HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES ANCIENS DE FEZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LES ANCIENS DE FEZ   Mer 19 Juil 2006 - 15:22

Rappel du premier message :

Musée dar batha :
Ce palais hispano-mauresque de la fin du XIXe siècle abrite d'admirables collections d'art traditionnel de Fès.
Bois sculptés, zelliges, fers forgés ou plâtres sculptés, les matériaux décoratifs appartiennent au domaine de l'art. Broderies, tapis, bijoux et monnaies rivalisent d'intérêt.
Mais le clou du musée se trouve dans la salle des poteries. Les plus belles céramiques marocaines sont dues à l'art fassi. Spécialisés dans cette technique depuis le Xe siècle, ses artisans ont inventé le célèbre " bleu de Fès " obtenu à partir du cobalt. Sur fond d'émail blanc ou réhaussé de couleurs, les motifs floraux stylisés y dessinent des entrelacs aussi savants qu'harmonieux.
A voir absolument : les astrolabes, ces instruments d'astronomie perfectionnés par les savants arabes, aussi mystérieux que des fétiches et aussi beaux que des bijoux .

Musée du borj nord :


Cet ancien fort du XVIe siècle situé près des remparts demeure fidèle à sa tradition militaire puisqu'il a été transformé en Musée des Armes

Constituées principalement de dons royaux, les collections comptent des pièces rarissimes. Les amateurs d'armes apprécieront l'évolution des techniques, les amateurs d'art la splendeur des objets. Vivez l'épopée des armes : toutes figurent ici, depuis la hache préhistorique jusqu'au fusil moderne.
Et toutes les civilisations sont représentées : indienne, européenne ou asiatique. La palme revient au Maroc : poignards incrustés de pierreries ou fusils à crosse damasquinée.
Pièce maîtresse, déjà par sa taille et son poids, un canon de 5 mètres de long et de12 tonnes, utilisé pendant la bataille des Trois Rois.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr

AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Lun 6 Nov 2006 - 0:03

Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Lun 6 Nov 2006 - 0:03

Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Lun 6 Nov 2006 - 0:04

Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Shaul Bensimhon



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Mer 6 Déc 2006 - 10:36

je suis Shaul Bensimhon,originaire de fez, je passe un grand bonjour a tous les marocains de ce site.
Shaul Bensimhon
Revenir en haut Aller en bas
Benizri



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Ven 8 Déc 2006 - 13:39

Cher Shaul,

C'est gentil a vous de nous passer le bonjour.
Je fais respectueusement la meme chose.
Corrigez moi si je me trompes. Vous habitiez a Derb Sabba de Fes.
J'ai suivi toutes vos activites en Israel.
Ce qui m'interesserait c'est de savoir si vous avez conserve quelques souvenirs de votre tendre jeunesse a Fes.
Je ne suis pas tres loin de votre age mais je me souviens bien de vous.
C'est regrettable de ne pas voir les Fassis sur les Forums de juifs Marocains. KELLOUM REJOOU N'SSARA? ha ha ha !
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Touboul



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Mer 2 Mai 2007 - 20:04

Centre religieux , intellectuel et artistique du Maroc, elle est également riche d’une incroyable architecture et fut surnommée dans le passé «l’Athènes de l’Afrique». Elle est couronnée par son histoire prestigieuse, emprunte de l’influence andalouse présente dans la musique, la cuisine et l’art de vivre.

Son nom, signifiant «pioche», illustre la légende selon laquelle on aurait trouvé l’objet à l’emplacement des premières fondations. En 1930, les frères Jean et Jérôme Tharaud, spécialistes du Maroc, écrivaient dans un livre consacré à Fès : «A Fès il n’y a qu’un âge et qu’un style, celui d’hier. C’est le lieu d’un miracle, un lieu où le temps qui passe n’exista pas.» Centre religieux , intellectuel et artistique du Maroc, Fès est dotée d’un incroyable patrimoine architectural.
Capitale religieuse et culturelle du Maroc, elle est couronnée par son histoire prestigieuse, emprunte de l’influence andalouse présente dans la musique, la cuisine et l’art de vivre.
En 1930, les frères Jean et Jérôme Tharaud, spécialistes du Maroc, écrivaient dans un livre consacré à Fès : «A Fès il n’y a qu’un âge et qu’un style, celui d’hier. C’est le lieu d’un miracle, un lieu où le temps qui passe n’exista pas.» Fondée en 789 par Moulay Idriss 1er, Fès est la plus ancienne des villes impériales au Maroc.
Centre religieux , intellectuel et artistique du Maroc, elle est également riche d’une incroyable architecture et fut surnommée «l’Athènes de l’Afrique», lors de sa splendeur. Sa situation dans la plaine du Sais, à mi-chemin entre le nord et le sud du Maroc présente les meilleurs atouts pour la cité idrisside.
Cette plaine a un sol fertile, dont son arrosement est assuré par les montagnes du Moyen-Atlas. Son nom, signifiant «pioche», illustre la légende selon laquelle on aurait trouvé l’objet à l’emplacement des premières fondations. Elle est découpée en 3 parties distinctes : Fès el Bali, Fès el Jedid, la ville nouvelle de 1920, qui marque le contraste avec les deux anciens quartiers, tous deux réunis à l’intérieur de remparts grandioses.

Capitale religieuse et culturelle du Maroc, elle est couronnée par son histoire prestigieuse, emprunte de l’influence andalouse présente dans la musique, la cuisine, l’art de vivre et dans l’architecture ... À la fin du VIIIe siècle, persécuté par les Abbassides de Bagdad, Idriss Ier fondateur de la dynastie des Idrissides se réfugie chez les Berbères du Maroc central.
En 789, il fonde sa capitale sur la rive droite de l’oued Fès, son jeune fils, Idriss II, prenant la succession de son père à l’âge de dix ans, achève les travaux sur la rive gauche. De même, cette ville accueille plusieurs centaines de réfugiés politiques venus d’Andalousie- sud d’Espagne : Cordoue. Ces derniers fondent le quartier des Andalous en 818 dont la mosquée des Andalous et la médersa es-Sahrij. Sept ans plus tard, expulsées de Kairouan (actuelle Tunisie), trois cents familles d’artisans et de commerçants riches, instruits, habitués à la vie urbaine, s’établissent à l’ouest de la rivière dans le quartier dit des Kairouanais, dont on doit l’imposante et splendid mosquée al Qaraouiyyîn, la première université du monde occidental , dont la création est antérieure à celle de la Sorbonne, à Paris.
Mais Fès a des problèmes en raison de l’exode rural de ces dernières années. Face aussi au délabrement de ses vestiges historiques, l’Unesco a lancé un appel pour la sauvegarde de cette vieille cité et les urbanistes hésitent entre une ville vivante ou une ville musée.
Par ailleurs, la ville s’est engagée dans des opérations pour capter davantage de touristes en organisant tous les ans au mois de juin le Festival des musiques sacrées qui regroupe un grand nombre de musiciens du monde entier.

La promenade
Il y a tellement de choses à voir qu’il va falloir faire un choix. A Fès el-Bali, choisir la médersa Bou Inania, la zaouïa de Moulay Driss et la mosquée Qaraouine et des souks tout près de Fès el-Bali. La meilleure façon de contempler la ville, c’est à partir de la terrasse des Mérinides.
Il existe deux points pour voir la médina : la terrasse de l’hôtel des Mérinides et le site des tombeaux Mérinides où la vue est imprenable. Dar Batha, une construction hispano-mauresque et qui possède un des musées populaires les plus intéressants du Royaume.
Autre curiosité le fondouk des peaussiers, la mosquée Echrabliyyîn, le musée Nejjarïn des Arts et Métiers du bois.
Que de sources thermales !
Le visiteur en quête d’exotisme peut trouver à Aïn Chkef le charme de jadis. Cette source tire sa réputation d’une source fraîche jaillissant du plateau de Saïss et entourée d’arbres de différentes essences. Si autrefois, Aïn Chkef fut un oued dans une vallée, cette source est devenue avec le temps un complexe touristique avec des retombées pour la commune d’Aïn Chkef. Le docteur Edmond Secret rapporte dans son livre «Les sept printemps de Fès» que le mérite de la création de la station d’Aïn Ckef revient à Jean Emile Laurent, peintre français résidant à Fès pendant le protectorat français. Autre source thermale à visiter, Sidi Harazem connue du temps du géographe arabe du XVI siècle, Léon l’Africain. Le visiteur peut nager dans une piscine d’eau thermale. De même, il existe une autre source thermale celle de Moulay Yacoub à 15 km de Fès. Cette petite station très visitée pour ses vertus contre les rhumatismes.


Riad SARA - maison d'hôtes Guesthouse à fès
Description: Situé au coeur de l'ancienne Médina de Fès, une des villes les plus fascinantes du monde arabe, le Riad SARA vous accueille dans un cadre authentique et traditionnel de style arabo-andalou.
Revenir en haut Aller en bas
samuel azerraf



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Mer 2 Mai 2007 - 21:24

http://www.youtube.com/watch?v=7VqTPhj6S0o
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:16

Place boujloud
cette belle porte construite au XII ème siècle et restaurée en 1912 est couverte de céramiques bleus et vertes elle porte le nom de la place ou il se trouve , cette place qui a été réaménager s’étend sur un vaste terrain presque plane et irrégulier . bordé de hautes murailles en prisé , percées de plusieurs portes et du prestigieux lycée Moulay IDRISS .Place boujloud revêt une position stratégique , elle représente un lieu de rayonnement culturel et d’animation à caractère populaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:17

Bab El guissa


à proximité du palais jamai , bâtie à l époque zénete par le prince zénete agissa ibn donasse .
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:18

Bab Ftouh


la première porte construite au XI ème siècle par le prince zénete Al Foutouh , SOUS Le règne du sultan Moulay Slimane, elle fut d’abord appelée Al – qibla


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:19

Bab Mahrouk


bab charia ) porte coudée comme le sont toutes les portes qui ont gardées leurs architectures primitive il est construite au début du XIII siècle , son nom est a imputé à un opposant au sultan al nacer ben Youssef al mansour .


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:20

Bab Riafa


porte à deux arcs , restaurée , est percée dans les remparts qui renferment la vieille médina par le sud


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:21

Bab Chorfa


c’est la porte de kasbah nouar ,elle a été nouvellement restaurée .


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:22

Bab Chems


porte à deux arcs , s’ouvre entre jnane – sbil et le collège Moulay Idriss . Il rejoint en ligne droite bab riafa les parois de ses ouvertures souffrent du passage des véhicules .


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:22

Bab lahadid


porte trop étroite située à coté du lycée touria sekkat et en face du lycée oum el banine .C’est un monument incontournable de la ville .


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 13 Mai 2007 - 14:24

Bab jdid


est du XIII ème siècle appeler aussi bab zitoun ibn ateya , situé entre bab lahdid et bab el hamra



Bab El Khokha


cette porte est construite par Idriss II au IX ème siècle sous le nom de bab el kanissa qui a été détruite en 1145 par Abdel Moumen Ibn Ali , elle fut rebâtie en 1204 par El nacer Ibn Mansour et pris le nom de Bab El Khokha , cette porte a disparue vers la moitié du siècle dernier .



Bab Sidi Boujida


au départ elle portée le nom de Bab Abi Soufiane puis elle fut rebaptisée Bab Bani Msafer . Actuellement , bab bani msafer se situe dans le quartier queddane , probablement , à la construction construction du mosquée sidi boujida , la porte fut rebaptisée du même nom .


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Liliane Touboul



Nombre de messages : 23
Age : 69
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Jeu 17 Mai 2007 - 14:50

benizri, la rue pres du cimetiere est la rue:derbe el biro.
Charlotte, Simone (Hatchouel)Benizri habite Ashdod marie a Mimi Benizri..
Revenir en haut Aller en bas
haim cohen



Nombre de messages : 39
Age : 81
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Sam 7 Juil 2007 - 15:20

Soly Anidjar a écrit:


BONJOUR LES FASSIS RACONTEZ NOUS UNE HISTOIRE, DONNEZ NOUS UNE RECETTE







Ma tres Chere Soly , c'est encore moi ce Noudnik de Haim Cohen:

Eh bien voila : Quand j'etais gosse j'habitais chez un de mes oncles a Rabat ( ou je suis ne par hasard ).

Cet oncle s'appelait Slimane Benchetrit ( Originaire de Casa ) il avait un tres grand Ami de Fez : Simon Harroch (zihro lebraha) dont un de ses fils habite Tseelim (Neguev) Ce Monsieur ,un grand ami de la famille venait nous visiter assez souvent et il (quant nous le prions) nous raccontait des histoires reuceuillis dans la Haute Societe Arabe de Fez : Je me souviens encore de ces histoires , en voici un exemple::

Apres la conquete du Maroc par les Francais , a partir de 1907 , le Gouvernement francais de l'epoque invitat quelques Notables de Fez a Paris .
Dans un des plus luxueux Hotels ou ils avaient ete loges , a leur arrivee on leur avait demande sans trop connaitre les coutumes Marocaines , de remplir un formulaire :

L'interprete explique alors a Sidi un Tel ce qu'il faut repondre :

Date d'arrivee ------ nom etc etc

Il arrive alors a la question : Date de depart ??????

L'interprete explique a nouveau !!

ET LE SIDI DE FEZ REPOND : AH AH , KAT FERHOU BEDIAF !!

A Suivre . Haim Cohen

J'avais pense ecrire un receuil de ces histoire ,peut etre un jour !!
Si j'avais eu un Tape recorder a l'epoque rien n'aurait ete perdu !!
YA HASRA !!
Revenir en haut Aller en bas
haim cohen



Nombre de messages : 39
Age : 81
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Sam 7 Juil 2007 - 15:33

haim cohen a écrit:
Soly Anidjar a écrit:


BONJOUR LES FASSIS RACONTEZ NOUS UNE HISTOIRE, DONNEZ NOUS UNE RECETTE







Ma tres Chere Soly , c'est encore moi ce Noudnik de Haim Cohen:

Eh bien voila : Quand j'etais gosse j'habitais chez un de mes oncles a Rabat ( ou je suis ne par hasard ).

Cet oncle s'appelait Slimane Benchetrit ( Originaire de Casa ) il avait un tres grand Ami de Fez : Simon Harroch (zihro lebraha) dont un de ses fils habite Tseelim (Neguev)

Ce Monsieur ,un grand ami de la famille venait nous visiter assez souvent et il (quant nous le priions) nous raccontait des histoires recueuillies dans la Haute Societe Arabe de Fez ou il etait bien introduit:

Je me souviens encore de ces histoires , en voici un exemple::

Apres la conquete du Maroc par les Francais , a partir de 1907 , le Gouvernement francais de l'epoque invitat quelques Notables de Fez a venir visiter Paris .
Dans un des plus luxueux Hotels ou ils avaient ete loges ,
a leur arrivee ,on leur avait demande sans trop connaitre les coutumes Marocaines , de remplir un formulaire :

L'interprete explique alors a Sidi un Tel :

Date d'arrivee ------ nom -----etc etc

Ne a ----

Sidi un Tel de repondre : MA KAT CHOUFCH , DAKEL ZIN

BIEED OU YAIN KEHLA , GHER FASI , FASI EI KADAR Y KOUN!!

Il arrive alors a la question : Date de depart ??????

L'interprete explique a nouveau !!

ET LE SIDI DE FEZ REPOND : AH AH , KAT FERHOU BEDIAF ??

A Suivre . Haim Cohen

J'avais pense ecrire un receuil de ces histoire ,peut etre un jour !!
s i j'avais eu un Tape recorder a l'epoque rien n'aurait ete perdu !!
YA HASRA !!
mazaltov
Revenir en haut Aller en bas
TARZAN



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Sam 7 Juil 2007 - 20:05

DRAPEAU [i]


Bonsoir les amis de Féz,


J'ai très bien apprécier cette rubrique de Féz avec tous ses documentations bien détaillés.

Toujours notre Soly en prime pour son talent innépuisable et de rendre service à ses semblables.

Encore merci Soly.

" T A R Z A N " ./.
Revenir en haut Aller en bas
Liliane Touboul



Nombre de messages : 23
Age : 69
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Lun 28 Jan 2008 - 14:45

bonjour les fassis, de la part de Liliane TEBOUL NEE ELFASSI
la fille de Samuel le chauffeur de taxi, en ville.
bisous et bonne journee a tout les fassis qui me connaissent.
Revenir en haut Aller en bas
laurette
Invité



MessageSujet: les fassis   Ven 17 Oct 2008 - 15:18

c'est vrai que les fassis devraient se manifester
j'espere qu'avec ce nouveau forum on retrouvera
ceux qui ont frequente l'ecole de mr benozillo et les anciens du lycee mixte de fes
bonne fete a tous laurette
Revenir en haut Aller en bas
foued
Invité



MessageSujet: recherche de mes origines   Jeu 23 Avr 2009 - 17:24

Mes respects!

Je suis d'Algérie et je suis a la recherche de mes origines. j'ai su par l'intermédiaire de l'état civil que je suis un descendant de la tribus des BENI-SALAH qui s'est installée vers les Année 1700 ou 1800, cette ne se limite pas a la region ou ses enfants y sont tjrs on m'avait dit qu'elle etait originaire de FES, alors s'il vous plait si vous pouvez m'aider.

voici mon email foued29@hotmail.com

je compte sur vous aidez moi
Revenir en haut Aller en bas
Visiteur
Invité



MessageSujet: A M.Fouad   Ven 24 Avr 2009 - 18:44

Il y a des Ben Salah dans tout le Maghreb. Il y en a au niveau de ma région l'oranie.
Ils se pourrait, qu'il y ait un lien entre ces trois
Ben Salah, reste à enquèter. Avant, le Maghreb, une région sans frontières et on pouvait rester ici et là.
Des Hassar,par exemple, il y en a Tlemcen et au Maroc est-ce la mème famille? Il faudrait se déplacer et demander auprés de l'état civil section, archives.
Des Alioua, ma tribu il en a au Maroc, en Tunisie et en Algérie est-ce aussi la mème famille? On ne le sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 8 Avr 2012 - 9:41

Capital spirituelle du royaume, Fès est la ville où on retrouve presque intact l'héritage juif au Maroc,
le quartier juif "mellah", la synagogue, le cimetière juif, et bien sûr l'artisanat décoratif: orfèverie,
sculture du bois et méteaux précieux qui ont été l'apanage des artisans juifs.Visite de la synagogue Ben Danan,
Situé au coeur du mellah (le quartier juif), la synagogue Ibn Danan est l’une des synagogues la plus ancienne et intacte dans le pays. Elle date du 17e et a enduré au moins deux restaurations majeures, l’une survenant dans les années 1870 et plus tard dans les années 1990, avec une réouverture en 1999.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 21 Oct 2012 - 13:49

Plus ancienne ville impériale du pays, Fès est l'âme du Maroc. Toutes les grandes dynasties ont laissé leur empreinte sur la ville, qui devint vite le centre religieux et culturel du royaume.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 21 Oct 2012 - 13:53



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Dim 21 Oct 2012 - 13:57

Plus ancienne ville impériale du pays, Fès est l'âme du Maroc. Toutes les grandes dynasties ont laissé leur empreinte sur la ville, qui devint vite le centre religieux et culturel du royaume.

Très tôt, elle accueillit des milliers de familles venues de l'Espagne musulmane, suivies par des Arabes du Levant. Malgré l'arrivée de Berbères de l'intérieur du pays, Fès a conservé un caractère arabe. La ville est également un baromètre du sentiment populaire : c'est en ses murs qu'est né le mouvement indépendantiste et le mécontentement social s'y est souvent exprimé. Fès séduit avant tout par sa médina. Nommée Fès el-bali (le vieux Fès), elle est l'une des plus importantes cités médiévales préservées aujourd'hui. Ses ruelles tortueuses et ses échoppes bourdonnent d'une activité qui sollicite tous les sens. Outre les magnifiques portes et remparts qui ceinturent la ville, la médersa Bou Inania (1350) et Fès el-Jdid, qui abrite la communauté juive, ne manquez pas les étonnantes tanneries.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ANCIENS DE FEZ   Aujourd'hui à 13:06

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ANCIENS DE FEZ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: LE MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com