HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 16 Juil 2006 - 15:39

Liste de Marocains célèbres:
Dans le domaine du cinéma
Écrivains
chanteurs
Musique
Acteurs/Comédiens
presidents de communaute
deputes
docteurs
crateurs
professeurs.....................





Dernière édition par le Jeu 20 Juil 2006 - 8:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 16 Juil 2006 - 15:41





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 19 Juil 2006 - 20:10

voici mon grand-ami Shaul Bensimhon, a gauche, il est le president de la communaute nord-africaine mondiale, hier je l'ai photographie regardez cet ami il ne l'a pas vu depuis 1959..................





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Arthur, Jacques Essebag   Jeu 20 Juil 2006 - 10:28

Arthur, Jacques Essebag de son vrai nom, est né le 10 mars 1966 à Casablanca, au Maroc.
Il arrive en France des 1967.
Ses parents s'installent en region parisienne.

Grand manitou du paysage audiovisuel francais le tres populaire producteur-animateur.
Apres une enfance heureuse et sans histoires Arthur passe un bac B et debute des etudes de droit, qu'il ne finira jamais, tout en se lançant dans la radio. Le directeur de RFM l'embauche en 1987. Il devient ensuite animateur sur Kiss FM en 1988 et sur Skyrock en 1989. En 1991, il se fait remarquer sur Fun Radio où il s'autoproclame "l'animateur le plus con de la bande FM". Il arrive sur TF1 avec L'émission impossible et sur Europe 1 en septembre 1992. Son séjour sur la première chaîne est de courte durée. En 1993, il publie un livre chez Michel Lafon, mais c'est un flop.

Il revient à la télévision et débarque sur France 2 le 17 septembre 1994 avec une émission qui existe toujours aujourd'hui, mais a changé de chaîne : Les Enfants de la Télé. Arthur crée également La fureur du samedi soir, une émission sur le principe du karaoké.

L'animateur fait son retour sur TF1 en septembre 1996 et présente les mêmes émissions qu'il présentait déjà sur France 2. Il devient producteur et crée sa maison de production : Case Productions avec son complice Stéphane Courbit. Après plusieurs autres changements, l'animateur vedette de TF1 se retrouve de nouveau sur Fun Radio à la rentrée 2000. A la télévision, il présente toujours Les enfants de la télé, mais également Rêve d'un jour, un programme qui se donne pour mission de réaliser les rêves des téléspectateurs et Rêve d'un soir qui fait chanter des candidats.
Il précise qu'il continuera à présenter A prendre ou à laisser sur TF1, qu'il ne reprendra la radio qu'en janvier 2007, mais qu'il prépare déjà un nouveau spectacle pour dans deux ans, après celui-ci qui s'intitule Arthur en vrai.
En 2004 , il se marie avec la jolie blonde Estelle Lefebure, l'ex-epouse de David Hallyday.






http://funsoph.europe2blog.fr/leroidelaradio/arthur_petit/index.html


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Jeu 20 Juil 2006 - 11:02

Gad Elmaleh affirme dès son plus jeune âge sa volonté de réussir une carrière artistique.
A 16 ans, Gad Elmaleh quitte son Maroc natal et sa petite famille pour Montréal. Il débute dans divers domaines : radio, télévision, cabarets. En 1992, il arrive à Paris, après un passage au cours Florent, et fait ses premiers pas sur scène dans ’Les Libertins’ en tant que figurant. Quelques années plus tard a lieu son premier spectacle ’Décalages’ à Montréal, qu’il joue ensuite au Maroc puis à Paris. Il apparaît alors au cinéma notamment dans ’Salut cousin’, ’Vive la république’, ’L’homme est une femme comme les autres’. Il revient sur les planches dans ’Tout contre’ en 1999, et poursuit avec son nouveau spectacle ’La Vie normale’ qui récolte le succès qu’il se doit. Pour ce qui est de sa carrière cinématographique ’La vérité si je mens 2’ et ’Chouchou’ ne sont pas pour déplaire au public.
On l’aura compris : le style Gad, c’est l’humour compatissant, le croquis des petites gens, des décalés, mais sans misérabilisme. « Je peux pousser la caricature jusqu’au ridicule, mais mes personnages restent toujours humains. La seule moquerie que je m’accorde, c’est l’autodérision. »

Mais le meilleur moment de ses spectacles est incontestablement celui-là : quand il s’expose en défiant la page blanche, se jette délibérément dans le vide de l’improvisation. Au public de décider alors le numéro à réaliser au pied levé. Qu’on lui propose de jouer une rencontre insolite entre des martiens tirant un chameau et un nain germanophone, il en fera un sketch hilarant, où l’humour est vivant, jaillissant, sorti tout chaud de l’esprit du comédien.

Le rire, un risque que ce jeune papa, compagnon à la vie de l’actrice Anne Brochet, prend comme une devise quotidienne et dont il fait une leçon de vie : « La comédie, c’est une arme magnifique et je m’en sers. Mais le rire pour le rire ne m’intéresse pas. »

http://www.biosstars.com/g/gadelmaleh.htm


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Ven 21 Juil 2006 - 16:50

SAMY EL MAGHRIBI,CANADA
GAD ELMALEH,CANADA
ALBERT SUISSA,ASQUELON
JO AMAR,RAMLE
SHAOUL BENSIMHON,ASHDOD
VICTOR DELOYA,FLORIDE
ARRIK DELOUYA,PARIS
DAVID BENSOUSSAN,CANADA
MAURICE KAKON,PARIS
ZOHRA EL FASSIA,DECEDEE
DAVID LEVY,ISRAEL
IZZA GENINI,PARIS
MEIR KNAFO,NATHANIA
ARIE AZOULAY,ASHDOD-JERUSALEM
SHLOMO BAR,ISRAEL
POL KAKON PARIS
MICK KAROUCHI ASHDOD
HAIM REBIBO ASHDOD
HAIM OULIEL SDEROT
AVI TOLEDANO GAN YAVNE
AVNER DAN ASHQUELON
YHYEL LASRY ASHDOD
HAIM ZRIEN ASHDOD
RAIMONDE ABECASSIS ASHDOD
YAEL ABECASSIS (SA FILLE ) TEL-AVIV
HAIM ZNATI ASHDOD


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: VOICI QUELQUES MAROCAINS TRES CELEBRES EN ISRAEL   Ven 21 Juil 2006 - 17:04

VOICI QUELQUES MAROCAINS TRES CELEBRES EN ISRAEL

DE GAUCHE A DROITE MEIR SUISSA LE GRAND COMIQUE ET ACTEUR
SON EX- BELLE MERE YAFFA YARKONI
ALBERT ILLOUZ LE COUSIN A MARCELLE ET AMI DE NOTRE FAMILLE
SAM BENCHETRIT








Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: CORCOS LE CELEBRE MOHEL DE CASABLANCA   Ven 21 Juil 2006 - 17:10

CORCOS LE CELEBRE MOHEL DE CASABLANCA
JE SUIS EN CONTACT AVEC SA FILLE CHELLY QUI HABITE PARIS





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: ALBERT ILLOUZ ET MOI   Ven 21 Juil 2006 - 17:16

ALBERT ILLOUZ LE COUSIN A MARCELLE ILLOUZ IL EST UN ACTEUR DE CINEMA TRES CELEBRE EN ISRAEL
ICI NOUS SOMMES CHEZ SA MAMAN A ASHDOD




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: PHOTO DAVID BENAMI   Ven 21 Juil 2006 - 17:20

ZOHRA HABITAIT JUSTE EN FACE DE L'IMMEUBLE DE MA COUSINE ET LORSQUE J'ETAIS TRES JEUNE JE DEVAIS AVOIR 10 ANS J'ENTENDAIT ZOHRA CHANTER PAR LA FENETRE ELLE AVAIT UNE VOIX UNIQUE,SI QUELQU'UN A SA BIOGRAPHIE JE VOUS PRIE DE NOUS L'ECRIRE.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: BENY ELBAZ ET MOI   Ven 21 Juil 2006 - 17:30

CE CHANTEUR EST UN AMI A MOI IL EST LE NEUVEU DE MA BELLE SOEUR J'AI ETE A SA BAR-MITSVA AVEC MA SOEUR MICHELLE,
NOUS ETIONS TRES AMIS AVANT QU'IL PRENNE LA ROUTE DE LA TECHOUVA,AUJOURD'HUI IL EST TRES TRES RELIGIEUX
MAIS IL CONTINU A CHANTER,J'AI TOUS SES DISQUES IL EST DEVENU CELEBRE AVEC LA CHANSON "ani khozer a baita"ECOUTEZ-LA



ET OUI C'EST MOI SOLY AVEC 25 ANS EN MOINS ET 15 KILO EN MOINS ET EN BRUNE YAHASRAAAAAAAAAAA:majorette:



LE VOICI AUJOURD'HUI JE VAIS TOUJOURS L'ECOUTER CHANTER,IL DONNE DES DISCOURS ET DES CHIOURE TORAH A ASHDOD




JE SUIS UNE FAN DE CE GRAND CHANTEUR A LA VOIX SI CLAIRE,ET SI BELLE

FAITES CLIC SUR UNE DES POCHETTE DE DISQUE ET VOUS ECOUTEREZ LES CHANSONS DE NOTRE CHER BENNY QUE J'ADORE


http://fr.search.yahoo.com/search/images?fr=FP-tab-img-t&ei=ISO-8859-1&p=ELBAZ+BENNY

http://es.israel-music.com/benny_elbaz/the_collection-part_1/


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: SAM BENCHETRIT   Sam 22 Juil 2006 - 20:36


SAM BENCHETRIT


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: EMILE ZRIEN   Sam 22 Juil 2006 - 22:55




EMILE ZRIEN




Dernière édition par le Sam 22 Juil 2006 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Sam 22 Juil 2006 - 23:02



SAMI ELMAGHRIBI A CASABLANCA AVEC LA FAMILLE OHAYON


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: RAFI ALOUL,AVEC HAIM REBIBO ET JACQUI BENZAQUEN D'ASHDOD   Sam 22 Juil 2006 - 23:23

RAFI ALOUL,AVEC HAIM REBIBO ET JACQUI BENZAQUEN D'ASHDOD


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 23 Juil 2006 - 10:20


JE TIENS LA PHOTO DU DOCTEUR BENZAQUEN AVEC LE ROI HASSAN II
LE DOCTEUR BENZAQUEN QUI ETAIT AUSSI MINISTRE DES PTT AU MAROC, M'A SAUVE LA VIE A CASA EN 1954.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: VICTOR DELOYA   Dim 23 Juil 2006 - 16:07

Victor Deloya a eu une vie assez active presque un demi siècle de longs voyages à travers le monde couvrant la période allant jusqu'à 1982 mais il faut y aller au delà.
Donc assez pour se sentir comme quelqu'un qui est en plein emploi malgré sa retraite depuis 1997, comme ancien Président et un des fondateurs de la Communauté Juive Marocaine de New York, ainsi qu'ex-membre du Présidium de l'ASF (Fédération. Americaine.Sepharade) il a écrit quelque chose touchant la Communauté Juive Marocaine (le MJO) une Organisation qui lui tenait beaucoup a coeur, établie depuis 1970 et qui le liait quand même a Israël,
Shaul Bensimhon était peut être l'instigateur quant à sa fondation, mais il a passe beaucoups d'années depuis, négligeant tout ce qui lui était proche, pour consacrer la plus grande partie de son temps a ses activités. Victor me tient au courant plus ou moins de tous ses déplacements et activités.
Victor m'appelle ma chère admiratrice, ma chère petite soeur à travers ces lignes je veux lui dire que c'est moi, qui l'admire à lui et a son épouse Anne-Marie pour leur travail de fourmi, a Oslo.
Victor et Anne-Marie,je vous envoie tous mes respects:


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mar 1 Aoû 2006 - 11:58


André Azoulay a été élu ambassadeur de bonne volonté par la Principauté de Monaco. C'est le Monaco Ambassadors Club qui lui a accordé ce titre et le diplôme qui va avec. L’objectif du Monaco Ambassadors Club, créé en 1973 et présidé par le Prince Albert II, est de confier de façon permanente à une personnalité une mission de bons offices auprès de la communauté internationale. Azoulay, par ailleurs, semble avoir marqué beaucoup de points sur le plan intérieur, (re)devenant de plus en plus présent tant auprès du Palais que de certains membres de la communauté juive.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Michelle Anidjar
Medaille d'Or


Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 6 Aoû 2006 - 22:03

le docteur en pharmacie
Amsellem Armand. President de la Federation Sepharade de France, cousin a ma maman
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or


Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 6 Aoû 2006 - 22:05

Ecrivains:
Darmon Paula. France. Ecrivain dont: Baisse les Yeux Sarah.

El Maleh Edmond Amram. France. Ecrivain dont: Allen ou la Nuit de recit, Jean Genet.

Pol Serge Kakon : La Porte du Lion, Kahéna la Magnifique, et Rica la Vida

Bob Ore Abitbol - Ecrivain - Los Angeles

David Bensoussan

Arrik delouya

Asher knafo

Shaul Bensimhon

Michel Knafo

David Elmoznino

David Ohayon


Dernière édition par le Dim 6 Aoû 2006 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or


Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 6 Aoû 2006 - 22:07

Moyal Elie (le frere a notre Asher Moyal le mari a Bella Moyal): Projets d'architecture realises a Casablanca, Marrakesh et decoration du batiment du Rassemblement Mondial du Judaisme Marocain.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or


Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 6 Aoû 2006 - 22:13

Industriels

Abehsera charles. Proprietaire de la marque de pret-a-porter Morgan.France.

Marciano Paul. U.S.A. Fondateur de compagnie de jeans Guess.

Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Michelle Anidjar
Medaille d'Or


Nombre de messages : 2519
Age : 60
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 6 Aoû 2006 - 23:28

Yaël Abecassis
FILLE DE MON QUARTIER GIMEL A ASHDOD FILLE DE LA CELEBRE CHANTEUSE RAIMONDE

Révélée dans le film "Kadosh" d'Amos Guitaï, Yaël Abecasis nous apparait dans ce dernier film, "Life is life" présenté au Festival du Cinéma israèlien dans un tout autre registre, cette fois une femme qui aime impudiquement son amant et en même son mari, et qui cherche un équilibre impossible.

Sa quête d'elle-même la mènera à comprendre que donner de l'amour est bien plus important que d'en recevoir et qu'on ne peut en recevoir si on ne sait se donner complétement.

Un film intimiste, cru dans ses dialogues dans ses prise de vue, les acteurs sont désabillés au travers de leurs émotions, de leurs rêves, de leurs mensonges.

La crainte de la solitude semble être le ciment des différents protagonistes, Moshe Mizhrari , l'amant, est touchant, pudique dans son rôle d'écrivain en manque d'inspiration, de puissance.

Confrontés à différentes situations hubuesques, la lucidité et la réalité de la vie, vont les aider à retrouver leur véritable place,là où ils sont finalement le plus heureux .

Yael nous a accordé une interview avant la projection de ce film

Elle nous parle avec passion de la réalisatrice de ce petit chef d'oeuvre intimiste, nous parle d'elle,comment elle tente de se définir à travers ses choix et ses rôles.
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 983
Age : 60
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 30 Aoû 2006 - 6:16

Né à Rabat dans les années 30, Marcel Toussaint connaît actuellement un succès enthousiaste aux États-Unis avec deux de ses chansons 'Elle se Souvient' et 'La Poule de Pigalle', textes musicaux qu'Édith Piaf aurait aimé chanter. LVM présente la biographie de l'auteur à la liste exhaustive de réussites dans le show bizz mais également quelques poèmes dont Rabat Ville de Rêve et Casablanca Qui est si Belle
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 983
Age : 60
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 30 Aoû 2006 - 6:29

Frankie Jourdan
Tito Topin les films Navarro
Frida Boccara chanteuse
Guy Forget tenis
Marcel Cerdan champion de box
Charly Kalifa champion de catch il habite Ashdod aujourd'hui
Gad Elmaleh acteur comique
Richard Virenque
Alain Souchon acteur chanteur
Bernard Montiel animateur tele
Jean Reno acteur
Nathalie Delon actrice
Larby Ben Barek foot
Raymonde la chanteuse vit a Ashdod
Haim Zrien le chanteur vit a Ashdod
Felix Abenhaim chanteur vit a Ramat-Gan
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 30 Aoû 2006 - 19:02




Le Fils de Mogador de David Bensoussan
Alain revit ce que sa mémoire a pu retenir de Mogador. Des événements et des impressions ressortent tels des affluents qui viennent alimenter aujourd'hui encore la personne qu'Alain est devenue. Ils sont le reflet d'un monde disparu à tout jamais et qui renaît de ses cendres dispersées aux quatre coins du monde.

Le flot des souvenirs fend l'écume des vagues aux puissants grondements qui viennent se fracasser sur les murailles de la ville dans un ressac perpétuel, avant de se retirer en chuintant sur le sable des plages ensoleillées de l'enfance.
----
Né à Mogador au Maroc, David Bensoussan est l'auteur de nombreux volumes didactiques en électronique, d'un commentaire de la Bible : La Bible prise au berceau, et de nombreux récits pour enfants. L'ouvrage de souvenirs Le fils de Mogador, le roman historique Sur les rives de Mogador et le volume d'enluminures Mariage à Mogador (en collaboration avec Asher Knafo) font revivre le glorieux passé de la ville.

Asher Knafo
Quand les juifs quittèrent définitivement Mogador après y avoir connu pendant trois siècles des hauts et des bas, ce fut comme si, encore une fois, ils partaient en exil. Mais à l’encontre de l’autre exil, le grand exil d’Israël, celui là n’avait rien de mortifiant ou de tragique. Au contraire, c’était un exil où on se plaisait, je dirais même un exil où l'on se vautrait avec délice.

Le Mogadorien se bâtit un petit monde, un îlot de tranquillité qui le distrait des ennuis de la vie courante. Il entoure cet îlot d’une mer bleue lénifiante, c’est la mer de ses souvenirs, et quand il a un moment libre, il se hisse sur le plongeoir (le fameux plongeoir de Taghart – plage de Mogador) pique une tête dans l’océan qui le reçoit à bras ouverts et qui l’aide à se retrouver dans le labyrinthe de ses souvenirs.

Quand nous étions jeunes à Mogador, nous entendions souvent ces propos décrétés avec véhémence : « A’mitlo sheur! » « Tkhél féh sé Dzen ». Le premier se disait quand, par exemple, un mari quittait sa femme pour se prélasser dans les bras d’une autre et refusait obstinément d’écouter les suppliques de ses amis qui lui enjoignaient de regagner son foyer. Le deuxième se disait pour le même genre de cas par ceux qui ne croyaient pas aux sortilèges mais affirmaient avec passion qu’il existait en dessous de nous un autre monde, le monde des Zneun c’est-à-dire des djinns qui n’attendaient que l’occasion de venir la nuit nous pincer (Ça, c'était dans le moindre des cas) ou d’investir notre personne pour agir en notre lieu et place (Ça, c’était nettement plus grave!)

Quel Sheur, quel djinn est entré dans le corps des Mogadoriens pour qu’ils refusent si obstinément de délaisser les chimères de leurs souvenirs mogadoriens et reviennent à la réalité? Ne serait-ce pas par le fait de quelque élixir que nos mères nous ont mis dans notre soupe en nous enjoignant vivement : « Kel soppa » - mange ta soupe?

Quel est cet engouement qui saisit un Marcel Krespil, professeur éminent d’université en Amérique et le pousse à paraphraser « Hiroshima mon amour » en donnant à son livre le titre « Mogador mon amour »? Ou qui entraîne un Ami Bouganim à aller « Entre vents et marées » pour nous faire rencontrer les fous et les mendiants de son enfance en nous contant ses « Récits du mellah »? Ou qui pousse un Pol-Serge Kakon, chanteur et troubadour, à délaisser sa chère chanson française pour nous faire passer sous « Bab Sba’a » - « La Porte du lion » afin de nous faire connaître les dédales de Mogador à la poursuite de l’impénétrable « Rica la vida? » et, enfin, qui oblige un Isaac D. Knafo à se confiner dans son Kibbouts pendant vingt ans pour ériger à sa ville natale un « Mémorial de Mogador ? »

David Bensoussan, auteur de cet excellent livre sur Mogador, n’avait que dix ans en la quittant. Trop jeune - dira-t-on – pour avoir des souvenirs de sa ville ou pour le moins, des souvenirs précis. Et, voulez vous que je vous le dise? En effet, il n’en a pas! Il ne se souvient presque de rien! Mais quand il prend sa plume en main les voilà (les souvenirs) qui rappliquent! Ils se précipitent, se mettent à la queue derrière sa plume en clamant : Moi aussi! Moi aussi je suis là! Et alors, ils apparaissent tous avec une précision hallucinante. Demandez-lui (à Bensoussan) de parler l’arabe de son enfance, il le fera peut-être, mais d’une manière gauche et hésitante, et pourtant quand il écrit un de ses contes (j’ai failli dire « drôlatiques ») en judéo-arabe il retrouve un langage enrichi de dictons et d’expressions mogadoriennes qu’on croyait à tout jamais perdus.

Le Fils de Mogador qui n’est autre que l’auteur, vous prend par la main (des fois à la gorge) pour vous emmener dans une promenade virtuelle mais fascinante à travers ce Mogador qui, cinquante ans après, hante toujours ses ressortissants. Vous voilà dans le Souk Jdid, buvant avidement les paroles des anciens et prenant parti pour telle ou telle position sur l’étymologie d’un mot dont on n’avait plus depuis longtemps souvenir ou bien, subitement devenus enfants, vous écoutez, sagement assis sur les bancs du Talmud Thora, les cours donnés par Rabbi Ms’eud Elkabas ou par Rabbi Yitshaq Haroche. Vous visitez tour à tour le Fort portugais, les remparts de la Scala, la Place Publique, la Attara, vous passez par la rue du Consul Koury et vous vous recueillez avec le souvenir de Rbi Ms’eud Tamsot. Et, si vous êtes fatigués, asseyez-vous gentiment devant l’oncle Meyer qui vous donnera une belle leçon d’histoire ou, si vous n’aimez pas l’histoire, allez donc au chapitre La Ala pour écouter avec ravissement cette belle musique qui prenait ses racines dans l’Andalousie.

David Bensoussan a tout d'abord écrit des dizaines d’ouvrages scientifiques, puis s’est penché attentivement sur le monde biblique pour rédiger un magnifique volume en trois tomes « La Bible prise au berceau », pour enfin trouver le temps de se consacrer à sa véritable passion : la littérature. Le résultat là, devant vous.

moi aussi je l'ai lu je l'ai acheter chez Asher knafo, Ashdod.
et c'est David Bensoussan et Asher Knafo qui me l'on dedie en personne en septembre 2004 chez Ran Kadosh.




Dernière édition par le Dim 15 Oct 2006 - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: david elmoznino   Mer 30 Aoû 2006 - 19:09

cher amis tout ceux qui savent lire l'hebreu et veulent acheter ce livre,ecrivez moi,on aidera a ce cher David qui habite eilat et qui est le mari de mon amie Bella Dahan du quartier "la Fonciere"a vendre son nouveau livre ,j'ai promis a David Elmoznino de traduire un chapitre du livre ,specialement pour ceux qui ne savent pas lire l'hebreu,
voici ce qu'il y a ecrit derriere le livre:

MARRAKECH FILLE DE 1000 ANS,TA NAISSANCE A UN MELANGE D'HISTOIRE,ET DE SECRET AU ROND-POINT DE CETTE GRANDE VILLE.
JAMA'A EL FNA ENTOUREE DE PETITS CAFES TOUS DESSINES COMME SUR UNE TOILE DE PEINTRE ,SUR EUX DES BALCONS.
DANS LES PETITS CAFES ,DES MARRAKCHIS ET DES TOURISTES,BOIVENT DU THE ET CONTEMPLENT LA PLACE,LA PLUS BELLE PLACE DU MONDE LA PLUS COLOREE,ALY SE PROMENE SUR LA PLACE IL A SOMMEIL,MAIS IL VEUT ENCORE PROFITER DE CETTE VUE UNIQUE,DE LA PLACE JAMA'A EL FNA,ET C'EST PAS QUE LUI.......TOUTE LA VILLE SE TROUVE SUR LA PLACE,TOUS LES TOURISTES SONT SUR LA PLACE.
LES ACTEURS SONT CES MARCHANDSQUI QUI ATTIRENT DES DIZAINES DE TOURISTES AUTOUR D'EUX,LES MANGEURS DE BOUTEILLES ET VERRES,LES MAGICIENS,LES DISEUR DE BONNE AVENTURE,LES RACONTEURS D'HISTOIRES,LES FAKIR AVEC LES SERPENTS ET LA FLUTE.
LES DOCTEURS ET LES DENTISTES,AVEC LEUR MEDICAMENTS ETALES PARTERRE A MEME LE SOL.
LES VENDEURS DE POUDRES,EPICES,HINA,CHAUX.......
IL Y A CEUX QUI NE VENDENT RIEN QUI SONT ASSIS ET CONTEMPLENT.

DAVID ALMOZNINO EST NE EN 1944 AU MAROC ET EN 1954 IL EST ARRIVE EN ISRAEL ET DEPUIS IL N'ARRETE PAS D'ECRIRE SUR LE MAROC ET SUR MARRAKECH

SUREMENT PARMIS LES GENS QUI SONT SUR CETTE PLACE ET QUI VIENNENT TOUS LES JOURS POUR ACHETER SE TROUVE MON FRERE HASSAN.

BISOUS ET BONNE JOURNEE A TOUS LES MARRAKCHIS


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 13 Sep 2006 - 22:18

Le Maroc est fier de compter parmi ses enfants une telle fille qui n'a cessé d'œuvrer pour le Maroc et de faire connaître son rayonnement culturel au sein de la culture mondiale de l'Humanité, une expérience unique en Afrique et dans le monde arabe.

Nous pensons que le monde a grand besoin de tirer profit de cette expérience. Nous pensons qu’Izza Genini est un modèle de référence pour qui veut apprendre les valeurs de la co-habitation culturelle.
La ville de Casablanca s'est enorgueillie de la naissance d'Izza Genini en 1942. La ville réunit à la fois une culture très ancienne, une modernité étonnante et une liberté de ton. Elle a aussi connu la barbarie des fusils et le bruit des bottes.

C'est avec l'indépendance marocaine qu'Izza décide de persévérer dans son travail d'investigation, de recherches dans ses voyages en arrivant en France, nation à la brillante civilisation qui l'a influencée et aider à s'ouvrir sur des mondes nouveaux, à se libérer. Elle a quitté Casablanca vers la France avec l'idée de tirer profit de la culture et du bien-être français.
N'oublions pas qu'à ce moment là, la France avait une dette à l'égard du Maroc qui l'a aidé à recouvrer son indépendance.

Izza est donc arrivée en France en 1960. Elle a commencé cette aventure à 18 ans à la prestigieuse Sorbonne et aux Langues Orientales pour y boire à la source des Savoirs littéraires et linguistiques.

IZZA EST MON AMIE, ET ELLE NOUS LIT

De 1970 à 1986: Directrice de la salle de projection Club 70.

En 1973, création de la société SOGEAV, distribution des films en Afrique francophone ( Rue cases nègres, Bob Marley, Reaggae sunsplash...), diffuser des films africains à l’etranger, produire des films ( El Hal,Transes, Zeft, Haddad ect...), distribuer (Baiser de Tosca, Ablakon...).
Filmographie :
Aïta
Cantiques brodés
Chants pour un Chabbat
Concerto pour 13 voix
Gnaouas
Louanges
Malhoune
Moussem
Nuptiales en Moyen Atlas
Retrouver Oulad Moumen
Route du cédrat (La)
Rythmes de Marrakech
Transes
Vibrations en Haut Atlas

Plus d'infos sur Genini Izza :

http://www.marocohra.com/site/index.html

Retrouver Oulad Moumen


« Bâti sur une vaste oliveraie au sud de Marrakech, Oulad Moumen est le village où fut fondée dans les années 10 la famille Edery. La migration, par étapes marocaines d’abord, mondiales ensuite, a transplanté les membres de cette famille, les a séparés, transformés et assimilés à d’autres culture.

Izza Génini réalisatrice, les réunit à Oulad Moumen, sur les lieux de leurs origines. Au moyens d’archives personnelles et historiques, et de prises directes, le film "Retrouver Ouled Moumen" retrace la saga de cette migration exemplaire à laquelle s’identifie la multitude des familles éclatées.

Route du cédrat


"Vous prendrez, le premier jour de Souccot, le beau fruit du bel arbre..." (Lévitique XXIII,40). Ce commandement adressé aux Hébreux concerne, selon la tradition, le fruit du cédrat. Fruit mythique dans la plupart des grandes civilisations, il est pour les juifs image de paix et d’harmonie.

Au creux de la vallée de l’anti-Atlas marocain, il est cultivé par les berbères du Souss, selon les exigences de perfection commandées par la loi divine aux Hébreux pour la prière de la Fête de Soukkot ( la Fête des Cabanes ).
Le film " La Route du Cédrat" ( l'Etrog) part à la recherche de ce fruit sacré dont les érudits juifs du monde entier et les paysans du Doumder attestent l’authenticité originelle entretenue depuis des siècles.

Cantiques brodés

Les Juifs et les Musulmans du Maroc ont préservé avec ferveur et passion les trésors de leur patrimoine musical commun hérité de l’époque bénie de l’Andalousie tolérante et conviviale d’avant 1492.

Le MATRUZ, littéralement « pièce brodée » est un genre musical qui illustre parfaitement cette co-existence. Dans une poésie bilingue où se succèdent des vers en hébreu et en arabe, le rabbin Haïm Louk et le maître de musique andalouse Abdelsadek Chekara de Tétouan, interprètent quelques morceaux de ces cantiques brodés au cours d’un concert exceptionnel organisé à Paris en Décembre 1987 par l’Association Identité et Dialogue

Malhoune

Le malhoune signifie la "parole dialectale chantée".

Issu d'un genre né dans le Tafilalet au XII° siècle, le malhoune est toujours brillamment perpétué par les orchestres de Meknès et de Marrakech qui interprètent dans une forme proche de la poésie classique l'expression millénaire de la sagesse populaire, des espérances de l'homme et le miroir
de sa réalité quotidienne. Le salon de musique qui se tient chaque
vendredi soir avec "la régularité du jour qui se lève" chez l’un ou
l’autre des mélomanes est l’occasion de renouveler le répertoire de ce
patrimoine vivant


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
ASSILI



Nombre de messages : 13
Age : 67
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 15 Oct 2006 - 19:02

Hola Soly : Eres muy belle , eres unica y eres marroqui
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 15 Oct 2006 - 19:54

ASSILI, gracias amigo, un abrazo par ti


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 15 Oct 2006 - 20:14

il a une voix d'or Mick Karuchi


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 15 Oct 2006 - 20:17

Haim Ouliel et la danseuse Maya Toledano


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 15 Oct 2006 - 20:22

voici la tres celebre chanteuse Raymonde Abecassis, la maman de la celebre Yael Abecassis, Raymonde chantait dans le palais du roi Hassan II

nous sommes arrivees presqu'en meme temps a ashdod, annee 1966,elle habitait face a notre maison .



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 15 Oct 2006 - 20:26

le comique Shalom Assayag et la danseuse Maya Toledano



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Lun 16 Oct 2006 - 15:33

http://www.shlomobar.com/

un des plus grand chanteurs marocain en Israel Shlomo Bar





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Jeu 19 Oct 2006 - 23:45

avi toledano est ne a meknes en avril 1948,il etait avec moi au college zerktouni a bourgogne,2 classes plus que moi,il s'appelait babs toledano,et en 1964,un beau jour on nous a dit qu'il avait quitte le maroc,le 17 juillet il chante a ashdod si vous etes interresse ecrivez moi,et je vous reserverais vos places.

soly


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Jeu 19 Oct 2006 - 23:46

Avi toledano est un de plus grands chanteurs d'israel,je l'adore il a la meme voix que charles aznavour qui est venu le voir chanter a jerusalem.
sa fille Tal a beaucoup chante avec son celebre papa





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Sam 21 Oct 2006 - 20:45

voici la grande Izza Genini a gauche a ashdod




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Raquel
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 112
Age : 61
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Para Soly   Lun 23 Oct 2006 - 19:32

Querida Soly entre los marrocanos famosos esta Solly Levy nacido en Tanger, que ha llevado la jaquetia, nuestras costumbres y nuestra vida por todo el mundo. Vive en Canada, hace un espectaculo llamado Solyloquios y escribio un libro llamado Yajasra, creo que es muy importante tambien.

El director del Hospital Hadassah, el Dr Schlomo Moryusef es primo de mi padre z`l y un gran medico, en Israel hay muchos familiares mios de apellido Moryusef, medicos y muy conocidos, y son nacidos en Marruecos.

Tenemos tambien a Oro Anahory, nacida en Tetuan y que presenta un espectaculo con cuentos y relatos en jaquetia.
Ha venido muchas veces a Venezuela, a presentar su espectaculo.

El Sr. Serge Berdugo que es el actual Presidente de las comunidades Judias en Marruecos y que esta junto al Rey en todo lo que concierne a las comunidades judias de Marruecos.


Si nos ponemos a ver hay cantidad de judios marrocanos que llevan con mucho honor el orgullo de haber nacido en Marruecos.

Cariños y me gustaria saber mas sobre ese cantante llamado Beni Elbaz, es quizas familia de mi tia Mercedes Medina Elbaz? se parece mucho a un hermano de ella.

Raquel
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 983
Age : 60
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 29 Oct 2006 - 8:02

Oro Anahory, nee a Tetouan presente un espectacle en haquetia, au Canada
Balades contées
du 30 octobre 2005 en images.
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 983
Age : 60
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 29 Oct 2006 - 8:06

Née à Meknès (Maroc), d'un père marocain et d'une mère française, Myriame El Yamani a débarqué sur cette terre d'Amérique, il y a 20 hivers. Nomade dans l'âme et dans la vie, elle a flâné sur plusieurs continents à la recherche des rêves de l'humanité et de ce métissage des cultures qui la caractérise. Elle a ramené de ses voyages des sons et des images uniques qu'elle partage avec vous.

Tout à tour journaliste, critique de cinéma, sociologue et chercheure à l’Université de Montréal, docteure en communication de la Sorbonne, conférencière, elle a publié un essai, plusieurs nouvelles de fiction, un conte pour pré-adolescents et de nombreux articles scientifiques et journalistiques. C’est en 1998 qu’elle a commencé sa carrière de conteuse professionnelle au Canada et en France.
Elle est aussi présidente de la NICA (Nuit internationale de conte en Acadie), unique festival international de contes dans les Maritimes, qu’elle a fondé en 2002 et qui a reçu en 2003 le prix Éloize comme événement de l’année. Elle a créé deux spectacles collectifs, L’Acadie des terres et l’Acadie de la mer, qui ont été présentés, au Nouveau-Brunswick et en France en 2004, et au Québec en 2005. Depuis février 2005, elle a initié avec un collectif de conteurs, les Parlures d’Acadie, soirées mensuelles à micro ouvert, qui ont lieu au Nouveau-Brunswick.
Femme de paroles, Myriame El Yamani puise son inspiration dans la mémoire des gens qu'elle côtoie, les senteurs salines de l'Acadie, les secrets de sa grand-mère vendéenne, les couleurs et arabesques du Maghreb et du Yémen, la sagesse africaine et les mystères de la Méditerranée. Elle adore écouter les gens d'ici et d'ailleurs et ses histoires se situent souvent dans cet entre-deux insaisissable. Elle a conté dans de nombreux festivals au Québec, au Nouveau-Brunswick et en France et, récemment, elle a présenté des contes érotiques des Mille et une nuits au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Elle fait partie de l'équipe qui a démarré les Dimanches du conte au Sergent Recruteur en 1998.
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent


Nombre de messages : 983
Age : 60
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Dim 29 Oct 2006 - 8:13

Hassan El Hadi

Hassan El Hadi est un auteur-compositeur-interprète accompli ainsi qu’un impressionnant joueur de Oud* (luth oriental). Originaire du Maroc, il a grandi à Marrakech, là où se conjuguent les sonorités des musiques arabo-berbères.

Depuis son arrivée au Québec en 1995, le fondateur et le porte-parole du groupe Hassan El Hadi a fait un cheminement musical absolument remarquable. Il compose une musique à la fois originale et enracinée dans la tradition, qui possède un soupçon très astucieux de jazz. Il réunit toutes les influences des musiques marocaines, en conjuguant les rythmes énergiques et enjoués des Berbères à l’expressivité de la musique arabe et au raffinement de la musique andalouse.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mar 28 Nov 2006 - 22:25

Soly bonjour,Photo prise a bord d'un bateau qui fait casino en pleine mer avec Marc Mayaan et Georgette ma soeur , mon frere Maurice qui est docteur medecin a Copenhague et une connaissance durant leur visite a Miami.


voici a gauche le celebre Victor Deloya tres grand ami a moi.





Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Elie Pilo



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Sam 9 Déc 2006 - 19:15

chere soly n oublies pas surtout le docteur itshak guerson ( garcon ) a l origine le recteur du central de cheche yad tabenkin, et specialement c est un tetounais ( hakeki ) et il parle bien la haketiya
je ne sais pas comment inserrer des photos mais ca arrivera avec le tempt
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 17 Jan 2007 - 9:26

ABBOU Isaac D. (1896-1961).
Dirigeant communautaire, il fut président de la communauté juive de Cas
ABlanca. Il est l'auteur d'un ouvrage sur les Musulmans andalous et judéo-espagnols.


ABÉCASSIS Armand (20e s.).
Né à Marrakech, installé en France. Professeur de philosophie générale à l'Université de Bordeaux III et de psychologie générale à l'université de Strasbourg, dirigeant communautaire, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la philosophie juive dont Les temps du partage; Encyclopédie de la Mystique Juive (en collaboration avec Georges Nataf); La mystique du Talmud; À Bible ouverte (en collaboration avec le rabbin Josy Eisenberg); La pensée juive (en trois volumes); La lumière dans la pensée juive et Le temps du partage: les fêtes juives de Roch Hachana à Pourim.


ABÉCASSIS Éliette (20è s.).
Née en France. Professeur de philosophie et romancière, elle est l'auteur des romans Qumran et L'or et la cendre.


ABÉCASSIS Ménahem (19e s.).
Né à Tanger. Fils de Messod abécassis. Dirigeant de la communauté juive de Tanger, il servit d' interprète auprès du consulat des États-Unis.


ABÉCASSIS Messod (19e s.).
Né à Tanger. Président de la communauté juive de Tanger et interprète auprès du consulat des États-Unis, il contribua au développement de l'enseignement dans sa ville natale.


ABÉCASSIS Raphaël (20e s.).
Installé en Israël. Peintre inspiré par des thèmes bibliques et juifs combinés à des motifs sépharades. Il a réalisé des lithographies, des kétoubot (contrats de mariage) ainsi que des vitraux du temple Tiféret Israël à Los Angeles qui décrivent, entre autres, l'odyssée des Sépharades depuis leur installation en Espagne jusqu'à l'Holocauste.

ABÉCASSIS Salomon (19e s.).
Installé à Londres. Dirigeant communautaire, il fut membre du conseil de la communauté pendant plusieurs années.

ABÉCASSIS Yéhoudah (20e s.).
Rabbin à Tétouan, il collabora à la publication d'un recueil de décisions juridiques.

ABÉCASSIS-OBADIA Marie (20e s.).
Née à Tanger, installée au Québec (Montréal).
Elle a raconté ses souvenirs dans Tanger, les miens et les autres.

ABEHSERA Aaron (20e s.).
Né à Erfoud, installé en Israël. Éducateur, homme politique et député du Parti National Religieux, il fut ministre des Cultes dans l'un des gouvernements du Likoud (parti nationaliste).
Fondateur du Tami (parti de la tradition d'Israël) dont la plate-forme politique se basait sur les revendications sociales des Sépharades, il obtint plusieurs sièges aux élections de 1981 et occupa le poste de ministre du Bien-être social. Obligé de démissionner, il fut réélu sur la liste Tami en 1984, puis sur celle du Likoud jusqu'en 1992.

ABEHSERA Abraham (1868-1948).
Rabbin à Meknès, il fut membre du Tribunal rabbinique de Casablanca.

ABEHSERA Charles (20e s.).
Né à Meknès, installé à Paris. Industriel du textile, il est propriétaire de la marque du prêt-à -porter féminin Morgan.

ABEHSERA David (1866-1920).
Rabbin, cabbaliste et ascète mystique du Tafilalet, il mourut assassiné. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont le Séfer Sékhel Tov, un recueil d'homélies; le Pétah Ohel, des commentaires bibliques et le Séfer Béréchit ou-Chémot.

ABEHSERA Israël (Baba Salé) (1890-1984).
Né au Tafilalet, installé en Israël. Rabbin thaumaturge réputé pour sa piété, il s'installa à Jérusalem., à Ashkelon puis à Nétivot où il fonda une yéchivah et une synagogue. Sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage populaire qui attire chaque année des milliers de pèlerins.

ABEHSERA Yaacov Ben Masoud (1808?-1880).
Originaire du Tafilalet. Rabbin, cabbaliste poète et thaumaturge célèbre à travers l'Afrique du Nord, il est l'auteur de commentaires bibliques dont le Pitouhé Hotam, un recueil de décisions juridiques; le Yorou Michpatékha Yaacov; un ouvrage de morale, le Chah'aré Aroukha et d'autres ouvrages sur la Haggadah, le shabbat et l'alphabet. Il mourut alors qu'il se rendait en Terre Sainte et fut enterré près d'Alexandrie. Sa tombe devint un lieu de pèlerinage.

ABIKHZER Moshé (19e-20e s.).
Grand Rabbin de Begris dans le Tafilalet, il est l'auteur d'un grand nombre de décisions juridiques incluses dans le recueil Choufraya di Yaacov.

ABENSOUR Shalom (?-1727?).
Rabbin, poète et grammairien, il est l'auteur de Séfer Chir Hadach qui comprend les règles du calendrier juif rédigé en vers, des chants et des élégies.

ABENSOUR Itshak (?-1605?).
Rabbin à Fès, il fut l'un des codificateurs des takkanot (ordonnances) des Mégorachim (Exilés de Castille).
Il mourut assassiné suite à l'une de ses décisions juridiques.

ABENSOUR Itshak (19e s.).
Dirigeant communautaire à Tanger, il fut nommé vice-consul d'Angleterre.

ABENSOUR Moshé (17e s.).
Rabbin et poète de Salé, il est l'auteur d'un commentaire sur la Cabbale.

ABENSOUR Moshé (18e s.).
Rabbin à Meknès et à Fès, il est l'auteur d'un résumé en vers d'une œuvre de Rabbi Haïm Vital, le disciple du célèbre cabbaliste Itshak Louria ainsi que de nombreuses autres œuvres encore manuscrites.

ABENSOUR Raphaël (?-1826).
Grand Rabbin de Fès, il est l'auteur de plusieurs ouvrages encore manuscrits.

ABENSOUR Raphaël (1830-1917).
Rabbin, notaire, président du Tribunal Rabbinique à Fès et bibliophile, il est l'auteur d'un recueil de décisions juridiques et de commentaires.

ABENSOUR Reouven (1638-1713).
Rabbin et cabbaliste, il est l'auteur de Maïm Haïm sur les bains rituels et d'un recueil de sermons.

ABENSOUR Yaacov (YABETS) (1673-1753).
Fils de Reouven abensour. Rabbin, cabbaliste, grammairien, astronome et poète, il s'installa successivement à Fès, Meknès et Tétouan avant de revenir à Fès où il reconstitua un tribunal Rabbinique. Il est l'auteur de Et Lékhol Héfets, un recueil de chants et de poésies liturgiques, de recueils d'épîtres, de commentaires, de sermons de même que de nombreuses responsa édités sous le titre de Michpat Outsdakah Bé-Yaacov. Une de ses élégies sur la destruction du Temple fait partie du rite marocain du neuf de Av.

ABERGEL Jacques (1935-).
Né à El Jadida, installé à Paris. Diplômé en droit, il fut haut fonctionnaire au Ministère des Finances avant de s'installer à Paris. Directeur de la station Europe I, il est aussi propriétaire de Tribune Juive et BFM.

ABISROR Mordekhaï (19e s.).
Géographe et explorateur, il traversa le Sahara jusqu'à Tombouctou et découvrit l'existence d'une tribu juive nomade. Son récit fut publié dans le Bulletin de la Société de Géographie de Paris en 1895. Il accompagna Charles de Foucauld dans son exploration secrète du Maroc rapportée dans le livre Reconnaissance du Maroc.

ABITBOL (ORÉ) BOB (20e s.).
Installé au Mexique. Homme d'affaires, il est l'auteur d'un recueil de nouvelles sur la vie marocaine, Le goût des confitures et un roman, Les faucons de Mogador ainsi que d'adaptations en judéo-arabe de pièces de théâtre de Marcel Pagnol.

ABITBOL Amor (1782-1854).
Grand Rabbin, juge à Sefrou et dirigeant d'une yéchivah, il est l'auteur de plusieurs décisions juridiques et de recueils d'homélies, de poésies, de nouvelles et d'autres écrits.

ABITBOL Léa (20e s.).
Installée au Québec (Montréal).
Peintre, son œuvre a pour thématique essentielle la femme.

ABITBOL Meyer (20e s.).
Installé en Israël. Rabbin, il est président de l'Institut Béné Yissakhar de Jérusalem qui a pour mission la conservation et la diffusion du patrimoine des Rabbins sépharades et nord-africains.

ABITBOL Michel (1943-).
Né à Casablanca, installé en Israël. Historien, professeur au département des Études africaines et à l'Institut du judaïsme contemporain de l'Université hébraïque de Jérusalem, il a été le directeur de l'Institut Ben-Zvi à Jérusalem. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire des Juifs du Maroc dont Tombouctou et les Arma; Les Juifs d'Afrique du Nord sous Vichy; Témoins et auteurs : Les Corcos et l'histoire juive du Maroc; Les deux terres promises; Les Juifs de France et le sionisme : 1897-1945.; De Crémieux à Pétain : l'antisémitisme algérien; Tujjar al-Sultan, une élite économique judéo-marocaine au 19e siècle. Il a aussi publié Le judaïsme d'Afrique du Nord au XIXe et XXe siècles et Communautés juives des marges sahariennes du Maghreb (en collaboration).


ABITBOL Shaoul Yéhochoua ben Itshak (Rav Shicha) (1740?-1809).
Rabbin et juge à Sefrou, il est, entre autres, l'auteur d'un recueil de décisions juridiques abné Chèch.

ABITBOL Shlomo (18e s.).
Grand Rabbin de Sefrou, il est l'auteur d'un traité sur les rêves.

ABOUDRAHAM Moshé (El Tétouani) (18e s.).
Commerçant, il fut nommé marchand du sultan au moment de la construction du port de Essaouira par le sultan Sidi Mohamed Ben abdallah.

ABOUDRAHAM Yaacov (19e s.).
Rabbin à Salé, il est l'auteur de Séfer Kohélet Yaacov, un recueil de commentaires sur les Rabbins, publié après sa mort.

ABOUDRAHAM Yéhoudah (16e s.).
Grand commerçant à Agadir, alors sous domination portugaise.

ABOURBE Amram (1894-?).
Installé à Jérusalem. Fils de Shlomo ourbe. Rabbin, il fut juge au Tribunal Rabbinique sépharade.

ABOURBE Shlomo (19e s.).
Rabbin, il fonda une yéchivah à Jérusalem.

ABOURBE Yossef (1838-1918).
Rabbin et notaire de Tétouan, iI mourut à Jérusalem.

ABOUZAGLO Mordékhaï (15e s.).
Rabbin et cabbaliste de la région du Drâa, il s'établit à Safed auprès du Rabbin Haïm Vital. Il est l'auteur de Maayanot HaHokhmah, un manuscrit cabbalistique perdu.

ABRABANEL Lévy (19e s.).
Descendant de Don Itshak abravanel. Riche commerçant de Marrakech, il fut exécuté sous le règne du sultan Moulay abderrahman.

ABRABANEL Yéhoudah (19e s.).
Fils de Lévy abravanel. Commerçant à Marrakech, il fut exécuté sous le règne du sultan Moulay abderrahman.

ABTALION Raphaël (20e s.).
Né à Meknès, installé en Israël. Professeur de biologie, il enseigne à l'Université Bar-Ilan.

ADIBA Yossef (16e s.).
Grand Rabbin d'Azemmour, il fut l'un des médiateurs dans un conflit entre le roi du Portugal et les tribus marocaines de la Chaouia.

AFLALO Ayouche (18e s.).
Grand Rabbin d'Agadir, il est l'auteur d'un recueil de décisions juridiques.

AFLALO Joseph (1939-).
Né à Fès. Diplômé en Droit et en Sciences Politiques, il fut nommé Inspecteur des Finances et directeur du cabinet du Ministre du Tourisme. Il fut l'un des cofondateurs du mouvement Identité et Dialogue.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 17 Jan 2007 - 9:27

Ces personalités se sont illustrées à travers les siècles jusqu'à nos jours, pour leur contribution exeptionnelle à la science, la connaissance religieuse et profane, et au rayonement de judaïsme marocain.

Elles ont aussi influencé leur communauté et le monde qui les entoure.

On pourras rencontrer quelque-unes de ces personnalités, en parcourant leur courte biographie, pour découvrir les villes qui les ont vu naître, les domaines dans lesquelles elles ont fait leur marque, et leurs itinéraires particuliers.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 17 Jan 2007 - 9:28

ABBOU Isaac D. (1896-1961).
Dirigeant communautaire, il fut président de la communauté juive de Cas
ABlanca. Il est l'auteur d'un ouvrage sur les Musulmans andalous et judéo-espagnols.


ABÉCASSIS Armand (20e s.).
Né à Marrakech, installé en France. Professeur de philosophie générale à l'Université de Bordeaux III et de psychologie générale à l'université de Strasbourg, dirigeant communautaire, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la philosophie juive dont Les temps du partage; Encyclopédie de la Mystique Juive (en collaboration avec Georges Nataf); La mystique du Talmud; À Bible ouverte (en collaboration avec le rabbin Josy Eisenberg); La pensée juive (en trois volumes); La lumière dans la pensée juive et Le temps du partage: les fêtes juives de Roch Hachana à Pourim.


ABÉCASSIS Éliette (20è s.).
Née en France. Professeur de philosophie et romancière, elle est l'auteur des romans Qumran et L'or et la cendre.


ABÉCASSIS Ménahem (19e s.).
Né à Tanger. Fils de Messod abécassis. Dirigeant de la communauté juive de Tanger, il servit d' interprète auprès du consulat des États-Unis.


ABÉCASSIS Messod (19e s.).
Né à Tanger. Président de la communauté juive de Tanger et interprète auprès du consulat des États-Unis, il contribua au développement de l'enseignement dans sa ville natale.


ABÉCASSIS Raphaël (20e s.).
Installé en Israël. Peintre inspiré par des thèmes bibliques et juifs combinés à des motifs sépharades. Il a réalisé des lithographies, des kétoubot (contrats de mariage) ainsi que des vitraux du temple Tiféret Israël à Los Angeles qui décrivent, entre autres, l'odyssée des Sépharades depuis leur installation en Espagne jusqu'à l'Holocauste.

ABÉCASSIS Salomon (19e s.).
Installé à Londres. Dirigeant communautaire, il fut membre du conseil de la communauté pendant plusieurs années.

ABÉCASSIS Yéhoudah (20e s.).
Rabbin à Tétouan, il collabora à la publication d'un recueil de décisions juridiques.

ABÉCASSIS-OBADIA Marie (20e s.).
Née à Tanger, installée au Québec (Montréal).
Elle a raconté ses souvenirs dans Tanger, les miens et les autres.

ABEHSERA Aaron (20e s.).
Né à Erfoud, installé en Israël. Éducateur, homme politique et député du Parti National Religieux, il fut ministre des Cultes dans l'un des gouvernements du Likoud (parti nationaliste).
Fondateur du Tami (parti de la tradition d'Israël) dont la plate-forme politique se basait sur les revendications sociales des Sépharades, il obtint plusieurs sièges aux élections de 1981 et occupa le poste de ministre du Bien-être social. Obligé de démissionner, il fut réélu sur la liste Tami en 1984, puis sur celle du Likoud jusqu'en 1992.

ABEHSERA Abraham (1868-1948).
Rabbin à Meknès, il fut membre du Tribunal rabbinique de Casablanca.

ABEHSERA Charles (20e s.).
Né à Meknès, installé à Paris. Industriel du textile, il est propriétaire de la marque du prêt-à -porter féminin Morgan.

ABEHSERA David (1866-1920).
Rabbin, cabbaliste et ascète mystique du Tafilalet, il mourut assassiné. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont le Séfer Sékhel Tov, un recueil d'homélies; le Pétah Ohel, des commentaires bibliques et le Séfer Béréchit ou-Chémot.

ABEHSERA Israël (Baba Salé) (1890-1984).
Né au Tafilalet, installé en Israël. Rabbin thaumaturge réputé pour sa piété, il s'installa à Jérusalem., à Ashkelon puis à Nétivot où il fonda une yéchivah et une synagogue. Sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage populaire qui attire chaque année des milliers de pèlerins.

ABEHSERA Yaacov Ben Masoud (1808?-1880).
Originaire du Tafilalet. Rabbin, cabbaliste poète et thaumaturge célèbre à travers l'Afrique du Nord, il est l'auteur de commentaires bibliques dont le Pitouhé Hotam, un recueil de décisions juridiques; le Yorou Michpatékha Yaacov; un ouvrage de morale, le Chah'aré Aroukha et d'autres ouvrages sur la Haggadah, le shabbat et l'alphabet. Il mourut alors qu'il se rendait en Terre Sainte et fut enterré près d'Alexandrie. Sa tombe devint un lieu de pèlerinage.

ABIKHZER Moshé (19e-20e s.).
Grand Rabbin de Begris dans le Tafilalet, il est l'auteur d'un grand nombre de décisions juridiques incluses dans le recueil Choufraya di Yaacov.

ABENSOUR Shalom (?-1727?).
Rabbin, poète et grammairien, il est l'auteur de Séfer Chir Hadach qui comprend les règles du calendrier juif rédigé en vers, des chants et des élégies.

ABENSOUR Itshak (?-1605?).
Rabbin à Fès, il fut l'un des codificateurs des takkanot (ordonnances) des Mégorachim (Exilés de Castille).
Il mourut assassiné suite à l'une de ses décisions juridiques.

ABENSOUR Itshak (19e s.).
Dirigeant communautaire à Tanger, il fut nommé vice-consul d'Angleterre.

ABENSOUR Moshé (17e s.).
Rabbin et poète de Salé, il est l'auteur d'un commentaire sur la Cabbale.

ABENSOUR Moshé (18e s.).
Rabbin à Meknès et à Fès, il est l'auteur d'un résumé en vers d'une œuvre de Rabbi Haïm Vital, le disciple du célèbre cabbaliste Itshak Louria ainsi que de nombreuses autres œuvres encore manuscrites.

ABENSOUR Raphaël (?-1826).
Grand Rabbin de Fès, il est l'auteur de plusieurs ouvrages encore manuscrits.

ABENSOUR Raphaël (1830-1917).
Rabbin, notaire, président du Tribunal Rabbinique à Fès et bibliophile, il est l'auteur d'un recueil de décisions juridiques et de commentaires.

ABENSOUR Reouven (1638-1713).
Rabbin et cabbaliste, il est l'auteur de Maïm Haïm sur les bains rituels et d'un recueil de sermons.

ABENSOUR Yaacov (YABETS) (1673-1753).
Fils de Reouven abensour. Rabbin, cabbaliste, grammairien, astronome et poète, il s'installa successivement à Fès, Meknès et Tétouan avant de revenir à Fès où il reconstitua un tribunal Rabbinique. Il est l'auteur de Et Lékhol Héfets, un recueil de chants et de poésies liturgiques, de recueils d'épîtres, de commentaires, de sermons de même que de nombreuses responsa édités sous le titre de Michpat Outsdakah Bé-Yaacov. Une de ses élégies sur la destruction du Temple fait partie du rite marocain du neuf de Av.

ABERGEL Jacques (1935-).
Né à El Jadida, installé à Paris. Diplômé en droit, il fut haut fonctionnaire au Ministère des Finances avant de s'installer à Paris. Directeur de la station Europe I, il est aussi propriétaire de Tribune Juive et BFM.

ABISROR Mordekhaï (19e s.).
Géographe et explorateur, il traversa le Sahara jusqu'à Tombouctou et découvrit l'existence d'une tribu juive nomade. Son récit fut publié dans le Bulletin de la Société de Géographie de Paris en 1895. Il accompagna Charles de Foucauld dans son exploration secrète du Maroc rapportée dans le livre Reconnaissance du Maroc.

ABITBOL (ORÉ) BOB (20e s.).
Installé au Mexique. Homme d'affaires, il est l'auteur d'un recueil de nouvelles sur la vie marocaine, Le goût des confitures et un roman, Les faucons de Mogador ainsi que d'adaptations en judéo-arabe de pièces de théâtre de Marcel Pagnol.

ABITBOL Amor (1782-1854).
Grand Rabbin, juge à Sefrou et dirigeant d'une yéchivah, il est l'auteur de plusieurs décisions juridiques et de recueils d'homélies, de poésies, de nouvelles et d'autres écrits.

ABITBOL Léa (20e s.).
Installée au Québec (Montréal).
Peintre, son œuvre a pour thématique essentielle la femme.

ABITBOL Meyer (20e s.).
Installé en Israël. Rabbin, il est président de l'Institut Béné Yissakhar de Jérusalem qui a pour mission la conservation et la diffusion du patrimoine des Rabbins sépharades et nord-africains.

ABITBOL Michel (1943-).
Né à Casablanca, installé en Israël. Historien, professeur au département des Études africaines et à l'Institut du judaïsme contemporain de l'Université hébraïque de Jérusalem, il a été le directeur de l'Institut Ben-Zvi à Jérusalem. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire des Juifs du Maroc dont Tombouctou et les Arma; Les Juifs d'Afrique du Nord sous Vichy; Témoins et auteurs : Les Corcos et l'histoire juive du Maroc; Les deux terres promises; Les Juifs de France et le sionisme : 1897-1945.; De Crémieux à Pétain : l'antisémitisme algérien; Tujjar al-Sultan, une élite économique judéo-marocaine au 19e siècle. Il a aussi publié Le judaïsme d'Afrique du Nord au XIXe et XXe siècles et Communautés juives des marges sahariennes du Maghreb (en collaboration).


ABITBOL Shaoul Yéhochoua ben Itshak (Rav Shicha) (1740?-1809).
Rabbin et juge à Sefrou, il est, entre autres, l'auteur d'un recueil de décisions juridiques abné Chèch.

ABITBOL Shlomo (18e s.).
Grand Rabbin de Sefrou, il est l'auteur d'un traité sur les rêves.

ABOUDRAHAM Moshé (El Tétouani) (18e s.).
Commerçant, il fut nommé marchand du sultan au moment de la construction du port de Essaouira par le sultan Sidi Mohamed Ben abdallah.

ABOUDRAHAM Yaacov (19e s.).
Rabbin à Salé, il est l'auteur de Séfer Kohélet Yaacov, un recueil de commentaires sur les Rabbins, publié après sa mort.

ABOUDRAHAM Yéhoudah (16e s.).
Grand commerçant à Agadir, alors sous domination portugaise.

ABOURBE Amram (1894-?).
Installé à Jérusalem. Fils de Shlomo ourbe. Rabbin, il fut juge au Tribunal Rabbinique sépharade.

ABOURBE Shlomo (19e s.).
Rabbin, il fonda une yéchivah à Jérusalem.

ABOURBE Yossef (1838-1918).
Rabbin et notaire de Tétouan, iI mourut à Jérusalem.

ABOUZAGLO Mordékhaï (15e s.).
Rabbin et cabbaliste de la région du Drâa, il s'établit à Safed auprès du Rabbin Haïm Vital. Il est l'auteur de Maayanot HaHokhmah, un manuscrit cabbalistique perdu.

ABRABANEL Lévy (19e s.).
Descendant de Don Itshak abravanel. Riche commerçant de Marrakech, il fut exécuté sous le règne du sultan Moulay abderrahman.

ABRABANEL Yéhoudah (19e s.).
Fils de Lévy abravanel. Commerçant à Marrakech, il fut exécuté sous le règne du sultan Moulay abderrahman.

ABTALION Raphaël (20e s.).
Né à Meknès, installé en Israël. Professeur de biologie, il enseigne à l'Université Bar-Ilan.

ADIBA Yossef (16e s.).
Grand Rabbin d'Azemmour, il fut l'un des médiateurs dans un conflit entre le roi du Portugal et les tribus marocaines de la Chaouia.

AFLALO Ayouche (18e s.).
Grand Rabbin d'Agadir, il est l'auteur d'un recueil de décisions juridiques.

AFLALO Joseph (1939-).
Né à Fès. Diplômé en Droit et en Sciences Politiques, il fut nommé Inspecteur des Finances et directeur du cabinet du Ministre du Tourisme. Il fut l'un des cofondateurs du mouvement Identité et Dialogue.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 17 Jan 2007 - 9:29

ALCALAÏ Bension (1858-1913).
Né à Rabat. Rabbin, talmudiste et cabbaliste, il est l'auteur de plusieurs ouvrages halakhiques connus.

ALCORSONO Yéhoudah ben Yossef (14e s.).
Rabbin, érudit et cabbaliste, il rédigea en prison le Aron Ha-H'édout qui traite de thèmes cabbalistiques.

ALFASSI Itshak (18e s.).
Rabbin à Fès puis à Tunis où il fonda une yéchivah, il est l'auteur, en collaboration avec ses fils Haïm et Itshak Alfassi, d'un ensemble de notes sur le Choulhan Aroukh.

ALLOUN Abraham ( 17e s.).
Rabbin et cabbaliste, il voyagea en Italie où il publia son livre Sefer derekh avant de s'installer en Palestine.

ALMOSNINO Hasdaï (?-1728).
Grand rabbin de Tétouan, il est l'auteur de Michmérot Ha-Kodech, des commentaires sur les commentaires de Rachi.

ALMOSNINO Moshé (17e-18e s.).
Grand rabbin de Tétouan, il est l'auteur de Béourim Bé-Tanakh.

ALMOSNINO Yossef (1530-1600).
Né à Fès. Rabbin, dirigeant communautaire et médecin, il est l'auteur de Séfer Pessah Chéni, un commentaire sur la Haggadah, et du Séfer Chorech Ha-Mitsvot sur les commandements.

ALNAKAR Abraham (1740?-1803).
Rabbin de Fès, il immigra à Livourne (Italie) où il publia plusieurs ouvrages dont le Zékhor Lé-Avraham, un rituel de prières pour les jours de fête, et d' un recueil d'homélies et de chants du shabbat.

ALVALENCI Abraham (16e s.).
Rabbin et notaire à Fès, il est l'auteur de l'ouvrage Dinim vé-Hidouchim.

AMAR Shalom ben David (18e s.).
Né à Meknès. Il immigra à Tibériade mais servit à plusieurs reprises d’émissaire en Afrique du Nord afin de ramasser des fonds pour les communautés juives palestiniennes. Il est l'auteur d'un livre de récits sur des rabbins décédés.

AMAR David (20è s.).
Né à Settat, installé en France. Homme d’affaires international, dirigeant communautaire, il fut président de l’ORT-MAROC et secrétaire général du Conseil des Communautés israélites du Maroc. Il fut le fondateur à Montréal du Rassemblement Mondial du Judaïsme Marocain dont l’objectif est de contribuer à la préservation du patrimoine juif marocain et à la réconciliation judéo-arabe.

AMAR Gad (20e s.).
Installé à Mulhouse. Chirurgien, il est l'auteur d'études sur les courants cdabbalistiques dans la région du Draa.

AMAR Jo (20e s.).
Né à Oujda, installé en Israël. Chanteur et paytan célèbre.

AMAR Maury (20e s.).
Né à Meknès, installé en France. Gynécologue et dirigeant communautaire, il est l'auteur d' une étude sur les arrêtés juridiques des rabbins de Meknès.

AMAR Moshé (20e s.).
Installé en Israël. Rabbin, professeur à l'Université Bar Ilan, il est le fondateur de l' association Orot Hamaarav dédiée à l'édition des œuvres des rabbins marocains.

AMAR Shalom (1863-1900).
Né à Meknès. Rabbin et juge, il fut président du Tribunal rabbinique de Meknès.

AMAR Shemouel (1830-1889).
Né à Meknès. Rabbin et juge, il fut président du Tribunal rabbinique de Meknès.

AMIEL André (20e s.).
Installé au Québec (Montréal).
Dirigeant communautaire, il fut le premier président de l'Association Sépharade Francophone de 1966 à1967.

AMOR Shaoul (1940-).
Installé en Israël. Travailleur social, homme politique, membre du Likoud (parti nationaliste), député à la Knesset , il est maire de la ville de Migdal Haémek.

AMOYAL Shalom (20e s.).
Installé en Israël. Dirigeant communautaire, il occupa le poste de président du mouvement Beyahad , un regroupement d' intellectuels Juifs nord-africains.

AMRAM-TEDGHI Rica ( 20e s.).
Installée en France. Historienne, elle enseigne à l'Université de Nancy. Elle a publié de nombreux articles sur les communautés juives espagnoles au Moyen ge ainsi qu'un ouvrage, Ceuta dans le monde chrétien.

AMSELLEM Armand (20e s.).
Installé en France. Dirigeant communautaire, il occupe le poste de président de la Fédération Sépharade de France.

AMZALLAG Abraham (1939- ).
Né à Casablanca, installé en Israël. Professeur à l'Université de Beer-Sheva, spécialiste de la musique juive marocaine, il a publié de nombreux ouvrages et articles sur ce sujet. Il dirige aussi l'Orchestre Israélien de Musique Andalouse.

AMZALLAG Salomon (Samy El Maghribi) (1922-).
Né à Safi, installé au Québec (Montréal).
Interprète de renommée internationale, compositeur et officiant, il a aussi enseigné et dirigé plusieurs orchestres spécialisés dans la musique andalouse.

ANAHORY-LIBROWICZ Oro (20e s.).
Née à Tétouan, installée au Québec. Professeur, spécialiste de la musique judéo-espagnole, animatrice et membre du groupe musical et théâtral Gerineldo dédié à la diffusion du patrimoine musical judéo-espagnol, elle est l'auteure de plusieurs articles et livres sur la musique dont Florilegio de romances sefardies de la diaspora et Cancionero sefardi du Québec.

ANCONINA Richard (1953- ).
Né en France (Paris).
Acteur de cinéma, il a joué dans plusieurs films dont Une pierre dans la bouche; Le bar du téléphone; Inspecteur la bavure; Le choix des armes; Tchao Pantin; Partir, revenir; Paroles et musique; Zone rouge; Lévy et Goliath; Le môme; Envoyez les violons; Itinéraire d'un enfant gâté; Le petit criminel; Miss Missouri et La vérité si je mens.

ARAMA Maurice (20e s.).
Né à Meknès, installé en France. Artiste-peintre, ancien directeur de l'École des Beaux-Arts de Casablanca et historien de l'art, il a publié plusieurs ouvrages primés dont Delacroix et le Maroc et Itinéraires marocains, regards de peintres.

ARAJEL David (15e s.).
Né à Sefrou. Rabbin, il est l'auteur d'un commentaire sur le Midrach Rabba et de responsa.

ARROBAS Itshak (17e s.).
Né à Tétouan. Grand rabbin de plusieurs villes d'Afrique du Nord avant de s'établir à Venise, il est l'auteur de Émèt Vé-Emouna portant sur l'enseignement religieux et de Zibhé Tsédek sur le sacrifice des animaux.

ARROUAS Yossef (1847-1925).
Né à Rabat, installé en Palestine. Il fut envoyé comme émissaire à Gibraltar pour recueillir des fonds. Dirigeant de la communauté sépharade de Jérusalem, il est l'auteur de Hod Yossef, un recueil d'homélies.

ASSABAN Mordekhaï (1700-1760).
Né à Meknès. Rabbin et cabbaliste, il fut grand rabbin de Livourne (Italie) avant de s'installer à Jérusalem. Il est l'auteur de Zévah Todah, du Yissa Bérakha et de quelques autres ouvrages mystiques.

ASSABAN Mordekhaï (1760-1860).
Rabbin à Meknès, il fut conseiller du rabbin et juge Yaacov Berdugo et joua un rôle important au Tribunal rabbinique.

ASSARAF Albert (1956-).
Né à Rabat, installé en France. Universitaire, il est l'auteur de L'hérétique, une étude sur Elisha Ben Abouya, l'un des personnages du Talmud.

ASSARAF Issakhar (?-1892).
Né à Salé. Grand rabbin de Salé, il fut le maître du rabbin Raphaël Encaoua, le premier grand rabbin du Maroc sous le Protectorat. Installé à Jérusalem, il fut nommé grand rabbin de la communauté marocaine, poste qu’il occupa jusqu'à sa mort.

ASSARAF Robert (1936-).
Né à Rabat. Haut fonctionnaire, il fut l'un des fondateurs du mouvement Identité et dialogue dédié à la réconciliation entre Juifs et musulmans et à la résolution pacifique du conflit au Moyen-Orient. Fondateur du Centre de Recherches sur le Judaïsme Marocain, de la chaire d'histoire du Maroc et du judaïsme marocain à l'université Hébraïque de Jérusalem, il est l'auteur de Mohammed V et les Juifs du Maroc à l'époque de Vichy.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 17 Jan 2007 - 9:30

[color:af94=blue:af94]ASSAYAG Amram (20e s.).
Installé en Ontario (Toronto).
Rabbin, il est le dirigeant spirituel de la synagogue Petah Tikvah.

ASSAYAG Motty (1943- ).
Installé en Israël. Artiste formé à l'Institut d'art d'Israël, il se spécialise dans le graphisme, les affiches et les illustrations de livres, inspirés de thèmes juifs. Récipiendaire de nombreux prix, il a réalisé plusieurs expositions.

ASSAYAG Pinhas (19e-20e s.).
Dirigeant communautaire et journaliste à Tanger, il contribua par ses articles à des journaux espagnols de Madrid.

ASSOR Sydney Salomon (1931-).
Né à Casablanca, installé à Londres. Ingénieur en électricité, directeur du marketing international et dirigeant communautaire, il est fondateur et premier président de l'Association des Originaires du Maroc en Grande-Bretagne et l'un des cofondateurs du Rassemblement Mondial du Judaïsme Marocain.

ASSOULINE Lévi (?-1903).
Né à Salé. Grand rabbin de Constantine, il est l'auteur de Séfer Zibhé Elohim, sur les règles des sacrifices des animaux, et du Séfer Béné Lévi,un recueil de sermons.

ASSOULINE Makhlouf (20 e s.).
Né à Sefrou. Engagé dans l'armée marocaine, il accéda au grade de colonel. Il fut nommé par la suite à la direction financière de la préfecture de Casablanca. Il dirige le réseau scolaire de l'ITTIHAD (AIU).

ASSOULINE Moshé (16e s.).
Rabbin à Fès et à Taroudant, il est l'auteur d'un recueil de sermons, le Séfer Drashot.

ATTIAS Elie (20e s.).
Nè à Meknès, installé à Toulouse. Pneumo-allergologue, il a mis en place avec son épouse Ruth un Cercle d'Études Talmudiques de niveau universitaire.

ATTIAS Ménahem (1864-1942).
Né à Tanger. Polyglotte, journaliste à Tanger, puis à Casablanca, il fut éditorialiste de l'Eco Mauritanio fondé par Isaac Larédo.

ATTIAS Ménahem (18e s.).
Grand rabbin de Tétouan et cabbaliste, il est l'auteur de Ner Mah'aravi, une œuvre majeure en trois tomes publiée à Tétouan.

AUDAY Yahya (?-1827).
Rabbin, il fut le fondateur de la plus ancienne synagogue de Tanger.

AYACHE Germain (1915-1990).
Né à Berkane. Historien, professeur réputé à la faculté des Lettres de l'université Mohamed V, il fut directeur de la revue Héspéris-Tamuda. Il a publié plusieurs travaux sur l'histoire du Maroc dont Les origines de la guerre du Rif; Le Maroc, bilan d'une colonisation et Études d'histoire marocaine.

AZENCOT Abraham (1935-).
Nè à Tanger. Rabbin et expert comptable, il est président de la Communauté israélite de Tanger et membre de plusieurs associations à but non lucratif.

AZENCOT David (?-1875).
Interprète au consulat de France et fournisseur de la marine française à Tanger, il fut ami de l'écrivain Alexandre Dumas et du peintre Eugène Delacroix.

AZENCOT Moïse (1894-?).
Né à Tanger, installé au Venezuela où il travailla pour le gouvernement, il revint à Tanger où il fonda la Chambre de commerce internationale. Journaliste et écrivain, il est l'auteur d'un ouvrage contre le régime nazi Polémica religiosa en defensa de los judios-A proposito de los métodos medievales usados por el nazismo aleman

AZENCOT Saadia ( 18e s.).
Né à Marrakech. Rabbin et poète, il est l'auteur d'un commentaire sur le livre d'esther, Sefer Igueret Hasofrim et d'un poème Igueret hapourim.

AZERAD Yaacov (?-1997).
Né à Meknès, installé en Israël. Violoniste, fondateur d'un orchestre de musique andalouse, il accompagna la chorale Tsfon maarav spécialisé dans la musique juive marocaine fondée par Joseph Chétrit.

AZOULAY Abraham (1570?-1643).
Né à Fès, installé à Hébron. Rabbin et cabbaliste, il est l'auteur d'ouvrages mystiques et de commentaires sur le Zohar.

AZOULAY Abraham (Ha-Kadoch) (?-1745).
Rabbin de Marrakech, surnommé Le saint pour ses pouvoirs miraculeux, il est l'auteur de Mikdach Mélekh, un commentaire sur le Zohar.

AZOULAY André (né en 1941 à Essaouira-Mogador)
A occupé les fonctions de conseiller de Sa Majesté le Roi Hassan II depuis 1991, et ensuite auprès de Sa Majesté Mohamed VI. Avant d’être appelé par le Souverain, il a eu une longue carrière au sein de la Banque Paribas à Paris, l’une des premières banques d’investissements et d’affaires en Europe. Entré comme attaché de direction en 1967, il a occupé les fonctions de Vice-président exécutif, avant de rejoindre Rabat en 1991.
Il a suivi le programme de réformes économiques et financières mis en place par le Royaume depuis le début des années 1990. Outre ces responsabilités, A. Azoulay est intervenu auprès du roi pour ce qui touche à l’image du Royaume dans le monde. Il suit également les dossiers concernant les relations du Maroc avec l’Europe, les États-Unis et il intervient régulièrement dans le suivi du processus de paix et des relations du Maroc avec Israël. Il a été dans ce contexte chargé par le roi Hassan II de l’organisation, de la mise en oeuvre et du suivi du premier Sommet de coopération économique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en 1994 à Casablanca.
À côté de ses activités professionnelles, André Azoulay a milité au sein de nombreuses institutions juives. Il a ainsi crée en 1976 à Paris, le groupe ¨Identité et Dialogue¨, et il est administrateur-fondateur du Centre Shimon Peres pour la Paix. Commandeur de l’Ordre de la Légion d’honneur (France), A. Azoulay est membre de l’Académie du Maroc et président du comité scientifique de la Fondation des trois cultures et des trois religions crée en 1997 à Séville, sous l’autorité de leurs Majestés les rois Hassan II du Maroc et Juan Carlos d'Espagne.

AZOULAY Arié-Georges (20e s.).
Né à Fès, installé en Israël. Éducateur et administrateur, il occupa plusieurs fonctions dans le mouvement de jeunesse Habonim et du Département de la jeunesse et du Hehalouts (pionniers), il fut directeur d'un lycée à Ashdod avant d'être élu maire travailliste de cette ville. Il est membre du Rassemblement Mondial des Juifs Marocains.

AZOULAY David (1954-).
Installé en Israël. Éducateur et homme politique, membre du Shas, député à la Knesset , il est conseiller municipal de la ville de Akko.

AZOULAY Guillaume (1949-.).
Né à El Jadida, installé aux États-Unis. Ses tableaux, exposés dans les musées et les grandes galeries, utilisent de multiples médias et font appel à un style figuratif où se mêlent chevaux bondissants, figures-racines, scènes marocaines ou bibliques traitées avec dynamisme en utilisant des techniques variées: crayons, pastels, peinture.

AZOULAY HASFARI Hana (20e s.).
Scénariste et actrice israélienne, elle est l'auteur du scénario du film Sh'chur (Sorcellerie,1995) dans lequel elle joue. Ce film, qui a reçu plusieurs prix, met en scène une jeune femme ambitieuse coincée entre le monde des superstitions et les demandes de la société israélienne moderne.

AZOULAY Katia (20e s.).
Née à Essaouira. Elle est l'auteur, en collaboration avec Elsa Rosilio et Régine Sibony, de l'ouvrage Essaouira, Mogador, parfums d'enfance, un ensemble de textes illustré de photographies qui dépeignent les différentes facettes de la ville et de ses convivances passées et présentes.

AZOULAY Maxime (1917-1998).
Né à Casablanca. Diplômé de l'Institut des Hautes Etudes Marocaines, avocat, il a occupé les fonctions de conseiller au Haut Tribunal Chérifien et à la Cour Suprême. Président de Chambre (Criminelle et Civile) à la Cour Suprême, membre du Conseil Consultatif des droits de l'Homme et membre de la Chambre Constitutionnelle, il a été décoré de l'Ordre du Trône.

AZOULAY Salomon ( 1925-).
Né à Safi. Homme d'affaires, éducateur et militant communautaire, il participa au développement du mouvement de jeunesse Charles Netter. Il aida à la construction d'une synagogue au Portugal. Il a publié Écoute mon fils, un recueil de sermons et un commentaire du Cantique des Cantiques.

AZRAN Jacques ( 1944-).
Né à Safi, installé en Israël. Membre du groupe Oded, docteur en chimie, il travailla dans l'énergie nucléaire à Dimona avant de diriger une compagnie spécialisée dans la technologie de pointe. Il a été nommé conseiller municipal de Beer-Sheva.

AZRAN Shémouel (1867-?).
Né à Marrakech. Grand rabbin de la communauté marocaine de Jérusalem.

AZRAN Yossef (20e s.).
Né à Marrakech, installé en Israël. Grand Rabbin de la ville de Rishon LetSion, homme politique, député Shas à la Knesset, il fut vice-ministre de l'Éducation.

AZUELOS Abraham ( 15e s.).
Né en Espagne. Rabbin, il s'installa après l'expulsion à Fès et fut l'un des signataires de la première takkana (ordonnance) qui régissait la vie de la communauté des originaires de Castille.

AZUELOS Georges (20e s.).
Installé au Québec. Physicien, professeur associé au département de physique de l'Université de Montréal, il travaille sur la physique des particules.

AZUELOS Judah (1935-).
Né à Rabat, installé aux États-Unis. Militant nationaliste, membre fondateur du WIFAQ, haut fonctionnaire au Ministère des Finances, il est actuellement industriel dans le domaine des phosphates et engrais.
[/size]


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40872
Age : 64
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Mer 17 Jan 2007 - 9:31

BAHLOUL Daniel (17e s.).
Rabbin et cabbaliste de Meknès, partisan du faux messie Shabbétaï Tsvi, il tenta de prédire à partir de calculs cabbalistiques le moment de la rédemption qu'il fixa à l'année 1666.

BAHLOUL Elazar (18e-19e s.).
Né à Meknès. Rabbin et médecin de Meknès, il est l'auteur d'un ouvrage médical et pharmacologique, le Pékoudat Elh'azar; de commentaires sur les Proverbes et du Maré H'énayim, un recueil de sermons des rabbins de Fès. Ses autres écrits relatent les discours des émissaires de Palestine en visite dans sa ville.

BAKICH Yechaya (16e-17e s.).
Rabbin et juge de Fès, il est l'auteur de Piské Dinim et de Chéélot Outchouvot un recueil de responsa.

BANON David (1947- ).
Installé en Suisse. Docteur en lettres, professeur à l'École des Hautes études du judaïsme, il est l'auteur de plusieurs articles et livres sur la pensée juive dont Le Midrach, Le bruissement du texte : notes sur les lectures hebdomadaires du Pentateuque; La lecture infinie les voies de l'interpretation midrachique et une traduction de La foi de Maïmonide de Yechayahou Leibovitz, le philosophe et critique israélien.

BANON Gabriel (20e s.).
Économiste, il a été le conseiller de l'Autorité Palestinienne.

BANON Nina ( 20e s.).
Née à Marrakech. Journaliste, elle est l'auteure d'un guide touristique sur le Maroc traduit en plusieurs langues et de plusieurs ouvrages dont Boustani.

BAR ACHER Méir (1955-).
Né à Rachidia (Ksar es-Souk), installé en Israël. Professeur de langue et littérature arabes à l'université hébraïque de Jérusalem, et chercheur à l'Institut Ben Zvi, il est l'auteur de travaux sur le Coran et son exégèse.

BAR ACHER Moshé (1939- ).
Installé en Israël. Professeur, spécialisé en hébreu, en araméen et en judéo-arabe, il a enseigné dans plusieurs institutions israéliennes et américaines.

BAR ACHER Shalom (20e s.).
Installé en Israël. Historien, professeur à l'université hébraïque de Jérusalem, il est l'auteur de travaux sur le judaïsme marocain dont Les Juifs dans le Maroc chérifien, du XVIe siècle à nos jours; Les Juifs d'Espagne et du Portugal au Maroc (1492-1753); Le livre des Takkanot et Cent ans de judaïsme marocain, un recueil de textes.

BAR AVIDA Freha (Fin18e -19e s.?).
Poète, l'une des rares auteurs de piyyutim, ses œuvres démontrent une connaissance des textes bibliques et poétiques.

BAR Shlomo (20e s.).
Né à Rabat, installé en Israël. Compositeur, poète, chanteur, il a fondé le groupe musical Habréra Hativit (Le choix naturel).
Ses compositions reflètent la symbiose de styles musicaux orientaux et empruntent à la fois à la tradition marocaine et à la modernité.

BARCHECHAT-BELAHCEN Hannah (19e s.-20e s.).
Née à Meknès, installée à Rabat. Dirigeante communautaire, elle aida au développement des œuvres de bienfaisance dans sa ville d'adoption.

BARENCI Simon de (14e s.).
Conseiller politique, il fut vizir du sultan Abou Saïd.

BARGIL Samuel (1949- ).
Installé en Israël. Artiste-peintre.

BAR HAMA Avner (1946-).
Installé en Israël. Peintre et sculpteur, ses œuvres ont été exposées en Israël et à l'étranger. Il est l'auteur d'un monument aux morts de la ville de Kyriat-Gat.

BAR LÉVI Saadia (17e s.).
Né à Marrakech. Rabbin, poète et paytan.

BAROUCH Odette (20e s.).
Née à Meknès, installée à Paris. Fille de Charles Abehcera. Gestionnaire, elle participe au développement des produits du prêt-à-porter féminin de la marque Morgan.

BARUGEL Abrao (19e s.).
Installé au Brésil. Négociant, il contribua au développement économique du pays.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS   Aujourd'hui à 13:07

Revenir en haut Aller en bas
 
ILS SONT BEAUX ILS SONT UNIQUES ILS SONT MAROCAINS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Ordinateurs sont-ils du genre masculin ou féminin ?
» A toutes celles qui ne me connaissent pas... et les autres aussi
» 14 juillet 2012, le 1° sur les Champs
» TEMOIGNAGE Extra-Terrestre
» Les baleines en voie de disparition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: LE MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit