HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 19 Juil 2006 - 17:34

Rappel du premier message :

Ces souvenirs nous permettrons de nous retrouver quelque 40 ans apres comme si nous nous êtions quittés de la veille,
Il faut croire que malgré nos vies bien remplies (ou mal remplies)et tres différentes ,
cette période heureuse de notre adolescence au Maroc nous a définitivement marqués et unis,on ne peut pas l'oublier,
en voyant les photos de classes,j'ai un clic dans mon coeur,
et ca me rappelle des anecdotes bien drôles,avec les prof,avec le concierge,avec les directeurs et avec les eleves,
surtout je me rappelle,mon petit camarade de classe Robert Azoulay,(Bobby)il habitait la meme rue que moi,rue du Commissaire Ladeuil,
pres de "l'ecole Anfa",j'avais 7 ans,il etait assis pres de moi,sur le meme banc en classe, je n'osais pas bouger j'etais d'une timidite maladive,et il me racompagnait a la sortie des classes midi et soir,il habitait a la villa Linda,dans la meme rue ou j'habitait,Bobby je l'ai retrouve par l'internet il y 5 ans et nous sommes en contact tout le temps.
il y a 1 an et demi il est venu en Israel en touriste,on s'est promene a Haifa,il sait qu'il peut compter tout le temps sur mon amitie sincere.
Bien qu’ayant quitte Casablanca pour Israel en mars 1966, je n’ai jamais cessé de penser au Maroc, au quartier Lafonciere et à mes camarades de classe. j’avais essayé de retrouver grace a l'Internet les anciens eleves des ecoles que j'ai frequente et j'en ai trouve plusieurs,je vais vous faire bientot une liste.
mes amis qui ont fait avec moi l'ecole buissonniere,jamais je ne vous oublierais,lorsque le prof lisait la liste des eleves a la premiere recreation on filait a l'anglaise,et on faisait "mchia bla rej'aa"
partir pour ne plus revenir.

VOICI LA LETTRE QUE J'AI RECU D'UN ANCIEN DU QUARTIER LA FONCIERE .



SOLY JE VIENS DE RENTRER DE CASABLANCA OU JE VIENS DE
PASSER UNE SEMAINE, J'AI RENCONTRE DES COPAINS(PLUS AGES QUE TOI) A QUI
J'AI
RACONTE TON HISTOIRE ET ILS VEULENT EN SAVOIR PLUS SUR CE QUE TU VEUX
FAIRE.
COMME JE TE L'AI DIT DANS MON PREMIER MESSAGE,JE FREQUENTAIS SOUVENT
LA
FONCIERE OU J'AVAIS DE LA FAMILLE QUI HABITAIT RUE DUPLEIX AU DESSUS
DE LA
LIBRAIRIE NAKUSI. JE TE DONNES D'AUTRES NOMS DE COPAINS DE LA FONCIERE,
VALENZUELA, FORTE, BARTHELEMI(Le Papa était assureur),CAMPOS, ROUX,
GEANT.
IL Y AVAIT AUSSI UN NOMME PORTAL(Israélite) QUI EST MAINTENANT EN
ISRAEL,ET
QUI JOUAIT AU FOOTBALL COMME GARDIEN DE BUT A L'USM,(Union Sportive
Marocaine) ET, PARAITRAIT ENSUITE DANS L'EQUIPE NATIONALE D'ISRAEL.
CE
PORTAL TRAVAILLAIT AU PORT DE CASA COMME TRANSITAIRE. REPONDS MOI SI
CES
NOMS TE DISENT QUELQUE CHOSE ET SI TU PEUX FAIRE DES RECHERCHES SUR
PORTAL,
TU ME RENDRAIS UN GRAND SERVICE. EN ESPERANT QUE TU REPONDES A MA
REQUETTE,
JE TE FAIS DE GROS BISOUS AINSI QU'A TOUTE TA FAMILLE.

(Pardon encore une fois si je t'ai tutoyé mais entre Casablancais c'est de rigueur). A+ Robert Sanchez

CHERS AMIS DU QUARTIER LA FONCIERE OU ETES-VOUS?




Dernière édition par Soly Anidjar le Mer 29 Juil 2009 - 6:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr

AuteurMessage
La fonciere



Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Sam 4 Oct 2008 - 23:29

A tous les amis du quartier je ne vous oublierais jamais Di doua di di doua di dam di di douToute la vie, nous serons toujours des amis, Di doua di di doua di dam di di dou,
Tous ensemble (tous ensemble)
On est bien (on est bien)
Tous ensemble, on est bien
Car on suit le même chemin

Quand on se voit, on se tutoie gentiment
Di doua di di doua di dam di di dou


un bisou a chacun
Revenir en haut Aller en bas
Danielle
Invité



MessageSujet: Je m"adresse à la personne qui se nomme CRIADO   Jeu 9 Oct 2008 - 13:00

Je suis née en 1955 , au 34 rue de tours .Ma mère s'appelle Denise BARON ,ma grand- mère Marie Vve BARON puis RUGGIERO était couturière . J'ai souvant entendu votre nom dans la bouche de ma mère ou de ma grand-mère je pense qu'elles devaient connaitre votre famille . Nous sommes en FRANCE depuis 1958 . Je viens souvant sur ce site , j'ai même photocopié les photos afin de les montrer à ma mère . Si mon nom de famille vous dit quelque chose , merci de me répondre
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 41234
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mar 25 Nov 2008 - 6:46

Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Michelle Anidjar
Medaille d'Or


Nombre de messages : 2519
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 18 Fév 2009 - 7:26

ou etes vous les amis de notre quartier?
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Robert A
Invité



MessageSujet: J'habitais au 301 boulevard Mohammed V (Rond-Point Shell)   Lun 9 Mar 2009 - 10:50

Montréal, Canada, lundi 9 mars 2009, 5h 24 am

Incroyable!

J'essaie, depuis plusieurs années, avec l'aide d'une carte de Casa qui se trouve dans un guide Michelin 1976 sur le Maroc de reconstituer mentalement les rues de mon enfance.

Il y a quelques heures, j'ai retrouvé la place Paquet sur la carte. Enfin je savais que c'était ça mais je ne me rappelais plus du nom. Et le rond point Chimicolor mais qui a changé de nom.

J'ai pu voir la rue Hassan Seghir et je me demandais si cette rue n'était pas la rue Roger.

Alors j'ai tapé ''Roger Casablanca'' sur Google et je suis tombé sur une série de photos d'une dame qui habitait rue Roger Burget. C'était là que ma tante habitait.

Et hop c'était votre site. Plus gai que le site du cimetière juif de Casa. :-)

J'ai vu une photo du Rond-Point Shell. C'est là que nous habitions. Il y avait dans notre immeuble les familles juives suivantes: Azancot, Ohayon (qui faisant les importations) et se bagarrait toujours avec les voisins du bas, les Benzaquen je crois.

Il y a avait dans un autre immeuble les Fhima, un aveugle juif et Mouchi le concierge; sa fille est à Montréal.

-------------------------------------
La rue Pierre Parent avec ses arcs.

Quand on se trouvait rond Point Shell et qu'on prenait la rue Duplex en direction de l'avenue des FAR, on tombait sur la rue Pierre Parent, n'est-ce pas.

Et là on arrivait à l'école Dupleix (sur la gauche).

Appelez-vous cette école l'école La Foncière?

C'est là que j'allais; puis j'ai été à Claude Bernard.

J'ai quitté le Maroc en 1964; j'y suis retourné une semaine en 1973.

-----------------------------------
J'ai presque vu mon immeuble; Tarzan a pris la photo; je ne comprends pas puisque à ma droite c'est mon immeuble et il n'y a dans la photo que 5 étages alors que nous habitions au 7e!

Mais enfin c'est vraiment surprenant de trouver votre site et toutes ces photos de mon quartier!

C'est super!

Merci Soly d'avoir pensé à faire ce forum!

La prochaine fois que je posterai, je vous décrirai le rond-point Shell du temps de mon enfance.

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: L'épicerie et le marchand de journaux   Lun 9 Mar 2009 - 11:51

Mon nom c'est Robert A. Abitbol.

Pas étonnant que mon immeuble ne soit pas pris en photo puisqu'il n'était pas à droite de l'immeuble Shell mais bien à droite de l'immeuble qui se trouvait à droite du Rond-Point Shell.

En bas de cet immeuble il y avait un bijoutier qui s'appelait Nakusi, sans doute un grec. En tout cas ce n'est pas un nom de chez nous!

Il s'était fait dévaliser vers 1963 et on avait entendu un bruit affolant pendant la nuit; c'étaient des voleurs qui avaient attaché les rideaux de métal à une voiture et avaient démarré en trombe, fracassant les rideaux.

Le fils Nakusi qui était champion en karaté apparemment avait été à leurs trousses. Je me demande si ce n'est pas une autre légende urbaine!

On ne se sentait pas trop en sécurité au Maroc avant de partir! :-(

---------------------------------
David Boumendil a posté une photo de la boulangerie Galvez, rue Rond-Point Shell.

Dans mes souvenirs, c'était plutôt une épicerie arabe.

---------------------------------
Il parle aussi du bouquiniste de l'immeuble Shell.

C'était une kiosque à journaux qui se trouvait effectivement sous l'immeuble Shell; c'est là qu'on achetait Tout l'Univers.

Ce kiosque était tenu par un arabe. Un jour il me voit passer et il m'arrête; je devais avoir 10 ans. Alors il me tend un espèce de magazine suédois avec à droite une photo d'une femme en tenue d'Ève et de l'autre des textes écrits en suédois ou en danois.

C'était ma première expérience sexuelle si on peut dire et j'ai beaucoup aimé! :-) Bien sûr je les regardais sur place donc mes deux mains tenaient le magazine, rassurez-vous! :-)

Tant et si bien que j'allais souvent lui demander de voir ces magazines qu'il s'empressait de me prêter! Je les voyais sur place donc rien de très croche...

Ma mère -Ninette Myara que Dieu ait son âme et lui donne la paix éternelle- arrivait du travail et la voyant arriver, je prenais aussitôt un Tout l'Univers et elle était satisfaite de voir que son fils était si sérieux! :-) C'est vrai que j'étais sérieux! :-)

Juste à côté de ce fournisseur officieux de matériel porno pour les petits garçons juifs :-), se trouvait la Boulangerie française qui vendait des baguettes, des sucettes et qui avait une espèce de statue de Pierrot.

Ce quartier La Foncière, c'était vraiment Paris!

D'ailleurs il y a des immeubles à Paris qui ressemblent étrangement aux immeubles du quartier!

En fait, on vivait à la française!

--------------------------------------
Donc à date, voici de quoi avait l'air le Rond-Point Shell si on regarde en direction de la place de France:

- L'épicerie arabe était au centre; d'un côté (donc à gauche) c'était la rue Karachi (ou Lapérouse?) je pense et de l'autre le boulevard Mohammed V.

- À droite de l'épicerie, on traversait et on était sous l'immeuble Shell; il y avait le marchand de journaux génial qui m'a éveillé à la beauté féminine- c'était un saint! :-)- et à côté de lui c'était la boulangerie française qui m'a éveillé aux bonnes baguettes.

- À droite de l'immeuble Shell c'était la rue Dupleix qui menait à l'école Dupleix.

- Il y avait à droite de la rue Dupleix l'immeuble de 5 étages sous lequel il y avait la bijouterie Nakusi.

- À droite encore c'était la rue Karachi et encore à droite mon immeuble 301 boulevard Mohammed V.

- Encore à droite c'était un champ, un terrain vague au milieu duquel il y avait un panneau publicitaire lumineux qui annonçait des cigarettes marocaines; des Riyad je crois. Mon père l'a pris en film.

- Et à droite encore c'était la rue d'Azila où habitait la famille Elkaim.

En prenant cette rue on arrivait à la fameuse église et la rue de l'église.

On reparlera de cette fameuse église une autre fois!

-------------------------------------
Mais il me semble qu'il me manque un truc; la rue Lapérouse; je pense que c'est là qu'il y avait le supermarché Stark (?) qui vendait de l'huile Lesieur cent fois meilleure et l'huile ... cent fois plus sale.

À leur ouverture les patrons de Stark ont fait preuve de générosité extrême en donnant des biscuits à tous. :-) Et pire des biscuits non kosher; à l'époque on s'en foutait!

Donc voilà ce dont je me rappelle. Une sorte de photo circulaire de ce fameux rond-point Shell aussi appellé Rond-point Général Patton.

--------------------------------------
Une dernière chose: mon immeuble était construit en V et il y avait des entrées sur 3 rues; c'est un concept architectural très Paris autour de 1930.

Nous étions au 301 boulevard Mohammed V au bas du V et il y avait une branche rue Karachi et une autre branche boulevard Mohammed V.

J'ai trouvé ce concept bizarre à Paris il y a 10 ans mais plus tard j'ai réalisé que mon immeuble aussi était en V!

-------------------------------------
Mon meilleur copain de l'époque, Michael Simoni qui habite maintenant en Israel habitait boulevard de la Résistance.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le 305 boulevard Mohammed V   Lun 9 Mar 2009 - 12:33

Il y a à la page 3 de ce forum deux photos en dessous du texte suivant:

Il s'agit du café Marignan et au fond sur la droite, l'immeuble blanc. C'était là où j'habitais... rue Mohamed Smiha (ex rue Georges Mercier).
Chelly Corcos


Il y a une photo de la place Paquet et en dessous de cette photo il y a une photo qui semble avoir été prise d'un autobus.

Je suis pas mal certain que c'est une photo du 305 boulevard Mohammed V (la branche de droite des 3 immeubles en V). L'immeuble en marron est l'immeuble Shell.

C'est là au 305 boulevard Mohammed V que les Fhima habitaient; il y avait Prosper, Monique, Béatrice. C'est drôle j'avais totalement oublié Prosper! Dans mes souvenirs je pensais qu'il y avait que des filles! Je pense qu'il y a une erreur dans un des posts; c'est Monique et non pas Sylvie.

Dans leur appartement, chaque pièce avait une couleur différente! M. Fhima aimait les couleurs!

Ils ont quitté Casa un peu avant nous pour Mont-de-Marsan, je pense. Béatrice était une bonne amie de ma soeur Évelyne.

Dans la photo en question on peut voir l'épîcerie et une partie du Rond-Point Shell; c'est là qu'était le fameux marchand de journaux et la boulangerie.

En bas du 305 (l'immeuble des Fhima), il y avait une vieille marchande de journaux française; elle était très gentille. On achetait les albums Mickey et Spirou chez elle puis Salut les Copains et Madmeoiselle Âge tendre et ma mère achetait ses Intimité et Confidence.

Cette dams s'est aussi faite dévaliser; elle portait des bandelettes autour des mains et elle était mal en point, la pauvre! Je me demande comment elle avait abouti à Casa.

C'est dans l'autre immeuble en V rue Karachi qu'habitait l'aveugle juif et la famille de Mouchi; je ne me souviens plus de son nom de famille.

Sa fille s'est mariée avec un prof; Halevy; mon père disait de lui admirativement qu'il était bachelier; son admiration était si grande que je pensais qu'il était docteur en physique nucléaire! :-)

Comme mon père n'a fait que son primaire, pour lui avoir un bac c'était vraiment le pinacle, l'apothéose! Tout est relatif! Au pays des aveugles le borgne est roi! Alors que de nos jours, tout le monde fait le bac!

Mais il a été loin dans la vie avec son diplôme d'études primaires, mon père. Et ma mère aussi.

En bas de l'immeuble rue Karachi, il y avait un autre épicier; celui-là fumait du bon hash et notre groupe de copains et copines (dont les Fhima) en profitions pour lui piquer des biscuits pendant qu'il était stoned!

Nous partis, son stock de biscuits a dû rester au beau fixe!
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le rond point Shell vers 1963 reconstitué   Mar 10 Mar 2009 - 4:44

Voilà!

Je pense que là, grosso modo, on l'a vu, voilà comment se présentait le rond-point Shell en 1963; là où tout commençait et là où tout finissait. :-)

Mais voici quelques ajouts, corrections et questions:

- La boulangerie située sous l'immeuble Shell s'appelait ''Au lys d'or''. Bravo! J'avais complètement oublié!

En fait elle était située un peu en retrait du rond point donc sur le boulevard Mohammed V.

- Juste devant la boulangerie, il y avait le kiosque du marchand de journaux qui me refilait de la bonne lecture en direct de la Scandinavie :-); je pense que les planches du kiosque étaient peintes en jaune.

- Près du kiosque se tenaient deux mendiants arabes comme nous le relate un des anciens. Je ne me rappelle pas d'eux précisément mais ça me dit quelque chose.

- En face, sur le rond-Point, il y avait une épicerie arabe mais aussi, à côté, une autre boulangerie, la boulangerie Galvez apparemment.

- Nakusi, Naccusi était une librairie (une papeterie?) au départ, mais c'est devenu une bijouterie également vers 1963 (M. Naccusi a fait comme les Magasins réunis :-)); ou peut-être que c'est devenu une bijouterie exclusivement.

- Quels étaient les magasins à côté de Nakusi sur le rond-point Shell?

- En bas de notre immeuble, le 301 boulevard Mohammed V, il y avait un magasin qui s'appellait Bosch je pense et qui vendait des roulements à bille industriels.

- Quand on traversait la rue, il y avait un terrain vague avec le panneau publicitaire d'une marque de cigarettes et là on arrivait à la rue d'Azilal qui menait à la rue de l'église.

- Je me demande si on a finalement construit quelque chose dans ce terrain vague.

-------------------------------
Voilà ce dont je me rappelle.

Une sorte de panoramique de la mémoire.

-------------------------------
J'ai trouvé une carte postale super de la place Paquet sur Internet en tapant ''Casablanca pictures'' sur Google.

Soly, comment doit-on faire pour poster des photos sur ce site?

-------------------------------
On essaiera de reconstuer le puzzle pour d'autres rues, rond-points et places.

--------------------------------
N'hésitez pas à ajouter quoi que ce soit à mon panoramique du rond-point Shell vers 1963.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: La vie au balcon de notre maison rond-point Shell   Mar 10 Mar 2009 - 6:45

Robert Abitbol

----------------------------------
Les balcons de notre appartement -notre maison comme on disait- étaient réunis ensemble dans un super balcon qui donnait sur la rue Karachi.

Ma soeur et moi avions inventé un système pour monter la nourriture que nous commandions de chez l'épicier (Opéra, c'était son nom?): nous accrochions une espèce de sac à épicerie multicolore (on appelle cela un couffin? C'étaient des sortes de nattes tressées) au bout d'une longue corde et nous le lancions dans les airs.

L'épicier en bas mettait nos achats dans le sac et on le remontait en tirant la corde.

Bien sûr le système ne marchait pas pour les grosses bonbonnes de butagaz! :-)

Pour nous la livrer, l'épicier la plaçait sur son dos et il devait souvent remonter les 7 étages à pied car notre ascenseur ne marchait pas souvent!

---------------------------------------------------
La vue à partir de notre balcon était extraordinaire. On voyait tout le port et dès l'âge de 8 ans, je prenais les vieilles jumelles allemandes que mon oncle Maurice avait rapportées comme butin de guerre et je voyais les bateaux qui entraient au port! Je pouvais même distinguer leurs noms.

---------------------------------------------------
Entre midi et une heure des bambaras venaient souvent chanter sous les balcons; ils s'accompagnaient du tam tam et on leur lançait des dirhams (qui souvent attérissaient sur leurs chapeaux! :-)).

Ma mère disait toujours à propos des gens avec des grosses bouches: il a une bouche de bambara.

---------------------------------------------------
Vers l'âge de 10 ans, je me lançais des défis; l'un d'eux consistait à passer de notre balcon à la terrasse de l'immeuble d'à côté; pour cela je devais longer le parapet de notre balcon et c'est un miracle que je ne sois pas tombé dans le vide!

Si cela avait été le cas, je n'aurais pas été 40 ans plus tard en train de raconter mes souvenirs du quartier Lafoncière. :-)

-----------------------------------------------------
De notre balcon on voyait aussi la foule arabe qui défilait dans les rues bruyamment pour revendiquer telle ou telle doléance, exprimer telle ou telle peine.

C'était apeurant de les voir; même du balcon.

----------------------------------------------------
Notre vie se passant largement au balcon quand nous n'écoutions pas l'émission Marie France à partir du transistor japonais de cuir que mon père avait acheté.

On n'avait pas de télé.

Au Canada c'était l'inverse; on ne passait pas du tout de temps au balcon mais on était tout le temps devant la télé ou au téléphone! Nous n'avions ni l'un ni l'autre au Maroc alors on s'est rattrapé au Canada!!

----------------------------------------------------
On pouvait aussi voir à partir de notre balcon la terrasse de l'immeuble d'à côté; l'immeuble au bas duquel se trouvait le magasin Nakusi.

Je pense que dans cet immeuble habitaient Élizabeth Martin et ou Isabelle Arroyo (une très jolie brune).

--------------------------------------------------
On pouvait voir aussi la montre de l'immeuble Shell de notre promontoire. :-)

--------------------------------------------------
Je change de sujet; j'ai parlé au fils Gabizon il y a quelques semaines; il habitait rue Lusitania ou dans ce coin-là et il me racontait que sa mère était souvent suivie par des Arabes quand elle allait au marché ou ailleurs.

C'est drôle parce que ma soeur s'est également faite suivre par des Arabes quelques mois avant que nous quittions le Maroc et c'ést un des événements qui ont déclenché notre départ.

Je pense que cette technique de suivre les femmes était utilisées pour que nous, les Juifs, partions.

C'est clair que dès la création de l'état d'Israel, nous n'étions plus tellement bienvenus au Maroc; mais nous avons compris le message et nous sommes partis repartant à zéro pour débuter une nouvelle vie ailleurs.

Une vie meilleure? Sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 19 Mar 2009 - 17:06

à ROBERT ABITBOL
Salut Camarade ,je suis de la rue La Pérouse ,après le grand Garage Royal ( en venant du RP SHELL...

Famille FHIMA il y a PROSPER -SYLVIE et BEATRICE, et non MONIQUE ,
tous les trois ,comme ont fréquenté l'ECOLE Primaire de la rue DUPLEIX
.Les soeurs ont été en classe avec moi .

Amicales salutations d'un gars du quartier à un autre gars du quartier


AMITIES A TOUS
labise
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 19 Mar 2009 - 17:28

A ROBERT A.
Je viens de lire ton anecdote sur le système pour remonter les commissions.
Bon
Mon père faisait la même chose depuis le 4° où nous habitions ainsi que les voisins du 3° et du 2° étages.
Ce qui est EXTRÊMENT CURIEUX est :
Nous habitions au 76 rue Karatchi appartement du centre ( aujourd'hui n° 60)
Cet Immeuble est situé au dessus de l'Epicerie OPERA, tenue par trois frères : BRAHIM,AKHIA et LACHMI...
Je pense que tu as habité cet immeuble ,nous y avons vécu de 1950 à 1964 (3), et donc après notre départ.
Si nous parlons du même immeuble ,tu dois te souvenir que le 1° étage avait un balcon d'un mètre de large et donc le voisin du 1° devait donner un coup de main pour aider le panier à descendre...

Quelle coïncidence...
Mon adresse jacques.salerno@orange.fr

Bien amicalement
jacques
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Attends une minute, Jacques   Jeu 19 Mar 2009 - 18:16

Attends une minute, Jacques!

Tu veux dire que c'est toi qui était en bas au premier et qui dirigeait le panier? :-)

Eh ben! Quelle coincidence!

-------------------------
Je me souvenais pas que l'épicerie s'appellait Opéra mais quand j'ai lu la carte d'affaires que tu as posté, ça m'est revenu!

Elle date de quand cette carte?

-------------------------
Donc toi tu habitais un des trois immeubles jumeaux mais celui de la rue Karachi; l'immeuble de gauche.

Les Fhimas habitaient le 305 boulevard Mohammed V, l'immeuble de droite et nous celui du milieu?

Tu te souviens de la marchande de journaux en bas de chez les Fhimas?

Sylvie Fhima? C'est possible; je dois confondre; comme j'avais oublié Prosper, pas étonnant que je me sois trompé pour Sylvie! :-)

Je me souviens de Monique, la plus vieille: elle était le portrait craché du père.

J'ai le film d'elle recevant un prix à la distribution des prix.

-------------------------
Si ça se trouve on était dans les mêmes classes ensemble et je pourrais t'envoyer les photos de classe si tu ne les a plus.

-------------------------
Tu te rappelles du potin qu'il y a eu quand Naccusi s'est fait dévaliser au milieu de la nuit?

------------------------
Donc on été voisins exactement les mêmes dates puisque mes parents et nous avons habité au 301 de 1951 à 1964!

-------------------------
J'ai reçu la visite de Gérard Alloun de notre quartier il y a 5-6 ans. Il était excellent patineur. Tu te souviens?

Il habite maintenant en Israel et il fait des recherches en holographie (photo à 3 dimensions).

-------------------------
Il y avait dans ton immeuble une concierge espagnole et parmi les locataires un aveugle, juif je pense. Ma mère m'avait expliqué qu'il enseignait le braille.

La loge de la concierge se trouvait au centre des trois immeubles mais il fallait y entrer par ton immeuble.

J'entreposais mon vélo dans le cagibi dans ton immeuble et il fallait aller la voir pour avoir la clé. Donc tous les jours elle avait ma visite puisque je faisais le tour du bloc en vélo tous les jours! J'adorais!

Mouchi faisait les travaux et Bouchaib la peinture.

La fille de Mouchi habite à Montréal.

-------------------------
Dans notre groupe d'amis en 1962 ou 1963, il y avait les Fhimas; on piquait des biscuits à l'épicier Opéra pendant qu'il était sous les vapeurs du hashich! (j'espère qu'il n'appellera pas la police en lisant ça! :-)). Je pense qu'il y a prescription, non? :-)

Avec l'intérêt sur 46 ans on risque de se retrouver avec un beau magot!

On allait à la rue qui coupe le boulevard mais plus haut; en direction du boulevard de la Résistance car sur cette rue il y avait une grande côte devant une espèce de garage qu'on descendait en patins; cette rue était aussi la rue des Provinces de France où l'orchestre de mon père jouait tous les samedis soirs. Les gens se levaient et dansaient le twist!

Les Attias habitaient dans l'immeuble à l'entrée de la rue; ils habitent à Montréal également; leur fille Babette s'est mariée avec son petit amour de l'école secondaire de Baron Byng à Montréal.

Dans notre (?) groupe, il y avait un dingo qui collectionnait les clignotants des voitures DS. Alors en marchant, il les arrachait et il les mettait dans sa poche. C'était qui qui faisait ça?

-----------------------------------
En face à l'immeuble de Naccusi, il y avait la très jolie Isabelle Arroyo et Élizabeth Martin (cheveux frisés, lunettes; très joviale mais pas très belle).

-----------------------------------
Une fille qui s'appelait Sylvie est morte de leucémie; sa mère appelait sa copine à travers les fenêtres de la cour; elle criait: ''ou ou you hou'' et l'autre lui répondait et elles se parlaient d'une fenêtre à l'autre.

Je pense que l'une des deux était dans ton immeuble.

-----------------------------------
Comme tu es parti en 1964, tu ne pourrais pas dire si sur le champ à droite du 301 un immeuble a été construit (donc à gauche de la rue d'Azila).

-----------------------------------
Les profs que j'ai eus dont je me souviens (de l'école mixte Dupleix): la très belle Mme Giuseppe, Mme Sajoue.

Si tu étais en classe avec Gilbert Gabbay, c'est sûr que nous n'étions pas en classe ensemble puisque Gilbert a 3 ans de plus que moi; ou même 4.

-----------------------------------
Je pense que tu as connu Jean-Louis Guitta qui est décédé quand nous étions au Maroc.

-----------------------------------
Pour les années scolaires 1960-1961 et 1961-1962 nous avons déménagé à Claude Bernard qui n'était plus mixte parce qu'apparemment le gouvernement du Maroc a fait passer une loi interdisant l'enseignement mixte.

Nous avons inauguré Claude Bernard en 1961; je me rappelle l'école sentait la chaux et la peinture fraîche quand nous sommes entrés.

C'était atroce de ne plus avoir de filles dans nos classes!

----------------------------------
T'es où maintenant Jacques, le teneur du sac :-)?

----------------------------------
Tu vois comme la mémoire est ingrate! Elle a occulté le gars du bas qui nous aidait à manoeuvrer le couffin!

En tout cas, je te dis, 46 ans plus tard: un très grand merci pour ton aide dans ces manoeuvres délicates!

A+

-- Robert Abibol
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le gars du premier   Jeu 19 Mar 2009 - 18:30

Je te relis.

Tu habitais au 4ème et non pas au premier.

Qui c'est l'oiseau qui nous aidait dans nos manoeuvres de déploiement du sac? Pas l'aveugle en tout cas! :-)

--------------------------------
Notre balcon donnait sur la rue Karachi effectivement.

---------------------------------
Tu te rappelles des Bambaras?

---------------------------------
Qui d'autre habitait dans ton immeuble? Il y avait 3 appartements par étage donc 18 au total.

Ton immeuble avait 6 étages; je le sais par déduction parce que j'allais à la terrasse de ton immeuble par notre balcon et la terrasse étant au 7e étage, ton immeuble n'avait que 6 étages.

Et votre ascenseur? Il marchait mal et s'arrêtait brusquement au milieu des étages comme le faisait le nôtre?

-----------------------------------
J'ai vu une vieille carte de notre quartier postée sur ce site merveilleux.

La rue Karachi se déployait de chaque côté du Rond-point Shell.

Mais à moment donné la partie nord de la rue est devenue la rue Lapérouse; c'est bien ça?

Idem pour la rue Duplex; la partie nord est devenue la rue d'Azilal.

Nahon? (en hébreu ça veut dire n'est-ce pas).

------------------------------
Pour revenir à l'épicier, il mettait les marchandises dans le panier, il inscrivait le montant des achats sur un papier et nos parents allaient payer la note tous les mois.

On avait une ardoise chez lui comme les Français disaient!
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 19 Mar 2009 - 18:48

ROBERT

S'il te plaît donne moi ton adresse email
J'ai l'impression que peut-être il y a une confusion sur l'immeuble .

Jean-louis GUITTA et GILBERT GABBAY(MONTREAL) , habitaient le même immeuble .
Jean-Louis est décédé en 1964.

Mon adresse email est :

jacques.salerno@orange.fr

J'ai des photos de l'immeuble

à +
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 19 Mar 2009 - 19:07

ROBERT
as-tu SKYPE mon adresse SKYPE est
salernojac2casa


je mets en ligne
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Je vais te situer   Ven 20 Mar 2009 - 4:08

Jacques,

Je n'ai pas Skype.

Un jour si Dieu veut! Comment en dit en hébreu déjà?

---------------------
L'immeuble que j'habitais était au 301 du boulevard Mohammed V mais en fait il était situé sur le rond-point Shell même. Donc à droite de l'immeuble où se trouvait la papeterie et bijouterie Naccusi.

---------------------
Mon immeuble était au bas d'un V en quelque sorte et il y avait deux immeubles sur les branches si on peut dire: un de ces deux immeubles avait son entrée sur la rue Karachi et l'autre au 305 boulevard Mohammed V. C'est dans ce dernier immeuble qu'habitaient les Fhimas.

Je pensais que tu habitais dans l'immeuble avec l'entrée sur la rue Karachi; juste à côté de l'entrée se trouve l'épicier.

---------------------
Gilbert habitait rue de l'Église.

Ça ne l'a pas tellement influencé puisqu'il est devenu religieux! :-)(Juif religieux).

---------------------
Donc tu habitais où exactement rue Karachi?

---------------------
Je t'envoie un courriel et donc avec mon adresse e-mail.
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 20 Mar 2009 - 7:24

BOB

Dans ton immeuble tu as sans doute connu les soeurs BARRACHINA...un peu plus âgées que toi...j'ai des photos de Marie-Jeanne ( en classe)

Sous ton immeuble il y avait une épicerie ,c'est sûr!!!

J'avais de copains qui habitaient en face de chez toi : LIONEL et RICHARD FABRE ,mais ils sont nés en en 49 et 50.

J'attends ton mail

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Leon A
Invité



MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 20 Mar 2009 - 13:38

Incroyable,

J'habitais aussi (je peux même dire que j'y habite encore puisque ma maman y retourne tous les étés) au 301 BD mohamed V au 2eme étage.

Léon
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Bonjour Léon   Ven 20 Mar 2009 - 17:02

Ah c'est vous le salaud qui a ... Enfin je ne dis rien. :-)

Je blague... :-)

--------------------------------
Bon on va finir par l'avoir cette liste de voisins du 301! :-)

---------------------------------
Léon, votre nom de famille c'est Azancot?

Il y avait des Azancot dans l'immeuble.

---------------------------------
Sur notre étage au 301 il y avait les Renou; le mari est mort vers 1963 et ils ont placé cet affreux drap noir à l'entrée comme ils le faisaient à l'époque!

---------------------------------
À quelle époque vous habitiez au 301?

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le cabanon   Ven 20 Mar 2009 - 17:15

Léon,

Je pense que votre mère a eu la très bonne idée de conserver son cabanon au bord de la mer.

J'ai connu une dame à Montréal qui a amèrement regretté d'avoir vendu le sien en venant au Canada. En plus, elle l'a vendu pour presque rien.

------------------------------------
Un cabanon c'est une villa au bord de la mer. Une petite villa mais quand même.

Par contre je ne sais pas si ces cabanons sont très sécuritaires de nos jours.

Le Maroc étant un pays pauvre, quand on est un peu moins pauvre que les autres, on devient vite une cible. Hélas!

-----------------------------------
Jacques,

Non je n'ai pas connu les soeurs Baracchina ni les frères Fabre; ç'aurait été drôle s'ils s'étaient mariés ensemble! :-)

Tu mentionnes Arroyo dans ta liste d'amis; tu parles de la belle Élizabeth?

Tu as communiqué avec Gilbert récemment?

Très sympa, Gilbert; il est le premier d'une longue série de cousins (plus de 20 au total). Il adorait le foot au Maroc.

Si je vais à Casa, j'irai avec un pote cinéaste; on louera une voiture décapotable et on filmera en roulant. Ainsi on couvrira le dernier mêtre carré du quartier.

Avant qu'ils ne démolissent tout!

A+

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Ven 20 Mar 2009 - 18:20

ROBERT

Si tu as 3 ou 4 ans de moins c'est normal que tu n'ies pas connu ces gens-là...(gilbert Jean-Louis Richard et moi sommes de 1950


Je ne connais pas d'Elizabeth ARROYO ?

J'avais téléphoné à Gilbert il y a qq années mais je n'ai pas son adresse email , si tu l'as tu pourras me l'envoyer ainsi que la tienne (ça me ferait grandement plaisir ): j'ai quelques photos à te transmettre avec tu ne fasses un BLOCKBUSTER sur CASA...LOL

Voici l'immeuble où habitait Gilbert G ainsi que Jean-Louis GUITTA 1° étage gauche. Là où il y a la parabole
A droite de la photo c'est l'Eglise St François ,qu'on voit pas.



Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Le 1 rue de l'église   Sam 21 Mar 2009 - 3:08

Salut Jacques,

Je t'ai envoyé un mail, un courriel comme on dit au Québec.

-------------------------------
Merci pour tous tes posts sur le quartier et pour les photos; on va te nommer maire du quartier virtuel La Foncière! :-)

-------------------------------
Le 1 rue de l'Église où habitait Gilbert a rajeuni et embelli depuis ma derniêre visite en 1973!

Merci pour la photo!

------------------------------
Je t'enverrai une super belle photo de la place Paquet quand je reformatterai mon autre ordi qui est plein de virus.

Tu pourras la placer sur le site.

----------------------
STP place tes photos sur le site au lieu de me les envoyer.

----------------------
Je ne sais toujours pas où tu habitais. De l'autre côté de la rue Karachi?

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: L'immeuble de Gilbert   Sam 21 Mar 2009 - 22:53

Quand je suis retourné à Casa en 1973, l'immeuble des Gabbay et Guitta (voir photo plus haut) n'avait que deux étages et il tombait en décrépitude.

J'en suis presque sûr puisque j'ai même pris une photo.

Or, maintenant il a trois étages et le 3e étage ne ressemble pas au 2e.

Se pourrait-il qu'ils ont ajouté un étage et qu'ils ont fait d'autres ajouts?

Un voisin musulman me disait il y a quelques années qu'ils ont construit des rallonges vers le haut :-) à plein d'immeubles de Casa.

C'est ça qui a dû arriver au 1 rue de l'église.

------------------------------
Pour avoir tous les coins du Rond-Point Shell, il manque:

1. Une photo du 301 boulevard Mohammed V

2. Une photo du champ ou de l'immeuble construit sur le champ (donc de l'espace compris entre le boulevard Mohammed V partie nord et la rue d'Azilal).

Je parle du chamo sur le rond-point à droite du 301 donc de l'autre côté du boulevard.

Comme on parle de rond-points (création du baron Hausmann pour Paris, merci Baron!), c'est assez dur de se localiser.

En Amérique du nord on n'a pas ce problèmes: toutes les villes sont construites du nord au sud et de l'est à l'ouest!

Sauf Washington qui a été construite en très grande partie par des architectes français et donc bonjour les fameux rond-points!

Donc comme on dit en France de nos jours on ''appelle ces deux photos de nos voeux'' et après, on les postera.

Par la suite, on attaquera la rue Dupleix en direction de la fameuse école mixte où on a vécu nos premières amours, nos premiers émois! :-)

-- Robert Abitbol
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Dim 22 Mar 2009 - 12:10




Robert

comme tu peux le voir sur cette photo des années 30 environ ,l'immeuble est EXACTEMENT comme celui de ma photo prise en 1992-93. SYLE ART DECO

Tu as du faire une confusion,

Par contre j'essaierai d'avoir une photo de cette façade telle qu'elle est aujourd'hui...en 2009

Ainsi que les photos du Rond-Point ,pour en faire le tour ? ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Tu as encore raison, Jacques   Dim 22 Mar 2009 - 17:06

Allo Jacques,

Eh ben on peut dire que t'es dur à battre!

Tu me sors une photo de l'église en 1930 avec en arrière-fond l'immeuble 1 rue de l'église qui a effectivement plus de deux étages et qui est identique à la photo.

Peut-être qu'ils ont démoli et reconstruit! :-)
Je blague! :-)

Je vais tenter de retrouver ma photo prise en 1973; il est fort possible que je n'aie pris que deux étages en photo d'où la confusion.

T'as encore raison, Jacques. Bravo!

Sur ta photo on voit même l'immeuble Nakusi en 1930 totalement à l'arrière!

---------------------------
Cela dit, du point de vue architectural, Casa est unique puisque c'est une des seules villes au monde à avoir été bâtie de toutes pièces en si peu de temps.

La planification était très organisée et on y retrouve le style français des années 30 et surtout les arcades.

J'ai vu des arcades à Milan et place Vendôme à Paris mais jamais autant qu'à Casa!

----------------------------
On dit aussi que Casa est la ville avec la plus grande communauté française en dehors de France.

Je ne sais pas si c'est encore vrai.

----------------------------
J'ai rêvé souvent d'un parc devant un immeuble et je me suis toujours demandé où était ce parc réellement.

Eh bien dernièrement, ça m'est revenu.

Au coin de la rue Dupleix et la rue de Tours il y avait un parc et à l'arrière un immeuble.

C'est de cela que je rêvais souvent! Mais sans trop reconnaître le lieu.

----------------------------
Merci pour ta proposition de faire des photos de Casa. T'es un saint!

Je vais ajouter d'autres trucs si c'est OK.

- Les 4 coins de l'angle Pierre Parent et la rue Dupleix

- Les 4 coins de l'angle rue de Tours et de la rue Dupleix (y inclus le parc dont je parle plus haut).

- L'entrée de l'école Dupleix; photo du préau, du couloir menant aux salles de classe

- Les 4 coins de l'angle Dupleix et de l'avenue des FAR; on verra le superbe immeuble en face de l'école

- Les 4 coins du fameux rond-point Chimicolor

- Les 4 coins de la place Paquet

- Photo de la rue Roger et du vendeur de frites.

- Les 4 coins de la rue Roger et du rond-point au bout de la rue où il y avait le Rich-Bar.

Si tu veux, tu m'enverras un mail de Casa et je te donnerai plus de stock à prendre en photos.

C'est chouette de reconstituer un quartier; on se sent comme un historien. J'ai d'ailleurs toujours adoré l'histoire et les archives!

----------------------------
Bob Oré Abitbol raconte sa vie à Casa dans un livre super qui s'appelle ''le goût des confitures''.

Il faut le lire

-----------------------------
Tu as passé un an à Claude Bernard après l'école mixte?

Un grand merci pour tout Monsieur le maire!
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Anecdote sur l'église   Dim 22 Mar 2009 - 17:25

Robert Abitbol
---------------

Puisqu'on parle de l'église (normal il est midi dimanche, c'est votre shabbat à vous! :-)), voici une petite anecdote:

La vie au quartier tournait beaucoup autour de l'église ce qui a dû beaucoup inquiéter nos parents. :-)

Mes cousins et moi ramassions les rameaux et les vendions aux fidèles; on se faisait pas mal d'argent de poche.

J'ai été quelque temps chez les scouts; nous nous réunissions à l'église avant d'aller à la campagne.

Il y avait aussi la kermesse annuelle de l'église avec le petit train qui faisait le tour du presbytère; il y avait des kiosques, des jeux, cette journée-là; la kermesse devait avoir lieu au printemps.

Sans parler du film américain du dimanche au presbytère; j'y ai vu la Machine à reculer le temps et d'innombrables westerns et sans doute quelques Jerry Lewis.

Tant et si bien que nous les Juifs, nous étions très présents dans la vie du quartier et à l'église.

Ce qui ne plaisait pas nécessairement au curé qui ne voyait souvent que des Juifs.

Un jour il en a eu marre et tout en s'excusant du fond du coeur et en faisant appel à notre compréhension, il a demandé aux Juifs de quitter la salle pour que l'église revienne à sa vocation initiale: celle de servir les fidèles catholiques.

L'église a alors commencé à se vider et 10 minutes plus tard, le curé était ébahi de voir personne assis sur les bancs. Plus personne! Même les servants de la messe sont partis!

Soudain il voit un halo et il se tourne vers la statue de Jésus crucifié et à sa grande stupeur, il le voit descendre de la statue et quitter l'église.

Le curé avait bien dit: tous les Juifs.

mdr

De drôles de choses se passaient dans ce quartier! :-) mdr
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Lun 23 Mar 2009 - 13:25

BOB

Charmant Programme ...
Je n'habite pas Casa ,moi-même mais je verrai ce que je peux faire (faire) en photos du quartier.

Voici une très bonne adresse où sont logés beaucoup de photos et d'anecdotes et commentaires.
Il s'agit du site DAFINA et au chapître La Foncière :
l'adresse :

http://dafina.net/forums/read.php?55,102180,page=21


http://dafina.net/forums/read.php?55,102180,page=1

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: L'Arc   Lun 23 Mar 2009 - 20:21

Robert Abitbol
---------------

Ce cinéma l'Arc qui vient de fermer: c'est pas là où il y avait des matinées dites enfantines le dimanche en 1962 et 1963? Il était au Maarif?

Il y avait des concours d'amateurs, le groupe Les Déchaînés jouait (c'était nos Chaussettes Noires à nous) et aussi une chanteuse qui s'appellait Malika.

Ma soeur y a chanté; elle a chanté ''Tous les garçons et les filles'' et elle a gagné une boîte de chewing-gum.

Moi je devais chanter ''À plein coeur'' de Johnny Hallyday mais je n'y ai pas été du tout à plein coeur mdr puisque j'ai gelé ou l'animateur a pensé que j'avais gelé et j'ai été gentiment conduit vers la sortie. :-)

Je me souviens encore des paroles de la chanson; elles étaient tirées du film ''Qui es-tu Johnny?

Après il y avait projection de films.

Je me rappelle d'un film sordide qui avait été présenté à deux ou trois reprises; ça se passait dans les années 1700 ou 1800 et c'était l'histoire d'un mec ou d'une fille handicappé(e) (il/elle avait une jambe de bois); il/elle se faisait martyriser par une salaupe ou un salaud. C'était horrible!

Les pères de l'église n'auraient jamais fait passer une telle atrocité au cinéma du presbytère!

---------------------------------------
Jacques,

Toda pour les liens au site Dafina.

J'ai une question à te poser.

Bon, alors il est clair que tu habitais à gauche de la boulangerie Galvez donc de l'autre côté de la rue Karachi.

Ta rue a dû s'appeler la rue Karachi dans les années 30 mais par la suite elle s'est appelée Rue Lapérouse.

Ainsi donc ce n'est pas nous qui avons inventé le truc du couffin plein de provisions mais le truc était répandu! Un brevet d'invention de moins à aller chercher! :-)

---------------------------------
Ce dont je me souviens de ta rue, c'est d'une espèce de supermarché qui a ouvert vers 1962 sur ta rue mais en face de chez toi mais un peu plus loin sur Lapérouse; je me demande quel était le nom de ce supermarché.

Lorsqu'ils ont ouvert, ils n'ont trouvé rien de mieux que d'offrir des biscuits aux futurs clients!

-----------------------------------
J'ai longtemps cru que c'était la rue d'Azilal qui menait au rond-point Chimocolor; je me suis trompé; comme quoi la mémoire...

C'est ta rue (Lapérouse) qui menait au rond-point Chimicolor; il y avait une pharmacie au rond-point; c'était fascinant de voir ces étagères remplies de petites boîtes.

On se pesait sur une balance et un ticket qui sortait nous donnait la date et le poids.

C'est aussi au rond-point Chimicolor qu'on attendait le bus qui nous menait au camp Souriault, je crois; c'est là que j'ai appris à plonger.

C'était un camp d'été -un camp d'une journée- situé à l'extérieur de Casa vers Fédala. Donc sur le bord de l'océan.

On chantait ''Mon maccabée disait'' et autres chansons d'enfants; on passait à moment donné devant une usine de savons où une usine du genre et ça puait.

À Souriault, il y avait une glissade qui nous propulsait dans l'eau à une vitesse vertigineuse.

--------------------------------
Les Français ont reconstitué une partie de leur pays à La Foncière.

Mais ce coin de France n'existe plus à Casa.

Ce qui fait que quand je vais en France, j'ai l'impression de retourner dans la France de mon enfance (je pique la rime d'une chanson de Macias) et la France représente maintenant plus mon enfance que le Maroc.

J'imagine que tous les gens des ex-pays colonisés ressentent cela. Ainsi pour les Hindous, l'Angleterre représente plus leur pays d'origine que l'Inde Hindouisée actuelle si on peut dire.

Le Maroc était dans les faits une colonie française mais elle n'avait pas tous les attributs juridiques d'une colonie; elle était dirigée par un résident-général. Un résident! :-)

Je ne pense pas que ce régime spécial -le protectorat- ait été mis en place par beaucoup d'autres pays dans le monde.

On peut se demander pourquoi la France n'a pas choisi de faire carrément du Maroc un département de la France. Sans doute par discrétion.

----------------------------------
J'avais totalement oublié l'existence du Garage Royal; mon père doit s'en rappeler puisque c'est là qu'il devait aller faire le plein.

Je vais lui demander.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: La surprise! Casa en Inde!   Lun 23 Mar 2009 - 21:59

Robert Abitbol

--------------------
À propos du camp Souriault (ou Canari) ou nous allions, j'ai oublié de mentionner deux choses: on mettait un chapeau sur la tête qu'on appelait un bob et on mettait notre maillot et une serviette dans une espèce de sac de caouchouc qui se fermait avec une corde et qu'on mettait en bandoulière; un sac de La Hutte sans doute.

--------------------
Voici une anecdote vécue pas plus tard qu'aujourd'hui (23 mars 2009):

Je dois appeler mon fournisseur d'internet pour passer à la caisse donc pour régler mon abonnement.

J'ai appris que le centre d'appel du fournisseur était situé en Inde.

Alors je téléphone et on me donne deux choix:

- For service in English please dial 1
- Pour le service en français, faites le 2.

Alors je fais mon petit malin; je me dis ''on va voir s'il y a un oiseau qui parle français en Inde et si oui, on va écouter son accent''!

Et j'appuie sur le 2.

On me passe un employé qui parle très couramment le français et a un drôle d'accent.... Du Maghreb...

Je lui demande d'où vient son accent et il me dit qu'il a passé 35 ans au Maroc!

Où au Maroc? À Casablanca! Je tombe KO.

Vraiment les Casablancais sont partout. Même en Inde!

-------------------------------
Il a quitté Casa il y a 2 ans et il se rappelle vraiment de tout. Il est d'origine indienne et ses parents avaient deux magasins d'électronique à Casa.

En plus il est super sympa et il parle lentement en articulant donc on le comprend bien.

C'est pas tout! Le gars connaît Casa comme sa poche! Alors je ne l'ai pas lâché, le pauvre. Mais il a répondu à chacune de mes questions avec beaucoup de gentillesse.

- Il habitait passage Sulika. C'est justement le nom de ce passage que je cherchais; c'était le passage avec l'entrée sur le boulevard Mohammed V et la sortie dans la place où il y avait l'institut Goethe, pas loin de la rue Blaise Pascal devenue piétonne (nom actuel: rue Moulay Abdallah).

En haut d'un immeuble de la place, il y avait un petit terrain de jeux payant pour les enfants: la terrasse Pam Pam. Il ne l'a pas connue.

- Il connaît le passage Abitbol

- La rue Roger est devenue la Rue Allah ben Abdallah et le Rich-Bar existe encore (ou existait il y a deux ans).

- Il a connu les fameux Magasins Réunis et c'est là qu'il prenait la photo de Noel avec le père Noel quand il était jeune. Il s'asseyait sur un vélo à côté de l'homme du Groenland.

À présent, les Magasins Réunis ont été démolis et il y a un champ à cet endroit.

- Il se rappelle très bien du magasin de jouets à côté du Marché Central et des boutiques extérieures au Marché Central.

- Il m'a indiqué l'ordre des différentes parties du boulevard de la gare (Mohammed V). Je ne pense pas qu'il connaissait au delà de la place Paquet; donc à partir du Rond-Point Shell en descendant vers la place de France, on aurait:

-----> La place Nicolas Paquet

-----> Le marché central

-----> Les Magasins Réunis

-----> La rue Roger

Je pense que ce Monsieur c'est l'Hindou qui connaît le mieux Casa!

Il allait à l'école La Rochefoucault.

Morale de l'histoire: c'est bien de faire le malin et d'appuyer sur le mauvais bouton, juste pour tester! On peut tomber sur un Casablancais; même en Inde.

------------------------
Ma tante Esther, qui a un excellent sens de l'humour, dit à propos de quelqu'un de la famille qu'elle va plus souvent voir son immeuble au Maroc qu'elle ne vient la voir à Montréal; et pourtant elles habitent la même ville (Montréal). :-)

-----------------------
Ma mère -que Dieu ait son âme- qui était vraiment hors de l'ordinaire, monte dans le bus à Montréal et elle s'accroche avec le chauffeur; elle dit alors à sa copine en arabe: ''hèda mhéd'' (il est dingue ce type).

Et à sa surprise, il lui répond en arabe: ''machi èna mhéd, ntina mhéd''. (ce n'est pas moi qui suis dingue, c'est toi qui l'es).

Du coup, tous ont bien rigolé.

-----------------------
Le bus à trolley. Quelqu'un sait quand ils ont été enlevés?

Quel était le trajet du 1. Quels étaient les terminus?

Je me rappelle il y avait le receveur à l'arrière et le chauffeur était à l'avant; on montait à l'arrière.

On pouvait aussi prendre le 1bis qui était un autobus à moteur à essence; on le prenait parfois; qu'est-ce qu'il puait l'essence!

On avait une carte verte qui nous permettait de prendre des trajets illimités; on achetait la carte pas loin de la place de France.

C'était notre carte orange à nous; sauf qu'elle était verte! :-)

A+
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: École mixte Dupleix et Claude Bernard   Mar 24 Mar 2009 - 18:27

Robert Abitbol
--------------

J'ai vérifié la hauteur de l'immeuble de la rue de l'église avec la photo que j'avais prise en 1973. Pire! Je n'avais pris que le premier étage en photo! (et non pas deux!)

En tout cas merci Jacques d'avoir ajouté les 3 étages manquants dans mes souvenirs. :-)

---------------------------
J'ai réussi à retrouver la photo de la maternelle de 1958-1959 à l'école mixte Dupleix. Quelques élèves lèvent la main timidement; ils veulent aller aux toilettes! :-)

Je reconnais Alain Ptito, Marc Haligua (le frère de Georges et de la très jolie Patricia); ils sont tous à Montréal.

Je pense qu'on débutait la maternelle à 5 ans à cette époque.

Le directeur M. Pageot m'a fait monter direct au cours préparatoire sous prétexte que je savais déjà lire!

Je pense qu'il a fait cela pour diminuer le nombre d'enfants en maternelle. Très mauvaise idée de faire sauter des classes! Surtout pour l'arithmétique! Voir les travaux de Jean Piaget sur la question.

Cela dit, je n'ai pas la photo de 1958-1959 du cours Préparatoire.

--------------------------
Voici les années d'étude à l'école primaire:

1959-1958: Maternelle et Cours Primaire (CP)

1959-1960: CE1

1960-1961: CE2

1961-1962: CM1

-----> À Claude Bernard; je pense que l'école Dupleix a cessé d'opérer en tant qu'école française à partir de 1961 et nous avons tous été transférés à Claude Bernard; c'est nous qui l'avons inaugurée; en entrant au début de l'année ça sentait la peinture et la chaux, typique des constructions nouvelles au Maroc.

1962-1963: CM2 (à Claude Bernard) (M. Bastien?)

1963-1964: Lycée Lyautey (que nous inaugurions aussi; décidément!); j'étais en 6e A4.

--------------------------------
À Dupleix et Claude Bernard, je me souviens de Nahon, de Lehman, de Xavier (sa mère lui tricottait de petits shorts de laine!), de l'accordéoniste avec des lunettes noires, de Michael Simony (qui habite Jérusalem).

Les profs: le plus sympa: le remplaçant Dubois; Mme Gioseppi, M. Bastien.

------------------------------
J'ai réussi à retrouver la photo de la maternelle et du lycée. Les autres (3 photos) doivent traîner quelque part chez moi.

Je n'ai pas la photo de la belle Mme Gioseppi.

------------------------------
J'ai même une photo aérienne de l'école Claude Bernard!

------------------------------
Je vais poster ces photos ici chez Soly plutôt qu'à Dafina puisqu'à Dafina on ne peut pas copier les photos. C'est salaud! :-(

J'ai vu à Dafina le petit parc ou jardin au coin de la rue de Tours et de la rue Dupleix. Je le voyais souvent dans mes rêves et je n'ai jamais pu l'identifier. Seulement ces jours-ci, ça m'est revenu.

Ainsi en face de l'école Dupleix, c'était un temple protestant. Le guide Michelin avait mis une croix à cet endroit donc ils ne se sont pas trompés.

Plus loin vers le port, ils indiquent ''Plage''. Y avait-il une plage à cet endroit, près du port?

---------------------------
Si vous avez des photos de classe de ces années-là, svp postez-les sur ce site.

A+
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mar 24 Mar 2009 - 18:48

BOB

bien sûr que tu peux copier n'importe quelle photo sur n'importe quel site :
Il faut :
Faire une copie d'écran
Coller dans PAINT( préalablement ouvert ou autre logiciel d'images-photo)
Ensuite détourer -recadrer la photo
Enregistrer la photo..

MAIS , on peut gentiment dire par qui et sur quel site la photo a été prise...Sinon on te fait payer des droits d'auteur LOL
Affaire d'éthique
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mar 24 Mar 2009 - 19:45

Rond-Point CHIMICOLOR (Amiral DENOUEIX) 2009

Photos KC










Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Ecole des Filles   Mar 24 Mar 2009 - 21:04

Ecole des Filles Angle rue de Tours et Rue Dupleix

Photo KC 2009











Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Ecole Anatole FRANCE   Mar 24 Mar 2009 - 21:08

Ecole ANATOLE FRANCE
Photo KC 2009

Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Ecole Claude BERNARD   Mar 24 Mar 2009 - 21:12

Ecole CLAUDE BERNARD

Photos KC 2009






Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 7:14

Merci mille fois mon petit blond pour ces merveilleuses photos,
c'est mon enfance qui renait en voyant ces rond-points et ses rues..............

Au sujet de l'eglise Saint-Francois, on etais plus de juifs que de chretiens a venir les dimanches pour voir un film.

bisous Solita 47 rue Pierre Parent angle rue Dupleix.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 7:25

SOLY ,ma Fille ,avec plaisir....

je continue avec d'autres ambiances du quartier...
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Bd Mohamed V vers La Foncière   Mer 25 Mar 2009 - 7:38

Boulevard MOHAMMED V ,
Complètement à droite l'espace où il y avait les Magasins Réunis qui ont été rasés.
Au centre de la photo ,trottoir de gauche , les premiers étages de l'Immeuble Nicolas PAQUET


photos KC 2009











Dernière édition par jacques.salerno le Mer 25 Mar 2009 - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 7:51

Ecole Augustin SOURZAC
Entrée rue Jacques CARTIER et angle avec rue de TOURS


Photos KC 2009











Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Age : 72
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 9:48

Bonjour mon cher JACK,

Très belles photos, souvenir, souvenir....


As-tu regardé la rubrique " des photos de vos voyages " d'Alain et de moi lors de notre séjour au Maroc en novembre 2008 ?

Et toi, que tal ????

Je te fais plein de bisous.

MAYTE
Revenir en haut Aller en bas
Elvis-Aa
Invité



MessageSujet: Quartier La Foncière à Casablanca   Mer 25 Mar 2009 - 11:13

Elvis-Aaron à Robert Abitbol,

Bonjour Robert,

J'ai lu avec beaucoup d'attention et grand intérêt le récit de tes aventures casablancaises dans les années 60. Quelques passages ont attiré mon attention. Tu évoques les "Déchaînés". Ce groupe, composé de quatre musiciens, avait pour batteur, Antonio Rios, un ami de la famille qui habitait tout au fond d'un passage, à quelques encablures de mon immeuble. J'ai appris qu'il s'était suicidé. Son frère, Manolo, chantait de tant à autre au sein du groupe. J'ai longtemps conservé une photo de ce quatuor super kitch (veste de velours rouge, chemise blanche à col "Mao" et pantalon pattes d'éléphants!). J'ai eu beau la chercher, je ne la retrouve pas. Tu évoques dans ta narration une photo de classe maternelle (1958-1959) où figure Alain Petito. Je l'ai très bien connu. Je crois savoir qu'il vit aujourd'hui au Canada. J'ai posté sur Dafina une photo de classe où nous figurons tous les deux, ainsi que notre instituteur, monsieur Bastien. Tu reconnaîtras sans doute d'anciens élèves (Azoulay, Arroyo, Campos, Lobo, Elmaleh, etc.). Ces noms t'évoquent-ils quelque chose ? S'agissant du marocain expatrié en Inde, il a dû plus vraisemblablement habiter le passage "suMica" (et non "suLika"). Ce passage était en fait une sorte d'arcade où l'on pouvait trouver de nombreux commerces, dont un magasin de photos Kodak, où mes parents avaient coutume de s'y rendre pour y déposer leurs pellicules de vacances. Enfin, s'agissant du magasin de jouets auquel tu fais allusion, il avait pour enseigne "La voiture française". Il était tenu par un couple de Grecs qui habitaient le même immeuble que moi. J'ai quitté Casablanca en 1964. J'ai habité au 26 avenue Poeymirau, au coin de la rue de l'Horloge, à deux pas du Boulevard Mohamed V, du stade Philip, et des magasins réunis (R.I.P!). Il existe un plan de Casablanca sur le site où l'on distingue parfaitement l'avenue Poeymirau. J'ai fait toute ma scolarité (primaire) à l'école La Foncière. En parcourant le site Dafina, tu pourras reconstituer mon itinéraire. J'y ai posté quelques messages.

Elvis-Aron à Jacques Salerno,

Bonjour Jacques. Comment vas-tu ? Merci d'alimenter régulièrement ce site de photos magnifiques, plus belles les unes que les autres. Je ne me lasse pas de les regarder. Les souvenirs ressurgissent... et la nostalgie m'étreint!
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 12:22

"LA FONCIERE", etait la denomination du groupe d'ecoles situees dans un meme carre:

A la rue Jacques Cartier se trouvait la maternelle,
a la rue de Tour ecole de garcons et ecole de filles avec un mur les separants il y avait l'ecole mixte, situ?e a la fin de la rue DuPleix, juste avant d arriver a l avenue des Force Armees Royales

L'ecoles de garcons et de filles a rue de Tour etait l'ecoles "Augustin Sourzac".ma terrasse etait juste en face .


Le Groupe la Fonciere etait compose de 4 ecoles :
L'Ecole de garcons Augustin Sourzac
L'Ecole des Filles
L'Ecole Maternelle derriere l'Ecole des Gar?ons
L'Ecole Mixte rue Dupleix juste derriere Ecole des Filles


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Guiraman
Invité



MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 12:25

Je suis née en 1955 à Casablanca. J'ai habité rues Le Catelet et de Rocroy au Belvédère, puis du Lieutenant Sylvestre près le rond point Denoueix (Chimicolor). Ma famille est arrivée au Maroc en 1912 et en est repartie en 1969.

Mes oncles et tantes vivaient rue de Tours, Dupleix et Dumont D'Urville. J'allais régulièrement à l'église Saint François d'Assise, tant pour le catéchisme que pour les cérémonies religieuses et le patronage des Âmes Vaillantes (branche catholique du scoutisme). J'ai été baptisée à Saint François, y effectué ma première communion et la Solennelle dans cette même église. La plupart de mes ancêtres ont eu leur messe d'enterrement célébrée en cette respectable bâtisse.

Ma Grande Tante Joséphine des Pellicérie habitait 2 rue de Tours où elle développait un important et renommé atelier de haute couture sur tissus et fourrures.

Le frère aîné de la famille de mon père, mon Oncle, Albert Macia, vivait rue Dupleix ; il travaillait à la Shell. Mes trois cousins, Christian, Alain, Michèle, champions de volley de l'Union Sportive Marocaine logeaient non loin. Ma Tantine résidait rue Dumont d'Urville ; elle était responsable de la comptabilité à l'Air Liquide, dans le quartier industriel. Mon père, René, travaillait à l'Energie Electrique du Maroc, aux Roches Noires.

La Foncière est mon berceau, ma tribue, ma chênaie, ma terre, mes racines. Je connais ce quartier par coeur. Mes pas épousent exactement comme si je l'avais quitté la veille chaque centimètre carré des contre-allées de ses avenues, boulevards et rues. Je connais tous les immeubles, les commerces, les entrées, les cours, les arcades et les escaliers de ces pâtés de maisons. Je connais avec certitude chaque distance entre chaque poteau, le nombre de pas pour toutes les rues, la disposition des panneaux de signalisation, des feux tricolores, le dessin des rainurages sur le sol, retenir ma respiration pour monter ou pour descendre en fonction de la forme du terrain, courir pour arriver plus vite à un endroit, ralentir à un croisement difficile ou fermer le col de mes chemises avant de ressentir un courant d'air froid à un angle précis. Je savais (presque) où habitait chaque personne et il nous était possible de tutoyer (presque) tout le monde.

Il y aurait beaucoup à dire. C'est ma vie, c'est mon monde, mon Univers, mon espace.

Je vous remercie de parler avec tant d'amour et de vivacité de notre quartier : je vous ai lu sans interruption et ai savouré avec délectation chacune de vos photographies. Quelles gentillesses !

Je ne vous connais pas mais je vous devine, parce que vous êtes mes voisins, mes anciens camarades de classe, mes amis d'enfance, parce que nous nous connaissions tous sans jamais nous être vraiment parlés, par pudeur, parce que nous avons respiré le même air et grandi dans le même parc, parce que nous nous sommes quittés hier en jurant de nous retrouver dès que possible et cela fait tellement plaisir de parler de nouveau ensembles qu'il n'est possible que de rire en Paix.

Cordialement,

Denise Guiramand des Pellicérie
Revenir en haut Aller en bas
FAUVETTE
Invité



MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 12:30

Encore une fois je viens de me "rendre virtuellement", faute de mieux a Casablanca. Quand je vois la photo de l'epicerie rue Pierre Parent, me revient en memoire une AVENTURE qu'il faut que je raconte. Je l'avais deja racontee, il y a longtemps sur un autre site. Peut-etre que les plus "anciens" de La Fonciere s'en souviendront.
Je devais avoir 8 ou 9 ans. Dans cette epicerie, en face de notre ecole quand tous les enfants achetaient des bonbons, moi je
m'achetais.................. des zitounas !!! Oui des olives dont je
raffole !!!! Rene Aunon (un ami ), les cultive, parait-il ?
Voici l'histoire:
Nous etions en recreation et il me prend une envie totalement DINGUE
d'olives. Oh punaise, j'en avais meme le gout a la bouche, j'en
salivais. Dans ma poche, quelques petits sous. Apres tout, il n'y en a que pour quelques secondes et le portail etait pas ferme a cle (a l'epoque !)
Subrepticement, je sors de l'ecole, traverse la rue precipitamment,
mais prudemment, je m'achete quelques olives, et je reviens dans la cour !!!!!!
Mais.... une institutrice m'avait vue sortir ! J'ai recu une paire de
gifles magistrales, mais ca n'a pas ete le pire : le pire : elle a jete mes olives a la poubelle et ma grand-mere qui m'a elevee a ete convoquee !
Bonne comme le bon pain, ma grand-mere m'a gronde pour la forme et m'a dit que les olives, elles m'en acheteraient autant que je voudrais, mais que je ne devais surtout pas recommencer.
Avec toute mon amitie et mes remerciements.

Je dois avoir deux ou trois photos de classe, mais je n'ai pas de scanneur. Je pense les avoir enregistrees dans mes archives. Je te les envoie si c'est le cas, tu pourras
egalement les diffuser, mais comme je suis nee en 1939, peu se
reconnaitront, je pense.
Un bisou amical.


FAUVETTE
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Diaporama Ecole Mixte de la rue DUPLEIX   Mer 25 Mar 2009 - 13:25

DIAPORAMA sur l'Ecole Mixte de la rue DUPLEIX

Cliquer sur :


Voir le Fichier : -EcolePrimaireDupleix-V0342009-2.pps
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Les quatre écoles La Foncière   Mer 25 Mar 2009 - 13:38

Vues du ciel , voilà SOLY

à gauche le stade Philip.

En Rouge : l'avenue des FAR

en Jaune la rue Dupleix

en Vert la rue de Tours

en Bleu la rue Jacques Cartier


Revenir en haut Aller en bas
André Tu
Invité



MessageSujet: Souvenirs,Souvenirs   Mer 25 Mar 2009 - 16:27

Soly,suite à tes messages,j'ai feuilleté un peu les pages de la foncière,et à ma grande surprise j'ai vu une photo de David Boumendil jeune,nous étions ensemble à l'école Augustin Sourzac,Je vais chercher si je trouve une photo d'école où il figure,comme il était timide,je l'avais pris sous ma protection,(façon de parler)
J'habitais au 77 avenue des FAR.Merci pour ce souvenir
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 19:11



Merci mon petit blond pour la carte regardes ou se trouvait ma maison au 47 rue Pierre Parent, juste a l'angle rue Dupleix, sur l'epicier qui faisait coin.

Soly


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Palomare
Invité



MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 22:19

Eh oui j'au user mes "froques" sur les bancs du "petit jardin" face a l'école et a coté du temple protestant il y avait l'épicerie puis a coté l'entrée de l'immeuble ou habiter Marie Helene LEBEC et encore plus haut a l'angle il y avait Un sabotier et dans la cave de cet artisans on faisaient des surbooms

Souvenirs souvenirs

Jeacques Salut
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Alain Ptito   Mer 25 Mar 2009 - 22:35

Robert Abitbol
--------------

Elvis-Aron,

Très heureux que tu t'adresses à moi. Merci!

J'ai vu tes posts sur Dafina et je me suis dit: celui-là il devait être fort en dictée. Tout comme moi d'ailleurs!

-------------------------------
J'ai eu également M. Bastien à Claude Bernard. Nous avons peut-être été dans la même classe. C'était en 1961-1962 ou 1962-1963.

Il faut que je retrouve ma photo.

Nahon était dans mes classes depuis le début.

Arroyo; je me souviens d'Isabelle ou Élizabeth Arroyo à Dupleix.

-------------------------------
Alain Ptito, oui; il est à Montréal.

C'était un bon ami quand on est arrivés à Montréal en 1964; on était un groupe de 3 et on louchait sur la même fille +-.

C'était mon premier ami à Montréal; mais il était un peu moqueur et cynique et donc...

Je lui ai parlé il y a 5 ans; il est marié avec une Espagnole, a deux enfants et il travaille comme psychologue apparemment.

Il m'a raconté qu'il a été à Casa récemment et qu'il a eu toutes sortes de difficultés à retrouver sa rue à cause de l'arabisation des noms de rues; finalement un vieux chauffeur de taxi l'a guidé!

Si tu veux je te refilerai son numéro de téléphone.

------------------------------
Tu as raison: c'est le passage Sumica.

------------------------------
La rue de l'aviation française est devenue la rue Mustafa El Maani

Quel est le nom de la rue Roger?

------------------------------
Pour ce qui est d'Elvis, on ne le connaissait pas au Maroc.

Mon père était musicien et il devait le connaître; on connaissait les Platters, Enrico et tous les chanteurs français de l'époque, les chanteurs yé-yé qu'on voyait dans Salut les Copains ou Mlle Age-Tendre.

On a été à un spectacle de Johnny Hallyday aux Arènes et à un spectacle de Ray Charles au théâtre municipal.

--------------------------------
Jacques Salerno!

Tu es un saint comme on dit de nos jours!

Merci de poster toutes ces photos supers!

STP si tu pouvais poster ici la superbe photo de ta rue qui se trouve à Dafina. On y voit le Garage Royal et aussi le libre-service Star; c'est le nom de ce magasin que je recherchais; il a ouvert vers 1962.

Dans mes souvenirs le libre-service était en face de chez toi. Mais enfin, tu vois comme je me trompe; ça doit être l'air sec de Montréal :-) (qui est excellent pour les asthmatiques).

Aussi la photo du jardin rue de Tours et rue Dupleix est superbe!

Et enfin, l'école Dupleix vue de l'avenue des FAR. Le mûrier où on allait chercher des feuilles pour nourrir nos vers a disparu.

----------------------------
Aron.

Il y avait un Aron dans ma chorale à Montréal; je l'appellais le beau Aron et un autre qui s'appelait Elvis. Toi tu es les deux en un!

-----------------------------
Quel est ton nom de famille?

Tu as connu Nahon?

En fait Nahon a été dans toutes mes classes mais nous n'avons jamais fraternisé et il ne doit même pas de rappeler de moi; j'étais solitaire, un peu timide et très rêveur. Les profs disaient de moi que j'étais docile et appliqué.

Donc comme je ne faisais pas trop de bruit, je passais inaperçu; je me suis rattrapé par la suite! :-)

-----------------------------
Hier soir tout-à-fait par hasard, je me suis rappelé du nom de ma maîtresse de Préparatoire: Mme Reboul. Pas Teboul qui est un nom juif Marocain; Reboul; elle aurait été Juive Marocaine à une lettre près!

-------------------------------
Les Déchaînés.

J'ai lu sur Dafina le fait que l'un d'eux s'est suicidé; c'est triste, vraiment!

Le Maroc avec nous tous partis. Ce ne devait pas être gai!

Un des Déchaînés -le guitariste- m'a sorti une tomate alors que je m'apprêtais à chanter; pas très encourageant. :-)

J'ai découvert avant hier que la chanson A plein coeur de Johnny est une copie de Miss Bonie Maronie; un autre recyclage d'une chanson connue!

--------------------------
J'adorais les Chaussettes Noires après avoir vu le film Comment Réussir en Amour avec Dany Saval et Jean Poiret.

--------------------------
Bref, Casa c'était spécial; c'était la France internationale.

Ce quartier La Foncière c'était notre village.

---------------------------
Joyeux printemps à tous où que vous soyez!

A+

PS: Une chance que Jacques met des photos puisque je suis moi-même plutôt prose et peu visuel!

C'est la raison pour laquelle je n'ai pas pu devenir scénariste de film! Je suis plus analytique que visuel.

Parlant de films, je vais mettre les films de Casa de mon père sur U-Tube; ils couvrent la période 1955-1964. Il y a de tout: la distribution des prix à Dupleix, le concours de Miss à Tahiti, quelques pin-ups, Mannesman, le parc des Jeux, le parc Lyautey etc.
Revenir en haut Aller en bas
jacques.salerno

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 67
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Mer 25 Mar 2009 - 23:02

BOB

Doucement Doucement ta mémoire va se réveiller...
Fa Bor pour toi ,c'est de cet immeuble dont tu parlais ?
Celui de droite évidemment.. Le SHELL à gauche dans l'ombre





Photo KC2009
Revenir en haut Aller en bas
Robert A
Invité



MessageSujet: Merci Jacques!   Jeu 26 Mar 2009 - 2:40

Robert Abitbol
---------------

Merci Jacques!

Incroyable!

C'est effectivement une vue de côté de mon immeuble, le 301 rond-point Shell officiellement le 301 Général Patton.

-----------------------
La photo répond à ma question: à l'avant-plan on voit des voitures.

Donc le champ est devenu un parking! Ils n'ont jamais rien construit dans ce champ!

En bas de chez moi, la compagnie Bosch n'est plus là!

Un grand merci Jacques!

J'ai hâte d'avoir une vue de l'immeuble mais de l'avant!

----------------------
Elvis-Aaron,

Tu es sûr d'avoir fait tout ton primaire à Dupleix?

En 1961, l'école a été transférée à Claude-Bernard. À moins que quelques élèves ne soient restés à Dupleix.

Si tu as eu M. Bastien, tu as dû l'avoir en 1963-1964 quand j'étais au Lycée Lyautey.

J'étais en avance d'un an; tu dois être né en 1953 comme moi.

----------------------
Pour ce qui est du personnel de l'école Dupleix on commence à tous les identifier:

- La très jolie Mme Reboul
- La cruelle Mme Sajoue qui donnait des coups de règles
- M. Cabane
- Mme Giuseppi
- Le très gentil M. Bastien
- Le remplaçant M. Dubois qui nous avait appris la chanson ''Qu'il fait bon vivre'' des Compagnons de la chanson et qui nous lançait des gommes sur les doigts quand on avait des trucs interdits à cet endroit.

Quelqu'un se rappelle des autres profs?

Le directeur était M. Pageot.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 26 Mar 2009 - 8:09

Merci Jacques mon petit blond pour les photos, tu ne peux pas savoir ce que la vue de ces photos me fait, merci Robert Abitbolp[our tes textes on dirait les reponses en grammaire, s'il te plait Robert donnes moi ton adresse mail je ne l'ai pas j'ai quelques 150 a 200 adresses de tous les jeunes qui ont vecus a La Fonciere une periode, ou qui ont etudie a l'ecole Augustin Sourzac.

Jamais je n'oublierais sous l'immeuble Shell le bouquiniste, on achetait tous chez lui le Salut les copain pour moi et mes soeurs, pour maman j'achetais un ou deux romans photos avec Adriana Ram, et le magazine hebdomadaire ELLE, pour papa j'achetais le journal espagnol ESPANA,je passais plus d'une heure a bouquiner debout, Jacques toi viens de revenirt dis moi s'il existe toujours ce bouquiniste.
En face de l'immeuble Shell il y avait une boulangerie qui vendait le pain italien et espagnol,mmmmmmmmmmmmquel delice, elle existe encore??, les dimanches j'allais a la cave Sidi Larby pour acheter du vin, c'etait juste en face de chez moi a la rue Pierre Parent, j'ai quitte le Maroc en 1966, mais je me souviens de chaque rue.

bisous Soly


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 26 Mar 2009 - 8:51

quartier La Fonciere:


rue Jacques Cartier
rue Dupleix
rue Pierre Parent
hotel Edouard IV (Dupleix)
hotel Astoria (Dupleix)
rue de tours
rond-point Shell
rue Lafayette
rue Magellan
Le marignan: place Nicolas Paquet
BOULANGERIE GALVEZ ROND-POINT SHELL
rue Lapérouse (Karachi) (angle Pierre Parentse trouvait le four)
l'avenue POEYMIRAU
l'école Sourzac
l'eglise saint Francois d'assise
l'ecole Layris Vergez rue Dumont Durville
rue Dumont d'Urville
l'ecole Claude Bernard
rue Mohamed Smiha (ex rue Georges Mercier)



la cave Sidi Larbi (Pierre Parent)
ecole des soeurs Carmel Saint-Joseph (ou a etudie ma petite soeur Michelle).(Pierre Parent)



ma vie a Casablanca est exactement comme Les pieces d'un puzzle, surtout au quartier La Fonciere ou j'ai vecu de 1960 jusqu'a 1966 (mon depart), ce jeu de patience qui consiste a reconstituer notre enfance notre jeunesse, notre passe.
aidez-moi chers amis a placer les pieces du puzzle,c'est important
pour moi, pour vous pour nos enfants pour nos petits enfants.

j'habitait au 47 rue Pierre Parent au 3 eme etage, nous avions une terrasse de plus de 100 metres carres, de notre terrasse on voyait l'avenue des forces armees royal, la rue de tours, la rue Dupleix, la rue Pierre Parent, l'appartement appartenait au frere a Marcel Cerdan, qui etait un ami a papa tous les 2 travaillaient a la RAD (ex-SMD).




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 26 Mar 2009 - 9:07



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Elvis-Aa
Invité



MessageSujet: Quartier La Foncière à Casablanca   Jeu 26 Mar 2009 - 9:40

Elvis-Aaron à Robert Abitbol,

Bonjour Robert,

Je constate avec bonheur que nous avons beaucoup de souvenirs en commun. À te lire, j'ai l'impression de te connaître. Peut-être nous sommes-nous côtoyés sans le savoir... Who knows ? Le patronyme "Nahon" étant relativement répandu au sein de la communauté juive sépharade, évidemment, il ne m'est pas étranger. Pour autant, je n'ai connu aucun "Nahon" à Casablanca. Mon meilleur ami à moi s'appelait José Lobo. Comme moi, il était d'origine espagnole et forcément ça crée des liens. Nous avons fait les "400 coups" ensemble! J'ai appris qu'il était retourné en Espagne peu de temps après mon départ. Je confirme avoir eu monsieur Bastien pour instituteur au cours de l'année scolaire 63/64. J'ai posté une photo de classe sur le site Dafina. Tu pourras m'y voir (j'ai inséré une flèche juste au-dessus de ma tête). Dis-moi si tu reconnais d'anciens camarades de classe. Je conserve un souvenir impérissable de ces années passées à Casablanca. Je rêve de pouvoir y retourner un jour. I wish my dreams come true...
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 26 Mar 2009 - 13:53

Pour tous les Foncierois, voici quelques photos de la reunion des anciens du quartier LA FONCIERE.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 26 Mar 2009 - 13:53



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   Jeu 26 Mar 2009 - 13:54



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ANCIENS DU QUARTIER LA FONCIERE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quartier Balzac
» quartier parcde la colombiere
» Projet de visite guidée du quartier de l'Eure !
» Chausey est un quartier de Granville
» BELNAV - EVERE - QUARTIER REINE ELISABETH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: VOYAGE A TRAVERS LES RUES DE CASABLANCA-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com