HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA SQALA DE CASABLANCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: LA SQALA DE CASABLANCA   Mar 13 Jan 2009 - 18:03

La Sqala

Située sur le Bd des Almohades, face au port de pêche, ce bastion fortifié du XVIII° siècle est l'un des rares vestiges du règne de Sidi Mohammed Ben Abdallah, sultan alaouite à qui l'on doit la reconstruction de la ville en 1770. Souhaitant en faire un point de résistance aux incursions européennes, il arma la cité d'une batterie ou sqala qui pointe encore ses vieux canons vers le large. Aujourd'hui la plate-forme accueille un beau restaurant avec une vue panoramique sur l'océan atlantique. La SQALA est un monument historique qui se trouve à Casablanca, située face au port de pêche, ce bastion fortifié du 18 ème siècle est l'un des rares vestiges du règne de Sidi Mohammed Ben Abdellah. Ce Sultan Alaouite, à qui l'on doit la reconstruction de Casablanca en 1770, avait en effet armé la cité d'une batterie, la Sqala pour compléter le dispositif défensif atlantique. Le nom Sqala (Sekkala, Scala) dans la langue des marins de toutes origines, dérive d'un terme latin devenu en français "Les échelles" et plus récemment l'escale. Par sa position intermédiaire entre la mer et la ville, elle assure surtout la défense de la Médina et menace les navires indésirables de la rade de Casablanca, écrit Jean-Luc Pierre dans son ouvrage "Casablanca et la France, XIXe-XXe siècle".


Donc, l’opportunité de revaloriser la Sqala se présente en 2001. RestoPro propose alors d’investir dans la création d’un espace culturel doublé d’un restaurant traditionnel.

La Sqala est désormais « le » restaurant marocain de référence qui a su garder toute l’authenticité d’une cuisine orientale traditionnelle, tout en y apportant une touche de créativité.
Celle-ci pointe encore fièrement ses vieux canons vers le large. "Gardée" par deux zaouïas, Sidi Allal El Kairouani et Sidi Bousmara, la Sqala n'en dégage que plus de charme et d'évocations mythiques. "Magique" est en fait le mot qu'il faut pour décrire ce fortin, demeuré pendant longtemps à l'abandon.
Sur une enseigne de la La Sqala il y a écrit: L'association Sqala remercie les Mecenes qui ont participé à la restauration de ce monument construit en 1769.




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
 
LA SQALA DE CASABLANCA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: MAROC :: VOYAGE A TRAVERS LES RUES DE CASABLANCA-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit