HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 contes poesies histoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Florence Amiel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: contes poesies histoires   Mer 7 Avr 2010 - 16:03

L'harmonie la plus douce
est le son de la voix
de celle que l'on aime.


- Jean de la Bruyère -
Le coffre des poesie est inepuisable!Alors servez vous et faites nous partager!!
Revenir en haut Aller en bas
Florence Amiel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: contes poesies histoires   Mer 7 Avr 2010 - 16:04



Deux anges s'arrêtent pour passer la nuit dans la maison
d'une famille aisée. La famille était méchante et refusa
que les anges demeurent dans la chambre d'amis de
la maison.
A la place, ils laissèrent les anges dormir dans une petite
pièce située dans le sous-sol froid.
Durant le temps qu'ils faisaient leur lit sur le sol dur, le
plus âgé des anges aperçut un trou dans le mur et le
répara. Quand le plus jeune des anges demanda

Pourquoi ?

Le plus âgé des anges répliqua :

Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent.



La nuit suivante, les deux anges arrivèrent pour se
reposer dans une maison où les gens étaient vraiment
très pauvres, mais où le fermier et sa femme étaient
très hospitaliers. Après avoir partagé le peu de nourriture
qu'ils avaient, le couple laissa les anges dormir dans
leur lit pour qu'ils aient une bonne nuit de sommeil.

Lorsque le soleil se leva le lendemain matin, les anges
trouvèrent le fermier et sa femme en larmes Leur unique
vache de laquelle le lait était une bénédiction, gisait
morte sur le sol.
Le plus jeune des anges était furieux et demanda au
plus âgé des anges comment il avait pu laisser faire cela ?

La première famille avait tout et tu l'as aidée en réparant
un trou dans leur mur au sous-sol accusa l'ange.
La deuxième famille avait peu, mais était disposée à
tout partager, et tu as laissé sa vache mourir.

Les choses ne sont pas toujours comme elles paraissent,
répliqua le plus âgé des anges.

Quand nous sommes restés dans le sous-sol de la
maison de la première famille, je me suis aperçu qu'il
y avait de l'or dans le trou du mur.
Le propriétaire était tellement rempli de haine et qu'il
ne voulait pas partager sa fortune, j'ai bouché ce trou
afin qu'il ne retrouve plus cet or.
Et, la nuit dernière, lorsque nous étions endormis dans
la chambre du fermier, l'ange de la mort venait chercher
la femme du fermier. J'ai négocié avec lui et je lui ai
donné l'unique vache du fermier à la place.




MORALITE (de l'internaute)

Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent.
Quelque fois, c'est exactement ce qui arrive lorsque les
choses ne tournent pas de la façon dont on voudrait
qu'elles tournent.
Si vous avez la *foi, vous n'avez qu'à croire que chaque
mauvaise tournure des choses est à votre avantage.
Il se peut que vous ne vous en rendiez pas compte au
début, jusqu'au jour où vous vous apercevrez qu'elles
étaient effectivement à votre avantage.
Une personne arrive dans ta vie, et rapidement elle
s'en va. Une autre personne devient ton amie en te
laissant de belles empreintes sur ton coeur et tu n'es
plus jamais le même ou la même, car tu t'es fait un
nouvel ami ou une nouvelle amie !


Revenir en haut Aller en bas
Florence Amiel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: contes poesies histoires   Mer 7 Avr 2010 - 16:05

Hier est de l'histoire ancienne
Demain est un mystère
Aujourd'hui est un cadeau et c'est pourquoi on l'appelle

LE PRESENT
Revenir en haut Aller en bas
Florence Amiel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: contes poesies histoires   Mer 7 Avr 2010 - 16:07

Il était une fois dans une région du haut Atlas, un vieux sultan. Exigeant mais très honnête ; il était père d'une jeune fille, la
princesse Tinarouz. Très curieuse de tout, elle avait les yeux
noirs comme la nuit, de long cheveux et un voile qui recouvrait
son visage.

Celle-ci désirait se marier le premier jour du printemps et
voulait comme cadeau le coffre en argent qui se trouvait au
grenier et qui appartenait à son arrière grand-mère. Il ne
restait que cinq jours avant l'arrivée du printemps et le roi
n'ayant pas trouvé de jeune prince.
Le jour arrivé, très triste et ennuyé, le sultan alla voir sa
fille pour lui dire que se marier précisément ce jour-là
était impossible. La princesse en fût très triste et alla
dans sa chambre.
Myriam, sa servante lui demanda ce qui n'allait pas et la
princesse lui répondit que son père avait dit qu'elle ne
pouvait pas se marier le premier jour du printemps.
Myriam, qui était un peu sorcière lui donna une pierre
et lui dit :
Frotte cette pierre sur ton coeur et en même temps fais
un voeu et il se réalisera le jour que tu désires.
Et elle fit ce que la servante lui avait demandé. Tinarouz
demanda bien sûr de se marier avec un prince le jour de
son anniversaire.
Quand le grand jour fût arrivé, le sultan fit descendre le
grand coffre en argent jusqu'à la salle du trône et ordonna
de le déposer devant sa fille.

Et quand Tinarouz l'ouvrit, elle poussa un cri. Car devinez
ce qu'il y avait à l'intérieur ?
Dans le coffre, se trouvait un jeune homme aux yeux bleus
comme la couleur de la rivière près de la Kasbah.
Le jouvenceau avait les cheveux bruns et un chapeau
sur la tête.
Qui êtes-vous ? demanda la princesse.
Je ne peux pas vous le dire, mais je suis venu demander votre
main si votre père est d'accord.
Certes le prince était beau mais le sultan et la princesse se
demandaient s'il était bon et courageux. Aussi le sultan
dit-il au prince que pour obtenir la main de sa fille, il fallait
combattre le "Ghoul à sept têtes" qui régnait dans la forêt
près de la rivière qui coulait près de la Kasbah.
Le lendemain matin, le jeune homme, armé d'une épée, alla
à cheval jusqu'à la forêt où se trouve le Ghoul à sept têtes.

Une fois arrivé à la forêt et au bout de quelques instants, le
jeune homme sentit la terre trembler en dessous de lui et
vit les arbre bouger. Soudain, apparût, tâchetée de rouge
entre les arbres, une grosse créature à sept têtes vertes.
Le Ghoul commença à jeter des flammes qui entourèrent
le jeune prince qui s'alarma :
Mon Dieu ! que vais-je faire entre ces flammes ?
Mais au moment où il allait se faire brûler, une chose
surprenante arriva : la rivière sortit de son lit et se dispersa
dans la forêt qui fût inondée. Le jeune homme profita de cet
effet de surprise pour couper les sept têtes du Ghoul d'un
seul coup, puis il les emporta dans un grand sac et retourna
au village sur son cheval blanc. Une fois arrivé au village, il
déposa le sac devant le sultan et sa fille.

As-tu tué le Ghoul ? demanda le roi.
Oui ! répondit le jeune homme et il ouvrit le sac.
Donc ! je t'accorde la main de ma fille reprit le sultan.
Et c'est ainsi que la princesse put épouser le prince.
Ils vécurent quelques temps heureux, mais un jour qu'ils
mangeaient au bord d'une rivière bleu turquoise, Tinarouz
demanda au prince d'où il venait et comment il s'appelait.
Si je te le dis, il nous arrivera un malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: contes poesies histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
contes poesies histoires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Octave Maillot "Contes Normands".
» histoires et textes pour grandir...
» COMMANDER LA BD des CONTES NORMANDS
» Contes normands en BD
» Les contes d'un moine normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: YAHASRA :: HISTOIRES ET PROVERBES, EN FRANCAIS, JUDEO-ARABE ET ARABE DIALECTAL-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit