabat où la regrettée a été inhumée.
Rappelant que la défunte s'est engagée dans l'action nationaliste et a enduré les affres de l'exil en compagnie de son auguste père feu Sa Majesté Mohammed V et de l'illustre famille royale, M. El Fassi a mis en exergue son implication active dans l'action sociale en tant que première directrice de l'Entraide nationale et dans l'action diplomatique en tant que première marocaine nommée ambassadrice du royaume dans les plus influentes capitales mondiales.

Même son de cloche du côté du ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, pour qui feue S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha fut un modèle pour la femme marocaine de par son engagement officiel et ses contributions multiples à l'action sociale et diplomatique, ainsi que par son attachement aux constantes de la Oumma.
Les Marocains, hommes et femmes, se remémoreront pour longtemps encore les actions louables de la défunte en tant que femme arabe et musulmane ayant assumé, pendant plus d'un demi-siècle, une mission qui sera amplement rétribuée et qui sera gravée à jamais dans la mémoire de la Oumma.
Pour M'hammed Boucetta, membre du Conseil de la présidence du Parti de l'Istiqlal, la défunte, qui incarnait les vertus de la noblesse, du patriotisme sincère et de l'amour profond du Maroc et des Marocains, fut la porte-étendard de l'émancipation de la femme marocaine depuis le jour où elle prononça, en avril 1947 à Tanger, un discours qui allait ouvrir grande-ouverte la porte devant l'action féminine nationale.

De son côté, Ismaïl Alaoui, président du Conseil de la présidence du Parti du progrès et du socialisme, a fait observer que la regrettée a été une pionnière dans le domaine de l'action féminine, en confirmant dès le départ que la libération de la patrie ne peut être acquise sans l'émancipation des femmes et des hommes de ce pays. L'ancien diplomate, Ahmed Snoussi, a pour sa part soutenu qu'en accompagnant son auguste père feu Sa Majesté Mohammed V en 1947 à Tanger, feue S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha avait accompli «une action révolutionnaire à plus d'un égard», rappelant que la défunte fut, depuis sa tendre enfance, «une vraie militante pour l'indépendance du Maroc aux côtés de son auguste père, le héros de la libération».

Et de préciser que la regrettée a constamment porté un vif intérêt à toutes les questions ayant trait au Maroc, à son combat pour l'indépendance, au parachèvement de son unité territoriale et à la consécration des fondements démocratiques.

Sur le front de la lutte pour l'émancipation de la femme
L'historien français Charles Saint-Prot affirme que tous les amis du Maroc ont ressenti «avec beaucoup de tristesse» l'annonce du décès, dimanche soir, de S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha, «l'une des figures de proue de la lutte pour l'émancipation de la femme marocaine».
Feue S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha «est véritablement entrée dans l'Histoire lors de la visite historique du Sultan Mohammed V à Tanger en avril 1947», rappelle le Pr. Saint-Prot, dans une déclaration lundi à la MAP.
«Alors que le Sultan avait tenu son fameux discours réclamant l'indépendance du Maroc dans les jardins de la Mendoubia, la jeune princesse de 17 ans, qui était également une ardente nationaliste, prononça, tête nue, sur la place du grand Socco, une allocution invitant les femmes à évoluer et à prendre toute leur part dans la construction du Maroc moderne», ajoute ce directeur de l'Observatoire d'études géopolitiques (OEG), basé à Paris.
Preuve de ce rôle d'avant-garde dans l'émancipation de la femme marocaine «en novembre 1957, le magazine ‘Time' lui consacrait sa couverture comme symbole de l'émancipation de la femme musulmane», relève-t-il.
La défunte «Princesse qui avait également été la première femme dans le monde arabe à exercer des fonctions diplomatiques, était un brillant symbole de l'aspect réformiste d'une monarchie marocaine tournée vers le progrès», ajoute l'historien spécialiste du Maroc et auteur de l'ouvrage «Mohammed V ou la monarchie populaire» (à paraitre aux éditions du Rocher, fin 2011).

Des actions notoires durant plus de six décennies
S.A.R. la Princesse Lalla Aïcha, décédée dimanche dernier, restera dans la mémoire grâce à ses «actions notoires» dans différents domaines durant plus de six décennies, souligne, mardi le quotidien espagnol «El Pais».
«A ses 17 ans, elle a eu un geste qui a rompu avec les traditions établies à l'époque dans le monde arabe : elle est apparue en public aux côtés de son père, feu S.M. Mohammed V, pour prononcer un discours dans lequel elle a plaidé pour le droit de la femme marocaine à l'éducation», ajoute le journal dans un article publié sous le titre « Lalla Aïcha, Princesse marocaine et ambassadrice du féminisme».
«Si le contenu féministe de ce discours était insolite à l'époque, l'apparition de la Princesse Lalla Aïcha vêtue à l'occidentale et sans voile l'était encore plus», relève la publication espagnole.
Le journal rappelle, dans le même contexte, que la Princesse Lalla Aïcha a été nommée, après l'indépendance du Royaume, ambassadeur en Grande Bretagne (1965-1969), en Grèce (1969-1970), puis en Italie (1970-1973).
«El Pais» met en exergue, en outre, l'implication active de feue Lalla Aïcha dans l'action sociale, notamment auprès du Croissant Rouge marocain.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V   

Revenir en haut Aller en bas
 
LALLA AICHA FILLE DU ROI MOHAMED V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès
» Manteau fille 8 ans
» un ptit défi pour une fille qui fête son anniversaire
» vend à tout petits prix vêtements fille 6,8,et 10 en super état
» Braderie à la chaussure fille! du 20 au 25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: BIOGRAPHIE DE MAROCAINS CELEBRES-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit