HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Film tournés à Casablanca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:14

Agents secrets est un film français réalisé par Frédéric Schoendoerffer, sorti en 2004.



Agents secrets met en scène de façon réaliste un groupe d'agents de terrain de la DGSE, avant, pendant, et après une mission au Maroc. L'un des agents, Lisa (Monica Bellucci), est piégée par l'agence et se retrouve derrière les barreaux pour servir, au sein de la prison, une mission contre son gré. Échappant au contrôle de l'agence qui tente de le faire taire, l'ami de Lisa, Brisseau (Vincent Cassel), comprend que les deux missions sont liées entre elles pour des raisons politiques et financières.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:16

Les Anges de Satan est un film marocain d'Ahmed Boulane, librement inspiré d'un fait divers qui secoua l'opinion publique marocaine durant plusieurs mois : l'affaire des satanistes rockers marocains.

Casablanca, 2003. Un groupe de jeunes hard-rockers passent leur temps entre musique heavy-metal, drogues et drague. Un jour, ils sont arrêtés par la police. Motif : Satanisme et ébranlement à la foi musulmane

Débute pour eux un cauchemar et un procès kafkaien, où les pièces à conviction sont entre autres un t-shirt "Kiss My Ass", des CD audio de Heavy-Metal et un crâne en plastique.

Le tournage du film fut parsemé d'embûches :

L'équipe fut autorisée à tourner pendant 2 jours à la prison d'Oukacha. Au deuxième jour de tournage, l'autorisation fut annulée, et l'équipe dût tourner les scènes manquantes dans le collège de Moulay Slimane.
La production ne reçut jamais l'autorisation de filmer dans un tribunal ni dans aucun "temple de la justice" (sic), alors que cette même autorisation avait été octroyée à plusieurs films, dont Syriana de Stephen Gaghan, et Kundun de Martin Scorcese. Les scènes du tribunal furent tournées dans une église.
Les Anges de Satan est inspiré d'un fait divers réel qui secoua l'opinion publique marocaine en 2003. 14 musiciens adeptes de hard-rock furent accusés de "satanisme", "actes pouvant ébranler la foi des musulmans","mépris de la religion musulmane", "détention d'objets contraires aux bonnes mœurs", et d'homosexualité, dans un procés abracadabrant, ou la société marocaine conservatrice de l'après Hassan II, a condamné les goûts musicaux des jeunes, alors qu'auparavant, au plus fort des années de plomb, on condamnait les gens pour leurs idées politiques.




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:18

OSS 117 : Le Caire, nid d'espions est un film français réalisé par Michel Hazanavicius, sorti le 19 avril 2006 au cinéma.

C'est une adaptation très libre des deux romans : OSS 117 au Liban et L'arsenal sautera de Jean Bruce[1] et plus largement de toute la série littéraire OSS 117 de la famille Bruce.

En 1955, les choses vont très mal au Caire, dans les années qui suivent le coup d'État du général Nasser. À la suite de la mort de Jack Jefferson, l'agent OSS 283, c'est Hubert Bonisseur de la Bath, l'agent OSS 117, qui est envoyé sur le terrain pour enquêter sur cette disparition mystérieuse et « sécuriser le Proche-Orient ». Sa couverture : diriger la SCEP (Société cairote d'élevage de poulets) où il remplace son ami Jack. La ville grouille d'espions dissimulés derrière diverses sociétés d'élevage d'animaux. De plus, les Égyptiens eux-mêmes sont agités : le roi déchu Farouk veut reconquérir son trône par l'entremise de sa nièce la princesse Al Tarouk, et un groupe de religieux fanatiques nommé les « Aigles de Khéops » s'apprête à déclencher une guerre sainte. Toutes ces affaires semblent enfin catalysées autour de la mystérieuse disparition d'un navire soviétique chargé d'armes, le Kapov.

Le tournage du film a duré 59 jours, dont quatre semaines à Kénitra au Maroc pour les extérieurs en décors naturels. La scène de l'aéroport a été tournée dans le hall de l'Université Paris II Assas, dans le 6e arrondissement à Paris.

Pour retrouver l'aspect d'un film dont « l'histoire se déroulant en 1955 [qui] est racontée en 1962[2] », l'équipe d'Hazanavicius est allée jusqu'à rechercher des vieux projecteurs d'époque pour obtenir un éclairage particulier et travailler avec une pellicule de la même sensibilité (faible, 200 ASA) que celle utilisée alors. Le film utilise aussi beaucoup la focale de 40, comme dans Sueurs froides ou L'homme qui en savait trop, ce qui fait que les champs-contrechamps utilisent « un procédé qu'employait beaucoup Alfred Hitchcock[3] ». Enfin, la mise en scène recourt à des effets d'optiques datés : technique de transparence (le décor défile derrière un véhicule dont le conducteur tourne mécaniquement le volant sur des routes rectilignes), de nuit américaine, etc.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:18

Patton est un film américain réalisé par Franklin J. Schaffner sorti en 1970.

C'est l'histoire d'un grand homme du XXe siècle. En 1943 G.S Patton arrive en Tunisie, nommé par Dwight D. Eisenhower afin de prendre le commandement des troupes américaines après la débâcle de Kasserine face à l'AfricaKorps de Erwin Rommel. Ce film retrace l'épopée d'un général pas comme les autres durant la Seconde Guerre mondiale. Cet homme féru d'histoire et croyant en la réincarnation était selon lui né pour se battre. Craint par les Allemands, adulé de ses troupes, et détesté par ses concurrents (surtout par le maréchal Montgomery), G.S Patton n'avait en fait qu'un véritable adversaire : lui-même.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:25

Soleil est un film franco-germano-italien réalisé par Roger Hanin sorti en 1997.

Un cardiologue, victime d'une attaque cardiaque, revoit défiler sa vie d'enfant.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:26

Spy Game, jeu d'espions, ou Jeux d'espionnage, est un film américain réalisé par Tony Scott en 2001.



Un espion de la CIA s'apprêtant à prendre sa retraite, apprend que l'agent qu'il a formé a été capturé en Chine et qu'il sera exécuté dans 24 heures.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40905
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   Sam 10 Avr 2010 - 20:28

Syriana est un film géopolitique américain réalisé par Stephen Gaghan, sorti en 2005.

À la manière du scénario du film Traffic, Syriana est constituée de plusieurs histoires indépendantes afin de décrire une épidémie globale. Syriana se concentre précisément sur l'influence de l'industrie pétrolière, à travers les destins croisés d'un agent de la CIA (George Clooney), un expert en ressources énergétiques (Matt Damon), un mandataire (Jeffrey Wright), et un jeune ouvrier pakistanais sans emploi (Mazhar Munir) dans un émirat du Golfe Persique.

Le scénario de Stephen Gaghan est librement adapté des mémoires de Robert Baer, La Chute de la CIA (See No Evil). George Clooney est l'un des producteurs exécutifs du film.



Le géant de l'énergie Connex gère et contrôle d'importants gisements de pétrole dans un pays dirigé par la famille al-Subaai. Cependant, le ministre des affaires étrangères, fils de l'émir au pouvoir, le prince Nasir (Alexander Siddig), passe un accord autorisant une compagnie chinoise à effectuer des forages dans son pays. Ces autorisations remettent en cause les intérêts de l'industrie pétrolière américaine et du gouvernement américain. Dans le même temps, une petite compagnie pétrolière du nom de Killen parvient à obtenir l'exclusivité des droits de forage au Kazakhstan. Connex, qui a perdu ses marchés, a besoin des gisements du pétrole kazakh. Connex fusionne avec Killen pour compenser les pertes, et devient ainsi le cinquième groupe pétrolier mondial. Cependant, des enquêteurs anti-trust du ministère de la justice américain soupçonnent cette fusion d'être entachée de corruption. Le cabinet juridique de Washington dirigé par Dean Whiting (Christopher Plummer) est chargé d'éclaircir l'affaire, et l'enquête est confiée à Bennett Holiday (Jeffrey Wright).




Le tournage a débuté le 2 août 2004 et s'est déroulé à Annapolis, Baltimore, Washington et White Marsh aux États-Unis, Casablanca au Maroc, Dubaï aux Émirats arabes unis, en Égypte et à Genève en Suisse.
L'actrice Greta Scacchi avait interprété le rôle de la femme de Bob Barnes (George Clooney) et de la mère de Robby Barnes (Max Minghella), mais il fut coupé au montage.
Robert Baer, l'auteur de La Chute de la CIA, sur lequel est basé le film, fait une petite apparition en tant qu'agent de la sécurité de la CIA.
L'actrice Michelle Monaghan s'était initialement vu proposer un rôle important, mais lors de projections test, le public trouva le film trop long. Comme son rôle concernait une intrigue parallèle, les scènes en question furent supprimées du scénario.
George Clooney a été grièvement blessé à la colonne vertébrale lors du tournage de la scène de torture. L'acteur avait dû prendre plus de 15 kg en un mois afin d'interpréter ce rôle. Sa blessure lui occasionna d'immenses maux de tête et des pertes de mémoire. Il a dû interrompre la promotion d'Ocean's Twelve. Il a pu malgré tout participer à l'avant-première de celui-ci à Los Angeles même s'il se déplaçait alors avec beaucoup de difficultés. Après la soirée, il fut hospitalisé et opéré en urgence une première fois, puis une seconde le jour de Noël. Clooney déclara plus tard que ce gain de poids fut « une belle bêtise » (en anglais : « pretty stupid »). Même s'il avoue aller de mieux en mieux, il doit malgré tout porter régulièrement un corset. Julia Roberts l'interviewa en février 2007 pour les besoins d'une émission spéciale Oscars d'Oprah Winfrey. Il lui avoua que les deux dernières années avaient été particulièrement longues du point de vue de sa santé et qu'il a eu l'impression de vieillir de 10 ans d'un seul coup. Il a également avoué qu'il ne reprendrait plus autant de poids en si peu de temps pour les besoins d'un rôle.
Harrison Ford était initialement pressenti pour jouer le rôle de Bob Barnes (joué par George Clooney), mais il refusa le rôle, acte qu'il regrettera plus tard (dans une interview donnée au magazine Empire Magazine, numéro de mars 2006). À noter qu'Harrison Ford avait déjà refusé le rôle finalement tenu par Michael Douglas dans Traffic, précédent film écrit par Stephen Gaghan.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Film tournés à Casablanca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Film tournés à Casablanca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Regrets : un film tourné dans l'Indre
» Sées. Les Musilumières (61).
» Le Pollet... ca tourne.
» film allemand sur la deuxième guerre mondiale
» Le Havre - Film le cerveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: VOYAGE A TRAVERS LES RUES DE CASABLANCA-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit