HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR

HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC-CASABLANCA-RABAT-MAZAGAN-MOGADOR-AGADIR-FES-MEKNES-MARRAKECH-LARACHE-ALCAZARQUIVIR-KENITRA-TETOUAN-TANGER-ARCILA-IFRANE-OUARZAZAT-BENI MELLAL-OUEZANE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PROVERBES EN CHLEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nanouche
Medaille d'Or
avatar

Nombre de messages : 1803
Age : 69
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: PROVERBES EN CHLEU   Lun 4 Juin 2007 - 22:38

voila les proverbe:

-Argaz iga-t walli d-ittâyn adif zegh tzêdyin n taruct
Le vrai homme est celui qui extrait de la moelle des piquants du porc-épic

bizarre ms bon

Argaz iga zund azreg: ar izzâd timerzîgin ula timmimin
L'homme est comme un moulin: il moud et ce qui est doux et ce qui est amer.

Uktuber ix°cen yan gi-s ittellin
Il est mauvais de faire le touriste au mois d'octobre (le mois des labours)
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mar 5 Juin 2007 - 7:26

Celi tbarkelah alik pour ces proverbes, en voici encore quelques uns:
Tagrest ijjân ay iskarn awilan ijjan
Après un hiver de "mauvaise odeur" (difficile) vient un été de "bonne odeur" (facile)

Ur illi kra bla kra
Il n'y a rien sans rien

Ay-nna tekrezt, temgert-t
Tout ce que tu laboures, tu le moissonnes

Seksu igh-as ur tbikset, ur rad t-id-ghlin iragg°en
Si tu ne "ceins" (pour rendre étanche) pas bien la couscoussière, la vapeur ne passera pas à travers le couscous.

Walli ign gh umalu igh tergha tfukt, rad t-yagh usemmîd gh tegrest
Celui qui dort à l'ombre quand le soleil est chaud, souffrira du froid pendant l'hiver.

Izimmer ur ar t-zzûzyen waskiwen-ens
le bêlier n'est pas dérangé pas le poids de ses cornes Chleuh

Imik s imik a s ikcem uràem agdur
C'est morceau par morceau que le dromadaire est mis dans la jarre Chleuh

Ur illi usenfu gh ddu usawen
Il n'y a pas de repos au pied de la montagne Chleuh

Yuf yan ak-imlan yan ak-ifkan
Vaut mieux celui qui te montre que celui qui te donne Chleuh

Iqqan-d ungâz yan iran ad yaru
Il n'y a pas moyen d'échapper aux souffrances de l'accouchement pour celle qui veut avoir des enfants Chleuh

Wanna ittemmaghn ur ar ittehâsab tukkimin
celui qui se bat ne compte pas les coups de poing Chleuh

Afullus iran ssuq, gh yîd ay itteyukrif
Le coq qu'on va vendre au marché, c'est la veille qu'on l'attache Chleuh

Ut uzzal sul irgha
Martèle le fer tant qu'il est encore chaud Chleuh


Inna wuccen i yiwi-s: "Ghay-nna ad gi-k ran wid gi-tengh zzânin"
le chacal a dit à son petit: "C'est ça ce qu'ils veulent de toi ceux qui nous pourchassent" (En réponse à son petit qui lui a demandé de s'arrêter se reposer sous un arbre, alors qu'ils étaient pourchassés par une meute de chiens) Chleuh

Amettul nna gh ur tendert, ur rad gi-s temgert
le champs où tu ne gémis pas de douleur, tu n'y moissonneras pas. Chleuh

Yan iran tid mmimnin, izzîdr i tid rzîgnin
Celui qui veut les "douces" doit d'abord supporter les "amères" Chleuh

Kra izdâ uzreg, rad t-tessaf tallunt
Tout ce que le moulin a moulu, le tamis le criblera Chleuh

Wanna ibennan kra n tgemmi, issemghur-t. Ad ur imil tga tins.
Que celui qui construit une maison l'agrandisse. Peut-être, qu'elle serait la sienne. Chleuh

Mad tgit d igenwan? Ad talt allen
Qui te sépare des cieux? Le fait de lever les yeux Chleuh

Wanna yugin a tt-yasi igh tfessus, rad tt-yasi igh tezzây
Celui qui refuse de la "porter" (assumer une responsabilité) alors qu'elle est encore légère, la "portera" lorsqu'elle sera plus lourde. Chleuh

Tafullust nna ur isguttîn f teglay, ur rad tnurzûm ikeyyawen
La poule qui ne couve pas les oeufs, n'aura pas de poussins. Chleuh

Gh°an iga zund aydi igmern tammurghi: tanna igh°i irzêm-as, igh°i tayyâd.
Celui-là est comme le chien qui chasse des sautrelles: dés qu'il attrappe une, la relâche pour attrapper une autre. Chleuh

Gh°anna zund walli ikrezn s tfullust: igh-tt yut ingha-tt, igh-tt yudja ar as-tgerru amud.
Celui-là est comme celui qui laboure avec une poule: s'il la frappe,il la tue, s'il la laisse, elle lui mange les grains. Chleuh

Turawt n tizzewa tuf acwariy n izan
Vaut mieux une poignée d'abeilles qu'un grand panier de mouches Chleuh

Yan d-iqqan ad yak°i, yak°i gh teddângiwin. Ad ur yak°i gh imik n waman, rîzen-d fell-as.
Celui qui doit sauter, qu'il saute au moins dans des vagues. Qu'il ne saute pas dans un endroit où il y a peu d'eau qui se troublera à son contact. Chleuh

Ira uhaqqay ay isker tawada n tsekkurt: tejlu-yas tawada-ens ula tin tsekkurt.
Le corbeau a voulu imiter la marche du perdrix: il a oublié et sa marche et celle du perdrix. Chleuh

Wanna ihûcen ur ar issental tamart
Celui qui danse ne cache pas sa barbe. Chleuh

Adâd imyarn tamment ur sar yughd
Le doigt habitué au miel ne se redressera jamais (le corrompu le restera toujours) Chleuh

Mra ikrez uydi, ur ra icetta ilammen
Si le chien avait labouré, il ne mangerait pas le son. Chleuh

Amuc n ger snat tg°emma, ar iggan bla tiram
Le chat qui se déplace entre deux maisons dort sans manger Chleuh

Yuza-t ar ameggêrd ifl-t
Il l'a écorché jusqu'au cou et l'a laissé.

Anita
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mar 5 Juin 2007 - 7:30

ce-ci est pour ceux qui veulent savoir que veut dire le mot chleuh:
La tachelhit est la langue berbère parlé par les Ichelhin (Chleuh en arabe). On l'appelle aussi chleuh en arabe. Les Ichelhin sont un peuple berbère. La langue tachelhit est la plus importante langue berbère du Maroc par le nombre de locuteurs et par l'ampleur de son extension. La tachelhit est parlé au Maroc méridional sur une zone s'étendant des pentes nord du Haut Atlas aux pentes méridionales de l'Anti-Atlas, liées à l'ouest par l'Océan Atlantique. La limite orientale de l'aire de la tachelhit est délimité par l'axe Demnat-Ouarzazate; au-delà de cette limite commenece l'aire de la tamazight. La région du Souss est le centre névralgique de l'aire d'expansion de la tachelhit. Elle est appelé tasousit par les locuteurs de la tamazight du sud-est marocain pour la distinguer de leur langue qu'il dénomment aussi tachelhit mais il n'y a pas intercompréhension entre ces deux langues. La tachelhit est connu pour sa littérature orale riche. La littérature écrite en caractère arabe est apparu à partir de la deuxième moitié du seizième siècle dont Mohamed Awzal (1680-1749) était le poète le plus prolifique de la tradition littéraire tachelhit.
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mar 5 Juin 2007 - 7:31

La tachelhit (chleuh), comme d'autres langues Berbère, a un corps étendu de littérature orale dans une grande variété de genres. Les fables et les histoires d'animaux contés par les femmes, tournent souvent autour du caractère du chacal (Ouchen en tachelhit) ; d'autres genres incluent des légendes, des histoires d'imam ou de taleb, des énigmes. Moins bien connue est l'existence d'une tradition littéraire distincte qui peut être retracée en arrière au moins au seizième siècle.

Pendant au moins quatre siècles, la tachelhit a été écrit par les disciples locaux dans une variante Maghrébine de manuscrit arabe. L'auteur le plus prolifique de cette tradition était Mohamed Awzal (1680-1749) ; le plus long texte existant en tachelhit cependant est un commentaire sur el-Hawd intitulé « le pâturage » (el-Mandja) de la main d'Al-Tamudizti d'Al-?asan B. Mubarak (D. 1899). Des collections importantes de manuscrits de tachelhit peuvent être trouvées à Aix-en-Provence (fonds Arsène Roux) et à Leyde. Pratiquement tous les manuscrits sont de nature religieuse, et leur but principal était d'instruire les gens du commun illettré. Plusieurs des textes sont sous la forme versifier pour faciliter la mémorisation et la recitation.

La langue écrite diffère sur quelques aspects de la tachelhit parlée. Par exemple, elle est commune pour les textes manuscrits qui contiennent un mélange des variantes dialectales non trouvées dans un dialecte simple. La langue des manuscrits contient également un nombre plus élevé de mots arabes que la forme parlée, un phénomène qui s'est appelé arabisme poétique. D'autres caractéristiques de la langue écrite incluent l'utilisation d'une forme plurielle au lieu du singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mar 5 Juin 2007 - 7:32

Comme toutes les langues berbères, la tachelhit a absorbé un grand nombre de mot arabes, particulièrement dans le domaine religieux. Pourtant la tachelhit est de loin la langue berbère du Groupe nord qui est néanmoins l'un des moins contaminés : le taux d'emprunts à l'arabe, établi à partir d'une liste diagnostic, est de l'ordre de 25 %, bien inférieur à celui des langues méditerranéens (kabyle: 38 %) (Chaker 1984). La tachelhit est également l'une des rares langues berbères a avoir conservé l`ancienne numération berbère, bien que dans les zones de contacts intenses (notamment urbaines), la numération arabe ait tendance à se répandre.

La tachelhit présente quelques variations d'une région à l'autre, mais les différents locuteurs se comprennent. De même, la structure grammaticale et le vocabulaire, proche des autres dialèctes berbères, permettent une compréhension commune.

Caractéristiques phonétiques:

Trois voyelles: /a/, /i/,/u/ (= ou) ;
Système consonantique caractérisé par trois éléments essentiels: tension, emphase et labialisation.
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mar 5 Juin 2007 - 7:33

voila encore des proverbes:

Celui qui appelle le vent ne pleure pas sur la paille. (Ne pas se plaindre des conséquences de ce que l’on a souhaité.)
Celui qui veut obtenir de la farine doit étendre ses jambes pour faire tourner la meule.
Ta main seule grattera l’endroit qui te démange. (Ne compte que sur toi-même en cas de malheur.)
Celui qui appelle Ttêlba (les Lettrés ) pour lui lire le Coran en entier ne se plaint pas lorsqu’ils ont mangé la moitié du bol de beurre.
(Quand on veut obtenir quelque chose, il ne faut pas regarder à la dépense).

Le foyer ne subvient qu’à ses propres besoins.
La barbe (l’homme) ne subvient qu’à ses propres besoins. (Il ne faut pas trop attendre l’aide d’autrui).
Celui qui veut des choses agréables doit supporter avec patience les choses désagréables. (Le bonheur est dans le résignation).
Celui qui ne sait patienter sera pris de coliques.
L’homme intelligent comprend, l’âne mange la paille.
Revenir en haut Aller en bas
Anita Anidjar Ponte
Medaille d'Argent
avatar

Nombre de messages : 983
Age : 61
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mar 5 Juin 2007 - 7:35

Le Fqih et le berger


--------------------------------------------------------------------------------

Un jour, le berger invita chez lui le fqih (fakir) du village. Après avoir mangé et longuement discuté de choses et d'autres, le fqih demanda à lire quelques versets du Coran. Ce qu'il fît. En le voyant ainsi lire, le berger qui semblait très ému laissait glisser le long de ses joues, quelques larmes. Après avoir terminé sa lecture, le fqih se retourna vers le berger et lui dit : "Tu semblais, pendant que je lisais, très ému ; La parole divine t'aurait touché ?" Le berger lui répondit : "Non, d'ailleurs je n'ai rien compris à ce que tu disais, mais pendant que tu lisais, ta barbe qui tremblait me rappela celle de mon bouc que j'avais perdu l'hiver passé, alors je l'ai pleuré !".


LE VOLEUR ET LE PROPRIÉTAIRE DE LA MAISON


--------------------------------------------------------------------------------

Un voleur entra dans la maison d’un homme pendant la nuit. Il n’y trouva à voler que de l’orge. Le propriétaire le vit entrer dans la maison. Il se tut et ne lui dit rien. Le voleur enleva sa chemise, la remplit d’orge et la déposa sur le sol. Puis il se mit à parcourir la maison pour voir s’il y trouverait quelque chose d’autre. Le maître de la maison prit la chemise plein d’orge et la cacha en quelque endroit. Quand le voleur revint, il ne trouva plus rien, et chercha la chemise, mais elle avait disparu. Il sortit par la porte. Le propriétaire de la maison lui dit alors : « Quand tu seras sorti, ferme la porte. » Le voleur lui dit : « Agis ainsi avec les autres voleurs, ne ferme point du tout la porte. »


source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chleuh
Revenir en haut Aller en bas
sahara
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Ven 20 Fév 2009 - 13:54

Idgam, aggou. Aska, tadout.
-Hier, c'est de la fumée. Demain, du brouillard.
-L'eau n'est pas venue et tu relèves déjà ta jellaba.
-Le soleil éclaire le linteau avant le seuil.
-Le ciel ne pleut jamais aussi fort qu'il tonne.
-La foudre n'avertit pas l'arbre qu'elle frappe.
-Le coq ne chanterait pas que le jour se lèverait tout de même.
-"Comme tu es noir!" dit la suie au goudron !
-Qui se coupe le doigt regrette d'avoir aiguisé son couteau.
-Que celui qui veut du miel aille mettre la main dans le rucher.
-Si tu tends un piège au chacal, ne sois pas le premier à mettre le pieds dessus.
-La clématite peut monter jusqu'à la tête du frêne, elle ne sera jamais le frêne.
-Pas de laine aux buissons sans passage de brebis.
-Qu'on soit noir ou blanc, ami ou ennemi, rien ne distinguera les deux tombes.
Revenir en haut Aller en bas
sahara
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Ven 20 Fév 2009 - 13:58

PROVERBES:

-Argaz iga-t walli d-ittâyn adif zegh tzêdyin n taruct
Le vrai homme est celui qui extrait de la moelle des piquants du porc-épic


Argaz iga zund azreg: ar izzâd timerzîgin ula timmimin
L'homme est comme un moulin: il moud et ce qui est doux et ce qui est amer.


Uktuber ix°cen yan gi-s ittellin
Il est mauvais de faire le touriste au mois d'octobre (le mois des labours)


Tagrest ijjân ay iskarn awilan ijjan
Après un hiver de "mauvaise odeur" (difficile) vient un été de "bonne odeur" (facile)


Ur illi kra bla kra
Il n'y a rien sans rien


Ay-nna tekrezt, temgert-t
Tout ce que tu laboures, tu le moissonnes


Seksu igh-as ur tbikset, ur rad t-id-ghlin iragg°en
Si tu ne "ceins" (pour rendre étanche) pas bien la couscoussière, la vapeur ne passera pas à travers le couscous.


Walli ign gh umalu igh tergha tfukt, rad t-yagh usemmîd gh tegrest
Celui qui dort à l'ombre quand le soleil est chaud, souffrira du froid pendant l'hiver.


Izimmer ur ar t-zzûzyen waskiwen-ens
le bêlier n'est pas dérangé pas le poids de ses cornes. Chleuh


Imik s imik a s ikcem uràem agdur
C'est morceau par morceau que le dromadaire est mis dans la jarre. Chleuh


Ur illi usenfu gh ddu usawen
Il n'y a pas de repos au pied de la montagne. Chleuh


Yuf yan ak-imlan yan ak-ifkan
Vaut mieux celui qui te montre que celui qui te donne. Chleuh


Iqqan-d ungâz yan iran ad yaru
Il n'y a pas moyen d'échapper aux souffrances de l'accouchement pour celle qui veut avoir des enfants. Chleuh


Wanna ittemmaghn ur ar ittehâsab tukkimin
celui qui se bat ne compte pas les coups de poing. Chleuh


Afullus iran ssuq, gh yîd ay itteyukrif
Le coq qu'on va vendre au marché, c'est la veille qu'on l'attache. Chleuh


Ut uzzal sul irgha
Martèle le fer tant qu'il est encore chaud. Chleuh


Inna wuccen i yiwi-s: "Ghay-nna ad gi-k ran wid gi-tengh zzânin"
le chacal a dit à son petit: "C'est ça ce qu'ils veulent de toi ceux qui nous pourchassent" (En réponse à son petit qui lui a demandé de s'arrêter se reposer sous un arbre, alors qu'ils étaient pourchassés par une meute de chiens). Chleuh
Revenir en haut Aller en bas
sahara
J'ecris peu mais je lis tout
J'ecris peu mais je lis tout


Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Ven 20 Fév 2009 - 13:59

Amettul nna gh ur tendert, ur rad gi-s temgert
le champs où tu ne gémis pas de douleur, tu n'y moissonneras pas. Chleuh


Yan iran tid mmimnin, izzîdr i tid rzîgnin
Celui qui veut les "douces" doit d'abord supporter les "amères". Chleuh


Kra izdâ uzreg, rad t-tessaf tallunt
Tout ce que le moulin a moulu, le tamis le criblera. Chleuh


Wanna ibennan kra n tgemmi, issemghur-t. Ad ur imil tga tins.
Que celui qui construit une maison l'agrandisse. Peut-être, qu'elle serait la sienne. Chleuh


Mad tgit d igenwan? Ad talt allen
Qui te sépare des cieux? Le fait de lever les yeux. Chleuh


Wanna yugin a tt-yasi igh tfessus, rad tt-yasi igh tezzây
Celui qui refuse de la "porter" (assumer une responsabilité) alors qu'elle est encore légère, la "portera" lorsqu'elle sera plus lourde. Chleuh


Tafullust nna ur isguttîn f teglay, ur rad tnurzûm ikeyyawen
La poule qui ne couve pas les oeufs, n'aura pas de poussins. Chleuh


Gh°an iga zund aydi igmern tammurghi: tanna igh°i irzêm-as, igh°i tayyâd.
Celui-là est comme le chien qui chasse des sautrelles: dés qu'il attrappe une, la relâche pour attrapper une autre. Chleuh


Gh°anna zund walli ikrezn s tfullust: igh-tt yut ingha-tt, igh-tt yudja ar as-tgerru amud.
Celui-là est comme celui qui laboure avec une poule: s'il la frappe,il la tue, s'il la laisse, elle lui mange les grains. Chleuh


Turawt n tizzewa tuf acwariy n izan
Vaut mieux une poignée d'abeilles qu'un grand panier de mouches. Chleuh


Yan d-iqqan ad yak°i, yak°i gh teddângiwin. Ad ur yak°i gh imik n waman, rîzen-d fell-as.
Celui qui doit sauter, qu'il saute au moins dans des vagues. Qu'il ne saute pas dans un endroit où il y a peu d'eau qui se troublera à son contact. Chleuh


Ira uhaqqay ay isker tawada n tsekkurt: tejlu-yas tawada-ens ula tin tsekkurt.
Le corbeau a voulu imiter la marche du perdrix: il a oublié et sa marche et celle du perdrix. Chleuh


Wanna ihûcen ur ar issental tamart
Celui qui danse ne cache pas sa barbe. Chleuh


Adâd imyarn tamment ur sar yughd
Le doigt habitué au miel ne se redressera jamais (le corrompu le restera toujours). Chleuh


Mra ikrez uydi, ur ra icetta ilammen
Si le chien avait labouré, il ne mangerait pas le son. Chleuh


Amuc n ger snat tg°emma, ar iggan bla tiram
Le chat qui se déplace entre deux maisons dort sans manger Chleuh


Yuza-t ar ameggêrd ifl-t
Il l'a écorché jusqu'au cou et l'a laissé.
Revenir en haut Aller en bas
agrzam
Invité



MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Dim 6 Sep 2009 - 7:04

bonjour ,je suis ravi de retrouver ce site assez riche et convivial ,encore bravo ,pour toutes ces informations sur notre culture marocaine , et Tamazighte , qu' on a assez baffouer et marginaliser dans les médias , il est temps de revenir aux vraies sources
bréf : consernant ce mot péjoratif "CHLEUH" qu'on ne doit pas accépter , car c 'est mot dégrdant pour encore nous insulter , comme certains racistes aiment le faire , ce mot est importé par le colonisateurs français jadis, lors de son conflit avec son ennemi allemand quand ce dernier occupe la ville potuére d' AGADIR , et se pointe nez à nez avec son ennemi français ,alors que les français orientalistes qui maitrisaient bien la langue arabe et ses dialectes surtout la "Darija " , une fois dans le sud marocain , dans le souss retrouvent des obstacles devant eux , une grande résistance farouche , parmi ces obstacle , la communication le dialecte soussi est différent de la DARIJA ARABE que celui-ci cannaient parfaitement .
et nous traitent de CHLEUHS qui veut dire ALLEMAND et non SOUSSI ou ASSOUSIYE
TASSOUSSIYETE dialecte issue de TAMAZIGHTE
Il faut appeller un chat un chat , on est loin d' etre des ALLEMANDS , et pour ne pas etre grossier des CHLEUHS qui sous entend NAZIS comme ce colonisateur facho et terroriste , puisque il a bien terroriser la population de cette région et de ce pays qu est le maroc dont la majorité de sa population est AMAZIGH qui veut dire des hommes libres .
Revenir en haut Aller en bas
tagditee
Invité



MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   Mer 16 Sep 2009 - 23:44

iwa ayate tmazirte , asmounade yiwide koulou tizwa lijlanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROVERBES EN CHLEU   

Revenir en haut Aller en bas
 
PROVERBES EN CHLEU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proverbes et adages maghrébins
» Proverbes et dictons
» CITATIONS DICTONS PROVERBES
» les proverbes suite...."avec oneclic"
» les expressions, proverbes... normands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC PAR SOLY ANIDJAR :: YAHASRA :: HISTOIRES ET PROVERBES, EN FRANCAIS, JUDEO-ARABE ET ARABE DIALECTAL-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Peuples et communautés