HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juifs Marocains regrettent le Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
united4peace



Nombre de messages : 2
Age : 45
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Mar 26 Oct 2010 - 12:28

Salam, Shalom,
Je vous présente un témoignage sur Youtube de Marocains qui vivent en Israël et qui regrettent d'avoir quitter leur pays natale.
Un moment pour un débat sérieux.
Le lien : http://www.youtube.com/watch?v=DZyQASIrve4&feature=channel



Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Mar 26 Oct 2010 - 14:32

Bonjour a TLM.....

soyons serieux fils de sale age de 38 ans

Apres plus de 40-50 ans en Israel ce sera un peu difficile de mener un debat serieux sur les raisons qui ont pousser les juifs marocains d'avoir quitter leur pays natal.
plus de 300,000 juifs marocains sont partis , la plupart pour Israel le vrai pays de tous les juifs du monde entier.....comme ils ont prier tant de fois depuis la nuit des temps.....vendredi soir a la kabalat shabbat ou les soirees des fetes
"l'annee prochaine a Jerusalem"

au Maroc ils sont rester pas plus de 3000 a Casablanca
la plupart.

ce temoignage sur youtube est assez ancien , et ne temoigne rien du tout ....
ce pauvre type avec son chapeau
tout ce qu'il a desire et espere c'est d'etre enterre
dans son pays natal.
pour cela il faut un debat????????

mais chacun a son prix .......alors pour:

1. 10 millions de dollars cash
2. une villa meuble au complet sur la cote
3. une mercedes model 2011 full automatique avec chauffeur et garde de corps
4. directeur de societe Import-Export ou fonde de pouvoir a la banque nationale du Maroc
5. passeport diplomatique
6. ecoles privees pour les enfants
7. surveillance 24 heures sur 24 h
je crois qu'il y aura beaucoup de candidats.....hahahahahahahahahahahahahahhahaahah

ok.....
la question:
"pourquoi ils ont quittes le Maroc"
a ete debatue sur plusieurs Forums franco-phones comme:
Dafina.......daarna......biladi.....etc .......

car l'age de 38 ans
qu'est que tu sais sur ce Maroc et sur nous juifs marocains......
nous avons la nostalgie.....nous gardons nos coutumes
de pere en fils depuis la nuit des temps
quelle est ta formation
est tu juif ou arabe marocain


A bientot
Revenir en haut Aller en bas
united4peace



Nombre de messages : 2
Age : 45
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Sam 6 Nov 2010 - 18:26

Comme tu veux.
De tout manière il y en a déjà qui ont bien réfléchi à ca.
Exemple : Joseph Cohen native de N.Y.C qui s'est déplacé avec sa famille de USA vers Israël, et qui s'est installé finalement à Tétouan.
Sa femme "Luna Melul" est marocaine.
Ce n'est pas une questions de biens matérielles (Argent, Ville, ....)
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Dim 7 Nov 2010 - 10:07

EH BEN MON AMI DE SALE.....BONJOUR

TU AS ENFIN TROUVER LE COURAGE DE ME REPONDRE.
MAIS CE CAS LA N'EST PAS UN EXEMPLE....HHAHAH
AUCUN JUIF MAROCAIN N'EST SORTI D'ISRAEL POUR LE MAROC DE RETOUR....A PART QU'EN TOURISTE
APRES 40 ET 50 ANS NOUS RESTERONS DE NATIONALITE MAROCAINE MEME D'APRES LA CONSTITUTION
MAIS NOTRE PAYS POUR TOUS LES JUIFS C'EST ISRAEL.
Revenir en haut Aller en bas
gilbert1

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 86
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Dim 7 Nov 2010 - 16:24

En presentant le temoignage de ces malheureux,que cherche à prouver cet intervenant ?
Que les juifs vivraient mieux au Maroc qu'en Israel et que les emigres juifs marocains regrettent leur aliah?

Je pense cher Maurice que la recherche de debat n'a aucun sens !!!
Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Lun 8 Nov 2010 - 9:34

Bonjour Gilbert.....plaisir de te lire

je pense comme toi et dire que les juifs marocains regrettent leur Maroc apres d'un demi siecle partout sur le globe (la plupart en Israel), n'est plus un sujet a debattre.
y'a des malheureux partout surtout parmi les emmigres ils seront toujours une minorite
la grande faute des juifs marocains etait l'immigration en premiere masse des lointains villages du sud ...des analphabets....
car leur croyance etait plus forte que leur intelectuel.....sans guide paraport aux annees 60-70.
bien a toi
Revenir en haut Aller en bas
gilbert1

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 86
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Mar 9 Nov 2010 - 12:26

Bonjour Maurice
Effectivement les premiers emigrés juifs du Maroc faisent partie des couches sociales defavorisées economiquemen.Je me suis opposé dès le debut à l'argumentation employée pour les convaincre qui consistait à leur presenter Israel comme un Eldorado socialiste qui allait leur permettre en arrivant d'accèder au bien-être absolu.Les temoignages de ma famille bien avant 1948 decrivaient les travaux penibles necessaires à la modernisation et au developpement d'un quasi-desert.Malgré les deconvenues et les inegalités les marocains ont prouvé leur perseverance et leurs capacité à devenir des citoyens exemplaires à tout point de vue.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   Mar 9 Nov 2010 - 17:12

SALUT CHER GILBERT....

QUOTE.....GILBERT A ECRIT

Les temoignages de ma famille bien avant 1948 decrivaient les travaux penibles necessaires à la modernisation et au developpement d'un quasi-desert.Malgré les deconvenues et les inegalités les marocains ont prouvé leur perseverance et leurs capacité à devenir des citoyens exemplaires à tout point de vue.

JE NE SAIS PAS DE QUELS TEMOIGNAGES TU PARLES DANS TO MESSAGE....DETAILS STP
SINON JE T'APPORTE UN AUTRE TEMOIGNAGE POINT DE VUE SUPER MAROCAIN



QUOTE
Les réalisateurs Hassan Benjelloun et Mohamed Ismaël
sortent chacun un film sur l'exode des Juifs marocains
dans les années soixante. L'occasion de revenir
sur ce chapitre de l'histoire du Maroc.

Pourquoi les Juifs ont quitté le Maroc

Mohamed Ismaël et Hassan Benjelloun ont eu le courage de traiter de ce sujet sensible et le mérite de dévoiler un chapitre oublié de l'histoire du Maroc.
Jusqu'à aujourd'hui, rares sont les intellectuels marocains musulmans à avoir abordé ce phénomène. Pire encore. Aucun manuel scolaire de l'enseignement public n'évoque cette émigration en masse des Juifs du Maroc. Les jeunes générations ignorent pour la plupart tout de cette vérité. Et pourtant, en 1948, sous le protectorat français, ils étaient 230.000 Juifs marocains, soit la communauté la plus importante d'Afrique du Nord. En 1960, il n'en restait que 164.000 membres. Cinq ans plus tard, ils sont seulement 60.000. Actuellement, la communauté juive installée au Maroc est réduite à quelque 3.000 personnes.

Le retour au calme ne sera que de courte durée. En 1954, sous l'influence des discours enflammés du Raïs égyptien Gamal Abdel Nasser et de la montée en puissance du panarabisme au Maroc relayé par les nationalistes marocains, à leur tête les partisans de l'Istiqlal, des émeutes ont éclaté à nouveau dans diverses villes et régions du pays, entraînant des hostilités envers les Juifs marocains. Ces événements vont favoriser une nouvelle vague migratoire vers Israël, la France et les Amériques.
Après l'indépendance, en 1956, les Juifs occuperont, pour la première fois de l'histoire du Maroc, des postes de responsabilité au sein de la fonction publique, malgré le statut de la dhimma, protection religieuse du Makhzen qui le leur interdisait. Le docteur Léon Benzaquen fut ainsi le ministre de la Santé dans le premier gouvernement du Maroc indépendant.
Cette nouvelle donne n'apaisera pas l'esprit des Juifs. L'adhésion du Maroc à la Ligue arabe, le 1er octobre 1958, et l'interdiction d'entretenir toute relation avec Israël par le gouvernement de Abdellah Ibrahim, Premier ministre à l'époque, accélère le mouvement d'exode judéo-marocain.
«La tenue pour la première fois au Maroc, en septembre 1959, de la réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe et les visites du Roi Hussein de Jordanie et de Fayçal d'Arabie saoudite donnèrent lieu à un déchaînement de la propagande anti-sioniste, qui prit... un ton franchement antisémite, écrit Robert Assaraf. Aucune des options de base du gouvernement de gauche, de son dirigisme économique à son orientation anti-occidentale, en passant par l'arabisation forcenée de l'enseignement, n'était de nature à rassurer la communauté juive sur son avenir et sur la validité du pari qu'elle avait fait sur son intégration dans le Maroc nouveau.»
La crise économique qui sévit dans le secteur de l'artisanat et du commerce, où les Juifs sont les plus nombreux est aussi l'un des autres motifs invoqué pour cet exode. Au début des années soixante, des négociations entre les autorités marocaines et le Mossad, les services secrets israéliens, commencent dans le plus grand secret. Selon Robert Assaraf, la première a lieu en mai 1961 à Genève. Le départ de 50.000 Juifs est programmé pour aider au peuplement de l'Etat hébreu, moyennant quatre conditions: une discrétion absolue, les départs devraient se faire officiellement vers l'Amérique du Nord ou l'Europe, le versement d'un dédommagement de 50 dollars par personne et l'arrêt de toute activité d'émigration clandestine. L'organisation des départs est confiée à des agences juives, agissant sous couvert d'associations de bienfaisance comme Kadima (en avant, en hébreu), à Casablanca. Kadima sillonne les villes et les villages du Royaume pour recruter parmi les habitants des candidats à l'émigration. Les départs se font essentiellement à partir des côtes rifaines. C'est le naufrage du bateau Egoz qui va dévoiler au monde entier ce trafic humain orchestré dans le plus grand mutisme. Cette ancienne vedette de l'armée britannique reconvertie en bateau de contrebande, était sur le point de faire sa treizième traversée clandestine des côtes rifaines vers Gibraltar, avant de s'échouer, le 11 janvier 1961, au large d'Al-Hoceima, entraînant la mort de 42 Juifs, en majorité originaires de Casablanca, dont des agents du Mossad et trois membres de l'équipage espagnol.
Les secours vinrent de toute part de la Méditerranée. Vingt-deux cadavres furent retrouvés, mais on ne récupéra jamais l'épave du bateau ni les corps des vingt passagers restants.
Cet épisode douloureux de l'Histoire des Juifs du Maroc ne semble plus aujourd'hui qu'un vieux souvenir. Le million de Juifs d'origine marocaine, éparpillés entre Israël, Etats-Unis, Canada et France, ne veulent garder du Maroc que l'image d'une terre de tolérance et de paix.
Les commentaires qu'on peut lire sur Dafina.net, un des sites des Juifs du Maroc, sont pour la plupart des témoignages de leur attachement au Roi Mohammed VI, à la famille royale et à leur pays d'origine, où ils n'hésitent pas à revenir à l'occasion des pèlerinages ou pour se recueillir sur les tombes de leurs ancêtres.
Parmi ces Juifs d'origine marocaine, il y en a même qui occupent de hautes fonctions politiques, comme l'actuel ministre de la Défense israélien, Amir Peretz, natif de la ville Boujaâd, qui a fait allégeance au Roi Mohammed VI lors de sa visite au Maroc le 17 février 2006. Arthur, le producteur français de confession juive, par ailleurs animateur de l'émission Les enfants de la télé, diffusée sur TF1, ne rate pas non plus une occasion pour faire la promotion de son pays natal. Sans parler de l'humoriste Gad El Maleh, certifié 100%
marocain.
Espérons que La Lune rouge, de Hassan Benjelloun, dont la sortie est prévue en avril 2007, et Adieu mères, de Mohamed Ismaël, dont le tournage doit commencer incessamment, seront des œuvres pour l'Histoire, contre l'oubli.


J'ESPERE DE TOUT COEUR QUE CE SUJET EST CLOS POINT DE VUE LE POURQUOI .....
JE TE DIRIGE VERS LE SITE DAFINA.NET OU CETTE QUESTION A ETE DEBATUE SUR PLUS DE 8 PAGES ENTRE POSTEURS MUSULMANS CHRETIENS ET JUIFS MAROCAINS

A BIENTOT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juifs Marocains regrettent le Maroc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juifs Marocains regrettent le Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre secteur dans l'enquette du "Roi Prédateur"
» Deux évadés d’une prison italienne arrêtés au Maroc
» MIRAGE (2000, F1, III, etc...)
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: YAHASRA :: YAHASRA NOS PHOTOS, MOTS ET SOUVENIRS DU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Peuples et communautés