HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 19 Juil 2006 - 17:34

Rappel du premier message :

Ces souvenirs nous permettrons de nous retrouver quelque 40 ans apres comme si nous nous êtions quittés de la veille,
Il faut croire que malgré nos vies bien remplies (ou mal remplies)et tres différentes ,
cette période heureuse de notre adolescence au Maroc nous a définitivement marqués et unis,on ne peut pas l'oublier,
en voyant les photos de classes,j'ai un clic dans mon coeur,
et ca me rappelle des anecdotes bien drôles,avec les prof,avec le concierge,avec les directeurs et avec les eleves,
surtout je me rappelle,mon petit camarade de classe Robert Azoulay,(Bobby)il habitait la meme rue que moi,rue du Commissaire Ladeuil,
pres de "l'ecole Anfa",j'avais 7 ans,il etait assis pres de moi,sur le meme banc en classe, je n'osais pas bouger j'etais d'une timidite maladive,et il me racompagnait a la sortie des classes midi et soir,il habitait a la villa Linda,dans la meme rue ou j'habitait,Bobby je l'ai retrouve par l'internet il y 5 ans et nous sommes en contact tout le temps.
il y a 1 an et demi il est venu en Israel en touriste,on s'est promene a Haifa,il sait qu'il peut compter tout le temps sur mon amitie sincere.
Bien qu’ayant quitte Casablanca pour Israel en mars 1966, je n’ai jamais cessé de penser au Maroc, au quartier Lafonciere et à mes camarades de classe. j’avais essayé de retrouver grace a l'Internet les anciens eleves des ecoles que j'ai frequente et j'en ai trouve plusieurs,je vais vous faire bientot une liste.
mes amis qui ont fait avec moi l'ecole buissonniere,jamais je ne vous oublierais,lorsque le prof lisait la liste des eleves a la premiere recreation on filait a l'anglaise,et on faisait "mchia bla rej'aa"
partir pour ne plus revenir.

VOICI LA LETTRE QUE J'AI RECU D'UN ANCIEN DU QUARTIER LA FONCIERE .



SOLY JE VIENS DE RENTRER DE CASABLANCA OU JE VIENS DE
PASSER UNE SEMAINE, J'AI RENCONTRE DES COPAINS(PLUS AGES QUE TOI) A QUI
J'AI
RACONTE TON HISTOIRE ET ILS VEULENT EN SAVOIR PLUS SUR CE QUE TU VEUX
FAIRE.
COMME JE TE L'AI DIT DANS MON PREMIER MESSAGE,JE FREQUENTAIS SOUVENT
LA
FONCIERE OU J'AVAIS DE LA FAMILLE QUI HABITAIT RUE DUPLEIX AU DESSUS
DE LA
LIBRAIRIE NAKUSI. JE TE DONNES D'AUTRES NOMS DE COPAINS DE LA FONCIERE,
VALENZUELA, FORTE, BARTHELEMI(Le Papa était assureur),CAMPOS, ROUX,
GEANT.
IL Y AVAIT AUSSI UN NOMME PORTAL(Israélite) QUI EST MAINTENANT EN
ISRAEL,ET
QUI JOUAIT AU FOOTBALL COMME GARDIEN DE BUT A L'USM,(Union Sportive
Marocaine) ET, PARAITRAIT ENSUITE DANS L'EQUIPE NATIONALE D'ISRAEL.
CE
PORTAL TRAVAILLAIT AU PORT DE CASA COMME TRANSITAIRE. REPONDS MOI SI
CES
NOMS TE DISENT QUELQUE CHOSE ET SI TU PEUX FAIRE DES RECHERCHES SUR
PORTAL,
TU ME RENDRAIS UN GRAND SERVICE. EN ESPERANT QUE TU REPONDES A MA
REQUETTE,
JE TE FAIS DE GROS BISOUS AINSI QU'A TOUTE TA FAMILLE.

(Pardon encore une fois si je t'ai tutoyé mais entre Casablancais c'est de rigueur). A+ Robert Sanchez

CHERS AMIS DU QUARTIER LA FONCIERE OU ETES-VOUS?




Dernière édition par Soly Anidjar le Mer 29 Juil 2009 - 6:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr

AuteurMessage
Robert A
Invité



MessageSujet: J'ai laissé un peu mon coeur dans les rues de Casablanca   Lun 13 Juil 2009 - 5:06

Robert Abitbol
--------------

Allo Jac 2,

Marc Aryan. C'est vrai qu'en l'entendant on ferme les yeux et on se retrouve à Casa dans les boums avec les potes, tendrement enlacés en train de danser un slow sur une de ses chansons merveilleuses!

Bête à manger du foin! C'est une des premières chansons que j'ai jouées à la guitare.

''Oui mais oui mais oui mais
Elle était bête à manger du foin
Et c'est dommage car je l'aimais bien
Le jour où l'esprit fut distribué
Le bon Dieu avait dû l'oublier
Ou la ou la la''

Un peu myso cette chanson mais attention notre Henri Marcarian (qui n'était pas très beau) adorait les femmes.

Il est mort à 50 ans 1 an après avoir trouvé l'amour de sa vie.

J'aurais tant voulu le rencontrer!

Dans une autre vie sans doute.

----------------------------------
Ce matin, je me suis réveillé avec une superbe mélodie en tête que j'ai composée pendant mon sommeil!

Je l'ai chantée tout à l'heure et j'ai plaqué des paroles: ''j'ai laissé un peu mon coeur dans les rues de Casablanca''.

C'est sans doute l'influence de ce site qui m'a fait donner ces paroles!

Je vais envoyer la K7 à un parolier à Paris et il va me faire des paroles. Je ne sais pas comment il va faire puisqu'il ne connaît même pas Casa!

Il s'agit de la plus belle chanson que j'ai composée!

Dommage que je n'ai pas rêvé des paroles aussi!

-----------------------------
Retour à Marc Aryan: je chante Kathy Kathy avec des orchestrations très différentes de celles de Marc Aryan. Je la rends plus mélancolique aussi.

------------------------------
Bon alors vous connaissez déjà les 2 chansons que je vais mettre dans mon 1er CD: Maité et Maitia et j'ai laissé un peu mon coeur dans les rues de Casablanca.

-------------------------------
Joyeux 3e anniversaire à Maroc-Amitié, une idée extraordinaire de Soly, de réunir tous ces gens dont le seul point commun est d'avoir passé une partie de son enfance à Casablanca ou d'y être encore.

Comme dit Adamo, Casablanca ''ce n'est pas l'enfer ni le paradis'' mais c'est notre enfance; c'est là que nous avons passé une partie de notre vie.

C'est de là que tout est parti; vers notre Eretz Israel, vers Toulon, la Camargue, Bordeaux, le Sud le Nord de la douce France, vers les neiges éternelles du Canada, vers le pays de l'oncle Sam et vers d'autres ailleurs.

Joyeux anniversaire Maroc Amitié et je te souhaite encore beaucoup d'années de retrouvailles des gens de Casa qui comme moi ont laissé un peu leur coeur dans les rues de Casablanca.

A+

AR
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40903
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Lun 13 Juil 2009 - 7:58

Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Robert A
Invité



MessageSujet: Oui oui Istanbul!   Mar 14 Juil 2009 - 2:43

Robert Abitbol
--------------

Solly,

T'as raison, nahobèss! Istanbul est une chanson merveilleuse!

Je pense que Kathy Kathy, Un jour, Istanbul, la Lettre, Bête à manger du foin (la seule chanson de lui connue au Québec) et le Vieil aveugle sont ses plus grands succès.

Qui se rappelle d'autres succès d'Henri Markarian à part ces 5?

---------------------------------
Une Égyptienne m'avait refilé sa cassette de Mark Aryan ves 1981.

Il était vraiment très connu dans les pays arabes où on parlait français! (Égypte, Liban, Maroc). Il était même connu en Turquie!

En fait je pensais qu'il était francophone de Turquie quand j'ai écouté Istanbul. Mais non! Il a fait des concerts en Turquie et un pote arménien de Turquie l'a même vu! Mais il est né en France.

J'étais totalement abasourdi quand il m'a dit qu'il le connaissait!

-----------------------------------
Istanbul est une chanson merveilleuse, c'est vrai! On connaît tous la version avec des orchestrations arabes mais il a sorti cette chanson avec d'autres arrangements par la suite. La deuxième version est aussi bonne que la première.

Un pote belge l'a connu car Henri fréquentait la disco de sa soeur en Belgique.

J'ai même chatté avec un monsieur nord-africain qui le connaissait.

Il a fait des tas de chansons avec des noms de filles. Je pense que c'était sa façon de conquérir le coeur des jeunes filles. :-) Pas mal comme technique! J'ai aussi utilisé cette technique dans mon jeune âge! :-)

J'ai toujours pensé qu'il était grand et svelte et c'est tout le contraire: il était petit et gros et portait d'épaisses lunettes. Il rappelle un peu Roy Orbinson qui lui a écrit une chanson merveilleuse qui s'appelle ''In dreams''

Salut à tous et fredonnez une chanson de Marc Aryan pour vous rappeller du bon vieux temps et du bon temps présent et du bon temps futur.

A+

-- AR
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40903
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mar 14 Juil 2009 - 8:11

Robert bonjour voici quelques chansons et leur date de sortie, avant de partir du Maroc j'ai achete chez mon disquaire au passage Sumica le dernier 45 tours,


1965 BETE A MANGER DU FOIN
1965 TOI JE TE GARDE
1965 KATY
1965 TU ES UNE PETITE FILLE
1965 MA LOULOU
1965 UN JOUR
1965 MON PETIT NAVIRE
1965 SI J'AVAIS SU
1966 ANGELINA
1966 PARCE QUE JE T'AIME
1966 C'EST LA VIE
1966 LE LIVRE DE LA VIE
1966 O PARIS


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Robert A
Invité



MessageSujet: Marc Aryan (Henri Marcarian)   Mar 14 Juil 2009 - 21:43

Robert Abitbol
--------------

Solly,

Bête à manger du foin est la seule chanson d'Henri qui est passée à la radio au Québec.

Quant à ''Un jour'', Istanbul et tous ses slows (magnifiques) il me semble qu'ils datent d'avant 1966. J'ai gardé l'image de couples dansant sur ses slows à Casa et donc ça s'est passé bien avant 1966.

Plus que quiconque il me semble que Marc Aryan évoquent Casa. Si un jour j'avais à coller une musique sur des images de Casa, j'aurais mis des chansons de Marc Aryan et aussi de Dalida et du gros Dario Moreno.

Les années 50 étaient vraiment représentées au Maroc par Dario Moréno et Dalida en ce qui a trait à la chanson française.

J'ai fait la bande sonore de certains films de mon père du Maroc et j'ai placé les chansons ce que j'avais sous la main: Macias (la France de mon enfance), Richard Anthony etc. Ce qui n'était pas réaliste puisque sur des séquences de 1956 j'ai placé des chanteurs qui ne deviendront connus qu'au début des années 60. Macias est arrivé en 1962.

---------------------------------------
Marc Aryan écrivait les textes de ses chansons + les musiques + il faisait les arrangements et il les enregistrait avec sa compagnie de disque. Bref c'était un homme-orchestre c'est le cas de le dire.

Je pense par contre qu'il aurait dû y aller avec une grande compagnie de disques pour faire une plus grande promotion et se faire mieux connaître.

-----------------------------------------
Sortie du Métro Porte de bagnolet (20e arrondissement), il y a un café; en 1979-1980 j'allais dans ce café écouter Kathy Kathy qui était au juke-box depuis sa sortie!

Marc Aryan était cependant peu connu en France.

------------------------------------------
J'ai envoyé la musique de la chanson que j'ai rêvée au parolier à Paris (j'ai laissé mon coeur dans les rues de Casablanca)

Je lui ai demandé de débuter chaque couplet par ''J'ai laissé un peu de mon coeur...'' et décrire une chose par couplet (ex: j'ai laissé mon coeur dans la petite école''); ''j'ai laissé un peu de mon coeur sur les borde de l'Atlantique''.

Je voudrais qu'il commence le dernier couplet par ''je reviendrai un jour dans la grande ville''.

Mes musiques ne sont ni yé-yé ni rock and roll ni techno; ce sont des rythmes boléros rapides des années 40, des slows et des rythmes arabes, des flamencos avec une poignée d'autres rythmes.

En fait ce que j'ai remarqué, c'est que les rythmes arabes et flamencos sont presque identiques; une chanson jouée chantée avec le rythme arabe peut être jouée en flamenco et vice-versa.

----------------------------------
Étonnant comme on peut reconstituer des tas d'événements en lisant des autobiographies.

Dans ''Johnny la dernière idole'' un de ses musiciens parle du spectacle de Johnny aux Arênes de Casablanca et il dit ceci:

''Je n'ai vu qu'un seul truc aussi monstrueux (que le concert de Johnny à la Nation): les arènes de Casablanca. Trente-deux milles personnes. Les projecteurs plein la gueule, on ne distinguait rien. On apercevait juste, au premier rang, les flics marocains qui tabassaient, à grands coups de matraques les jeunes qui essayaient d'envahir la scène''.

J'étais là avec ma famille aux Arènes; ça se passait en 1962 ou en 1963. Je ne me souviens pas trop de cet épisode mais par contre je me souviens qu'à l'entrée je n'en revenais pas d'être dans le même lieu que Johnny. C'est comme si tu disais que j'allais voir Dieu aux Arènes!

Par la suite j'ai préféré Eddy Mitchell et les Chaussettes Noires dont un des guitaristes était Juif Marocain. C'est après avoir regardé le merveilleux film ''Comment réussir en amour'' au cinéma de la rue Roger que le charme s'est opéré.

Quant à Johnny, je regardais ses pochettes de 33 tours sur les bacs d'un magasin devant le Marché central; elles étaient particulièrement réussies. Il avait toujours une guitare multicolore entre les mains.

Nous tapissions les murs de notre chambre avec les photos arrachées de Salut les Copains.

À notre arrivée au Québec nous avons suivi les chanteurs d'ici qui eux aussi ne faisaient que des versions des chansons américaines.

--------------------------
Le fait que Johnny ait été beaucoup plus beau gars qu'Henri Markarian a dû beaucoup jouer. Aussi Henri est arrivé en pleine vague yé-yé.

--------------------------
Qui se souvient des Parisiennes, le film avec Johnny dans lequel il chante ''Retiens la nuit''. Et du film ''Cherchez l'idole'' où on les voit tous: Aznavour, Johnny, Frank Alamo.

--------------------------
Dommage que Marc Aryan ne se soit pas collé avec Salut les Copains comme l'a fait Adamo; il aurait été beaucoup plus populaire.

Donc avoir un bon gérant et du fric pour la promotion, c'est capital dans ce métier.

--------------------------
J'ai hâte de voir le reportage photographique de Kenza sur le cheminement de la rue Dumont Durville dans notre quartier.

Salut à tous, fans de Marc Aryan et des autres...

A+

-- AR
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Ma chanson Dans les rues de Casablanca   Jeu 16 Juil 2009 - 3:26

Robert Abitbol
--------------

Fait assez rare, très rare, très inusité, j'ai pensé à des paroles de chansons en marchant aujourd'hui sous une chaleur atroce.

Comme cela fait plusieurs années que le thème: ''si tu reviens là-bas'' me trotte dans la tête, je me suis dit que vu que Solly rêve de retourner voir le Maroc je vais faire la chanson pour Solly et à son propos.

J'ai ainsi écrit les paroles de la fin (j'allais écrire de la faim! :-)) après plusieurs essais.

Et ça donne ceci:

''Si les années ont passé
Tu es restée la même
La petie fille de la mer
La petite fille bohème

Et un jour tu reviendras
Vers le pays qui t'a vu naître
Et enfin tu marcheras dans les rues de Casablanca
Dans les rues de Casablanca''

La la la etc.

Le début c'est:

''Si un jour tu reviens là-bas
Dans les rues de la grande ville
Tu reverras ...''

La la la la etc.

J'envoie donc ce couplet au parolier de Paris. J'espère qu'il va aimer le changement.

Et toi Solly j'espère que tu mettras les paroles dans ton livre.

Si Dieu veut!

Inch allah!

Salut à tous.

-- AR
Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 17 Juil 2009 - 14:23

FAUVETTE,

La Camargue...... j'y retourne en septembre , tu ne peux savoir comme je me resssource là-bas.

Donc si ta fille s'appelle Maïté c'est quelqu'un de super bien (mdr)...... bisou ma chère Fauvette. Bonjour à TOULON.

Le vieux Port, j'allais dans un dancing, maintenant on dit "boîte" qui s'appelait "l'Amiral" . Tu as dû connaître.

Et puis la fête était finie à minuit, maintenant, ça commence à minuit..... le monde à l'envers, quoi !
Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 17 Juil 2009 - 14:25

Coucou SOLITA,

Je ne connaissais pas la chanson Istanbul, nous l'avons écouté avec ALAN, nous partons en Octobre justement là-bas une quinzaine de jours.

coeur
Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 17 Juil 2009 - 14:29

ROBERT, JACK,

Je vous lis avec beaucoup d'intérêt, mais c'est incroyable, ne trouvez-vous pas que Marc Aryan par moment à la même tonalité dans la voix que Charles Aznavour, surtout dans la chanson "Istanbul" ?

A bientôt........

Revenir en haut Aller en bas
nanouche
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1803
Age : 70
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 17 Juil 2009 - 18:54

ou la la la belle rubrique
je viens de la remarquer

dis moi maytouche alan sait que tu caches ici
mdrrrrrrrrrrrrrrr

robert tu m'a tuée de rire avec le mot
"nakhobess" hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

marc aryan, j'adoreeeeeeeee ses chansons
surtout istanbul istanbul.

vous savez je pense que les 3/4 des israéliens
on visite cette ville. ils sont tout simplement
émerveillés par la beaute de cette ville
et l'acceuil chaleureux de ses habitants
je pense y voyager aussi bientot avec mon mari

amities a vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Nahobèss   Ven 17 Juil 2009 - 21:24

Robert Abitbol
--------------

Nanouche,

Si je t'ai tuée avec le terme affectueux ''nahobèss'', je vais totalement t'achever avec le terme: Nèhbibess yèna. :-)

Et aussi: zin dièli. :-)

Pour exprimer la peur, ma grand-mère maternelle (qui ne parlait que l'arabe) disait: ''Ahbé Braham Ouniss''; du nom d'un saint sans doute.

Ma grand-mère paternelle venait de Palestine et cela étant, elle parlait l'hébreu et l'arabe; elle a fait Aliyah à l'envers (elle a fait la descente comme disent nos Israeliens :-))

Elle n'a pas appris l'hébreu à ses enfants, cependant.

--------------------------------------
À propos d'Istanbul, je pense maintenant pour la première fois de ma vie à ce qui suit: Marc Aryan étant Arménien, on a dû souvent lui reprocher d'avoir écrit une chanson sur le pays qui a exterminé 1.5 millions des siens: la Turquie.

Il s'agit du plus grand génocide de l'histoire après celui des Juifs! C'est abject, scandaleux.

---------------------------------------
Marc Aryan avait une voix plus grave que celle de son compatriote Charles Aznavourian. Leurs voix se ressemblent un peu.

Mais leurs chansons ne sont pas semblables. Aznavour écrit des musiques plus complexes et plus riches, je dirais, que Marc Aryan.

Cela dit, c'est comme toujours une question de goût. Certains préfèrent Marc Aryan, d'autres Aznavour.

Une chose est sûre: Marc Aryan n'a pas su gérer sa carrière aussi bien qu'Aznavour qui pourtant nageait totalement à contre-courant à l'époque des yé-yé et qui était déjà un croulant à 30 ans!

Cependant, une des grandes réussites d'Aznavour a été de choisir une jolie suédoise, aimante, posée, polie, mère de famille: Ulla. Il a choisi vraiment une femme proche de la perfection!

Un jour, à l'Olympia, Charles a regardé du côté du premier rang et il ne voyait pas sa femme Ulla. Alors il s'est écrié: ''mais il manque Ulla!'' (il m'encula).

Aznavour raconte le jeu de mots suivant dans sa biographie: dans le train allant vers les montagnes italiennes, il a rencontré une dame italienne qui parlait mal le français. Elle prononçait le mot: ''skier'' en disant ''chier''. Ça donnait des phrases comme: ''vous venez chier souvent par ici?''; ''vous aimez chier en Italie?''; ''moi je viens chier souvent ici''; ''j'aime beaucoup chier''.

C'est une histoire vraie racontée par Aznavour.

Mon père a joué un soir au même endroit qu'Aznavour à Casa; ce dernier lui a demandé où se trouvaient les toilettes; mon père les lui a indiquées et il en a profité pour lui demander son autographe; Aznavour a signé sa carte de visite et l'a remise à mon père. Il l'a perdue depuis.

En parlant de mal prononcer, mon oncle Maurice prend des chansons et remplace le mot ''coeur'' par le mot ''cul'' et ça donne des résultats surprenants! :-)

---------------------------------
J'attends toujours des nouvelles du parolier de Paris.

En fait, je me cherche un gérant pour gérer ma carrière de chanteur en France. C'est ainsi qu'on débute dans le métier.

Si je ne trouve personne, je vais faire carrière dans la chanson instrumentale aux USA.

Alors voilà!

Salut à tous.

Et si vous allez skier quelque part cet hiver rappellez-vous de cette histoire. :-)

Arrividerci!

Le bonjour de Montréal et bonnes vacances à tous les anciens qui vont partir sur les routes cet été. Pas d'excès de vitesse et pas d'alcool en conduisant.

-- AR
Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Age : 71
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 18 Juil 2009 - 9:11

Non, NANOUCHE Hamouda cheli, ALAN n'est pas au courant, mais comme je ne sais rien lui cacher, je lui raconte au fur et à mesure (mdr).....

En tous cas très sympa cette rubrique
.
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 18 Juil 2009 - 10:17

MAÏTE et Mr BOB

Marc ARYAN

Il était , sans doute malgré lui , imprégné de Charles AZNAVOUR.

Il ne copiait pas ni cherchait à l'imiter mais il chantait pareil , comme si il était son frère...

Evidemment avec ses propres musiques et textes.

j'ai dit

Bon Week-end à tous
Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Age : 71
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 18 Juil 2009 - 14:17

Salut d'JACKY,

Qué tal ?

Pour Marc Aryan , je ne disais pas qu'il essayait de copier Aznavour, mais que je lui trouvais parfois des intonations "Aznavouriennes".

Ciao
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Les intonations d'Henri Marcarian   Lun 20 Juil 2009 - 3:25

Robert Abitbol
--------------

Est-ce que Marc Aryan voulait chanter comme Charles?

Qui sait? Skounihaf comme on disait au Maroc! :-)

Comme disent les Québécois: ''seul Dieu le sait et le diable s'en doute!'' :-)

Moi je trouve qu'il avait son propre style qui pouvait rappeler parfois celui du grand Charles.

---------------------------------
Cela me rappelle une histoire vécue.

Ma fille et moi nous trouvions dans une auberge de jeunesse sur le bord d'une plage au nord de Boston; j'ai pris la guitare et j'ai chanté ''Un jour'' en prenant les intonations de Marc Aryan quand il dit: ''et je veux'' (en coupant la note en deux et en montant comme il le fait); une fille était crampée. C'est vrai que sa façon de phraser était parfois drôle.

Quoiqu'il en soit, la plupart de ses chansons étaient excellentes; surtout les mélodies.

---------------------------------
Et les vacances des anciens fonciérois?

Vous allez où cet été, les amis?

Qui va à Casa?

A+ à tous.

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
Fauvette
Invité



MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 22 Juil 2009 - 1:52

Bonjour à vous tous, mes amis,
Comme toujours beaucoup de plaisir à vous lire les uns et les autres. Je pense que beaucoup d'entre vous doivent être en vacances, alors profitez-en bien.
Faites le plein de soleil et de bonne humeur.
En attendant de vous retrouver tous au grand complet
je vous adresse une corbeille pleine d'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 22 Juil 2009 - 16:21

JE VIENS DE TROUVER CETTE HISTOIRE SUR UN BLOG

LISEZ:
Du côté du père de Lyse, ils sont quatre enfants : l'oncle Alain (+), puis Fabien (+), son père Yves (+) et sa tante Alberte.
A Casablanca (Maroc), en 1956, Alain a une aventure avec la Mère supérieure de l'annexe du Couvent Carmel Saint François à Casablanca (quartier La Foncière). En est issu son cousin germain Stevn.
Dès son plus jeune âge, il est question de l'adopter dans la famille de Lyse ; c'est à dire qu'il devienne son petit frère 'à part entière'. Le temps passe avec quelques visites au couvent et, aux caprices du couple illégitime, refus de fréquentation.
Ainsi, à déambuler dans le quartier, aux côtés de sa mère, Lyse rencontre souvent ce petit garçon accroché tellement à sa maman, aux si longues jambes, et les mères conversent ensembles. Entre petits enfants, s'échangent des grimaces, coups de pieds, mauvais gestes, insultes puis sourires, petites conversations, regards attendris, conseils avec quelques brides de phrases qui supposent d'autres possibilités.
En 1969, juste avant le départ définitif du Maroc, il est de nouveau question de l'adopter.
La famille Lacia Yves est obligée de quitter l'Afrique et, avec la distance, les souvenirs s'estompent : plus l'on devient adulte, plus les soucis sont difficiles à résoudre.
En 1976, Lyse est affectée au Camp des Loges, à Saint Germain en Laye (Yvelines, France). Or, en 1977, à l'issue de ses classes, Stevn effectue son service militaire actif dans le bureau juste au delà de celui des officiers supérieurs de Lyse, à quatre mètres du siens, exactement dans le même service : le monde est petit et ils ignorent totalement qu'ils sont cousins germains.
Lyse a pour politique de ne JAMAIS sortir avec des collègues. Sa philosophie de la vie professionnelle fait qu'elle n'entrevoie pas cette possibilité : en cas de rupture d'un seul des deux partenaires, cela créé tellement de problèmes qu'elle ne veux pas envisager les conséquences. Aussi, d'office, à son entrée dans la vie active, pour se permettre une carrière sans heurt publique, elle écarte cette situation.
Elle travaille donc à Saint Germain en Laye. Elle habite Cergy Pontoise et Stevn Pontoise. Elle rentre tous les jours chez elle par le bus militaire et lui en véhicule personnel. Il insiste tellement pour la raccompagner que, par bon cœur, elle accepte et, en chemin, lui fait le coup de la panne. C'est ainsi que le flirt commence.
Au départ, Lyse met bien les pendules à l'heure : marié, Stevn ne s'entend guère avec sa moitié mais elle ne veut pas être l'oiseau de mauvais augure. Aussi, l'acceptation de cette relation prévoit qu'elle est purement physique et se termine le jour où Stevn quitte le service actif avec un adieu définitif réciproque.
L'aventure intense dure moins d'un an.
Le jour de la libération du service actif de Stevn, Lyse rompt.
Depuis, c'est un jeu pour lui, il ne cesse de la suivre et fait tout pour empêcher ses deux mariages. Chef d'entreprises, il se défoule ainsi en s'amusant. Il utilise tous les moyens mis à disposition pour continuer à la suivre avec, surtout, des visites aux voisins les plus proches pour avoir de ses nouvelles. Très discrète, il ne doit savoir que très peu de choses sur la vie de la jeune femme. Tant mieux, comme cela, il perd moins de temps et peut se consacrer plus à ses profession et famille, s'il en a une.
Par ailleurs, il se trouve que Lyse est très fidèle : cela permet de connaître une vie simple et tranquille. Déjà qu'une femme doit s'occuper de sa moitié, ses enfants, son intérieur, sa vie professionnelle, éventuellement, le secrétariat d'un divorce ou deux, si, en plus, elle doit avoir un amant, où trouve t'elle un moment pour elle ?
Comment voit elle Stevn ? Il la trouve : le mari, Jean-Marie achète des objets et, par hasard, très exactement, Lyse reste dehors à regarder des cartes postales. Stevn se met de l'autre côté du présentoir et, en toute discrétion, à la plus grande surprise de Lyse, l'aborde le plus naturellement du monde. Il a perdu sa maman très jeune aussi elle l'aide souvent à résoudre des problèmes personnels.
Chaque fois qu'il lui donne son numéro de téléphone, pour éviter tout problème dans le couple, La femme le jette aussitôt dans égout le plus proche.
Cependant, en 2007, il apprend à Lyse qu'ils sont cousins germains. Le choc est très dur car, pour la femme, cela fait partie de l'interdit. Pourtant, depuis, à naviguer sur Internet, c'est de l'histoire courante. Lyse se promet de s'y faire car l'être humain s'adapte à tout.
Ce matin, avec le mari de Lyse, un conseiller conjugal les a reçu et Lyse a exposé le problème. Comme d'habitude, Jean-Marie refuse de recevoir Stevn à la maison. Aussi, elle est forcée de le voir ailleurs.
Il se trouve que jusqu'ici, Stevn était un vieux copain de régiment. A présent, c'est son cousin germain et personne ne peut l'empêcher de rencontrer un membre de sa famille. Or, avec le temps, en restant dans son ombre, avec tout ce qu'à fait Stevn pour elle, sans rien demander en retour, par pure amitié, sentiment ou amour, il mérite sincèrement des récompenses.
Alors que Lyse ne l'a jamais trompé, par refus de recevoir un membre de sa famille à la maison, Jean-Marie l'oblige, en toute légalité, à une vie extérieure clandestine.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
BEAUSEJO
Invité



MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 22 Juil 2009 - 17:07




l'ecole Augustin Sourzac
L'école Augustin Souzac se trouvait au quartier de la Foncière, tout contre l'école du même nom, elle se situait a l'angle de l'avenue des FAR et la rue dupleix, tout près du stade Philip ( foot..)
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: La mère supérieure   Mer 22 Juil 2009 - 20:24

Robert Abitbol
--------------

Une des femmes de Johnny Hallyday (Babette) est née à Casa; Jean Reno, l'acteur aussi (les Visiteurs) et le mec qui chante Maman Bobo aussi. Apparemment ce dernier est Juif-marocain.

------------------------
Intéressante cette histoire de ce gars qui s'est tapé la mère supérieure! Carrément! :-)

Histoire un peu complexe cependant; il faudrait que je relise.

--------------------------
Personnellement je n'ai jamais eu d'aventure avec une femme membre du clergé. Ce ne doit pas être de tout repos cependant; la pauvre aurait l'impression de tromper le bon Dieu et elle m'en voudrait de l'avoir tentée, aurait toutes sortes de remords etc.

Rendre le bon Dieu cocu! :-) C'est fort! :-)

Bref, ce n'est pas une relation de tout repos.

De plus je me suis toujours abstenu de fréquenter des femmes mariées. C'est trop de problèmes. Surtout avec le mari... :-)

Ces femmes qui sont mariées avec Dieu entrent dans cette catégorie donc...

Mais ici on parle d'un mec qui s'est retrouvé au plumard avec la Mère supérieure. Il ne pouvait pas se contenter d'une humble soeur non il a été directement au sommet; enfin je dis au sommet... :-)

Mes respects; chapeau bas! :-)

Ça c'est un aventurier! Un vrai macho!

----------------------------------------
Où était situé le couvent dans notre quartier?

Attention je ne dis pas cela parce que je veux aller draguer la mère supérieure. :-)

--------------------------
Concernant l'adresse de l'école Sourzac, il doit y avoir une erreur. Dupleix au coin de l'avenue des FAR. Ce n'est pas plutôt avenue des FAR et Mohammed Smiha?

Merci pour la photo Beausejo dont c'est le premier post et bienvenue sur la partie du site de Solly où les potes de notre quartier se sont retrouvés 40 ans plus tard, grâce à Internet.

A+

-- AR
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 24 Juil 2009 - 8:48

BOB a écrit :

Concernant l'adresse de l'école Sourzac, il doit y avoir une erreur. Dupleix au coin de l'avenue des FAR. Ce n'est pas plutôt avenue des FAR et Mohammed Smiha?


Mise à jour :
4 écoles( entrées = BLEU) sont mitoyennes :

1)Ecole La Foncière ou Ecoles des Filles= primaire entrée rue de TOURS ( angle avec Rue Dupleix )

2)Ecole PRIMAIRE :DUPLEIX ou Ecole MIXTE ou ECOLE de la République ou El HANSALI : entrée rue DUPLEIX -angle avec Avenue des F.A.R.

3) MATERNELLE = rue Jacques CARTIER ( plus bas que A-SOURZAC ) et angle avec Avenue des F.A.R.

4)Augustin SOURZAC ( photo plus haut) = école primaire : située rue Jacques QUARTIER ( angle avec rue de Tours)

Les rues :
n°1 = rue de TOURS
n°2 = rue DUPLEIX
n°3 = Avenue des FAR
n°4 = rue Jacques CARTIER

Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 24 Juil 2009 - 9:42

J'ai lu avec "amusement " l'histoire de LYSE du quartier La Foncière
le couvent , la Mère Supérieure etc...

Bashung chantait :
" J'aurais pas dû ouvrir
A la rouquine carmélite
La mère sup' m'a vu v'nir
Dieu avait mis un kilt
Y a dû y avoir des fuites

Oh oh vertiges de l'Amour


J'avais eu connaissance de cette histoire...hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le complexe La Foncière   Ven 24 Juil 2009 - 22:59

Robert Abitbol
--------------

Coucou Jacko, coco (rico)

Oui mais le mec ne s'est pas tapé la soeur; il a été avec le Mère Supérieure! Carrément! Rien de moins!

Quel ambitieux!

Mais comme les mères supérieures ne sont pas jeunes, je me demande quel âge avait cette ... vicieuse. :-)

Monica Lewinski a fait de même; elle y a été avec l'autorité suprême et non pas simplement un aide. Le président et rien de moins.

-----------------------------
Avec ta précision légendaire et ton talent inné pour la mise en perspective, j'ai compris avec ton plan aérien ce que je n'ai jamais su.

En fait, La Foncière désigne un ensemble d'écoles qui forment un complexe intégré. On le voit clairement sur le plan.

Ce qui est étonnant par ailleurs c'est qu'on ne peut pas accéder d'une école à l'autre (ex: de Sourzac à Duplex) ce qui rend ce concept de complexe pas du tout évident.

Je dois t'avouer que je suis vraiment surpris de voir que toutes ces écoles faisaient partie d'un complexe et occupaient un même pâté de rue.

Et ce qui est encore plus surprenant c'est qu'elles ne sont pas reliées les unes aux autres et qu'elles ont chacune leur propre entrée.

Bref ton plan aérien et tes indications en couleur remettent vraiment les choses en perspective. BRAVO!

---------------------------------------
Je remarque que Sourzac est un bâtiment et les classes sont dans ce bâtiment, n'est-ce pas?

Comme en France. Certaines écoles cependant. Pas toutes.

J'ai déjà vu des films français dans lesquels on accédait aux classes par la cour ou de l'extérieur comme au Maroc; il ne fallait pas entrer dans un bâtiment (ex: dans le film Le grand Meaulnes).

Sourzac détonne beaucoup avec les autres écoles puisqu'à Casa on avait un concept de construction d'écoles qui permettait d'accéder à chaque classe de l'extérieur par un couloir extérieur.

Claude Bernard était constuite ainsi et le lycée Lyautey également (on voit le lycée Lyautey dans le film Marock).

Je pense que l'école Dupleix avait le système des couloirs extérieurs également.

------------------------------------------
Au Canada à cause de la température très froide l'hiver, ce concept des classes auxquelles on accède par la cour est il va sans dire inconnu. Il faut pénétrer dans le bâtiment pour accéder aux classes.

-------------------------------------------
Donc pour récapituler on peut dire que La Foncière est composée de 4 écoles collées les unes sur les autres, adjacentes les unes aux autres mais non-reliées les unes aux autres.

Ce complexe -La Foncière- a également donné le nom au quartier.

Jacques, tu nous enseignes des tas de trucs. Vraiment tu mérites ton titre de maire.

Maire. Mère. Mère supérieure. :-)

Du maire à la mère supérieure, il n'y a qu'un pas :-); qu'il ne faut pas franchir.

Shabbat Shalom à tous!

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 25 Juil 2009 - 10:51

BOB

Il y avait au moins une communication entre écoles.
En effet lorsque on regarde le porche dans la cour de l'école
DUPLEIX( là où les photos de classes sont prises), on voit bien que ce porche communique avec l'Ecole Augustin SOURZAC ,en diagonale.
Bien sûr ce passage était interdit aux élèves.
------------------------
Bien des couloirs étaient à l'air libre...
Ca me fait m'interroger ? je n'ai pas de souvenir d'avoir eu froid en classe et ni si il y avait du chauffage ???
-----------

voilà le fameux et historique porche qui mène à A-SOURZAC,
mais qui servait aussi à la remise des prix de fin d'année,
L'establishment était installé en haut des marches ,sous le porche et le public,parents et élèves dans la cour ( à l'orchestre) comme au théâtre.




Revenir en haut Aller en bas
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 25 Juil 2009 - 21:53

Chers amis du quartier de ma jeunesse, je suis la petite soeur a Soly, comme papa ne la laissait pas parler ni sortir avec les garcons, je devais etre toujours accrocher a sa jupe (genre pot de colle) c'etait ca ou walou, donc Soly qui a 6 ans et demi de plus que moi, avait des amis dans cette ecole que notre petit blond Jacques a place ce porche je le connais les yeux fermes c'est ici qu'habitaient les amis a Soly, Annie et David Boumendil, qu'on appelait Dede, leur maman travaillait dans cette ecole, ils etaient tres connu dans le quartier.

Jaco tu me fait revenir 44 ans en arriere, j'avais 8 ans.
bisous a tous les foncierois, j'ai etudie a l'ecole Carmel Saint-Joseph. Elle se trouvait juste en face de chez nous rue Pierre Parent.

voici ma photo annee 1966

je suis la 5 eme en haut a partir de la gauche, les filles avec la couronne sont des catholiques, les autres se sont des juives.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
petale de rose



Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 25 Juil 2009 - 23:10

Chers amis je crois que cette rubrique est la plus lue et la plus in de toute la planete, vive les foncierois, quelle persistance.
bisous d'une ancienne de votre quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Lien Dupleix-Sourzac   Dim 26 Juil 2009 - 2:43

Robert Abitbol
--------------

Les soeurs Anidjar; le Papa les tenait en laisse parce que c'étaient (et ce sont encore) de jolies filles!

--------------------------------------------------
Jacko,

Tu viens de lancer un mystère.

Mon père a filmé cette petite construction qui servait à la distribution des prix.

Mais on ne s'est jamais demandé où elle menait.

Or, dans la photo, c'est clair par l'inscription: elle menait à l'école Augustin Sourzac.

Cela a dû être ajouté par la suite puisque je ne me rappelle pas d'avoir vu cette inscription dans le film de la distribution des prix de mon père. Il faut que je le revoie.

--------------------------------------
De l'autre côté du petit bâtiment, il y avait quoi? Des escaliers et l'inscription École Dupleix?

Intéressant tout ça!

--------------------------------------
Je doute fort que le chauffage central était installé dans les classes.

30 élèves dans un même lieu qui respirent en même temps dans un endroit fermé ça doit générer de la chaleur.

---------------------------------------
Parlant de chaleur, le métro de Montréal et sans doute le métro des autres villes du monde n'est pas chauffé parce qu'apparemment, sous terre, il fait plus chaud et les trains génèrent énormément de chaleur.

----------------------------------------
Les classes devaient être accessibles par un couloir externe puisque je ne me souviens pas du tout que nous devions entrer dans un quelconque bâtiment pour accéder aux classes (à l'école Dupleix); à Claude Bernard c'est clair les couloirs étaient extérieurs; on le voit dans les photos de classe et je m'en souviens aussi.

------------------------------------
J'ai de bons souvenirs de ces classes: il y avait des grandes planches accrochées au mur avec des dessins en couleur des oiseaux, des plantes.

Les prof écrivaient sans cesse au tableau et nous devions recopier car à l'époque les photocopieuses n'étaient pas encore inventées et ils ne remettaient aucun document aux élèves.

Les profs avaient aussi des compas, des équerres et des rapporteurs géants en bois. Ils inséraient des craies dans leurs compas pour tracer des cercles au tableau.

Et pour nous montrer comment dire l'heure, ils avaient un espèce de cadran avec des flêches rouges qu'ils manipulaient à volonté.

On portait des tabliers pour ne pas salir nos vêtements.

Et il y avait cette odeur formidable dans les classes: mélange de l'odeur des cartables en cuir, de la pâte à modeler, de la colle, des ardoises, de la javel, du parfum de la prof etc.

Bref, j'adorais l'école française!

Et cette magie de l'école française existe encore partout en France.

-----------------------------
Si vous tapez La Foncière sur Google, je suis sûr que la premier frappe (le premier ''hit'') est le lien menant à ce site.

Ainsi tous ceux qui pensent à leur ancien quartier atterrissent inévitablement sur ce site.

Étonnamment, nous connaissons maintenant 10 fois plus de gens qui habitaient à La Foncière que nous n'en connaissions quand nous étions sur place!

-----------------------------
Mickael Simony de Jérusalem; mon ami d'enfance, mon ami de toujours; si tu atterris un jour non pas à Nouasseur :-) mais sur ce site et sur ce forum, je t'envoie des saluts très cordiaux tout en te souhaitant que tous tes voeux se réalisent.

A+

--AR
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le quartier de Tunis   Lun 27 Juil 2009 - 19:04

Robert Abitbol
--------------

Il y avait -et il doit y avoir encore- un quartier à Tunis où tout le monde co-habitait pacifiquement: des Musulmans, des Juifs, des Catholiques etc. Un quartier assez coloré d'ailleurs.

Un film a été tourné à propos de ce quartier. Je pense que son nom c'était La Goulette.

Justement La Foncière était un peu comme ça.

---------------------------------------
Ce qui est intéressant de voir sur ce forum, c'est à quel point chaque lieu représente quelque chose pour chacun.

Ce serait donc intéressant de regrouper nos souvenirs par thème.

À propos du marchand de journaux qui se trouvait devant le Lys d'or, j'ai raconté comment le marchand me passait des revues de femmes à poil et que je me délectais; à 10 ans 1/2. Quand ma mère passsait en revenant du travail, je prenais aussitôt ''Tout l'univers''. (pas la même chose!)

Elle devait penser que j'étais un bon petit garçon qui aimait bien se cultiver et s'abreuver aux sources du savoir de Tout l'Univers.

Solly se souvient des handicappés qui se tenaient près du kiosque du marchand de journaux et qui faisaient l'aumône.

C'est là qu'elle achetait Salut Les Copains.

Quelqu'un a des souvenirs liés à ce fameux kiosque? Qui n'existe plus d'ailleurs.

A+

-- AR
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Lun 27 Juil 2009 - 19:37






LE KIOSQUE EN DESSOUS DE L'IMMEUBLE SHELL VOUS VOUS SOUVENEZ?

VOUS VOUS SOUVENEZ LE MARCHAND DE JOURNAUX SOUS L'IMMEUBLE SHELL DEVANT LE LYS D'OR OU ON ACHETAIT SALUT LES COPAINS ET ON PASSAIT DES HEURES A LIRE TOUS LES LIVRES INTERDIT PAR NOS PARENTS? ET ROBERT AUSSI ET DAVID BOUMENDIL AUSSI ET TOUT LE QUARTIER AUSSI.....
BEN JE NE SAIS PAS SI C'EST LUI OU SON FILS OU SON PETIT-FILS EN TOUT LES CAS L'ARMOIRE EST TOUJOURS LA, JE LA RECONNAIT.

LES ONT ETE PRISES PAR KHADIJA CHAKIR


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:44

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:45

Moi Michelle Anidjar-Shoshani, ancienne du plus celebre quartier de Casablanca, je vais vous mettre quelques photos du quartier La Fonciere qui appartiennent a notre petit blond, Jacque Salerno.

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:45



l'eglise Saint-Francois
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:47

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:47

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:47

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:48

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:48

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:48

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:49

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:49

rue Karachi
toutes les photos que vous voyez appartiennent a Jacques Salerno notre petit blond.


Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:50

rue Karachi

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:50

Karatchi-Immeuble 76-
Epicerie


Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:52



immeuble a Jacques Salerno




l'ascenseur de la maison a Jacques Salerno




l'ascenseur de la maison a Jacques Salerno




l'immeuble avec la cour



la cage d'escaliers


Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:53

place Bandoeng











Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:56

place Bandoeng

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:56

place Bandoeng

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:57

rue Dumont Durville, ici mes soeurs Soly et Anita allaient a l'ecole Layris Vergez.


Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 18:57

Vous ne savez pas chers amis comment chaque photo de chaque rue de chaque rond-point peut nous faire revenir la memoire, meme 40 ans en arriere, merci Jacques Salerno pour cette magnifique collection, merci a Kenza qui va nous expliquer chaque coin de rue.
un immense merci a Kenza et a Kadija Chakir qui sont nos photographes sur place et sur commande.
bonsoir mes chers amis de ce quartier si cher a mon coeur.


Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:02

mon amie Fortunee Elbaz de Mazagan a gauche, venait passer toutes les vacances a Casablanca au quartier La Fonciere chez sa chere tante Rachel Bendavid, ma voisine au 47 rue Pierre Parent, Rachel au milieu Jacob Bendavid a droite.
Fortunee et Rachel sont 2 cousines a Mardochee Moyal, Fortunee avais une soeur Mercedes Elbaz qui est decedee

photo 2006, en 2007 Rachel Bendavid est decedee a Paris, elle est enterree a Ashdod en Israel.





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:03





mon amie Fortunee Elbaz de Mazagan en bordeau au milieu, venait passer toutes les vacances a Casablanca au quartier La Fonciere chez sa chere tante Rachel Bendavid, ma voisine au 47 rue Pierre Parent, Rachel au milieu son mari Jacob Bendavid a gauche, a droite la fille a Rachel et a Jacob Gilberte Bendavid 55 ans, qui etudiait a l'ecole Claude Bernard au quartier Lafonciere .
Fortunee et Rachel sont 2 cousines a Mardochee Moyal, Fortunee avais une soeur Mercedes Elbaz qui est decedee

photo 2006, en 2007 Rachel Bendavid est decedee a Paris, elle est enterree a Ashdod en Israel.





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:05




Rachel Bendavid, nee a Mazagan, ma voisine au 47 rue Pierre Parent, Rachel avec son mari Jacob Bendavid a droite, et la fille a Rachel et a Jacob, Claudine Bendavid 57ans, qui etudiait a l'ecole Claude Bernard au quartier Lafonciere .

photo 2006, en 2007 Rachel Bendavid est decedee a Paris, elle est enterree a Ashdod en Israel.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:07





photo Kenza (Driss)


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:07

bar les Titans rue de Poeymero photo Kenza



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:08





Rue Pierre Parent quartier La Fonciere photo Kenza


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:09

immeuble d'Elvis rue Poeymero photo Kenza



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:10

le kiosque au milieu toujours la à rue Poeymero photo Kenza



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:10


immeuble d'Elvis rue Poeymero sur le cafe Du Titan photo Kenza






Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:11

le 26 rue Poeymero immeuble d'Elvis sur le cafe Du Titan photo Kenza




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:11

26 rue Poeymero immeuble d'Elvis sur le cafe Du Titan photo Kenza


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 2 Déc 2009 - 19:13

voici un immeuble rue de Tours angle rue Karachi photo Driss Kenza.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quartier Balzac
» quartier parcde la colombiere
» Projet de visite guidée du quartier de l'Eure !
» Chausey est un quartier de Granville
» BELNAV - EVERE - QUARTIER REINE ELISABETH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: VOYAGE A TRAVERS LES RUES DE CASABLANCA-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit