HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mar 24 Juil 2007 - 13:05

Rappel du premier message :

Le 3-5-2005,a 11 h du matin, au musée MONART D'ASHDOD, mes amis du site Dafina ainsi que des amis du site couscous israelien, ma famille et moi,sommes allés recevoir les dizaines d'enfants d'Oslo qui sont arrives jusqu'à ashdod invites par moi.
il y avait notre Émeraude et son adorable mari Yacov
mon cousin Shanghay et Fiby Anidjar
Micheline Waknine et sa soeur yardena (les filles de notre regretté héros Raphy Waknine)
ma soeur Anita Anidjar-Ponte
ma maman Mimi Anidjar
Elie Pilo (qui m'a beaucoup aide)
Dina Haim (la photographe du brit yotse maroco)
Ylan benichay
Guila Azoulay cousine a Victor Deloya
Victor deloya, Victor était moniteur de ces enfants a Oslo et il est venu de Miami, pour cette journée inoubliable
Georgette
Ran Kadosh
Aliza Maman-Daddia
Hanna Serror webmaster du site couscous
il y avait des journalistes, la télévision, la radio, des photographes.
J'ai travaille pendant 4 mois pour trouver les enfants d'oslo, cette journée a été pour moi très émouvante, dans mon cerveau, j'ai vécu leur histoire, en me retrouvant ils m'ont pris comme une maman, ils m'ont embrasses , remercies,nous avons pleure ensemble,je ne pouvais plus ni manger ni dormir d'émotion quelques jours avant , l'idée que j'allais les voir les connaître, les serrer dans mes bras,l es écouter.........et dire que lorsqu'ils étaient a Oslo, moi, je n'étais pas encore née.
Le jour avant a 16 h Victor Deloya, que je voyais pour la première, est arrive a Ashdod, pour participer a cette journée célèbre ,Victor je répète était le moniteur des enfants d'oslo.

Victor Deloya est ne a Casablanca , aine de huit enfants, il quitta le Maroc jeune pour un séminaire de pédagogie afin d'enseigner, et fut retenu a Marseille comme le ler Marocain au service de l'Alyate Hanoar .

Il est père de quatre enfants et grand-père de huit petits enfants et vit actuellement retraite a Miami aux États-Unis, tout en continuant d'oeuvrer pour pour Israel. Il s'occupe de sa petite synagogue en qualité de responsable technique et travaille sur la généalogie de sa famille.

Après deux ans et demi il accompagna le groupe remplaçant ceux qui ont péri en 1949 et après son séjour en Norvege il ramena les 200 enfants en Israel.

Il fut oblige de quitter le pays après deux ans suite a la maladie de son épouse qui fut atteinte par la sclérose en plaques, et qui habite toujours en Norvege.

En Norvege il a pu continuer ses études tout en travaillant. Il obtint son diplôme de MBA en se spécialisant dans les affaires internationales.

Il dirigea une société a Oslo , puis il fut mute a Tokyo et en Chine ou il passa deux ans pour ensuite émigrer avec sa famille aux États-Unis.

La, il il fonda et dirigea le MJO en faisant partie des 9 Membres du Présidium de l'ASF( American Sephardi Federation.) . C'est a ce titre qu'il fut reçu par le Premier Ministre Itzahk Rabbin et au Maroc par Sa Majestele Roi Hassan II et par les dignitaires de la CommunauteJuive Marocaine.

Il représenta sa compagnie a différentes conférence en Chine, au Japon et en Afrique.

Il a toujours été actif au sein des communautés juives et obtint plusieurs reconnaissances témoignant de ses activités
ex-président de la communauté juive de New-York.

La veille de cette réunion,Victor Deloya, son beau-frère Marc Maayan ,Ran Kadosh, et moi (Soly Anidjar),étions invites chez Shaoul Bensimhon,( président mondial de la communauté Juive Nord africaine).Victor a beaucoup aime Ashdod, qu'il avait vu en 1948, lorsqu'il y avait que du sable,et du sable et encore du sable...........

Victor Deloya est allé dormir chez notre charmant Ran kadosh,(l'arrière petit fils du nourrisson de Oufrane, l'histoire a été écrite par Asher Knafo cousine a Ran)
Ran kadosh, je l'ai choisi pour qu'il me présente cette journée car je ne crois pas que quelqu'un puisse le faire mieux que lui, il a une voix si mélodieuse........ et moi je me serais evanouie sur scene de l'emotion

Ran a présente en premier Meir Knafo, Meir Knafo m'a aide pour que je puisse recevoir la salle du Musée, la boisson et les gâteaux) il est président du yrgoun pe'yle amakhteret et asire tsion d'Afrique du Nord,je remercie monsieur Meir Knafo du fond du coeur pour m'avoir accorde a réaliser mon rêve, mon rêve était de faire une réunion, ou les enfants d'oslo, pourraient enfin s'unir, se retrouver, s'embrasser et montrer leurs des dizaines de photos.

Nous avons vu le film qui a été tourne a Oslo,en 1949 avec les enfants,et Victor Deloya a parler et raconter.

Ensuite Youda Elkoby (mon premier enfant d'Oslo) est monte dire quelques mots
et une monitrice ,et encore une autre.......................pendant 3 heures.

je laisse les photos parler, je veux remercier, de tout mon coeur,Aliza Maman-Daddia, Elie Pilo, Ran Kadosh, pour leur aide précieuse, en tout.

On voyait le bonheur sur les visages des enfants d'Oslo, ils étaient tous du Maroc,une seule Marie-Paul d'Algerie.

J'ai pleure, je n'ai pas ferme l'oeil pendant des nuits, j'ai arrêté de manger par l'émotion, mais regardez les photos ça valait le coup, j'embrasse ma reine Émeraude de los Angeles qui était près de moi, Victor Deloya mon ami et frère qui a su que j'allais réussir, Elie Pilo, Micheline Waknine, Ran Kadosh Samuel et Esther Bengio et Aliza Mamman Daddia et ma petite maman chérie qui m'ont entoures d'amour pour que je ne m'évanouisse pas.
C'est moi qui ai crée la carte d'invitation, j'ai envoyé un carte a chacun et j'ai téléphoné a chacun pour être sur qu'ils viendraient, j'ai place un livre d'or a l'entrée de la sallepour les signatures et j'ai demande que chaque enfant (aujourd'hui ils ont entre 62 a 70 ans) m'écrive sa propre histoire, et me la remette..




Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr

AuteurMessage
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40903
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 25 Juil 2007 - 18:09

VOICI LES ENFANTS SOUS L'OEIL VIGILENT DES MONITEURS









PENDANT 4 MOIS J'AI VECU LEUR HISTOIRE, NOUS ETIONS EN CONTACT TOUS LES JOURS CHACUN MA RACONTE SA PROPRE HISTOIRE, VOILA CHERS ENFANTS, J'AI FAIT CE QUE JE VOUS AVAIS PROMIS, MON REVE S'EST REALISE, VOUS M'AVEZ DONNER LA FORCE ET LE COURRAGE D'ALLER JUSQU'AU BOUT, JE REMERCIE LE CONSUL DE NORVEGE A TEL-AVIV QUI M'A FELICITE AU TELEPHONE, IL N'A PAS PU ETRE PARMI NOUS.
JE REMERCIE CHAQUE PERSONNE QUI M'A AIDE.
JE REMERCIE MA FAMILLE ET MES AMIS QUI SONT ARRIVES POUR ETRE PRES DE MOI MERCI MERCI MERCI A TOUS LES ENFANTS D'OSLO QUI SONT ARRIVES, MERCI AUX MONITEURS, IL Y AVAIT DANS LA SALLE 50 ENFANTS D'OSLO.
J'ENVOIE UN BISOUS A CHACUN

VOTRE SOLY
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40903
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 25 Juil 2007 - 18:13

Madame,

J'ai lu votre intérêt pour les enfants qui ont péri à Oslo à la suite de la catastrophe aérienne de 1949.
J'étudie dans une thèse à paraître sur la communauté juive de Sousse ce terrible accident où périrent 25 enfants dont la majeure partie étaient natifs de Sousse. Dans cette ville où nous essayons de sauver le cimetière juif, j'ai pu retrouver et photographier en mai 2007, quelques tombes de ces enfants dont quelques noms de frères et soeurs comme Fraim et Jacqueline Louzoun ou les Diai.
Merci de se souvenir d'eux au Maroc et en Israél.
La Société d'Histoire des Juifs de Tunisie leur a aussi rendu hommage à Paris.

Salutations

Claire Rubinstein
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Bouhadana David
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 25 Juil 2007 - 19:23

Shalom a tous et peace

j'ai vu les photos , je suis sans voix d'abord de voir EMERAUDE et MARI car de ma famille, Mr asher knafo cousin de ma mere
l'histoire de ces enfants m'a vraiment toucher


merci a toi soly
Revenir en haut Aller en bas
bidaouia



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 25 Juil 2007 - 20:38

bonjour tous les amis, Soly tu es merveilleuse, merci pour tout ce que tu fais pour les marocains de la planete, les textes, les photos, les temoignages, je vois beaucoups de visages connus sur les photos, tbarkela notre fille de la mer Soly Anidjar.
Je n'ai jamais entendu parler des marocains enfants d'Oslo, merci pour nous avoir aporte ces photos et l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Benzaquen



Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 25 Juil 2007 - 22:07

Soly je suis emu, emu, emu,comment et d'ou sont sortis les enfants d'Oslo, je viens de lire pour la premiere fois leur histoire, et voir leur photo, Soly CHAPEAU CHAPEAU CHAPEAU.TU DOIS RECEVOIR UNE MEDAILLE .

JE N'AI JAMAIS SU QUE LES MAROCAINS EMENAIENT LES ENFANTS JUSQU'A OSLO EN COLLONIE DE VACANCES....
Revenir en haut Aller en bas
Nicole
Invité



MessageSujet: Les photos   Mer 25 Juil 2007 - 23:43

Tout sim-ple-ment fabuleux, émouvant à la limite du supportable.
Bravo a tous et à toutes
Merci Soly pour tous tes efforts.
Nicole de Casablanca (j habite Montréal).
Revenir en haut Aller en bas
Reina Alfonso
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 2:50

Incroyable, je n'avais jamais entendu des enfants de Oslo. Je suis vraiment emue, et les larmes aux yeux pour ceux qui ont perdu leur vies.

Merci soly pour ces photos, les temoignages, les recits, tu merites une medaille, vraiment.

MERCI

Reina
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER


Nombre de messages : 40903
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 7:29

Texte que je viens de recevoir de Claire Benezra (née Bengualid):

Quelle coincidence que Sandra (ma belle-fille) m’ait envoyé le message avec photos de Victor Deloya ; j’ai eu un immense plaisir à rencontrer ce dernier, homme interessant , intelligent et avec de grandes connaissances, ici à Toronto lors du mariage de Deborah Halioua, soeur de Sandra et fille du cousin de Victor.
La coïncidense se trouve dans le fait qu’HIER, j’ai reçu le fameux site de Soly Anidjar, intitulé “Maroc Amitiés” (voir ci-dessous) qui m’a d’abord fort émue et interessée et auquel je m’aprêtais à écrire à un moment donné (après avoir essayé de retrouver une ou deux photos de jeunesse). Le monde est bien petit, n'est-ce pas????
Si vous, Victor ainsi Soly, vous vous trouvez de passage à Toronto, je me ferai un grand plaisir de vous recevoir chez moi et de partager les merveilleux souvenirs que nous avons.
J’ai tellement aimé le site de Soly, que je me suis empressée de téléphoner ce matin au président de l’Association Marocaine à Toronto, Mustapha El Maayar (un ami) et de le lui mentionner ; il l’a visité sur internet et il se promet de l’envoyer à toute sa liste de membres.
Comme on dit en anglais, Soly et Victor : “Keep up the good work! We are very proud of you”!
Sentiments les plus chaleureux!
Claire Benezra (née Bengualid)
PS: Sandra, I would like you to visit the web site below (Soly Anidjar's) & let all your Moroccan friends' parents know about it, please. Thanks. Love ! Claire
Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Delouya
Invité



MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 8:00

J'ai recu hier ce message de mon cousin Victor Deloya qui m'a envoye ce lien avec les photos de cette journee de reve, merci Soly pour tout ce que tu fais pour que nos racines marocaines restent intactent et ne s'effacent jamais, que D. te protege Soly Anidjar

Mes chers amis,

Quelques photos recues d'Israel prises lors de mon voyage en Israel il ya deux ans pour tenir une conference concernant les enfants d'Oslo Juifs du Maroc, dont je servais comme enseignant. Ces enfants aujourd'hui eux-meme des grand parents d'enfants, voulaiens savoir les raisons pour lesquelles l"Alya des jeunes (Alyate Hanoar) les avaient transportes en Norvege, une annee apres l'etablissement de l'Etat d'Israel.
La reunion a eu lieu a Ashdod dont les principales personalites etaient presentes.
ce fut un moment tres emotionnel de se retrouver avec ces jeunes et les revoir apres tant d'annees.
Et de voir Soly Anjdjar, aujourd'hui, reunissant et mettant a la premiere page atravers son web, tout ce qui touche le Judaisme Marocain en particulier et Nord Africain en Israel.
Je voulais partager ces souvenirs avec vous. Victor Deloya
Revenir en haut Aller en bas
Moris Dadon
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1780
Age : 71
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 8:15

majorette 555 MERCI
ET ENCORE
KOL HAKAVOD

CHERE SOLY,

TEL QUE JUIF
TEL QUE MAROCAIN
TEL QUI JE SUIS
DANS NOTRE PETIT MONDE
JE SUIS EMU AVEC DES LARMES D'EMOTION ET D'APPRECIATION A VOIR DEFILER LES TEXTES ET LES PHOTOS D'UN EVENEMENT HISTORIQUE QUE J'AVOUE JE N'AVAIS AUCUNE IDEE DE SON EXISTENCE.

TU MERITES LA MEDAILLE D'HONNEUR POUR CE PROJET.

"LES ENFANTS D'OSLO" COMME ON VOIT AUJOURD'HUI SONT AGEES...IL FAUT ABSOLUMENT FAIRE TEL QUE TOUT LE PUBLIC JUIF MAROCAIN DU MONDE ENTIER CONNAISSE LEUR HISTOIRE, C'EST HEROIQUE ET EMOUVANT CE QU'ILS ONT PASSEES AU COUR DU TEMPS.

CHAPEAU CHERE SOLY ON T'ENVIE PARCE QUE TU AS REALISEE UN REVE QUI POUR NOUS LES JUIFS MAROCAINS AGES DE 50-60 ANS, NOUS OBLIGES PAR LES LOIS DE L'HISTOIRE JUIVE DE FAIRE PASSER AUX GENERATIONS QUI VIENNENT, A NOS PETITS ENFANTS,
A TOUS.

ON EST TOUS FIERS DE TOI,
JE T'EMBRASSE
MAURICE DADON
Revenir en haut Aller en bas
Simi
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 73
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: les enfants D'oslo.   Jeu 26 Juil 2007 - 11:00

Bonjour Soly.
Vraiment je suis emue je n'aie pas des paroles pour te dire que tu as fait un
travaille avec beaucoup de suxcces..
ca ma fait des larmes aux yeux bravo Soly tu a realiser ton reve.
bisous Simi.
Revenir en haut Aller en bas
VANESSA
Invité



MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 11:28

SOLY BRAVO !

KOL HAKAVOD !!

CETTE HISTOIRE IGNOREE PAR BEAUCOUP DE GENS M A EMUE AU PLUS PROFOND DE MOI.
MERCI DE L AVOIR MISE A JOUR ET TOUTES MES FILICITATIONS POUR LE TRAVAIL QUE TU AS FAIT .

MARCELLE
Revenir en haut Aller en bas
Moisés Pinto Muyal

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 70
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Les enfants D'Oslo.   Jeu 26 Juil 2007 - 12:09

Querida Soly

MERCI

Tu reportaje, impecable, me ha dejado perplejo y muy emocionado, casi sin palabras.

La historia es desgarradora y emotiva, como casi todas las historias de nuestro pueblo.

Le has plasmado dinamismo al testimonio gráfico, te felicito.


amitie

Moisés plage
Revenir en haut Aller en bas
http://mamoxi.spaces.live.com/
Gisele Barokh
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 67
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: REPORTAGE SUR LES ENFANS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 12:12

MA SOLY!

JE N'AVAIS JAMAIS ENTENDU PARLER DES ENFANTS D'OSLO ET C'EST VRAIMENT TRES TOUCHANT - JE NE COMPRENDS VRAIMENT PAS POURQUOI UNE HISTOIRE PAREILLE EST RESTEE DANS L'OMBRE PENDANT TANT D'ANNEES -
JE M'IMAGINE LA JOIE DES RETROUVAILLES ET TOUT CA GRACE A TOI
TU ES TOUT SIMPLEMENT UN ANGE
FELICITATIONS, FELICITATIONS, FELICITATIONS
555
Revenir en haut Aller en bas
Aliza Maman-Daddia
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 62
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 15:26

Soly notre ange gardien, je sais que cette histoire t'a beaucoup touchee et que tu as promis d'aider les enfants d'Oslo, grace a toi, j'ai connu des personnes merveilleuses Victor Deloya, Emeraude et son mari, et toute ta joyeuse bande dont je fais parti depuis 3 ans, moi aussi j'ai quelques photos de cette journee qui restera gravee dans notre coeur, l'emotion etait si grande,que toi notre petite Soly tu n'arretais pas de pleurer, vous allez mourir de rire, lorsque j'ai vu la maman a Soly parmi tous les enfants d'Oslo je croyais que c'est une monitrice qui est arrivee d'Oslo (la maman a Soly est blonde aux yeux verts), Soly je voulais te dire, je sais qu'il y a longtemps que tu ne viens plus sur le site des marocains en hebreu
www.couscous.co.il
saches que le mois dernier sur le site tu as recu un (TSALACH) TSION LE CHEVAKH, qui veut dire en francais le prix d'honneur pour tout ce que tu fais pour les marocains dans le monde.

mille bisous felicitation, pour la presentation de cette histoire qui etait meconnue de nous tous, jamais je n'avais entendu parler de cette histoire.
merci Solita

la petite bombe qui t'aime.
Aliza Maman-Daddia

Felix Dahan arrangeant le micro a Victor Deloya



3 filles d'oslo dans le public



le 15-4-2005 a 16 h 30 environ,moi et ma jolie petite princesse Choval nous sommes allees attendre Victor Deloya a la descente de l'avion, Soly devait etre avec nous mais son papa etait tres malade a l'hopital, mais des que Victor a atteri en Israel, la premiere personne avec qui il a parle est Soly, voici la photo de Victor a la descente de l'avion avec moi et ma fille.


Revenir en haut Aller en bas
MAYTE
Medaille d'Or


Nombre de messages : 1719
Age : 71
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 16:27

Merveilleuse SOLY,

Moi non plus, je n'avais jamais entendu parler des enfants d'OSLO.
MERCI, de nous les avoir fait connaître.

Comme beaucoup, j'ai la gorge serrée.en te félicitant pour ce que tu as fait.

BRAVO, BRAVO. et quelle joie de pouvoir fréquenter des Personnes de ta qualité.

MAYTE
Revenir en haut Aller en bas
Levy.L
Invité



MessageSujet: merci ma Soly   Jeu 26 Juil 2007 - 17:09

Querida Soly,soy Lily este mensaje es para felicitarte por tu ultimo trabajo tan lindo y tan sentimental,sana y buen que estes y sigas haciendo muchos mas,estoy al corriente de todo lo que haces y leo todo,a veces me digo que lastima que no me invitas para estar contigo en todos esos actos tan interesantes,pues me encantaria,no se si sera posible estar en todos,pero si hay ocacion de estar en algunos me encantaria.bayyyyyy
Revenir en haut Aller en bas
samuel azerraf



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 20:24

chere Soly
Tu merites le meilleur prix du monde pour ce que tu fais
Je suis emue et etonnee au meme temps de n'avoir jamais entendue l'histoire des enfants d'oslo

Kol hakabod ,tu es unique

Samuel Azerraf
Revenir en haut Aller en bas
victor Deloya



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 22:14

Chere Soly je te fais joindre un message de Claire Benezra, qui m'a ete envoyer ce matin apres que je t'ai parle au telephone, .
J'avais envoye toutes les photos que j'ai recu de toi et l'adresse de ton site a ma cousine a Toronto, et actuellement cela s'est multiplier dans toute la Communnaute Canadienne, ce qui me fait plaisir enorme , le reste tu verras d'apres le contenu du message ci dessus. Bises Victor Deloya

Chers Tous,
Le site ci-dessous va vous ramener à plusieurs années en arrière: Notre belle jeunesse au Maroc!
Il a été créé par une dame qui vit à Ashdod, Mme Soly Anidjar et, la coïncidence veut que, sous le titre de “le rêve est devenu réalité…”, vous allez voir les photos d’un homme, Victor Deloya, que j’ai eu l’agréable surprise de connaître lors du marriage de la soeur de ma belle-fille Sandra née Halioua et qui se trouve être le cousin du père de Sandra, Marc Halioua.
Marc a fait des recherches sur Victor qu’il n’avait pas vu depuis 42 ans et ce dernier n’a pas hésité à se joindre à une famille qu’il ne connaissait pas.
On dit que le monde est petit ….
Dora, s.t.p., si tu as des photos ou anecdotes de l’ année que tu as passée dans ma classe en tant que mon étudiante à l’école Sonsol à Casablanca, envoie-les moi ou poste-les sur ce site (moi, malheureusement, je n’en ai pas!).
S.V.P., chers amis et famille, n’hésitez pas à envoyer l’adresse de ce site à toutes vos connaissances Marocaines (Juifs et Musulmans)!
For the ones who haven’t understood a word of what I am saying above, please, open the site below on “Maroc Amitié” & you’ll know what it’s about!
Sincèrement,
Claire Benezra, née Bengualid
Revenir en haut Aller en bas
victor Deloya



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 26 Juil 2007 - 22:19

Tres chere petite Soeur Soly.,
Suite a notre discussion telephonique, je ne sais comment te remercier pour ton travail formidablement si bien fait ainsi que pour toutes les photos et reproductions touchant les enfants d'Oslo. Deja, j'ai recu un grand nombre de messages de part et d'autre te felicitant pour cet ouvrage dont Ma fille de Norvege ,qui dirige le Centre Quantro, eduquant tous les immigrants admis en Norvege, parmi eux un grand nombre de Marocains, elle aussi m'a deja contacte et m'a prie de te feliciter pour ton travail, non moins les depeches du Canada, representees par Mme Claire Benezra et beaucoup d'autres, dont je t'ai adressee ce matin une copie. A propos comme je te l'avais deja annonce, j'ai change de lieu d'habitation . je compte venir B"H en Israel durant le mois de Septembre et je ne manquerai pas de venir a Ashdod te visiter.
Entretemps continues ton bon travail, Hazak ve Ematz et bien des choses a toutes les connaissances, a Shaul Bensimhon et Sam Benchetrit ainsi qu'a tous tes amis .
Bises Victor Deloya
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Ven 27 Juil 2007 - 0:24

Chers amis je suis tres tres emue par vos messages, je les ai lu un par un et croyez-moi, j'avais la larme au coin de l'oeil, j'ai recu des dizaines de coups de telephone du monde entier ainsi qu'un coup de fils de notre Victor Deloya, qui m'a dit que son epouse Anne-Marie Deloya et sa fille Nilly qui habitent la Norvege avaient recus les photos (Nilly la fille a Victor est membre de Maroc-Amitie).

regardez ces 2 photos c'est l'epouse a notre heros d'Oslo,

ici c'est en 1950

ici c'est en 2005


Anne-Marie Deloya , je sais que tu nous lis tres souvent, je t'envoie tous mes respects, et si D. veut une sante meilleure.

Victor joyeux anniversaire mon frere.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 22:54

Ma chere cousine Soly, jamais je n'oublierais cette journee des enfants d'Oslo, le film nous a emu, la rencontre avec tous ses enfants d'Oslo devenus grand-parents (la plus part est venu avec ses enfants) nous a emu, les discours de Victor Deloya et des enfants nous ont emu, merci ma chere Soly pour tout ce que tu fais pour nous unir.
la reunion des enfants d'Oslo a commence vers 10h jusqu'a 13h.
a 13h nous sommes alles toute la bande a soly dans un restaurant marocain, on a mange du couscous, des boulettes, de la kefta, du tayhan............regardez.

Elie Pilo n'a pas arrete de taquiner Georgette.
de gauche a droite
Georgette, Yossy Ohayon, Elie Pilo, Guila Azoulay

Revenir en haut Aller en bas
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 23:00



de gauche a droite:
Georgette, Ilan (le beau-fils a Jackye de Cesaree)
a droite
ma cousine Soly, Yacov le mari d'Emeraude, Emeraude a cote d'Emeraude, Guila la soeur a Yossy Ohayon, debout moi et Fiby ma femme, au fond a droite, Hanna Serror, Victor Deloya et Ran Kadosh.
Revenir en haut Aller en bas
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 23:03



ma cousine Soly, Yacov le mari d'Emeraude, debout moi et Fiby ma femme, tout le monde mange les petits fours qu'une amie a Soly a amene pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 23:05

Elie Pilo, Guila Azoulay et Ilan le beau-fils a Jackye

Revenir en haut Aller en bas
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 23:08



pres d'Emeraude Guila la soeur jumelle a Yossy Ohayon
Revenir en haut Aller en bas
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 23:10


Hanna Serror, la webmaster du site couscous en hebreu, Victor Deloya et Ran Kadosh.
Revenir en haut Aller en bas
SHANGHAI
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 28 Juil 2007 - 23:14

Revenir en haut Aller en bas
Lison
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 75
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Dim 29 Juil 2007 - 9:55

ma chère Soly

Cette histoire des enfants d'Oslo est bouleversante, et je suis sure qu'il y en a d'autres, les erreurs de jugements qui ont été faites, me sont difficile à imaginer. regarde comment les Marocains, s'en sortent si bien en Israel ! je suis fière du résultat, alors tout ce qui a été fait, n'est pas en vain.
Nous avons apporté la joie de vivre, la bonne humeur, la bonne bouffe, (qui fait grossir) et l'intelligence du coeur !!!

ma chère Soly, ton travail me fait penser aux personnes qui ont un don. le don de rapprocher et rassembler les gens de bonne volonté ! continue de faire ce que tu fais, tu es formidable, et nous t'aimons tres tres fort.
Lison
Revenir en haut Aller en bas
bidaouia 40



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: LES ENFANTS D OSLO   Lun 30 Juil 2007 - 16:53

MERCI SOLITA D AVOIR FAIT CE MERVEILLEUX REPORTAGE JE TE FELIITE POUR CE GIGANTESQUE TRAVAIL IL FAUT QUE JE TE PRECISE QUE JE ME SOUVENAIS VAGUEMENT D UN ACCIDENT D AVION OU AVAIT PERRI DES ENFANTS MAIS J IGNORAIS TOTALEMENT CETTE EMOUVANT E HISTOIRE FAISANT PARTIE INTEGRANTE DE CELLE DES JUIFS MAROCAINS

ENCORE UNE FOIS TOUTES MES FELICITATIONS ET QUE D. T AIDE DANS TON MERVEILLEUX TRAVAIL QUE MAROC AMITIE RESTE LE FORUM DE TANT ET TANT DE MAROCAINS

UN ABRAZO QUERIDA SOLITA
Revenir en haut Aller en bas
tanjaoui
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 48
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Dim 5 Aoû 2007 - 17:42

Salut à toutes et à tous,
J'ai lu quelques textes de cette rubrique, en me promettant que je lirais le reste car il est très important de savoir ces témoignages historiques, bref j'ai été ému surtout que je n'étais pas au courant de ces faits humains qui ont marqué l'histoire (je comprend Soly quand elle écrivait qu'elle ne dormait pas les jours avant cette rencontre). Pour le moment je suis entrain de lire, entre autres, le journal d'Anne Frank et je fais le lien avec les enfants d'Oslo bien que c'est un peu différent, à priori et heureusement, les enfants d'Oslo ont échappé à ce que je n'aime ni prononcer ni écrire et ceci est dû à la bonté et le courage d'hommes et de femmes que je respecte de tout mon coeur et à leur tête Monsieur "Yakob Yeloda" j'espère que j'ai écris correctement le nom. Je disais que ça me rappelle "Anne Frank" qui ,malheureusement, n'a pas connu le même essor ni sa famille non plus. Ce que je veux dire par là c'est au delà de la dense émotion que l'histoire des enfatns d'Oslo m'a impliqué, il y a ce côté que je ne sais pas comment l'exprimer. Peut être que c'est le fait qu'ils s'agit de personnes comme moi-même d'origine marocaine et maghrébine?

Enfin peu importe la différence des ressentis de chaqu'un ce qui compte c'est que l'équipe de Maroc amitié a eu la très bonne idée de partager avec nous cette histoire vivante et émouvante, et les photos parlent aussi bien que les textes.

Merci Soly et continue à nous enrichir sans oublier toutes les personnes qui ont contribué à cette rubrique.

555
Revenir en haut Aller en bas
tanjaoui
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 48
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Dim 5 Aoû 2007 - 17:47

1000 excuses MOnsieur DELOYA,
j'ai écrie "Yakob Yeloda" au lieu de "VICTOR DELOYA", je m'éxcuse de cette erreur malencontreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 21 Nov 2007 - 18:30

Cher amis merci pour vos beaux messages, cette semaine c'est l'anniversaire de mort des petits enfants d'Oslo( LA AZKARA) 59 ans deja depuis le 20 novembre 1949.



A LA MEMOIRE DES ENFANTS D'OSLO
QUE LEUR MERITE NOUS PROTEGE
ET QUE LEUR AME REPOSE EN PAIX
AMEN



LA STELE AVEC LES NOMS SE TROUVE A L'ENTREE DU MOCHAV YANOUV.



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Claire
Invité



MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mer 21 Nov 2007 - 21:41

Cher Victor,
J'ai lu le tout au complet , j'ai vu toutes les photos et je dois vous dire que nous sommes tous fiers de vous et impressiones par vos exploits.
Je sais que ma belle-fille Sandra, votre cousine, ainsi que la famille Halioua, ne cessent de se vanter de vous savoir de leur famille.
Merci d’avoir partagé ces merveilleux souvenirs.
Êtes-vous allé pour la deuxième rencontre ou bien n’a-t-elle pas eu lieu du tout, vus les empêchements de Soly?
Santé et bonheur,
Claire Benezra
Revenir en haut Aller en bas
Franco a
Invité



MessageSujet: les enfants d'oslo   Mer 21 Nov 2007 - 22:23

Ma chere Solly, je retrouve sur google un article narrant l'évènement de la tragedie d'Oslo et je m'empresse de te le faire parvenir
Forums Harissa - Les Juifs de Tunisie :: RELIGION ::
Il faut cliquer sur ce site
Je te félicite pour tous tes articles sur Maroc Amitié et pour le grand coeur que tu mets à les rédiger.
Je continue à vous lire assidument
Revenir en haut Aller en bas
Stella Dubois



Nombre de messages : 19
Age : 69
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Les enfants d'Oslo   Jeu 22 Nov 2007 - 1:26

Chère Soly, encore un émerveillement pour ce que tu as fait pour les enfants d'Oslo dont j'ignorais totalement l'existence. Grace à toi je suis moins bête. Jamais je n'aurais imaginé que des enfants du Maroc avaient été emmenés à Oslo.
Tu as réalisé un rêve avec ces enfants et je te souhaite d'en réaliser d'autres et d'autres encore.
Que tes bienfaits pour l'humanité te soient récompensés par une médaille, non plutôt par une statue de toi au plus bel endroit d'Israèl afin que personne n'oublie tout ce que tu fais.
Je t'adresse toute mon admiration et tout mon respect.
Stellou.
Revenir en haut Aller en bas
hili343@
Invité



MessageSujet: כfelicidades por el encuentro "les enfants d   Sam 24 Nov 2007 - 22:31

Hola estimada Soly.
permite me felicitarte por tu buena voluntar de organicar en cuentros y ayudar en todo . te digo que me emocione al leer la historia y al ver las fotos de esos ninos que pasaron tanto y que hoy ya tan mayores . nunca escuche hablar de ese caso . te felicito por llegar areunir a tanta gentes de distintos lugares y felicito tambien a tu linda mama por estar contigo en todo que Dios vos de muncha salud y vida larga . Soly te felicito de nuevo por todo tu trabajo y porque lo haces muy requete bien .

Soly perdona que escribo en castellano pero pasa como no escribo el Frances desde anos .hasta otra .

Guila levy
Revenir en haut Aller en bas
Visiteur
Invité



MessageSujet: Les enfants d'Oslo   Ven 18 Jan 2008 - 22:41

Je n'avais jamais entendu parler de cette tragédie moi non plus. Le plus admirable c'est le travail de recherche et assemblage de cette histoire. Grâce à vous Soly cela devient mémoire.
Merci de votre apport permanent qui nous permet de revivre nos souvenirs du Maroc, indélébiles; encore une fois grâce à vous. merci. majorette
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Lun 6 Avr 2009 - 12:39


Liste pas entiere des enfants qui sont morts dans l'accident d'avion

Camus Uzan (Moknine) 9 ans
Colette Uzan (Moknine) 10 ans
Daniel Allal (Sousse) 9 ans
Haim Allal (Moknine) 12 ans
Rachel Allal (Moknine) 13 ans
Joseph Bramli (Sousse) 9 ans
Janine Bensnainou (Sousse) 9 ans
Yvette Bensnainou (Sousse) 12 ans
Gozlan Demri (Sousse) 13 ans
Michel Diai (Sousse) 13 ans
Pierette Diai (Sousse) 12 ans
Rachel Diai (Sousse) 13 ans
Marie Galula (Sousse) 12 ans
Robert Galula (Sousse) 11 ans
Gaston Hattab (Sousse) 11 ans
Gaston Hattzb (Sousse) 9 ans
Joseph Hattab (Sousse) 8 ans
Raymond Hattab (Sousse) 11 ans
Dolly Israel (Sousse) 10 ans
Ephraim Louzoun (Sousse) 11 ans
Jacqueline Louzon (Sousse) 10 ans
Winston Louzon (Sousse) 9 ans
Emile Tubiana (Tunis) 9 ans
Jacqueline Tubiana (Tunis) 10 ans
William Tubiana (Tunis) 7 ans
Henriette Temam (Nabeul) 10 ans





photo France Annette Malka



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Lun 6 Avr 2009 - 12:49



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Lun 6 Avr 2009 - 12:54



le journal norvegien


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Dim 5 Juil 2009 - 7:57



Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
jocelyne2003



Nombre de messages : 7
Age : 61
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Mar 3 Nov 2009 - 10:20

chère Soly

Cette histoire des enfants d'Oslo est impressionnante et boulversante à la fois.

Je te felicite pour le travail que tu as accompli et surtout le fait d'avoir rapprocher et rassembler les gens de tout horizon.

Continues dans cette bonne voie, tu est une femme super et formidable.

JOCELYNE
Revenir en haut Aller en bas
jacobson

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 43
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Sam 26 Déc 2009 - 18:57

J'ai été très ému par cette histoire que je n'ai jamais entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Ven 20 Avr 2012 - 16:46





Des milliers de livres et d'articles ont été écrits à ce sujet, ainsi qu'un nombre de films enregistrés et je suis certaine que beaucoup de futures révélations ne feront que complimenter tout cela, j'ai realisé le reve de les unir 50 ans apres a Ashdod, textes et photos Soly Anidjar.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Jeu 5 Juil 2012 - 7:59

POUR SAVOIR QUI SONT LES ENFANTS D'OSLO LISEZ CE TEXTE:




Au mois de mars 1945, une organisation norvégienne, la « Europa Hilfen », en collaboration avec la Croix-Rouge norvégienne, proposa à Monsieur Perets Léchem, directeur de l’Alyah des jeunes, l’ « Alyat Hanoar » de faire guérir des enfants sur lesquels pesait la menace de la tuberculose. On mit à leur disposition un camp dans l’une des plus belles régions de la Norvège. On offrait une couverture totale des frais de vol et de séjour des enfants. Cette proposition ouvrit dès lors, l’Afrique du Nord à l’Alyah des enfants.

En Tunisie, agissait une section de l’Alyat Hanoar, sous la direction de Lydie Gozlan. Cette même année, 1949 ; les négociations entre l’organisation norvégienne, le « Joint » et la section de l’Alyat Hanoar aboutirent enfin, et il fut conclu que les enfants seraient transférés au sanatorium en Norvège pour y passer leur convalescence avant de partir en Israël. L’intention était de protéger de la maladie des enfants affaiblis qui auraient pu en être victimes. En collaboration avec le dispensaire de l’ «O.S.E. » on fit subir des examens aux candidats à l’Alyat, y compris aux enfants.

A la tête de l’organisation médicale se tenaient le Dr Léon Moati et l’infirmières Suzette Cohen-Coudar. Lydie Gozlan, représentante de l’Alyah des Jeunes en Tunisie assistée de Perets Léchem, se chargèrent de convaincre les parents de leur confier les enfants en âge d’immigrer. On espérait ainsi que les parents suivraient les enfants, ainsi que les autres membres de la famille. C’était une tâche difficile que de convaincre les parents, surtout qu’ils s’agissait d’enfants habitués à la vie de famille, âgés de 7 à 11 ans, et qui étaient très liés à leurs parents. Soudain, ils allaient se retrouver sans leur papa, sans leur maman et dans un pays froid et lointain. On garantit aux familles des candidats pour l’Alyat que leur serait accordée la priorité pour réaliser leur rêve.

Parmi les famille qui acceptèrent d’envoyer leurs enfants se trouvait la famille Allal qui confia à l’Alyat des jeunes, ses quatre enfants dont son fils aîné Isaac, âgé de 11 ans. Cette famille avait par ailleurs perdu tous ses biens avec la destruction de leur maison lors d’un bombardement allemand en 1943. Soixante petits enfants juifs faisaient la queue pour monter dans l’avion. Ils attendaient avec impatience leur départ pour l’étranger. C’était la première fois qu’ils quittaient leur maison.

Les enfants étaient accompagnés de l’infirmière Suzette Cohen-Coudar de Tunis, et de Lusa Schwarts-Jansen d’Oslo, une jeune norvégienne qui travaillait au camp de vacances, et Myriam Zayonts d’Israël , employée de l’Agence Juive.

Deux avions « Dakota » d’une société hollandaise de charters avaient été affrétés. Les deux avions décollèrent de Tunis, à intervalle de 10 minutes à cinq heures du matin en ce 20 novembre 1949. Le second tournait en l’air dans le ciel aux alentours de la capitale, lorsque le pilote tenta de se frayer un passage à travers un épais brouillard, pour atteindre la piste d’atterrissage. En cours de vol, il s’avéra que l’équipe hollandaise ne connaissait pas suffisamment les aéroports norvégiens. Il s’avéra également que sur la carte dont le pilote disposait, était indiquée la présence d’une colline haute de 164 mètres, alors que dans la réalité, il s’agissait de 343 mètres de hauteur. Le brouillard était des plus denses. L’équipe de pilotage envoya des signaux de détresse à la tour de contrôle, mais cette dernière ne les capte pas correctement.

L‘avion perdit tout à coup de l’altitude et percuta la colline de plein fouet. En raison du choc, l’avion se retourna et la plupart des passagers en furent éjectés, le nez de l’avion prenant alors feu.

Lorsque l’on apprit la disparition du deuxième avion, des milliers de personnes sortirent par une pluie battante pour commencer les recherches dans les régions marécageuses. En ce mois de novembre en Norvège, la garde civile, la police et la Croix-Rouge mobilisèrent toutes leurs forces. L’armée royale de l’air norvégienne envoya force avions et les bateaux des gardes-côtes ratissèrent l’eau. Même le roi Hacon en personne demanda à être tenu au courant de l’évolution des recherches heure après heure.

La Tunisie reçut avec un émoi considérable l’annonce de la disparition de l’avion.

La mère d’Isaac Allal tenta de mettre fin à ses jours, des gens étant venus annoncer à Joseph Toubiana, âgé de 19 ans, et frère des passagers, Jacqueline, William et Michaël que l’on ignorait où se trouvait l’avion, il eut une crise cardiaque et mourut sur le champ.
Entre-temps, en Norvège, les recherches se poursuivaient dans de dures conditions climatiques dans l’espoir de découvrir l’endroit où s’était abîmé l’avion. Les médecins des équipes de secours estimèrent que même s’il y avait eu des survivants au moment du crash de l’avion, leurs chances de survie étaient pratiquement nulles en raison de l’intense vague de froid qui régnait dans cette région. Au bout de 42 heures de recherches, c’est un spectacle particulièrement dur qui se révéla aux yeux des premiers secours. Il y avait là des corps d’enfants carbonisés à côté de corps déchiquetés, au bout de plusieurs heures, on dénombrait 34 cadavres, 27 d’entre eux étant des enfants. On découvrit les corps des quatre membres de l’équipage, et ceux des trois infirmières qui s’étaient jointes aux enfants.

Soudain, en plein milieu du décompte des cadavres, on entendit un gémissement ! A côté des débris de la queue de l’appareil, apparut devant l’équipe de secours, un enfant blessé de 11 ans, c’était Isaac Allal. Il était l’unique survivant. Il était resté tout seul dans la nuit. Ses deux frères et sa sœur étaient parmi les victimes de la catastrophe.

Seul, dans le sépulcre d’un avion brisé au milieu des cendres et le bras droit pris dans un débris de l’appareil. Parfois, il entrouvrait les yeux, essayant de comprendre… Où était-il ? Qu’était-il arrivé ? Où donc étaient passés ses petits camarades avec qui il était parti de Tunis pour un beau séjour de joie et de santé en Norvège ? C’est alors qu’il s’était rappelé : l’avion qui tournait en rond, soudain un grand choc, une lueur, des cris… Puis, tout était devenu noir, noir et silencieux.

Mais que se passait-il ? N’avait-on pas chuchoté près de l’enfant ? Deux hommes étaient surgis. Isaac était sauvé ! Mais le jeune Isaac bien que sauvé, avait souffert pendant deux jours de froid et de faim sous les débris de l’avion. A l’hôpital de Drammer, au sud d’Oslo, on considérait comme un véritable miraculé, le petit tunisien de 12 ans, que toute la Norvège choisit comme héros national. Il était sorti indemne de l’accident où avaient trouvé la mort ses camarades, le personnel d’accompagnement et l’équipage. Il ne paraissait même pas affecté par la chute, ni par les 42 heures passées dans un froid intense et sans nourriture. La tragédie qui avait frappé les enfants juifs fit la une de tous les médias à travers le monde.

La Norvège se couvrit tout entière des couleurs du deuil. Tout le pays était frappé par les dimensions de l’horreur. La tragédie de ces enfants perdus dans la tourmente et qui n’étaient pas arrivés à bon port émut profondément les Norvégiens. Le mardi 22 novembre 1949, jour où avaient été découverts les débris de l’avion fut déclaré journée de deuil national et tous les lieux de divertissement restèrent clos. On s’intéressa tout particulièrement au problème que posait le lieu de sépulture des enfants, la plupart des parents des victimes exigèrent de ne pas rapatrier les corps de leurs disparus en Tunisie mais de les transporter directement en Israël pour y être enterrés. La section de l’Alyat des jeunes soutint elle aussi qu’il convenait d’enterrer les enfants en Israël. Le gouvernement tunisien, qui jusqu’alors avait fait mine d’ignorer l’émigration de ses citoyens juifs vers Israël, craignit que son statut au sein du monde arabe ne soit affecté, et il exigea que les enfants fussent enterrés sur son territoire. Seule l’accompagnatrice Myriam Zayonts fut inhumée en Israël. Lorsque les corps eurent été identifiés à Oslo, ils furent rapatriés par voie aérienne sur Tunis le 30 novembre 1949. Le 1er décembre 1949, les funérailles des 24 enfants eurent lieu à Nabeul, Sousse, Moknîne et Tunis. Aux quatre cérémonies assistaient des représentants des gouvernements français et tunisien, aux côtés de ceux de la communauté et des organisations sionistes de Tunisie.

Le Bey exprima ses condoléances et le deuil en Tunisie était grand. C’est par dizaines de milliers que les gens se rendirent aux obsèques, des milliers de milliers de musulmans suivirent aux côtés de leurs concitoyens juifs les cercueils, dans un deuil commun. Le plus émouvant était de voir ces petits cercueils en bois où reposaient des enfants. L’affaire des « enfants d’Oslo » était un évènement des plus tragiques. Jamais le judaïsme tunisien ne s’était trouvé aussi uni dans un si profond deuil.

Quant à Isaac Allal, le seul rescapé, il devint le chouchou des médias norvégiens, le roi lui envoya des présents. On alla même jusqu’à lui faire rencontrer le prince héritier. « Les cadeaux que j’ai reçus remplissent trois pièces » s’enorgueillit-il de son lit d’hôpital, lors d’une conversation téléphonique qu’il eut avec sa mère qui l’appelait de Tunis. Il lui raconta que, lors de la catastrophe, il jouait avec la ceinture de sécurité et l’avait attachée, lorsque tous les autres s’étaient vus projetés à l’extérieur, lui était resté sur son siège. Quelques mois plus tard, après son rétablissement à l’hôpital, le roi de Norvège évoqua la possibilité d’adopter Isaac Allal, toutefois, Israël insista pour qu’il arrive en Israël.




Après avoir passé quelques mois dans le village d’enfants, il s’en revint rejoindre ses parents et tous trois montèrent en Israël en 1950.

Plus tard, il allait se marier et s’installer au mochav Yanouv, qui fut établi grâce à l’aide du gouvernement norvégien, qui désirait immortaliser le souvenir des victimes, en geste de bonne volonté. Avec la participation de nombreuses associations norvégiennes, le gouvernement norvégien fit parvenir au mochav Yanouv 27 maisons, au nombre des victimes, pour que chaque enfant soit immortalisé par une maison. Beaucoup des premiers membres de cette colonie agricole du Charon étaient proches des jeunes morts dans l’accident d’avion.

Isaac Allal devint agriculteur et il eut six enfants. Il est mort le 14 février 1987 des suites d’une longue maladie à l’âge de quarante-huit ans, il avait représenté l’un des symboles de la lutte pour l’émigration vers Israël.

L’affaire des « enfants d’Oslo » est un événement tragique. Ce fut avant tout la tragédie des familles de victimes. Mais d’un autre côté, rien n’avait autant uni les Juifs de Tunisie dans une douleur commune. Le 23 novembre 1949, Joseph Sprintzak, le président de la Knesset, le parlement israélien, prononça l’éloge funèbre des enfants morts et exprima les condoléances de la Knesset face à la catastrophe qui était devenue, la mort de 27 enfants qui désiraient se rendre en Israël.

Le 13 novembre 1969, on inaugura à Nétivot dans le Néguev un monument à la mémoire des victimes de la catastrophe.

Extrait de l'oeuvre de Shimshon SARFATI Tounis "El Khadra'", Tunis la verte
Un regard nostalgique sur la Tunisie juive d'antan a l'intention des jeunes générations
Traditions ancestrales, Légendes et Coutumes juives Tunisie, 1881-1948
Traduit de l'hébreu par Dr. Emmanuel DOUBCHAK
Shimshon Sarfati n'est ne en Tunis en 1924. Pendant la Seconde Guerre mondiale (1942-1943), il a été interne dans un camp de travaux forcés a Bizerte, en Tunisie.
À la fin de ses études en 1945, il quitte la Tunisie pour preparer l'immigration l'Afrique du Nord, et monte sur le Yehouda Halevy, premier bateau clandestin d'immigrants illégaux et partir d'Alger en 1947.
Pendant de nombreuses année est, Shimshon Sarfati a joue un rôle l'important dans l' intégration des nouveaux immigrants et leur installation dans le pays, de par les postes qu'il a occupé et par son activité publique, qu' il fut contraint d'abandonner a la suite d' une grave maladie.
Malgré, son enracinement profond pour Israel, il a toujours Garde une nostalgie réelle pour sa Tunisie natale et les paysages de son enfance. En préservant les traditions et le patrimoine de ses pères, il s'est totalement investi dans ce livre, effectuant un travail sérieux un travail de recherche sur les coutumes et leur origine auprès des anciens de la communauté, dans l'espoir de les conserver et de les transmettre aux générations futures, car il est dit . Ne délaisse pas les instructions de ton père ?.
Le présent livre constitue la première version Française de l'original. Il a été traduit de l'hébreu par Emmanuel Doubchak.

Shimshon SARFATI est décédé le 6 juin 1998 a Lod


Le 24 novembre 1989, on dévoila en Norvège une stèle commémorative impressionnante érigée pour les victimes de cette tragédie à proximité du lieu où s’était écrasé l’appareil.
C’est également en novembre 1989 que fut érigé un monument commémoratif au mochav Yanouv, dans le Charon.

le 20 novembre 1949, il y a 55 ans, ,2 avions transportant 58 enfants juifs, membres de la Aliat Hanoar , quittaient la Tunisie pour Oslo, ces enfants, dont on ne parle, jamais, jamais........j'ai entendu pour la premiere fois de ma vie leur disparition, a l'occasion du jour du souvenir, des noyes du bateau egoz,le 11-1-2005, monsieur Meir Knafo, nous a parle beaucoup, de ses 58 enfants. Et depuis ce jour j'ai fait un voeux, j'allais retrouver ces enfants...., merci mon D.

En norvege,les responsables de l'aliat a noar avaient envoyes des moniteurs du Maroc, pour former ses enfants, avant la alia en Israel, ( parmi, les responsables, Victor Deloya ),qui vit actuelement a Miami,en Floride, avec qui je suis tout lke temps en contact et membre du site Maroc-Amitie.

Victor a ecrit une biographie, dont une partie du texte revit cette periode et il est a la recherche de quelques details que ces enfants, pourraient peut etre lui fournir, Victor m'avait parle, tres longtemps au telephone, et m'avait raconte, tout, sur ses enfants.
Victor, m'a ete presente, par son cousin ,le docteur Arrik Delouya qui vit a Paris, qui est l'auteur de plusieurs ouvrages, et s'occupe du patrimoine juif marocain,le docteur Arrik Delouya fait parti, du CNRS(groupe de sociologie des religions, equipe judaimes et judaicites contemporaines).

Un des avions,ce 20 novembre 1949, n’arrivera jamais a destination - il est porte disparu,ses debrits ont etes retrouves,pres de la ville d'oslo, de la le noms les enfants d’Oslo.
Un seul petit garcon, est reste vivant, et a ete retrouve parmi les debris, de l'avion : ce petit garcon s'appele Iskhak Ellal, il a 12 ans, seul survivant des 26 enfants,ses enfants revaient jour et nuit d'israel,ils sont morts sans l'avoir connu, comme les noyes du bateau egoz.

27 petits anges,qui auraient eu 65 ans aujourd'hui.

Quel malheur!!!!!!!.
Yskhak Ellal et sa famille s'installent au Moshav Yanouv. Le gouvernement norvegien fait construire pour ces familles 27 maisons.je suis passee plusieurs fois a cote de ses maisons sans savoir ce qu'elles representaient.
En Israel, on ne parlait, ni du bateau "egoz", ni des enfants d'Oslo, ni de ce qui s'est passe dans l'histoire des juifs nord-africains, c'est, dommage, car on a le droit de tout savoir, nous les nord-africains, (premiere generation en Israel).
en 1999, a l'occasion du 50 eme anniversaire, l'evenement a ete tres marque en Norvege.
Victor Deloya a un grand nombre d'articles de journaux paru en Norvege qui ont elabores en details sur l'accident et l'effet qu'il a eu sur le peuple norvegien.
( je me demande si l'occasion a ete imitee de sorte, meme au minimum du minimum, en Israel ).....................pensez-vous.
Yskhak Ellal est decede voila quelques annees seulement en Israel. En effet l'accident l'avait deja marque depuis et le personnel du camp etait conscient de cela.

si vous avez entendu parler de ces enfants s'il vous plait, ecrivez moi.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Soly Anidjar
WEBMASTER
WEBMASTER
avatar

Nombre de messages : 40903
Age : 65
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   Lun 24 Juil 2017 - 7:36

Je vous raconte l'histoire la plus occultée la plus cachée la plus ignorée, et la plus triste et la plus obscure des enfants juifs marocains, tunisiens et algériens d'Oslo.
J'ai fait une étude, en 2004 et en 2005, j'ai réuni ces enfants, et le plus beau c'est que je n'étais pas encore née lorsqu'ils étaient partis avec l'Aliat à Noar en Norvège.
Ceux du Maroc, étaient de Tanger, de Fes, de Rabat, de Larache, de Casablanca, de Marrakech, une partie de ces enfants, n'ont plus revu leurs parent restés au Maroc.
En 2004, j'ai entendu parler pour la première fois de ma vie des enfants d'Oslo, c'était à l'occasion de la commémoration des noyés du bateau "Egoz" par michel (Meir) Knafo à Ashdod.
Ce même jour j'ai écrit un message sur le site
dafina.net, que je cherchais les enfants juifs d'Afrique du Nord, qui ont été envoyé par la Alyat à Noar à Oslo.
Mon amie Bella Moyal de Mevasseret Zion, m'a donné le nom d'un des enfants et son numéro de téléphone, et lui me donna d'autres numéros et ainsi de suite. ...
Pour apprendre l'histoire de ces enfants qui avaient déjà plus de 60ans, j'ai demandé que chacun m'envoie une lettre et me raconte sa propre histoire.
En lisant chaque lettre, je pouvais m'approcher d'eux et les connaître sans poser de questions qui pourraient être blessante et douloureuses.
Quelle tragédie chaque mot chaque phrase! !!
J'ai appris par coeur chaque lettre.
Ils accusaient, leurs parents, ils accusaient la Aliat à Noar au Maroc, et en Algerie, et ils accusaient l'état d'Israël ( les enfants tunisiens ne sont jamais arrivés en Israël, un des deux avions, s'est écrasé sur la Norvège et l'autre avion est retourné à Tunis).
Après un séjour de plusieurs mois à Oslo ces enfants de moins de 12 ans, qui ont été arraché à leur famille ( la Aliat à Noar a dit aux familles donnez nous vos enfants et le temps qu'ils arrivent en Israël pour pourrez les rejoindre, si vous ne les donnez pas vous ne monterez jamais en Israël. En arrivant en Israël, l'état s'est approprié de tous ces jeunes en les plaçant dans des kibboutz libéraux sans torah, sans coutumes, sans culture marocaine, mais surtout sans nourriture Cacher, au point que ces pauvres enfants au lieu de languir les parents restés au Maroc et en Algérie, ils les ont ignorés complètement plusieurs n'ont plus revu les parents qu'après une dizaine d'année, d'autres ont refusé de voir la maman, qui est restée veuve, mais était une pauvre femme usée par le poids des problèmes et qui avait un fort accent marocain.
D'autres étaient choqués par ce papa qui venait le voir en costume 3 pièces par un soleil de plomb une température de 42 degrés à l'ombre et lui parlait français.
Le kibboutz leur changea le nom et parfois le prénom à plusieurs d'entre eux. Les membres du kibboutz les ont adopté ( au kibboutz les enfants arrivés seuls avec l'Alyat à Noar étaient adoptés par les membres du kibboutz).
Au mois de mars 1945, une organisation norvégienne, la « Europa Hilfen », en collaboration avec la Croix-Rouge norvégienne, proposa à Monsieur Perets Léchem, directeur de l’Alyah des jeunes, l’ « Alyat Hanoar » de faire guérir "soit disant" des enfants sur lesquels pesait la menace de la tuberculose et la teigne. On mit à leur disposition un camp dans l’une des plus belles régions de la Norvège. On offrait une couverture totale des frais de vol et de séjour des enfants. Cette proposition ouvrit dès lors, l’Afrique du Nord à l’Alyah des enfants.
Convaincre les parents de leur confier les enfants en âge d’immigrer était presque impossible.
espérant ainsi que les parents suivraient les enfants, ainsi que les autres membres de la famille. C’était une tâche difficile que de convaincre les parents, surtout qu’ils s’agissait d’enfants habitués à la vie de famille, âgés de 7 à 11 ans.Soudain, ils allaient se retrouver sans leur papa, sans leur maman et dans un pays froid et lointain la Norvège.
Parmi les famille qui acceptèrent d’envoyer leurs enfants se trouvait la famille Allal qui confia à l’Alyat des jeunes, ses quatre enfants dont son fils aîné Isaac, âgé de 11 ans. Cette famille avait par ailleurs perdu tous ses biens avec la destruction de leur maison lors d’un bombardement allemand en 1943. Soixante petits enfants juifs faisaient la queue pour monter dans l’avion. Ils attendaient avec impatience leur départ pour l’étranger. C’était la première fois qu’ils quittaient leur maison.

En Tunisie, agissait une section de l’Alyat Hanoar, sous la direction de Lydie Gozlan. Cette même année, 1949 ; les négociations entre l’organisation norvégienne, le « Joint » et la section de l’Alyat Hanoar aboutirent enfin, et il fut conclu que les enfants seraient transférés au sanatorium en Norvège pour y passer leur "convalescence" avant de partir en Israël. L’intention était de protéger de la maladie des enfants affaiblis qui auraient pu en être victimes. En collaboration avec le dispensaire de l’ «O.S.E. » on fit subir des examens aux candidats à l’Alyat, y compris aux enfants.
C’etait le 20 novembre 1949, il y a 67 ans, que deux avions transportant 58 enfants juifs, membres de l’ « Alyiat Hanoar », quittaient Tunis pour Oslo. Dans ce pays, les Norvégiens avaient mis à leur disposition un emplacement pour les former à leur Alyia en Israël. Un des avions n’arriva pas à destination - il fut porté disparu dans les Fjords, et ses débris furent découverts à une distance de 50 Km d’Oslo. Un seul enfant fut rescapé parmi les débris : Ytskhak Elal, âge de 11 ans, seul flambeau survivant des 26 enfants, 26 fleurs fauchées dans ce froid nordique, dans leur voyage vers le pays si cher à leurs yeux, Eretz Israël.
C’est un triste chapitre de l’Histoire d’Israel déjà bien parsemé de malheurs. L’enfant Ytskhak Elal et sa famille s'installèrent au Moshav Yanouv. Le gouvernement norvégien bâtit pour ces familles en Israël 27 maisons. Aujourd’hui, comme à cette époque, les Norvégiens nous tendent les bras et participent à l’œuvre sioniste et à notre douleur par des actions discrètes. De nos jours, alors que chaque désastre devient domaine public et des media, il est émouvant de constater combien inconnue et cachée fût la mort de ces enfants, et combien profond fût l’amour du pays qu’ils ont inculqué à leurs parents par leur mort. Les enfants qui n’avaient pas réalisé leur alyia, ont réalisé leur rêve – et ce site, Moshav Yanouv s'épanouit par la force de leur âme pure.
Cet événement ressemble peut être à la destinée et à l’«alyia » de cette communaute magnifique, la communaute des juifs de Tunisie, dont les souches si anciennes remontent à Carthage et à Djerba, ou se trouve la synagogue la plus antique du monde.
les enfants avec Alyat Anoar ,quittaient la Tunisie pour Oslo.

La tragédie a eut lieu le dimanche 20 novembre 1949 à 16h56 très exactement.
Un des deux avions s'écrasa dans la forêt. 34 personnes périrent, parmis eux, 26 petits anges, qui auraient eu entre76 à 77 ans aujourd'hui.
Le seul survivant était ce petit garçon de 11 ans Itshak Allal, Il a été retrouvé parmi les débris de l'avion, ses enfants rêvaient jour et nuit d'Israël, ils sont morts sans l'avoir connu, comme les noyés du bateau egoz.

Il s´agissait d´un avion type DOUGLAS C-47A-25-DK qui appartenait à la compagnie Aero Holland
L´avion étant en provenance de l´aéroport de Brussel-Zaventem en Belgique et devait atterrir à l´aéroport de Oslo-Fornebu en Norvège.

En Norvège,les responsables de l'aliat a noar avaient envoyés des moniteurs, du Maroc, et d'Israel, pour former ses enfants avant la alya en Israël, ( parmi, les responsables, Victor Deloya ),qui vit actuellement a miami, en Floride .Shoula et son époux israel godovitz de ramat-gan et Levanona et david Sarid, Levanona est la fille de l'ex maire de la ville de tiberiade monsieur benkiki
Deux Dakota avaient faits le voyage de Norvege vers Israel le 18 novembre,avec le permier groupe d'enfants qui avaient terminés leur stage.
Les pilotes furent ordonnés au retour de se rendre via Tunis pour prendre les cinquantes enfants en question, les deux dakota reprennent leur vol au dessus de Aouina (tunisie),à destination d'oslo en Norvège
et un de ces deux avions s'est écrasé au sol, quelques minutes avant d' atterrir a Oslo,le 20 novembre.
Ce novembre Le temps était pluvieux, brumeux et les doutes étaient que les pilotes hollandais n'étaient peut être pas familiers avec le terrain et étaient touchés par la fatigue d'un long voyage.
En cours de vol, il s’avéra que l’équipe hollandaise ne connaissait pas suffisamment les aéroports norvégiens. Il s’avéra également que sur la carte dont le pilote disposait, était indiquée la présence d’une colline haute de 164 mètres, alors que dans la réalité, il s’agissait de 343 mètres de hauteur. Le brouillard était des plus dense. L’équipe de pilotage envoya des signaux de détresse à la tour de contrôle, mais cette dernière ne les capte pas correctement.
L‘avion perdit tout à coup de l’altitude et percuta la colline de plein fouet. En raison du choc, l’avion se retourna et la plupart des passagers en furent éjectés, le nez de l’avion prenant alors feu.
Lorsque l’on apprit la disparition du deuxième avion, des milliers de personnes sortirent par une pluie battante pour commencer les recherches dans les régions marécageuses. En ce mois de novembre en Norvège, la garde civile, la police et la Croix-Rouge mobilisèrent toutes leurs forces. L’armée royale de l’air norvégienne envoya force et avions et les bateaux des gardes-côtes ratissèrent l’eau. Même le roi Hacon en personne demanda à être tenu au courant de l’évolution des recherches heure après heure.
La Tunisie reçut avec un émoi considérable l’annonce de la disparition de l’avion.
La mère d’Isaac Allal tenta de mettre fin à ses jours, des gens étant venus annoncer à Joseph Toubiana, âgé de 19 ans, et frère des passagers, Jacqueline, William et Michaël que l’on ignorait où se trouvait l’avion, il eut une crise cardiaque et mourut sur le champ.
Entre-temps, en Norvège, les recherches se poursuivaient dans de dures conditions climatiques dans l’espoir de découvrir l’endroit où s’était abîmé l’avion. Les médecins des équipes de secours estimèrent que même s’il y avait eu des survivants au moment du crash de l’avion, leurs chances de survie étaient pratiquement nulles en raison de l’intense vague de froid qui régnait dans cette région. Au bout de 42 heures de recherches, c’est un spectacle particulièrement dur qui se révéla aux yeux des premiers secours. Il y avait là des corps d’enfants carbonisés à côté de corps déchiquetés, au bout de plusieurs heures, on dénombrait 34 cadavres, 27 d’entre eux étant des enfants. On découvrit les corps des quatre membres de l’équipage, et ceux des trois infirmières qui s’étaient jointes aux enfants.
Soudain, en plein milieu du décompte des cadavres, on entendit un gémissement ! A côté des débris de la queue de l’appareil, apparut devant l’équipe de secours, un enfant blessé de 11 ans, c’était Isaac Allal. Il était l’unique survivant. Il était resté tout seul dans la nuit. Ses deux frères et sa sœur étaient parmi les victimes de la catastrophe. Seul, dans le sépulcre d’un avion brisé au milieu des cendres et le bras droit pris dans un débris de l’appareil. Parfois, il entrouvrait les yeux, essayant de comprendre… Où était-il ? Qu’était-il arrivé ? Où donc étaient passés ses petits camarades avec qui il était parti de Tunis pour un beau séjour de joie et de santé en Norvège ? C’est alors qu’il s’était rappelé : l’avion qui tournait en rond, soudain un grand choc, une lueur, des cris… Puis, tout était devenu noir, noir et silencieux.
Ces enfants ont été sélectionnés par les organisateurs de la Alyat anoar en Tunisie pour y passer une periode de temps en stage avant d'immigrer en Israël. Le fait qu'ils devaient aller en Norvège était à la suite de l'invitation faite par l'Organisation Europahjelpens Barnekoloni ( Organisation aidant les enfants pour des colonies de vacances et affiliée à la Croix Rouge Mondiale au nom du Gouvernement Norvegien. L'invitation a été faite durant les années 1947-48 apres l'avènement de l'Exodus et durant la période ou les Britaniques interdisaient la rentrée des immigrants en Israël et emprisonnaient un grand nombre à Chypre. L'Opinion mondiale était favorable à Israël et bien entendu la Norvège, ayant des principes sociaux toujours venant à l'aide aux nécessiteux et a ceux affectés par les differentes guerres, a faite l'offre a Israël qui l'accepta les bras ouverts. Bien entendu apres le crachat de l'avion, il ya eu beaucoup de débats quant au lieu pour enterrer les corps. La France et la Tunisie se sont opposées à Israël et ont insisté a ce que les corps soient retournés en Tunisie
Le seul enfant bien entendu échappant la mort fut Isaac Allal, âgé de 11 ans, qui après son traitement et une période après, fut envoye en France dans une maison d'enfants avant de l'expedier vers Israël ou il vécu jusqu'à sa mort il y a peine quelques années de cela.
Le camp de séjour des enfants était situé tout pres d'un village nommé Grefsrud, et la ville la plus proche était Drammen située à près de 60 kms au sud d'Oslo, la capitale de Norvège.

Victor Deloya, le moniteur marocains des enfants d'oslo en Norvège,et ex-président de la communauté juive marocaine à new-york né à Casablanca,a écrit une biographie, dont une partie du texte revit cette période et il est à la recherche de quelques détails que ces enfants, pourraient peut être lui fournir,aujourd'hui.
Yshak Ellal et sa famille s'installèrent au Moshav Yanouv ( près de Nathania). Le gouvernement norvégien fait construire pour ces familles 27 maisons,en israel,
en 1999, à l'occasion du 50 ème anniversaire, l'évènement a été très marque en Norvege. Victor Deloya a un grand nombre d'articles de journaux paru en Norvege qui ont élabores en détails sur l'accident et l'effet qu'il a eu sur le peuple norvégien.
Yskhak Ellal est décédé voila quelques années seulement en Israel. En effet l'accident l'avait déjà marqué et depuis et le personnel du camp était conscient de cela.

En 2005 j'ai celebre les 55 ans des enfants d'oslo.
Et les 50 ans de la Alya clandestine, cette émigration obscure et illégale d'Afrique du nord.
C'était le centre principal servant comme lieu de transit avant que les enfant ne soient envoyés vers les divers centres à travers la France et de nouveau reçus à leur retour avant l'embarquement vers Israel.
C'était mon centre d'opérations durant toute cette période avant mon départ vers la Norvege avec le groupe remplacant celui qui écrasé a Os'estslo.
L'émigration en masse du Maroc n'avait pas encore commencée, et là des enfants étaient majoritaire selectes des camps de transit de Marseille ou alors envoyer par petits groupes du Maroc.

Des millierss de livres et d'articles ont été écrits à ce sujet, ainsi qu'un nombre de films enregistrés et je suis certaine que beaucoup de future révélations ne feront que complimenter tout cela.
L’affaire des « enfants d’Oslo » est un événement tragique. Ce fut avant tout la tragédie des familles de victimes.
Le 13 novembre 1969, on inaugura à Nétivot dans le Néguev un monument à la mémoire des victimes de la catastrophe.

Le 24 novembre 1989, on dévoila en Norvège une stèle commémorative impressionnante, érigée pour les victimes de cette tragédie à proximité du lieu où s’était écrasé l’appareil.
C’est également en novembre 1989 que fut érigé un monument commémoratif au mochav Yanouv, dans le Sharon.
les nouvelles générations ont besoin et le droit de savoir le maximum de ce passé humble mais riche.
Peut etre le Maroc n'a pas toujours durant cette période fourni des genies munis de diplomes en médecine, physique, math, science etc.
Mais qu'on le veuille ou pas, le Maroc en toute franchise a fourni un élément qui vaut beaucoup plus que tous ces diplomes et titres. Il a fourni des ENFANTS ( bli Aine raah).bel khamsa, ce récit au nom des enfants d'Oslo.

PENDANT 4 MOIS J'AI VECU LEUR HISTOIRE, NOUS ETIONS EN CONTACT TOUS LES JOURS CHACUN MA RACONTE SA PROPRE HISTOIRE, VOILA CHERS ENFANTS, J'AI FAIT CE QUE JE VOUS AVAIS PROMIS, MON RÊVE S'EST RÉALISÉ, VOUS M'AVEZ DONNER LA FORCE ET LE COURAGE D'ALLER JUSQU'AU BOUT, JE REMERCIE LE CONSUL DE NORVEGE A TEL-AVIV QUI M'A FELICITE AU TELEPHONE, IL N'A PAS PU ETRE PARMI NOUS.
JE REMERCIE CHAQUE PERSONNE QUI M'A AIDE.
JE REMERCIE MA FAMILLE ET MES AMIS QUI SONT ARRIVÉS POUR ETRE PRÈS DE MOI MERCI MERCI MERCI A TOUS LES ENFANTS D'OSLO QUI SONT ARRIVÉS, MERCI AUX MONITEURS, IL Y AVAIT DANS LA SALLE 150 PERSONNES, 50 ÉTAIENT LES ENFANTS D'OSLO.


Revenir en haut Aller en bas
http://solyanidjar.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'AI REALISE MON REVE ET J'AI UNI LES ENFANTS D'OSLO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Reve D'étoiles Cabaret - Juin / Juillet 2010
» Esce un homme musclé ou une femme de reve ?
» Le manoir de reve
» Premier reve premonitoire
» Reve aux Lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: TRAGEDIES ET HISTOIRES MAROCAINES :: LES ENFANTS D'OSLO-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit