HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 18:41

AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7

youyou youyou youyou youyou youyou youyou

MABROUK ALIK MON FRERE KAKY POUR LE "PIANO BAR" NUMERO 7

youyou youyou youyou youyou youyou youyou




Dernière édition par Soly Anidjar le Sam 28 Juin 2008 - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
nanouche
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1803
Age : 70
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 18:56

MAZAL TOV POUR L'OUVERTURE DU PIANO BAR NO 7
DE NOTRE CHER KAKI


Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 19:06


A NOTRE TRES CHER AMI KAKI EL HAZIZ DYALNA!!!!!!

YOU YOU YOU YOU YOU YOU YOU YOU !!!!

LE 7EME PIANO BAR --- TBARKALLAH HALIK O H3ALLA KILKOUM !!!!

DEGUSTEZ CHAQUE INSTANT DE BONHEUR,

OUBLIEZ LES PETITS SOUCIS, RIEZ,CHANTEZ,DANSEZ,AIMEZ LA VIE!!!!!!!!

MOI JE VOUS AIME TOUS !!!!!! TRES BONNE SOIREE A VOUS TOUS !!!!!








Dernière édition par le Mer 12 Déc 2007 - 20:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
kaky
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 73
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 19:17

...salam a tous...tres chere soeur miss soly le 7 est un bon chiffre...merçi de tenir la comptabilité avec tant de precision(lol)...merçi celia et jackye merveille c est grace a vous que notre beau forum progresse...bonne continuation...amitiés...kaky...
Revenir en haut Aller en bas
rigallor
Medaille de Diamants
avatar

Nombre de messages : 2172
Age : 63
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 19:29



Toutes mes felicitations, mon ami, pour le 7....
Revenir en haut Aller en bas
http://siempretanger.niceboard.com
georgette
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 19:42

a kaky

felicitations pour ta nouvelle page , le 7 est vraiment un chiffre special, il aportera du bonheur, et esperons comme dit jacky qu'il y'aura beaucoup de rires et de chansons inshallah
Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 20:17

ma douce GEORGIE
si on savait que tu apparaitrais aussitot , depuis longtemps on devrait ouvrir le 7eme piano bar
ma belle je plaisante , je sais qu'en travaillant , ce n'est pas toujours facile de passer sur les sites , mais tu nous manques ,
fais un petit effort de passer , je t'embrasse tres fort ma belle et passe une exellente soiree!!!!!




une des tres belles chansons de GIANNI MORANDI , JE L'ADORE c'est un chanteur italien et je suis folle de ses chansons !!!
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 21:27

Georgette ma princesse quel bonheur de te lire.
youyou youyou youyou youyou
Kaky mon frere le 7 a beaucoup de signification regardes:
La Menorah ou chandelier à sept branches.
Le nombre de jours dans une semaine est un nombre hautement symbolique chez les juifs, car c'est le nombre de jours avec lesquels Dieu a créé le monde, le 7 eme jour il s'est repose.
Le nombre de cieux dans la tradition islamique.
Sept merveilles du monde.
Le nombre de couleurs de l'arc en ciel.
la Grande Ourse, indique indirectement le nord et contient sept étoiles.
Le nombredes mers : l'Atlantique, le Pacifique, les océans Arctique et Antarctique, l'océan Indien, la Méditerranée et la Mer rouge.
Le nombre figuratif des continents : Afrique, Amérique, Asie, Europe, Océanie, Antartique, Arctique.
la statue de la Liberté, à New-York, les sept rayons de la couronne représentent les sept mers et continents.
Les sept collines de Rome.
le 7e art.
La lyre compte sept cordes.
La Nationale 7 (N7) qui relie Paris à Menton eut la chance d'être chantée par Charles Trenet en 1955.
Le nombre de sommets d'une étoile de sheriff.
Le nombre d'années de mariage des noces de laine.
Le septième ciel.
Le nombre traditionnel des astres et des métaux qui leur sont liés : fer = Mars, cuivre = Vénus, plomb = Saturne, étain = Jupiter, mercure = Mercure, argent = Lune, or = Soleil).
En numérologie, le 7 représente la Vie intérieure.
Blanche Neige et les 7 nains.
Le loup et les sept biquets.
Les 7 marraines-fées de la Belle au bois dormant.
L'âge du Petit Poucet.
007 est le célèbre James Bond...............


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
estherbens
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 73
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 21:56



A notre cher Kaky
Felicitations pour'' PIANO BAR'' numero 7 que j'aime bien,
et le sept c'est mon numero prefere

MABROUK KAKY ,KING de MAROC AMITIE.

Esther
mazaltov youyou youyou
Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 22:03

ma douce SOLY , tu nous enseigne des choses !!!!! bravo pour ce reportage du chiffre 7 ,
BONNE NUIT ET GROS BISOUS.

MAURICIO , el habib . ou es tu passe ???/
et ou sont tes belles musiques pour le nouveau piano bar ,
je suis certaine que tu n'es pas passe voir sinon je n'ai aucun doute que tu aurais poste toutes tes merveilles.

passe une exellente nuit et a demain si DIEU LE VEUT .


MES AMIS A VOUS TOUS UNE BONNE ET DOUCE NUIT !!!!



Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Mer 12 Déc 2007 - 22:24

ou sont nos jumelles? Eliane et Mayte?
ou est passee Laura?
ou sont passees Hanna et Soraya?
bisous Soly


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
bebert
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 385
Age : 65
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 7:14

MABROUK MAITRE KAKY
Meme si je ne rentre pas souvent, je passe par la chaque soir et ca m'arrive meme de rentrer pour voir surtout si Georgette ou Suzanne n'ont pas abuser la bouteille afin de les raccompagner chez elles.......( mais n'oublies pas que ce sera moi, qui t'accompagnera ce soir chez toi, gardes bien la derniere danse pour moi.....) c'est Dalida non ??? la version anglaise, c'est SO DARLING , KEEP THE LAST DANCE FOR ME......
Nous attendons avec impatience le retour de notre Reine Malika qui entretient si bien ce bar et qui garde la caisse pour Soly, est ce que quelqu'un a par hasard la chanson d'Alain Barriere, "reviens vers nous Malika Joconde, du bout du monde reviens vers nous......"
Malika , a ta sante toi qui est absente et a l'honneur de cette joyeuse occasion , je vous invite tous ( sur mon compte, soly t'en fais pas, je paye) a trinquer avec moi un toast en souhaitant a notre grand Maitre Kaky, MABROUK ET BEAUCOUP DE SANTE INCHALLAH !! CHEERS, LEKAHYIM !!
Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 8:59

tres bonne journee au piano bar ,
je suppose que pas mal de vous dorment encore, c'est tres bien
mais je suis a la recherche de mes amies perdues:

MALIKA- MAYTE- LAURA- TAGDITE - MAURICIO - TANJAOUI

ou etes vous donc passes les amis , je suis fatiguee d'aller a votre recherche , revenez c'est un ordre !!!!lol

exellente journee a vous tous ou que vous soyez !!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 10:02

Bebert mon cheri voici un peu sur Alain Barriere, qui a berce notre jeunesse avec "Ma Vieeeeeeeeeeeeeeeeee", YAHASRA.

Alain Barrière est un chanteur français, auteur-compositeur, né le 18 novembre 1935 à La Trinité-sur-Mer, de son vrai nom Alain Bellec. Il naît dans une famille de mareyeurs bretons, obtient un diplôme d'ingénieur des Arts et métiers (promotion Angers 1955, dite « An155 »). Cependant il préfère se tourner vers la chanson.

En 1961, il adopte son pseudonyme et participe au concours du Coq d’or de la chanson française dont la finale se déroule à l’Olympia. Il parvient en finale avec sa chanson Cathy et se classe 11e sur 12. Mais pendant ce concours Bruno Coquatrix le remarque et Alain Barrière signe un contrat avec la maison RCA.

Il vit alors de quelques cachets dans les petites salles parisiennes, avant de se faire un nom en 1963, avec le succès du titre Elle était si jolie, sélectionné pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson où il finit cinquième.

Un autre grand succès est Tu t'en vas, interprété en duo avec Noëlle Cordier en 1974. L'année suivante, il fait construire et crée le « Stirwen » (« étoile blanche » en breton) un théâtre-discothèque-restaurant situé à Carnac, avec une salle de spectacle (amphithéâtre) dans laquelle il donne des concerts chaque été.

En 1977, il quitte la France pour les États-Unis : l'entreprise Stirwen a des difficultés et le chanteur des démêlés avec le fisc. Il revient quatre ans plus tard, mais les deux albums qu'il enregistre n'ont pas le succès escompté. Un second exil le mène au Canada. Il ne revient définitivement qu'au début des années 1990, mais sans renouer véritablement avec la chanson.

En 1998 sort un CD de nouvelles chansons Barrière 97 et une compilation de ses meilleures chansons Ma vie. Il passe à la Salle Pleyel de Paris en 1998.

En 2006, il publie son autobiographie, Ma vie, aux Éditions du Rocher (avec trois nouvelles chansons, dont : If - Tu sera un homme, mon fils, texte de Kipling - Chante ma Bretagne, hommage à sa terre natale) et une nouvelle compilation La compilation authentique. Il donne plusieurs concerts au Canada et y est bien accueilli. Disque d'or au Canada, il entame à partir de mars 2007 une grande tournée en France. Un nouveau CD paraît à l'automne 2007, et deux galas sont prévus au Stirwen en septembre 2007. Alain Barrière continue ensuite sa tournée en France.
VOICI SON SITE PERSONNEL:
http://www.alainbarriere.com/

Ma vie


Ma vie
J'en ai vu des amants
Ma vie
L'amour ça fout le camp
Je sais
On dit que ça revient
Ma vie
Mais c'est long le chemin

Ma vie
J'en ai lu des toujours
Ma vie
J'en ai vu de beaux jours
Je sais
Et j'y reviens toujours
Je sais
Je crois trop en l'amour

Ma vie
J'en ai vu des amants
Ma vie
L'amour ça fout le camp
Je sais
On dit que ça revient
Ma vie
Mais c'est long le chemin
Ma vie
Qu'il est long le chemin !


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 10:04

Alain BARRIERE est né en 1935, le 18 novembre, au mois des tempêtes, à la Trinité-sur-Mer. « Un peu de sang breton et de sang italien », un peu de Dante et de Chateaubriand, en font un profond romantique, riche de passion, de sensibilité, de pudeur et d’imagination.

Entre les plages de l’été et les landes d’or du printemps, il devient un Gamin-des-champs comme, en ville, on devient un gamin-des-rues. Seul, rejeté, il se construit un monde d’émotions qu’il nous fera partager plus tard, tant il est vrai que l’inspiration d’un poète procède des rêves et des sensations de l’enfant.

Et puis, le petit sauvage s’amadoue, se civilise, le cancre apprend et s’instruit : le nouvel instituteur est responsable de la métamorphose.
Cet homme providentiel arrache l’écolier à l’inculture et le gosse à l’isolement. Aujourd’hui, Alain BARRIERE se souvient encore de cette sortie du tunnel. Il dit : « Peu d’hommes ont eu dans la vie des autres l’importance que cet homme a eu dans la mienne. »

Adolescent, il quitte « l’air marin pour la douceur angevine »…et le collège. Livré à lui-même dès 14 ans, il sent qu’il lui faut se battre contre tout et contre lui-même. La vie elle-même se charge de lui montrer qu’elle est avant tout un combat, une lutte. Lutte contre ses propres faiblesses, celles d’un enfant sensible, celles d’un enfant pauvre ; lutte contre ce régime de l’internat qu’il déteste et qu’il voit comme un univers carcéral.

Alors il se lance à corps perdu dans le sport. Puis, contre tous les pronostics, il passe ses bacs et entre à l’Ecole Nationale d’Ingénieur des Arts et métiers d’Angers en 1955. Monsieur BLEIS, le bon maître, l’avait deviné : le petit Breton valait mieux que le fond de la classe et l’indifférence sévère ou son premier instituteur l’avait relégué.

Durant quatre années, il baisse la tête et fonce dans les études. Il veut obtenir ce diplôme qui sera, il le sent, sa première revanche sur la vie. L’opiniâtreté mise à poursuivre ce but l’éloigne provisoirement de ce qui se dessinait alors comme un violon d’Ingres, mais serait bientôt sa dévorante passion : la chanson.

En 1958, il achète sa première guitare, six mille anciens francs, apprend à en jouer, et s’essaie à composer de petites mélodies, bien sûr sans grande originalité, mais cette découverte de la musique et de la composition musicale
le fascine comme un enfant qui découvre la magie du verbe et de l’expression.
Il s’écoute. Il s’étonne.

Paris, 1959. Les études s’achèvent. C’est là qu’intervient une fois de plus le destin : un ami lui recommande de lire les poésies de Carco. Il est émerveillé ! Après Carco, c’est Desnos qui lui donne les clés qui lui manquaient et c’est toute la poésie moderne qu’il va découvrir. Musique, poésie : les ingrédients sont là. La chanson n’est pas loin.

Mais pour l’heure, Alain est étudiant, un étudiant épanoui qui termine ses études dans l’euphorie. Il connaît un vrai moment de bonheur. Il travaille la nuit. Il travaille le jour. La liberté est là, toute proche. La vie domptée, va lui offrir tous ses trésors !!! Et le rêve s’écroule brutalement.

Voici quelques mois, il a abandonné le sport. Aujourd’hui il abandonne tout. Ou tout l’abandonne. Il craque physiquement. Il craque moralement. Il a trop espéré, trop voulu sa revanche, sa réussite. Il se retrouve à l’hôpital, écoeuré, frustré, détruit.

Ce n’est qu’en début 1961 qu’il commence à renaître et on le retrouve à
Paris, dans un petit appartement crasseux du 18e. Il travaille comme ingénieur dans une grande entreprise de pneumatiques… ET IL ECRIT SES PREMIERES CHANSONS. La vie est encore difficile – il gagne 125000 francs comme ingénieur débutant, moins que Leny ESCUDERO qui est carreleur – mais l’espoir s’est installé.

Et c’est l’Olympia. Oh ! il n’y est pas encore vedette. Non il se présente simplement au Coq d’Or. Un examen de plus. Mais dans la chanson cette fois.

Face aux « jeunes sophistiqués et empailletés » de l’époque, il apparaît
sur le scène comme s’il s’était trompé de porte. Les chansons massives, chromées comme des voitures américaines, balayent, en finale, « CATHY » et son interprète. Ce n’est pas encore le printemps pour de telles fleurs bleues mais, pour nombre de gens, Alain est sentimentalement le vainqueur. Les maisons de disques se bousculent au portillon, et, mal conseillé, le jeune
artiste choisira la plus mauvaise.

Mais tout n’est pas noir cependant et les jours les plus sombres laissent filtrer, à un moment ou à un autre, un rayon de soleil. Le charmant poète, Louis AMADE a remarqué « Je reviendrai d’Alcantara » et sent dès ce moment là qu’Alain BARRIERE sera une grande vedette. Il l’encourage et pense à écrire pour lui. Ce sera « Les matins bleus ».

« CATHY » est, certes, un bel encouragement mais il reste beaucoup à accomplir et Alain a bien du mal à faire de la scène et à apprendre ce métier complexe.
Il chante quatre poèmes de Paul FORT : c’est le « bide ». On n’attend pas ça de lui. Il s’aperçoit, affolé, qu’il porte une étiquette marquée « commercial ». Et cette étiquette, parfaitement fausse, le poursuivra longtemps. Encore aujourd’hui, pour trop de gens, Alain BARRIERE c’est « Ma vie », un point c’est tout. Et pourtant, Dieu sait si ce n’est pas tout !

Revenons en 1962. Le yé-yé déferle sur la France. Hors du rock et du twist point de salut. Bref, Alain est au chômage. Seul Jean MEJEAN lui ouvre les portes de ses cabarets, lui procurant ainsi quelques « cachetons » bienvenus, car il a abandonné son métier d’ingénieur au début de l’année et l’on ne vit d’amour et d’eau fraîche que dans les histoires. L’espérance ne nourrit pas.

Fin 1962, le voilà fauché, inquiet, tirant toutes les sonnettes possibles…
Mais heureux malgré tout car il sait qu’il vient d’écrire sa première chanson
importante (« Elle était si jolie »).

Et puis c’est 1963. Ça chauffe et même ça va bouillir. Vedette américaine de Paul ANKA à l’Olympia, il regrette amèrement de ne pas avoir fait assez de scènes. Le succès le prend au dépourvu. Il n’effacera pas ses maladresses scéniques que beaucoup plus tard.

Décembre 1964, il retrouve le Music-Hall du boulevard des Capucines. En vedette. Il chante « Ma vie » et, bientôt, ce refrain est sur toutes les lèvres, dans tous les cœurs. Il restera dans toutes les mémoires. Malgré sa longueur, inhabituelle à l’époque, cette chanson sera plus que le « tube de l’été » :
« le tube de l’été ». C’est la célébrité.

Alain BARRIERE n’en devient pas fat pour autant. Ses seules concessions à la réussite sont : une fantastique Maserati qu’il pilote à 260 Km /H (mais qu’il abandonnera bientôt pour une confortable et puissante Berline, plus discrète) et un vaste manoir, avec parc et piscine, qu’il a imprégné de sa personnalité par la décoration et le choix des meubles.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 10:07

Rappelez-vous ces refrains. « La Marie Joconde », « Les Guinguettes », « Longtemps », « Plus je t’entends », « Les sabots » oh ! Oh ! Avec leur parfum de chanson de geste, « Emporte-moi » qui, joué dans tous les bals, sera pour des milliers de couples la chanson de leur amour, « Tant », « Dis », « Ces quelques mots », « Lamento » qui demeure parmi les plus beaux joyaux du répertoire français. Et « Que ce passe-t-il dans ma tête » qui est sans doute la plus belle déclaration d’amour qui soit. Et « Un homme s’est pendu » et « A regarder la mer » dont la musique échappe presqu’aux variétés pour rejoindre Grieg ou Wagner et dont les paroles appartiennent au symbolisme le plus pur. Et « C’était aux premiers jours d’avril ». Et « Rien qu’un homme », « Le voyage », « Pour la dernière fois », « L’ombre d’un baiser » et sa moralité
ronsardienne, « Avion, béton, camion » à l’humour un peu grinçant, et « Soleil d’oiseau » avec Mozart en filigrane, et « Ecoute bien c’est un tango », et « Dessus ma porte », et plus de cent autres…mélodies prenantes, séduisantes, textes amusants, émouvants. Ce sont des chansons que l’on fredonne auprès d’une blonde (ou il fait bon dormir !) ou loin d’elle, et qui sont exactement à l’unisson de nos sentiments . Ce sont des couplets d’hommes qui font paraître moins longue la route d’une ambition ou moins difficile le chemin d’une amitié.

En outre, Alain BARRIERE est, bien sûr, l’interprète rêvé de ces chansons, l’interprète fidèle de ces nuances. C’est alors qu’entrent en jeu son physique de héros stendhalien, à la fois aimant et dur, et sa voix exceptionnelle dans son registre comme sa richesse d’expression. C’est une voix voilée de
tendresse, vibrante de sincérité et parfois ponctué de ces accents rauques qui reflètent l’énergie que certains artistes mettent à se donner à leur art et à leur public.

Et voilà 1974. « Ma vie » a dix ans. Il le chante : « si tu te rappelles ma Vie ». Il découvre l’ « Eminent », cet orgue aux mille musiques, et compose « Celtina » et « Baccandella ». Il a envie de faire partager sa joie à jouer de cet instrument au public, et c’est un Olympia de plus, en octobre. Cinq jours de triomphe avec de longues ovations notamment pour « Une petite plage »,
« Un poète » et « Tu t’en vas ».

Fin novembre, il part au Canada pour un mois. Les canadiens l’aiment beaucoup et la tournée est particulièrement brillante.

Il revient avant noël et assiste à l’envol de « Tu t’en vas » vers les sommets des hit-parades : un million de simples vendus en France, et plus de 200.000 33 tours. Et le ravissant dialogue Alain BARRIERE – Noëlle CORDIER franchit les frontières : Allemagne (ou il fait de fréquents séjours étant, là aussi, en tête des hit-parades), Autriche, Suisse, Belgique, Hollande…

Mais à l’Olympia, cette année là, il s’était passé autre chose. Alain venait de faire la connaissance d’Agnès, et, comme dans une de ses chansons, ils avaient découvert qu’ils s’aimaient.

1975. Une année riche en événements pour Alain BARRIERE. Lui, le célibataire de charme de la chanson, lui que l’on a « marié » avec tant de damoiselles connues ou anonymes, épouse, Agnès le dix février – à quatre jours de la Saint-Valentin. Mais, pour eux, la Saint-Valentin se fête tous les jours. (« Enfin le plus souvent possible » dit il en riant.)

Le 29 juillet, un rêve qu’il cultive depuis des années se concrétise : la création d’un Théâtre-Discothèque-Restaurant en Bretagne. C’est le STIRWEN, construit à Carnac, avec de vieilles pierres du pays dans le style du …dans le style des …enfin dans le style du STIRWEN. Son goût pour la science des sons a trouvé là son application et l’acoustique du théâtre est remarquable aux dires des spécialistes.

Un mois plus tard, c’est Guénaelle qui vient au monde. Une petite fille, dit-on. Un petit ange, pense son papa.

Doux instants ! Mais les nuages arrivent.

Qui peut se vanter de n’avoir pas eu, parmi les fées qui entouraient son
berceau, de Carabosse ? Les moments noirs qui ponctuent la vie, c’est à elle,
Carabosse, qu’on les doit. Pour universelle et inexorable qu’elle soit, cette situation n’en est pas moins pénible et lorsque des gnomes malfaisants attaquèrent jadis sa santé, naguère sa carrière, Alain souffrit. Mais il ne fit pas que souffrir, il lutta. Et gagna la plupart des combats. Non sans blessures, évidemment, mais toujours riche d’indépendance, de loyauté et de liberté. Quand il fut malade, il guérit. Quand il fut évincé des programmes TV Radio, il conserva une foule de fans et revint s’imposer au premier rang à plusieurs reprises, notamment avec d’énormes succès, comme « Rien qu’un homme », ou « Tu t’en vas ». Et voilà qu’il doit lutter encore. Sur deux fronts : le métier, ou un ostracisme stupide l’éloigne des ondes (à l’exception des Radios libres) ; la vie, ou des korrigans haineux l’assaillent à propos de ce Stirwen dans lequel il a investi tout son argent et bien plus encore, son énergie, son talent d’ingénieur, son amour de la Bretagne et son rêve. Car ce Stirwen, enraciné en terre bretonne, il est bien par son mélange harmonieux de formes d’autrefois et de techniques contemporaines, le rêve du bâtisseur, du chanteur, du poète.

Un artiste n’est pas fait pour se battre et il est bien dommage pour tous de l’y acculer au lieu de le laisser tout à sa création, mais puisqu’il faut lutter,
Alain lutte avec détermination. D’un côté discussions, procès et travail terre-à-terre se succèdent pour sauver le Stirwen et l’idée du Stirwen. D’autre
part, musiques et chansons continuent à naître pour la plus grande joie de ceux et celles qui ayant entendu un jour Alain BARRIERE n’ont cessé de l’aimer (1).

Après avoir franchi les frontières, « Tu t’en vas » traverse les océans et va plaire au Brésil comme au Canada. En Allemagne, pendant ce temps là, elle
devient chanson n°1 en français, ce qui ne s’est pas produit depuis qu’Edith
Piaf chantait « Milord » (1960).

En 1976, « Cosmos 77 » et « Si tu te souvient » (33 tours Alb. 10504)paraissent en avril. Peut-être même aux premiers jours d’avril ! Puis, c’est un
Olympia, en octobre, ou Alain engage un quatuor à corde pour la seconde partie de son spectacle. Autre innovation cette année-là, il enregistre le spectacle en direct, sur scène ; ce sera un très bon disque

(« Olympia 76 » double album 10505/6). NoËlle CORDIER ayant décidé de
chanter seule, c’est Mary CRISTY qui est avec talent et grâce la vedette féminine du spectacle.

En 1977, « Et tu fermes les yeux » est la chanson d’amour d’un disque ou « Je danse » et « Qu’importe » démontrent une recherche intéressante sur les rythmes nouveaux dont Alain pressent le déferlement prochain. Mais 1977,
c’est aussi le départ pour les U.S.A., puisqu’il semble que l’engouement n’existe que pour ce qui vient de là. Et puis Alain prend un peu de champ, face
aux problèmes du Stirwen et à la trahison de quelques faux amis . Mais il reviendra ! La Californie restera pour lui comme une villégiature artistique et active, car il ne fera pas que s’y dorer au soleil sur le bord des piscines
hollywoodiennes, mais il travaillera d’arrache-pied à de nouvelles musiques. Il y comblera aussi une lacune qu’il supportait mal : il parle désormais « américan ».

En 1978, après une tournée triomphale au Québec, Alain revient en France avec « Une autre vie », notamment. Mais bientôt, c’est le choc d’ « Amoco » ou la condamnation des pollueurs donne une des plus belles pages de son œuvre. Sur le même 33 T, on y trouve « Mon pays » qui évoque l’amertume face à l’ingratitude de la France envers ses artistes, et « I wanna be me » (« Je veux être moi-même ») un disco authentique.

Après une petite tournée test en province, il donne une série de six récitals à l’Olympia, du 28 novembre au 03 décembre.

Même sans l’écho des ondes, même contre l’hostilité imbécile de quelques jaloux (hélas bien placés !), malgré l’ingratitude de certains, Alain BARRIERE continue à écrire et à composer. Pour lui, bien sûr, car c’est se vocation, sa vie, mais, surtout pour ses fidèles, pour ses nouveaux admirateurs et ses nouvelles admiratrices qui se fichent des modes et n’ont pas besoin qu’on leur dise ce qu’il faut apprécier, mais pour ceux qui aiment la vraie chanson, la belle chanson, ce subtil mélange d’une mélodie et d’un poème. Sa guitare entre les bras, ou devant son piano, ou même en dépouillant son courrier, ou encore en conduisant sa voiture, il capture les sons, les rythmes, les mots que son inspiration lui offre, puis les imbrique, les taille, les polit pour en faire sa chanson de demain. Et la vôtre.

Nous sommes en 1979. Alain se disperse quelque peu. La musique, la chanson ont toujours leur première place. Mais pas la carrière. Tant de choses l’attirent, le fascinent. Dans son œuvre et dans sa vie. Il poursuit l’exploration des musiques nouvelles et de ses sonorités inouïes dont il fut un des premiers tenants et peaufine de remarquables compositions dans le genre. Mais il n’abandonne pas pour autant la veine des mélodies plus classiques, romantiques, ou il a toujours excellé. Sur le plan des textes, également, il va du poème sentimental à l’anathème, de la phrase dépouillée, elliptique, au symbolisme brillant ; il n’oublie pas Mallarmé. C’est ainsi que va naître « Sérénade et Tragédie », un 33 tours ou l’on trouve un instrumental comme « Apertura per oggi », une apostrophe comme « Lettre au Président », un hommage comme « Elle va chanter » (Mémento Piaf !), une sérénade nostalgique à l’inconnue comme « Sénérade », une révolte comme « Le début et la fin », un blizzard furieux déchaîné contre l’Homme comme dans « Hiver » et une jolie mélodie sur laquelle le poète explique qu’il rendra toujours mots d’Amour pour mots de haine (« Anyway »). C’est aussi en 1979 qu’Alain crée, avec Anièce, une équipe enthousiaste pour animer ce Stirwen auquel lui-même se vouera corps et âme tous les étés. Ce seront, notamment, des « soirées à thèmes » qui, selon souvenirs pour ceux qui y ont participé.

C’est encore la recherche, la progression, la découverte dans certains domaines ésotériques, qui absorbent bien des moments et bien des pensées.

Tiré à hue et à dia par toutes ces activités, contrarié par l’hydre administrative, Alain ressent parfois la tentation de laisser le navire courir sur son erre. Non pas de cesser la lutte, de baisser les bras, mais de ne vivre quelques temps que pour soi. Un peu de lassitude, c’est tout. Certains croyaient qu’il allait devenir, petit à petit, un beau fleuron dans les mémoires, mais voici qu’il revient en force, dès 1980, avec un vrai soleil dont les rayons sont « Une chanson » et « En plein midi », ainsi que, par exemple, « Apertura 80 », « Partir », etc. Un excellent cru Barrière. Et ça n’est pas tout ! L’année suivante, 1981, voit scintiller « Les amants de l’espace » (45 tours) puis étinceler « Amour inca », une merveilleuse chanson, un diamant. Au verso de ce second 45 Tours, les vigoureux couplets de « Sûr qu’il m’aurait dit ». Apparaît également un 33 Tours « 20 ans de succès » : dix des titres les plus célèbres d’Alain BARRIERE, réenregistrés avec un parfait soucis de moderniser l’orchestration, juste ce qu’il faut, afin de leur conserver leur charme, parfois délicieusement désuet, jamais démodé. Un superbe cadeau pour les couples qui se connurent, dansèrent et tombèrent amoureux sur les airs immortels de « Ma vie » (1964) ou de « Emporte-moi » (1967). On y savoure aussi « Elle était si jolie » (1963), « Plus je t’entends » (1963), « Que ce passe-t-il dans ma tête » (1967), « A regarder la mer » (1971), « Tu t’en vas » (1975), « Si tu te souviens » (1976)… Dans l’esprit d’Alain ce disque n’est que le premier volet d’un triptyque. En effet, il compte faire un second 33 Tours qui regroupera des chansons qu’il estime parmi ses meilleures mais qui n’eurent pas l’heure d’être des tubes. Enfin, un troisième 33 Tours devrait voir le jour avec un florilèges de ses compositions instrumentales.

En 1982, Carabosse s’en prend à la distribution des disques. Encore des Crocs-en-jambe ! Mais comme un « avant-centre » chargé par un « arrière » déloyal, Alain saute l’obstacle et repart de plus belle.


(1) L’activité du club Alain BARRIERE (43, rue Fessart, 92100 Boulogne) et la diffusion de son journal en sont une preuve parmi d’autres).


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 10:08

BEBERT VOICI POUR TOI

La Marie Joconde


Ouais, t'en as vu t'en as connu
Des équipages
De tous rivages
De tous pays
Ouais, t'en as vu t'en a connu
Des gars du large
Sans tatouages
Ou tout garnis
Ils venaient là dans le bistrot d'la rue du Havre
Pour un voyage
Dans l'infini
Ils te r'gardaient avec des yeux
Qu'en disaient large
Marie trop sage
Marie jolie

Reviens vers nous
Marie jolie
Marie la blonde
Du bout du monde
Reviens vers nous
Reviens vers nous
Marie jolie
Marie Joconde


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 10:17

Notre reine Malika, sera parmi nous des samedi soir ou dimanche elle retourne au Maroc Samedi si D. veut.

Maurice mon frere faynek?


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
rigallor
Medaille de Diamants
avatar

Nombre de messages : 2172
Age : 63
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 14:08



Et voilá, Marie Joconde....
Revenir en haut Aller en bas
http://siempretanger.niceboard.com
kaky
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 73
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 17:08

...salam tres cher piano-bar...miss soly merçi pour toutes cette documentation conçernant monsieur alain barriere qu on a eu la chance d avoir a rabat au bowling chez madame attias en 1967...un tres grand chanteur bien sur et quelle galanterie...bebert mon frere merçi pour ta gentillesse pour le piano-bar ...c est certain que notre chere princesse lalla malika manque a l inauguration du n°7 mais elle saura se rattrapper insha allah...hi geogie et esther merçi pour vos souhaits...jackye merveille t en fais pas ils sont tous la...lalla emeraude et lalla suzy 7 bisous chacune...sir ricarrdo...freres charly et maurice...bien a vous et 7 belles pensées pour nos absents...amitiés...kaky...
Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 17:34

Soly Anidjar a écrit:
Notre reine Malika, sera parmi nous des samedi soir ou dimanche elle retourne au Maroc Samedi si D. veut.

Maurice mon frere faynek?

TRES CHERE SOLY.....MERCI TOUT VA BIEN
JE SUIS BIEN ICI
ET LA PLUPART DU TEMPS CHEZ KAKI
RETOURNE SUR LE NO.6 ET TU VERRAS

HEUREUX DE TE LIRE .... ALAIN BARRIERE ..... MERVEILLE

TRES BONNE SOIREE
AFFECTIONS ET GROSSE BISE
TON MAURICE
Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 17:46

[url]


BONSOIR MES CHERS TOUS ET TOUTES
CHACUN PAR SON NOM

VOILA SUR DEMANDE DE MA CHERE ET LALLA JACKYE NOTRE VENUS
POUR CE SOIR
CE MORCEAU ARABO-ANDALOU
A SHEIMS EL ACHIYA

VOTRE MAURICE


et c'a c'est pour notre cher d.j frere ricardo/rigallor

[url]


PLUS C'A MAIS TOUS SUR LA PISTE.....ON VA FAIRE LA GRANDE BOOM A L'OCCASION ET EN L'HONNEUR DE NOTRE CHER FRERE KAKI
AVEC CES 1000 MESSAGES ET CHEZ KAKI NO. 7

[url]
Revenir en haut Aller en bas
bebert
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 385
Age : 65
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 20:40

UN GRAND BRAVO A TOI MORIS
Ahh il ne faut rien de plus pour me faire courir que SHEIMS EL ASHIYA, et encore dans cette version elle est EXTRAORDINAIRE, UN PLAISIR IMMENSE !!!! je l'ai entendu tand de fois dans tant de versions mais celle ci est vraiment originale, je ne connais rien de cet ensemble MOULTAQA qui est dirige par ALI ALAOUI ( un tres jeune Bonhomme , 26 ans), mais apres avoir entendu cette version, j'ai passe une matinee de follie a ecouter tous les 14 "morceaux " qui suivent, quel plaisir !!!! je ne les connaissais pas et je voudrais bien savoir qui sont ces gens qui forment ce groupe formidable, la chanteuse me parait Suedoise, son nom est Ingrid Panquin..............je vous conseil d'aller ecouter la chanson titree " chants Malhoun"
Thank you soooo much Moris for a time well spent.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 21:17

Bebert l'a3mar diali tu as promis la tournée donc la tournée est a Bebert ,Maurice toi amènes les danseuses pour danser sur les tables, l'inauguration du 7 ème "Piano-Bar"il faut arroser tout ça les copains ou êtes vous? je n'ai pas vu Tagdite toute la semaine, Soraya et Hanna ou êtes vous, Bebert amènes notre précieuse Émeraude avec toi. Charly amènes tes marmites, demain tu cuisineras a nouveau, Ricardo adonde estas , y que viva la fiesta, Jackye fainek? encore entrain de caresser les vagues et écrire Bebert sur le sable, laisses les méduses les Taylandais adorent les manger griller sur du charbon, Suzy et Celia yak labas, Georgette la tournée c'est pour nous tous, donc viens te joindre a nous, un jus d'orange pour Kaky qui ne boit pas d'alcool please, Maurice 3afek lorsque tu viens amènes nous chi salada metbokha ou chi khizo m'slok,l'barba et l'couari di mama, ta femme ne va pas se rendre compte.
bisous a tous et celui qui passe par chez moi en vélo solex vienne me prendre, Momo l'berah, viens de joindre a nous c'est Bebert qui paye la tournée ce soir, toi tu payeras demain.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 22:08

DEAR BEBERT

I'M PLEASED THAT U ENJOY THIS MUSIC.
MY PLEASURE IS TO SERVE U THE BEST OF THE BEST

MERCI POUR LES VOEUX ET VRAI DIRE C'EST LA 1ERE FOIS QUE TU ME REPONDS DIRECTEMENT.
VIVE L'AMITIE SUR CE SPLENDIDE FORUM.

BY THE WAY I USED SEVERAL PICTURES FOR MY PRESENTATIONS THRU MSN POWER-POINT, I HOPE IT'S O.K. WITH YOU.

CHERE SOLY......TU VOIS COMBIEN Y'A D'ABSCENTS SUR LA PISTE
IL FAUT ENGAGER MOMO EL BARAH DE SUITE

SIMONE VOUS PASSE UN GRAND BONJOUR A TOUS/TOUTES
ET DES QU'ELLE A TOURNER SON DOS.....JE LUI AI PIQUE TA COMMANDE DE SALADA MATBOUHA , ETC

MAIS JE NE FAIS PAS DE CONCURENCE A NOTRE CHEF APPERO
NOTRE CHER CHARLY

BIEN A VOUS
BEBERT ALL THE BEST

VOTRE MAURICE
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1042
Age : 74
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Jeu 13 Déc 2007 - 23:49

555 DRAPEAU 555

MABROUK A NOTRE MAESTRO KAKY
POUR L'OUVERTURE DU SEPTIEME PIANO BAR!!

ALLAH IKEMEL BELKHIR,
JUSQU'A CE QUE TU OUVRES UNE SUCCURSALE
A LOS ANGELES!



Merci Cher Maurice pour ces morceaux d'Andalous, une merveille!

Moi aussi j'ai ete surprise de lire le nom de Ingrid Panquin et j'ai fais une petite recherche, specialement pour toi Bebert:




«Moultaqa Salam, a french musicians orchestra, pay a vibrant tribute to Morocco. Through a varied repertoire of traditionnals and sacred musics, Ali Alaoui lead us into the heart of moroccan musical culture and its rhythmic diversity. Andalusian inheritance, nomadic malhun poetry, exhilarating rhythms of trance and polyrhythms creations, this is a multiple encounters way, a passion for rhythm and a cultural print that give us on stage Ali Alaoui and Moultaqa Salam ».


Members Ali Alaoui : direction, percussions, chant
Ingrid Panquin : chant
Sabrina Mauchet, Raphaël Sibertain Blanc : violon
Jean-Christophe Maillard : flûtes, cornemuse
Patricia Nortes : violoncelle
Vladimir Tserabun: contrebasse
Thierry Di Filippo, Laurent Roches : luth
Jean-François Bergan : guitare
Thibault Laurent : batterie, percussions et choeur
Radhia Meraghni, Younès Derkaoui, Mehdi El Karoui,
Emmanuel Verschelde, Laurent Mendel : percussions et choeurs


BISOUS A TOUS LES AMIS,
Revenir en haut Aller en bas
http://members.ebay.com/ws/eBayISAPI.dll?ViewUserPage&us
bebert
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 385
Age : 65
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 10:29

Merci Emeraude pour ces renseignements, ca rappelle un peu l'orchestre andalou d;Israel ou le directeur est Marocain mais la majorite des musiciens sont Russes............
Moris a khouya quand tu m'as appele et je ne t'ai pas repondu?? bien sur que nous sommes tous Freres et Soeurs de SOLY.
Tu sais pour les photos, je vais te dire ce que j'ai dis a tous ceux qui m'ont contacte pour leur permettre de s'en servir, je leur ai dis tout simplement que ces photos ne m'appartiennent plus du moment ou je les ai offert a Soly, c'est devenu ses propres biens, elles ne m'appartiennent plus mais plutot a Soly et c'est a elle a qui il faut s'adresser ............c'est donc entre toi et Soly.
merci encore pour ta musique et tous tes efforts pour animer ce forum.
La bomba atomica d'italie ou es-tu??? yak labash???
Jackie bravo pour ta grande presence au Piano bar, ca va rendre Malika tres fiere de toi pour avoir rempli un peu le vide qu'elle a laisse.
Bonne journee avous tous et bonne nuit pour moi meme .
bebert
Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 13:42

pour MAYTE , J'ESPERE QU'ELLE LIRA CET ECRIT .



coucou et bonne journee a tous,

le hazard des rencontres:

lisez ce petit recit ,
comme je vous le disais hier , je partais avec ma soeur de FRANCE
voir une piece de theatre a une demi heure de chez moi ,

tout au debut de ma rentree sur le net j'ai connu un couple francais , tres charmant , ALAIN ET MAYTE , qui au fil des jours est devenue une tres bonne amie a moi,
et voila que MAYTE ME DIT un beau jour: tu sais JACKYE ,je connais un couple tres charmant qui vit en ISRAEL , et elle a ete plusieurs fois invite par ce couple a venir chez eux,

MAYTE me dit : je veux que tu les connaisses, ok
donc j'ai fais leur connaissance par le net , lui s'appelle GUILLAUME- ORGAD, plusieurs fois on s'est applele au telephone et pour les fetes Je l'appelais pour lui souhaiter mes bons voeux de fetes,

au retour au theatre, je m'assois a cote de ma soeur , rangee 6 fauteuils 10 - 11 ,

et aux 12 -13 un couple venait a peine de s'assoir que j'ai reconnu la voix de MON AMI GUILLAUME, au debut il ne savait meme pas de quoi il s'agissait , jusqu'a ce que je lui disais c'est moi JACKYE ,
QUELLE surprise agreable , mon DIEU quand une chose doit se faire , toute la grande salle avec des dizaines de personnes , il a fallut qu'ils viennent s'assoir a mes cotes avec sa femme et voila qu'on s'est rencontre au reel , incroyable mais vrai !!!!!!!!

a la sortie nous sommes tous partis a HERZELIA continuer la soiree qui a dure jusqu'a 2 h du matin ,
oui nous nous sommes promis de nous revoir puisque nous habitions a 3/4 de route les uns des autres.

tres belle surprise et tres belle soiree.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 15:01

QUEL BEAU RECIT, EN PLUS QUE GUILLAUME- ORGAD ETAIT LE VOISIN A LA SOEUR A MAMA HANNA TIA RICA ANIDJAR NEE GABBAY, IL Y A 3 ANS GUILLAUME- ORGAD M'A TELEPHONE ICI A LA MAISON CAR IL A VU MON NUMERO SUR DAFINA, JACKYE DIS LUI QUE JE L'EMBRASSE, ET QU'IL S'EST INSCRIT UN JOUR SUR MAROC-AMITIE MAIS IL N'A JAMAIS ECRIT.
BEBERT QUE D. TE BENISSE TU AS ENRICHI MAROC-AMITIE DES PLUS BELLES VUES DE CASA, J'AI ENVOYE LES LIENS TOUS MES AMIS.
ON T'ATTEND MA MALIKA, OU SONT PASSEES SUZY, CELIA, GEORGETTE, TAGDITE?
MAURICE CHAQUE FOIS QUE SIMONE TOURNES LE DOS JIB QUELQUES MARMITES JAJAJAJA.
CHARLY OU ES-TU?
EMERAUDE MA REINE UN BISOUS A LA FAMILLE.

BON SHABAT A TOUS MES CHERIS UN PAR UN.
VOTRE SOLITA.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 17:02



CHABBAT CHALOM MES AMIS ,
soyez heureux ou que vous etes !!!!!!



oui ma douce SOLY , il y a de belles surprises dans la vie,
et hier vraiment j'etais tres heureuse de rencontrer ce couple d'amis , merveilleux , GUILLAUME-ORGAD EST UN AMI DE COEUR,
que le bon DIEU LUI DONNE UNE TRES BONNE SANTE AINSI QU'A SA FEMME ET A TOUTE SA BELLE FAMILLE,

SOLY JE TE FAIS PLEINS DE BISOUS MA BELLE ET EMBRASSE TRES FORT TA MAMAN CHERIE.
Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 17:08

SALUT MON AMI LOINTAIN ,BEBERTO mais proche de moi dans mes pensees,
ne me remercie pas pour avoir poster chez SOLY, c'est tout mon plaisir de passer et vous faire des coucous,
as tu recu mes emails ??? je vois que tu n'as pas repondu ??
si occupe que ca ?? non je ne crois pas .................................
ou sont passes nos instants de fou-rires ???????????????????

MAURICIO , je sais que tu verras ce petit mot pour toi qu'a la sortie du chabbat,
je tenais tout simplement a te souhaiter tout le bien du monde ,
tu ne m'oublies jamais , et je te remercie pour tous tes coups de telephone, merci cher ami , donc pour toi ce sera CHAVOUAH TOV.

JE VOUS EMBRASSE TOUS LES DEUX AMIS A MOUAAAAAAAAAA.
Revenir en haut Aller en bas
eliane
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 17:10

CHABBAT CHALOM A TOUS MES AMIS ET A MON CHER COUSIN MOISES.
Revenir en haut Aller en bas
JACKYE
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 17:13

A MES AMIES LAURA ET ELIANNE ,
enfin vous etes la , j'etais partie a votre recherche, je ne vous voyez plus , c'est apres le coup de telephone de LAURA que j;ai compris qu'il y avait un probleme d'ordinateur,
bon ca arrive a nous tous ,l'essentiel est de vous savoir en bonne sante toutes les deux ,
je vous fais de gros bisous et a tres bientot vous relire, JACKYE
Revenir en haut Aller en bas
eliane
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 17:41

COUCOU MA CHERIE JACKYE,

TRES HEUREUSE DE T'AVOIR EU AU TELEPHONE.

COMME JE TE L'AI DIT LAURA A ENCORE UN PETIT PROBLEME D'ORDI ET JE VAIS ESSAYER D'ALLER CHEZ ELLE LA SEMAINE PROCHAINE SI JE PEUX LUI ARRANGER.

JE TE SOUHAITE UN BON CHABBAT CHALOM ET JE TE RAPPELLERAIS TANTOT.

Revenir en haut Aller en bas
rigallor
Medaille de Diamants
avatar

Nombre de messages : 2172
Age : 63
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 19:49



Avec amitiés...
Revenir en haut Aller en bas
http://siempretanger.niceboard.com
kaky
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 73
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 19:50

...salam tres cher piano-bar...maurice mon frere merçi pour tes encouragements et quel plaisir de voir que tu rencontre enfin notre bebert laaziz grace au piano...encore une petite demande frere maurice pour la fete de demain soir insha allah qui va coincider avec le retour de notre chere lalla malika...invite nous "dudu yasmine"pour une belle danse orientale comme elle seule sait le faire...lalla emeraude le piano-bar de los angeles existe deja puisque le respect et l admiration que je te porte valent tous les pianos du monde...miss soly...jackye merveille...eliane et mayté bien a vous...et pensées aux absents du jour...hi si tanjaoui...sir ricardo et frere charly bien a vous...amitiés...kaky...
Revenir en haut Aller en bas
georgette
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Ven 14 Déc 2007 - 21:32

salut les amis du piano bar

comme c'est dommage que je n'arrive pas a voir toutes les chansons que vous mettez au forum, je ne sais pas pourquoi,et meme lorsque quelque fois, d'un autre ordinateur, j'arrive a voir un clip, j'entends tres mal, est ce que quelquin peut me dire pourquoi?

demain j'invite tous les amis, a venir accuiellir notre malika, je suis venue voir si tout etait pret, si il y'avait assez de champagne, de wisky pour bebert, de mahia pour moi, et du jus d'orange pour kaky, il faut feter, maurice prepare nous les dances des annees 60, et vous les femmes, faites vous belles pour demain.
jacky, celia, suzy, emeraude, solly et tout le monde, yalla
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1042
Age : 74
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 0:39

T3ICHLI A KHOYA KAKY!

Le respect et l'admiration est reciproque, Sincerement!

Je t'embrasse bien fraternellement,
Revenir en haut Aller en bas
http://members.ebay.com/ws/eBayISAPI.dll?ViewUserPage&us
eliane
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 10:10

A TOUS MES AMIES ET AMIS JE LEUR SOUHAITE DE
Revenir en haut Aller en bas
eliane
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 10:16

Yael Naim : premier album réussi !!!


Revenir en haut Aller en bas
eliane
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 10:20

Maya Buskila - Halev
Revenir en haut Aller en bas
nanouche
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1803
Age : 70
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 11:52

LE PIANO BAR DE KAKI



JE VOUS SOUHAITE UN EXCELLENT SHABBATH
ET UN BON WEEK END
Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Age : 71
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 15:16

RICHARD, KAKI, SOLY, GEORGETTE, EMERAUDE.......... A PLUS TARD.




Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 18:34

[url]


BONSOIR A TOUS ET TOUTES
CHERE JACKYE ......SHAVUAH TOV ET MERCI POUR TES GENTILS MOTS C'EST AVEC GRAND PLAISIR CETTE AMITIE ENTRE NOUS AINSI QU'ENTRE TOUS MES AMIS SUR MAROC-AMITIE

BEBERT MON CHER .....NO PROBLEMS BETWEEN US AND THANKS FOR EVERYTHING YOU DO AND DONE

KAKI MON FRERE JE N'AI PAS TROUVE DE YASMINE MAIS JE T'OFFRE SORAYA ...HAHAHHAHA PAS LA NOTRE

SALUT GEORGETTE......POUR LA MUSIQUE DES ANNES 60' C'EST LE RAYON RIGALLOR. BIEN A TOI

ET BIENVENUE A NOTRE CHERE ET REINE MALIKA SUR LE FORUM

JE VOUS EMBRASSE CHACUN PAR SON NOM

BONNE SOIREE
VOTRE MAURICE


MAIS ON NE REFUSE PAS A UNE LADY
ALORS VOILA POUR TOI GEORGETTE ET TOUTES MES BELLES

[url]
Revenir en haut Aller en bas
Michelle Anidjar
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 61
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 19:08

Bonsoir mes cheris, je suis venue vous dire bonne semaine a tous et venir recevoir notre Malika, donc je suis venue donner un coup de main a toute cette belle bande, de freres et soeurs,
ou est passe notre Tanjaoui, Mayte et Jackye vos recits ayma quelle emotion, Bebert et Emeraude quel bonheur de vous trouver ici au Piano chez notre Kaky, Georgette allons on va mettre les tables Eliane bonjour ma belle je vois que tu parles l'espagnol, si tu es la cousine a Moise.
Rigallor vite la musique hermano.
Maurice, commment ca va? n'oublies pas que je suis ta voisine, Maurice habite a 10 minutes de chez moi, Tagdite on ne te voit plus depuis le beau fiancailles.
Suzy, Hanna, Soraya, Celia ou etes vous?
Kaky mabrouk lalik e 7 eme "Piano-Bar".
Revenir en haut Aller en bas
http://cuisinemichelle.exprimetoi.net/index.forum
kaky
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 73
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 19:21

...salam tres cher piano-bar...maurice mon frere merçi pour "soraya" c est vrai qu elle danse bien aussi mais "dudu yasmine" c est autre chose...enfin le principal c est surtout ta presence...merçi aussi pour monsieur "paul anka"que de souvenirs dans cette belle chanson...pichourine merçi pour ta gentillesse...lalla emeraude une dame de ta classe qui a cotoyer le grand salim lahlali ne peut etre qu admirable(non sans rire)jackye merveille...mayte...eliane...georgie... lalla suzy...hannah...celia ...miss soly...frere charly...bebert laaziz...si tanjaoui et sir ricardo...bien a vous...WA HA DIK LALLA MALIKA NOTRE CHERE REINE DI CASA...FINEK PETITE SOEUR...TOUT LE MONDE T ATTEND POUR COUPER LE RUBAN DU N°7 ...amitiés et bonne soirée a tous...kaky...
Revenir en haut Aller en bas
rigallor
Medaille de Diamants
avatar

Nombre de messages : 2172
Age : 63
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 19:40



Une ancienne et belle chanson...
Revenir en haut Aller en bas
http://siempretanger.niceboard.com
eliane
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 579
Age : 71
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 20:16

Carlos Gardel - Por una cabeza
Revenir en haut Aller en bas
georgette
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 20:19

salut les copains


ou est ma princesse? je voudrais souhaiter la bienvenue a ma chere amie malika que j'ai beaucoup langui, et je suis venue dancer avec elle un bon twist des annees 60,je suis la, toute pimpante et toute joyeuse,
voici une photo photographiee par malika, mon premier jour au maroc , sur la cote de casablanca, a contiqui ( je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40818
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   Sam 15 Déc 2007 - 20:33

Mes cheris j'arrive a temps pour couper les rubans du bar numero 7? mais ou est notre Malika, Momo l'Berah tu as chomé longtemps pendant tout l'été va nous amener notre Malika, Tagdite, Tanjaoui, Soraya, Charly, Bebert, Emeraude, Maurice, Jackye, Laura, Esther, Gisele, Suzy, Christa, Ofek, Tropico, David Bouhadana, Hanna, Bidaouia, Joyce, Georgette, Celia, anita, Marouane, Slimane, Rigallor et tous les autres.
Eliane ma soeur Michelle est mariee avec un garcon de Tanger du nom Shoshana.
ma soeur Anita etait mariee a un garcon de Tanger du nom de Ponte il est decede tres jeune en 1991.
c'est moi qui etait mariee a un Medina de Tanger.
mes enfants sont Medina.

Mon Kaky je suis venue te donner un coup de main pour le bar, en attendant qu'arrivent tous nos amis.




Dernière édition par le Sam 15 Déc 2007 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
AU PIANO BAR "CHEZ KAKY"numero 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» BIENTÔT LE WEEK'END: Détendons-nous avec des Légendes de "chez nous"!!!
» Vos 15 meilleurs fards "neutres" chez MAC ?
» Selon-vous, quels sont les "MUST HAVE" à posseder chez mac
» "J'irai dormir chez vous"
» Cadeau "fête des mères" chez Nounoutess.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: YAHASRA :: YAHASRA NOS PHOTOS, MOTS ET SOUVENIRS DU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit