HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RABBI HAIM PINTO AGADOL DE MOGADOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 41234
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: RABBI HAIM PINTO AGADOL DE MOGADOR   Dim 12 Aoû 2007 - 14:22

RABBI HAIM PINTO AGADOL DE MOGADOR
Rabbi Haïm Pinto Hagadol



Notre Saint et Vénéré Maître Rabbi Haïm Pinto Le Grand que son souvenir soit béni est né à Agadir (Maroc) le 15 Tammouz 5509 (1 juillet 1749), le jour de la Hiloula de Rabbi Haïm Ben Attar.

Il était le fils du Saint et Vénéré Rabbi Chlomo Pinto Zal descendant de Rabbi Yehochiayou Pinto connu sous le nom du « Rif de Eïn Yaacov».

Très jeune, Rabbi Chlomo Pinto Zal enseignait à son fils, Rabbi Haïm Pinto, la Torah. Malheureusement, Rabbi Chlomo Pinto décéda en 1761, laissant derrière lui un orphelin à peine âgé de 12 ans. La même année, un tremblement de terre détruisit entièrement Agadir. Les juifs rescapés furent nombreux à s’installer à Mogador (Essaouira). Parmi les réfugiés se trouva également Rabbi Haïm Pinto.

Rabbi Haïm Pinto étudia la Torah à la Yéchiva de Rabbi Yaacov Bibas, le Dayan de la ville, en compagnie de Rabbi David Ben Hazan. La réputation de Rabbi Haïm Pinto fut tellement grande que tout le Maroc résonnait les miracles et prodiges accomplis et ce depuis son plus jeune âge.

En 1769, son maître Rabbi Yaacov Bibas mourut, La Communauté de la ville se tourna vers Rabbi Haïm Pinto pour qu’il accepte la lourde charge de Dayan de la ville. Il finit par accepter d’assurer cette responsabilité en compagnie de son ami Rabbi David Ben Hazan. Il n’avait alors que vingt ans. Rabbi Haïm Pinto exerçât son mandat de Chef du Tribunal Rabbinique de manière très ferme et quand cela était nécessaire, il savait être sévère. Jamais il ne laissât quelqu’un agir dans l’erreur. Il exerça cette fonction pendant plus de 70 ans. Les plus grands Hakhamim de la génération le considéraient avec crainte et respect, juifs et musulmans le vénéraient. Sa renommée traversa le Maroc jusqu’en Europe et dans tout le moyen orient. Eliahou Hanavi se révélait régulièrement à Rabbi Haïm Pinto et étudiait avec lui, c’est la raison pour laquelle Rabbi Haïm Pinto assister à toutes les Brit-Milots qui avaient lieu à Mogador.

Parmi les nombreuses histoires sur Rabbi Haïm Pinto Zatsal, celle ci fut rapporté par le Rav Moché Wizgane, Chef du Tribunal Rabbinique de Mogador :

Rabbi Haïm Pinto avait l’habitude de prier dans la synagogue d’un riche notable de la ville. Tous les Chabbat après-midi avant l’office de Min’ha, il y donnait un cours, qui se prolongeait jusqu’à ce que le riche notable lui dise : «Baraka» (ca suffit). Un jour, il faisait un cours flamboyant qui passionnait l’auditoire, et tout à coup le riche lui dit : «Baraka». Rabbi Haïm continua. Le riche répéta : «Baraka», mais Rabbi Haïm continua encore.

Alors le riche s’écria avec colère pour la troisième fois : «Baraka», et cette fois, Rabbi Haïm s’arrêta. Mais dans l’office de Min’ha qui suivit, il demanda à D. de lui fournir les fonds nécessaires à la construction de sa propre synagogue où il pourrait faire ce qu’il voudrait. Le lendemain se présenta chez lui un homme qui devait partir pour l’étranger et qui exprima le désir de lui confier une importante somme d’argent, car il était la seule personne en qui il eût confiance. Rabbi Haïm lui demanda s’il pouvait emprunter l’argent jusqu’à son retour et l’autre accepta. Rabbi Haïm demanda alors à des ouvriers juifs de construire la synagogue. Grâce à la somme d’argent qui lui avait été confiée, il put construire une magnifique synagogue. Rabbi Haïm comprit que D. lui avait envoyé cet argent par l’intermédiaire du prophète Elie... car le prêteur ne revint jamais !

Rabbi Haïm Pinto de mémoire bénit eu quatre fils : Rabbi Yehouda connu sous le nom de Rabbi Hadane, Rabbi Yossef, Rabbi Yehociayou et Rabbi Yaacov. Tous furent des Grands Tsadikims dévoués à la Torah et au Klal Israël.

Rabbi Haïm Pinto de mémoire béni quitta ce monde le 26 Elloul 5605 (28 septembre 1845) à l’âge de 96 ans. Le jour de son décès il promit à ses disciples que ceux qui évoqueraient son nom le jour de sa Hiloula verraient leurs prières exaucés.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
 
RABBI HAIM PINTO AGADOL DE MOGADOR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES CONTRE-TORPILLEURS
» GAL ALLAH NDAHKOU
» Le château du Magnet restauré
» Pélérinage d'Ouman
» Gallo pinto, riz aux haricots noirs (photo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: GENEALOGIE, A LA RECHERCHE DE NOS ORIGINES :: SUR LES TOMBEAUX DES SAINTS JUIFS AU MAROC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit